Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Formation Continue du Supérieur
31 janvier 2015

UCA - Université Côte d’Azur : renforcer la notoriété et la visibilité scientifique du territoire azuréen

Université Nice Sophia AntipolisL’Université Côte d’Azur est constituée. Tous ses membres se sont officiellement prononcés en faveur de leur adhésion au groupement. UCA fait désormais partie des 25 grandes universités françaises. Le dynamisme de la recherche, de la formation et de l’innovation va désormais pouvoir pleinement s’exprimer pour offrir une nouvelle dimension au territoire azuréen.
Le paysage de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche française se recompose autour de 25 sites (8 sur Paris et la Région Parisienne et 17 en Région) qui bénéficieront de contrats avec l’Etat. Les Universités et Etablissements actuellement sous contrat (150 environ) ont préparé leurs regroupements au travers de l’élaboration de Politiques de Site qui serviront de base à la future contractualisation.
Dans ce cadre de coordination territoriale de l'enseignement supérieur et de la recherche, les acteurs académiques de la Côte d'Azur ont pris le parti de s'engager dans une politique commune de site qui met en valeur les atouts scientifiques de leur territoire. Ils ont choisi de coordonner leurs forces au sein d’une Communauté d’Universités et d’Etablissement (ComUE) à vocation « Recherche », nommée : Université Côte d’Azur (UCA).
UCA a pour ambition d’accroître la visibilité du site et son rayonnement national et international, de mettre en synergie les compétences distinctives et d’organiser la complémentarité et la pluridisciplinarité des Etablissements et Institutions partenaires.
Elle repose sur des forces spécifiques qui rendent le territoire remarquable.

Université Côte d’Azur : renforcer la notoriété et la visibilité scientifique du territoire azuréen

A la date de sa création, les Membres d’UCA sont :

  • Université Nice Sophia Antipolis (UNS),
  • Observatoire de la Côte d’Azur (OCA),
  • Centre national de la recherche scientifique (CNRS),
  • Institut national de la recherche en informatique et en automatique (Inria),
  • SKEMA Business School,
  • EDHEC Business School,
  • Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).
  • Un collège d’Ecoles d’Art et de Design :
    o Centre National de Création Musicale (CIRM)
    o Ecole Nationale Supérieure d’Art Villa Arson,
    o Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle (ESRA),
    o The Sustainable Design School (SDS),
    o Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower
    o Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice (CNRR)

Ses missions :

  • Elaborer et mettre en œuvre des synergies entre les différents acteurs pour construire un établissement de rang mondial en recherche et innovation parfaitement implanté dans son territoire, à fortes visibilité et attractivité internationales, notamment en coordonnant les actions au niveau des appels d'offres nationaux et européens ;
  • UCA est candidate au futur Programme d’Investissement d’Avenir visant à financer les actions d’excellence dans le domaine de la Recherche et de la Formation (IDEX-ISITE) dans tous les grands domaines de la connaissance, avec comme partenaires par le biais de conventions l’INSERM, l’INRA, l’IRD, L’Ecole des Mines de Paris pour son site de Sophia Antipolis et EURECOM. Un dossier a été déposé ;
  • Donner à UCA un rôle leader en matière de transdisciplinarité, en recréant des lieux de foisonnement intellectuel. UCA mettra en synergie sur des projets communs ses diverses composantes thématiques sur la base de l’interaction entre l’excellence des champs disciplinaires, interaction dont émergent les nouveaux concepts scientifiques ;
  • Agir au niveau du territoire en multipliant les interactions entre recherche académique et R&D privée ;
  • Développer une offre ambitieuse, lisible et attractive de formation à la recherche s'appuyant sur l'excellence scientifique des laboratoires, le caractère interdisciplinaire d'UCA et l'émergence de thématiques nouvelles issues de la demande économique et sociétale. Cette offre coordonnée s'appuiera sur les outils pédagogiques de pointe notamment dans le domaine du numérique ;
  • Intensifier les diverses actions au niveau de la culture scientifique pour rendre UCA attractive auprès d'un large public, notamment chez les lycéens, en particulier ceux qui pourraient se diriger vers des études scientifiques.

La création d’UCA traduit la volonté partagée de développer une stratégie de recherche, de transfert et de formation commune aux acteurs de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche sur le territoire de la Côte d’Azur.
Juridiquement, le processus de création est en cours et le décret portant création de cette COMUE UCA sera publié dans les prochaines semaines. Voir l'article...

31 janvier 2015

Pour aider l’université, il faut d’abord l’aimer

Par Patrick Fauconnier. L’université n’a toujours pas la cote qu’elle mérite dans notre pays : elle n’attire pas assez les jeunes bacheliers et souffre de l’indifférence des politiques pour ce qui se passe dans les campus et les labos.
Les tragiques événements récents ont relégué en arrière-plan certains dossiers stratégiquement très importants pour l’économie du pays. Parmi ceux-ci il y a celui de notre université. En 2015, la France méprise encore son université. Voir l'article...

