19 février 2014

Les stagiaires un peu mieux protégés

Par Florence Raillard. Un projet de loi pour mieux encadrer les stages qui demanderait à être plus ambitieux pour le collectif Génération précaire.
« Enfin un projet de loi sur les stagiaires ! » Même s’il juge le contenu un peu timoré, Morgan, l’un des porte-paroles de Génération précaire salue l’initiative de Chaynesse Khirouni, député de Meurthe et Moselle dont le texte est en discussion à l’Assemblée nationale. Un projet de loi qui a pour vocation de développer et d’encadrer les stages tout en améliorant le statut des bénéficiaires. Suite...

Posté par pcassuto à 21:42 - - Permalien [#]


Stage en entreprise : les 10 mesures phares du texte anti-abus

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireLa proposition de loi encadrant les stages est examinée aujourd'hui, et prévoit de nombreuses nouveautés pour limiter les abus et les dérives. Tour d'horizon des principales mesures de ce texte.
Le Conseil économique, social et environnemental estime que le nombre de stages est passé de 600 000, en 2006, à plus de 1,6 million en 2012. Dans le même temps, les abus et autres dérives se sont multipliés, et n'ont été que très partiellement jugulés. Pour y remédier, une proposition de loi sur l'encadrement des stages, est aujourd'hui examinée par les députés. Le point sur les 10 mesures phares de ce texte. Suite...

Posté par pcassuto à 21:12 - - Permalien [#]

Amaury Montmoreau (AJStage) : "Il ne faut pas dénaturer le stage !"

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireAmaury Montmoreau, président d'AJStage, premier service de recrutement de stagiaires, d'alternants et de jeunes diplômés, répond aux questions d'Orientations au sujet de la proposition de loi sur les stages.
Quels sont les principaux objectifs de la proposition de loi sur les stages qui est étudiée aujourd'hui par les députés ?
"Mieux encadrer les stages et améliorer le statut du stagiaire sont les deux principaux objectifs de cette proposition de loi. Ce texte entend en effet favoriser le développement des stages de qualité, et éviter qu'ils ne se substituent à l'emploi." Suite...

Posté par pcassuto à 21:10 - - Permalien [#]

18 février 2014

Réponse de Geneviève Fioraso à Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle

Assemblée nationaleA l'occasion des questions au Gouvernement du mardi 18 février à l'Assemblée nationale, Geneviève Fioraso est revenue le projet de loi sur les stages déposé par Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle.
Tout d’abord, je voudrais vous féliciter d’avoir pris l’initiative d’une proposition de loi qui était un engagement du Président de la République et qui correspond à une attente très forte pour de nombreux jeunes. Cette proposition de loi améliore la qualité des stages tout en simplifiant la réglementation actuelle.
Cette proposition de loi était un engagement et il fallait rétablir la confiance de part et d’autre. Les stages sont un plus dans la formation d’un jeune : ils contribuent à améliorer son orientation et son insertion professionnelle. Nous voulons donc les développer, dès la licence, et pas seulement en fin de cursus.
Nous voulons aussi mieux les encadrer, pour éviter certaines dérives, je pense aux stages photocopie café ou aux stages qui se substituent à l’emploi. Désormais, les stages seront intégrés à un cursus de formation et limités à 6 mois. De plus, un tuteur désigné, dans l’entreprise d’accueil comme dans la filière de formation, amélioreront l’accompagnement du stagiaire.
Cette P.P.L. est aussi un outil de simplification nécessaire pour les entreprises et les établissements, qui se perdent aujourd’hui dans le cumul de 6 décrets, peu appliqués, et 4 lois successives entre 2006 et 2013, dispersées entre le code du travail et le code de l’éducation. Désormais, il n’y aura qu’une loi de référence, au sein du code de l’éducation. Ce sera plus clair pour les entreprises et les stagiaires.
C’est l’esprit du pacte de responsabilité.
Le nombre de stagiaires a doublé en 10 ans et ils sont aujourd’hui 1,2 million de jeunes concernés.
Il me semble que nous pourrons nous rassembler sur une telle loi qui contribuera à leur insertion professionnelle, à leur réussite.

Posté par pcassuto à 21:59 - - Permalien [#]

Vers une interdiction des stages d'une durée supérieure à six mois

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireRedonner aux stages leur mission première : celle de formation. C'est tout l'enjeu de la loi sur l'encadrement des stages, qui va être prochainement examinée. Geneviève Fioraso l'a réaffirmé ce matin sur i-Télé, en insistant sur la nécessité de limiter leur durée, qui ne devrait plus dépasser six mois.
"Un stage est un volet de la formation, pas une pré-embauche : pour cela, il y a les CDD et les périodes d'essai", a martelé ce matin sur i-Télé Geneviève Fioraso. La ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est en effet revenue sur ces stages, et notamment les abus qu'ils entrainaient bien souvent. Et ce, alors que la proposition de loi sur les stages, proposée par la députée de Meurthe-et-Moselle Chaynesse Khirouni, a été déposée le 15 janvier à l'Assemblée Nationale. Suite...

Posté par pcassuto à 12:29 - - Permalien [#]


25 janvier 2014

Palmarès des entreprises où il fait bon être stagiaire

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolaireLe cabinet Happy Trainees a listé les entreprises dont la gratification des stagiaires est la plus élevée. Car certains "salaires" peuvent dépasser la barre des 1 500 euros bruts ! A côté de cela, le site s'est également intéressé à leur ressenti global, l'argent ne faisant pas toujours le bonheur.
Alors que les stages sont en passe d'être encore mieux encadrés, certaines entreprises utilisant voire abusant parfois de cette main-d'œuvre qualifiée et bon marché, il arrive que certaines se montrent particulièrement généreuses avec leurs stagiaires. Suite...

Posté par pcassuto à 19:00 - - Permalien [#]

16 janvier 2014

Les stages étudiants

Un stage est une période de formation pratique complémentaire à la formation académique. Tout stage fait l'objet d'une convention obligatoire entre l'organisme d'accueil, votre établissement de formation et vous-même.
Toute l'information sur la page "Stages" du portail étudiant :

  • Vous êtes étudiant
  • Vous êtes une entreprise, une administration, un établissement public 
  • Vous êtes un établissement d’enseignement supérieur
  • J’effectue un stage à l’étranger

www.etudiant.gouv.fr/stages.
Télécharger
Guide complet téléchargeable :
Convention type pour étudiants, charte des stages en entreprise ou dans un établissement public, protection sociale

  • Vous êtes étudiant
  • Vous êtes une entreprise, une administration, un établissement public
  • Vous êtes un établissement d’enseignement supérieur
  • J’effectue un stage à l’étranger
  • Vous êtes un établissement d’enseignement supérieur et vos étudiants effectuent des stages à l’étranger

Guide complet

Détails du guide

Guide des stages des étudiants en entreprise ou dans un établissement public

Guide des stages à l'étranger.

Posté par pcassuto à 02:02 - - Permalien [#]