30 janvier 2015

Une "semaine Charlie" à l'Université de Limoges

AccueilPar Hélène Messang. La  faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges organise du lundi 19 au jeudi 22 janvier 2015 une semaine d'échanges sur la liberté d'expression. Quelques jours de débats et de conférences ouverts à tous.
Suite aux attentats qui ont secoué la France, la faculté des Lettres et Sciences Humaines de Limoges se mobilise pour échanger sur la liberté d'expression. "La semaine Charlie" aura lieu du 19 au 22 janvier 2015. Voir l'article...

30 janvier 2015

La nouvelle Université de Montpellier regroupe 41.000 étudiants

AccueilNe les appelez plus fac de Droit ou fac de Sciences, mais dites plutôt Université de Montpellier avec un grand U. Car les 2 universités Montpellier 1 et Montpellier 2 ont fusionné depuis le 1er janvier. Un seul président, 41.000 étudiants et une université qui se hisse au 6e rang français.
Lancé en 2012, le projet de fusion des facs montpelliéraines a accouché d'un mastodonte avec 41.000 étudiants, plus de 4.200 agents et 400 millions d'euros de budget.
Marseille, Bordeaux ou Strasbourg ont déjà fait cette démarche. L'objectif est d'obtenir une meilleure lisibilité nationale et un plus grand rayonnement européen voire mondiale. Voir l'article...

30 janvier 2015

Vidéo, big data, Ebola... dix MOOC inédits pour débuter 2015

Par Inès Belgacem. Entre deux cours « en vrai », pourquoi ne pas étayer ses connaissances et compétences avec un Massive Open Online Course (MOOC) ? Voici une sélection de dix nouveautés de ce début d'année, dont la plupart ne nécessitent pas de prérequis, que vous vous intéressiez aux usages du Web et autres médias, à la géopolitique, au management, à l'astrophysique ou à la médecine. Voir l'article...

30 janvier 2015

Insertion professionnelle : de l’amphi à l’embauche

Par Angèle Guicharnaud. Depuis la loi du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités, ces dernières sont investies d’une mission d’insertion professionnelle. Elles ont donc redoublé d’efforts pour créer des liens avec le monde professionnel. Forums d’entreprises, ateliers d’aide à l’élaboration d’un CV et à la recherche d’emploi, simulations d’entretiens d’embauche : difficile pour les étudiants d’ignorer les propositions des bureaux d’insertion professionnelle de leur établissement. Voir l'article...

30 janvier 2015

Le stage, une porte d’entrée vers l’emploi

Par Séverin Graveleau. Un tiers des étudiants inscrits en formation initiale à l’université a suivi un stage durant l’année universitaire 2012-2013. Cette proportion, stable depuis quatre ans dans les statistiques du ministère de l’enseignement supérieur, cache en fait d’importantes disparités entre les formations générales et professionnelles, ainsi qu’entre le début et la fin du cursus. Voir l'article...

30 janvier 2015

L’université, un pôle pour l’emploi

Par Martine Jacot. Les élèves de terminale invités actuellement à formuler leurs vœux pour la suite de leurs études, sous l’œil inquiet de leurs parents, auraient tort de bouder l’université de crainte qu’elle ne conduise au chômage. D’après la dernière enquête annuelle du ministère de l’enseignement supérieur, 90 % des diplômés d’un master (bac + 5) interrogés deux ans et demi après la fin de leur cursus ont un emploi. Voir l'article...

30 janvier 2015

Les études longues, une arme contre le chômage

Par Jean-Claude Lewandowski. Avantage aux candidats les plus diplômés : en matière d’insertion professionnelle, ce credo est, depuis longtemps, largement partagé. La dernière enquête publiée par le secrétariat d’Etat à l’enseignement supérieur sur les diplômés de l’université le confirme  : trente mois après la fin de leur cursus, ceux qui ont poussé jusqu’au niveau master (bac + 5), avec un taux d’insertion de 90 %, ne font pas beaucoup mieux que leurs collègues issus des filières courtes (DUT et licence professionnelle). Voir l'article...

30 janvier 2015

Pourquoi des étudiants étrangers viennent à Dijon

Le Bien PublicPar Marcel Sommet et Noémie Michel. Et les étudiants qui viennent à Dijon ? En arrivant à la faculté, vous croiserez sûrement dans les amphis ou dans les couloirs des résidences universitaires des étudiants étrangers. Rencontre avec quatre d’entre eux, tous en Lettres modernes. Voir l'article...

Newsletter
49 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 2 787 718
Formation Continue du Supérieur
Archives