22500ème article sur le blog / Cadre de qualité pour les stages

Position sur la proposition de recommandation du Conseil relative à un cadre de qualité pour les stages  
La Conférence des Présidents d'université (CPU) qui regroupe 129 établissements d'enseignement supérieur français souhaite réagir sur la proposition de  la recommandation du Conseil relative à un cadre de qualité pour les stages (COM(2013) 857).
La CPU se réjouit que cette recommandation insiste sur la nécessaire qualité du stage et veille notamment (3) « à ce que les conventions de stage précisent les objectifs d'apprentissage, les conditions de travail, si une rémunération ou une indemnité de stage sont dues au stagiaire par le fournisseur du stage... ».
La CPU salue également la préconisation (18) « d'utiliser les Fonds structurels et d'investissements européens - soit le Fonds social européen et le Fonds européen de développement régional - durant la prochaine période de programmation 2014-2020 (...) pour augmenter le nombre et la qualité des stages, notamment en nouant des partenariats efficaces avec toutes les parties concernées ».
En revanche, la CPU s'inquiète vivement de la dissociation envisagée par cette recommandation (29) de la pratique du stage sur le libre marché de celle du stage dans le cadre des études. En effet, la recommandation « ne concerne pas les stages pratiques qui relèvent d'un cursus universitaire ou de l'enseignement formel ou professionnel (....) ».
Cette recommandation porte sur des stages qui ne s'inscrivent pas dans un projet de formation. En conséquence, elle propose de faire signer la convention de stage par le bénéficiaire (article 27 et page 13 article 2) et l'entreprise, et eux seuls.
Cette recommandation s’inscrit donc en dehors des conventions tripartites entre l'université/ l'établissement d’enseignement supérieur, le bénéficiaire et l'entreprise en usage en France : « on entend par stage une période de pratique professionnelle limitée dans le temps, convenu entre un stagiaire et un fournisseur de stage sans aucune intervention de partie tierce (...) ».
A l’heure où un texte législatif français spécifique aux stages est en cours d’élaboration et où le législateur français a explicitement renforcé l’encadrement des stages étudiants en milieu professionnel et les droits des stagiaires par la loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et à la recherche (articles 24 à 41), la CPU rappelle son attachement à la définition du stage telle qu’elle figure désormais à l’article L. 612-8 du Code de l’Education :
« Le stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel au cours de laquelle l’étudiant acquiert des compétences professionnelles qui mettent en œuvre les acquis de sa formation en vue de l’obtention d’un diplôme ou d’une certification.
Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d’enseignement et approuvées par l’organisme d’accueil. »
Le stage ne peut pas avoir pour objet l’exécution d’une tâche régulière correspondant à un poste de travail permanent de l’entreprise, de l’administration publique, de l’association ou de tout autre organisme d’accueil. »
Un volume pédagogique minimal de formation ainsi que des modalités d’encadrement du stage par l’établissement d’origine et l’organisme d’accueil seront fixés par décret et devront être précisés dans la convention de stage.
La CPU considère ainsi que la définition du stage telle qu’elle est stipulée dans la proposition de recommandation du Conseil est antinomique avec la réglementation française du stage. Il requiert l'intervention d'un tiers, à savoir l'établissement d'enseignement supérieur pour en garantir la vertu éducative. En effet, la CPU rappelle que le stage fait partie intégrante de la formation et du projet personnel et professionnel de l’étudiant et qu’il a pour but de le préparer à l'entrée dans la vie active. Télécharger les recommandations du conseil européen.

Les autres repères du blog:
22000ème article sur le blog/Cap Métiers Formation,
21500ème article sur le blog/S’orienter dans l’enseignement supérieur en 2014,

21000ème article sur le blog/Debt,

20500ème article sur le blog/L’Université à l’écoute du monde professionnel,
20000ème article sur le blog/Annexe Formation professionnelle du PLF,

19500ème article sur le blog/A quand une grande marque pour l’université de Paris ?
19000ème article sur le blog
/The benefits of studying outside London,
18500ème article sur le blog/Service public de l'orientation,
18000ème article sur le blog/En juillet, la professionnalisation en nette progression, l'apprentissage en légère baisse,
17500ème article sur le blog/Conventionnements et contrat de formation,
17000ème article sur le blog/Le plan de formation - Ile-de-France,

16500ème article sur le blog/Les nouveaux défis de la pédagogie,
16000ème article sur le blog/Une formation qualifiante différée pour les jeunes non diplômés,
15500ème article sur le blog/Signature de cinq accords,
15000ème article sur le blog/Financez votre formation,
14500ème article sur le blog/Votre service public régional d'information sur l'emploi et la formation,
14000ème article sur le blog/Observatoire VAE,
13500ème article sur le blog/La Sorbonne université d’élite et de masse,
13000ème article sur le blog/Booster son parcours universitaire grâce à un stage,
12500ème article sur le blog/La disparition brutale de Vincent MERLE,
12000ème article sur le blog/Correspondant Informatique et Libertés (CIL),
11500ème article sur le blog/Enquête nationale sur les Conditions de vie des étudiants,
11000ème article sur le blog
/Conférence européenne des Experts de Bologne,
10500ème article sur le blog/Futur centre universitaire Fernando Pessoa dans l'Hérault,
10000ème article sur le blog/Organisme de formation,
9500ème article sur le blog/Un crédit d'impôt innovation pour les PME,
9000ème article sur le blog/La VAE dans les ministères certificateurs en 2011,
8500ème article sur le blog
/Cahier n°3 Enseignement supérieur du CESER,
8000ème article sur le blog/La VAE à l’Università di Corsica Pasquale Paoli,

7500ème article sur le blog
/
Les enjeux de la qualité au sein de l’ESS,

7000ème article sur le blog
/
Osez l'Université dans l'un de ses 31 CFA,

6500ème article sur le blog
/
Le CV
,
6000ème article sur le blog/L'Association ASSPRO,
5500ème article sur le blog/Apprentissage le guide régional,
5000ème article sur le blog
/La formation continue des adultes dans le supérieur
,
4500ème article sur le blog
/40 ans de formation professionnelle,

4000ème article sur le blog
/Les chiffres 2010 de la VAE à La Réunion,
3500ème article sur le blog
/La VAE en Poitou-Charente en 2010,
3000ème article sur le blog/Contrats apprentissage et pro,
2500ème article sur le blog
/Journées Nationales des MDE et des PLIE,
2000ème article sur le blog
/Question Formation n°1,
1500ème article sur le blog/Seniors - le groupe SPB signe son accord,
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.

Posté par pcassuto à 01:07 - - Permalien [#]

Le gouvernement soutient la proposition de loi sur les stages

Une proposition de loi sur les stages a été déposée mercredi 15 janvier à l'Assemblée nationale par Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle. Elle complète le dispositif légal et réglementaire rénové par la loi du 22 juillet 2013, relative à l'enseignement supérieur et à la recherche en encadrant notamment les recours excessifs aux stages et en renforçant la protection des jeunes contres les abus.
Michel Sapin, ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, saluent la proposition de loi sur les stages déposée ce jour sur le Bureau de l'Assemblée nationale par Chaynesse Khirouni, députée de Meurthe-et-Moselle.
Cette initiative est la traduction d'un engagement de campagne du Président de la République (n°39 : "j'encadrerai les stages pour empêcher les abus"). Elle s'inscrit dans le cadre de la "Priorité Jeunesse", adoptée lors du Conseil interministériel de la jeunesse (C.I.J.) du 21 février 2013, et concrétise l'engagement pris par le Premier ministre lors de la grande conférence sociale 2013 d'une initiative législative sur les stages. Elle complète utilement le dispositif légal et réglementaire rénové par la loi du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche.
Les stages facilitent l'accès au premier emploi : un tiers des jeunes diplômés déclare avoir eu une proposition d'embauche suite à un stage, dont la moitié en C.D.I.(1). Ils constituent donc une première expérience professionnelle appréciée par les employeurs, et leur développement dans les cursus, notamment en premier cycle, peut aider les étudiants à affiner leurs choix d'orientation.
La proposition de loi renforce la dimension pédagogique du stage déjà prévue par la loi du 22 juillet 2013, en précisant les missions des établissements d'enseignement pour accompagner le jeune en formation dans sa recherche de stages, définir avec lui et avec l'entreprise les compétences à acquérir et désigner un tuteur pédagogique. Le stage est un outil au service de la formation.
Elle encadre le recours excessif aux stages, en prévoyant de fixer un taux plafond de stagiaires en fonction des effectifs salariés, adapté à la taille de l'entreprise.
Elle protège les jeunes contre les abus qui conduisent les stages à se substituer à l'emploi, tout en renforçant les moyens de l'inspection du travail pour sanctionner les abus éventuels, et prévoit une information du stagiaire, de l'établissement et des représentants du personnel de l'entreprise en cas d'infraction.
Elle améliore le statut des stagiaires, en clarifiant le droit applicable en matière d'autorisation d'absence, en prévoyant l'inscription des stagiaires sur le registre unique du personnel et l'exonération d'impôt sur le revenu de la gratification.
Michel Sapin et Geneviève Fioraso réaffirment le soutien du Gouvernement à ce texte et souhaitent qu'il puisse être examiné par le Parlement au début de l'année 2014, afin que ses dispositions puissent entrer en vigueur à la prochaine rentrée scolaire et universitaire, au bénéfice de la réussite et de l'insertion professionnelle des jeunes.
(1) Source : APEC, Les jeunes diplômés en 2011, situation professionnelle en 2012

Posté par pcassuto à 00:59 - - Permalien [#]

04 janvier 2014

Auvergne - Accueillir un lycéen ou un étudiant en stage

AccueilAccueillir un lycéen ou un étudiant en stage peut se révéler être une opportunité intéressante pour l'entreprise et pour le jeune, à condition de s'organiser.
Un investissement minime 

De nombreux dispositifs européens et/ou nationaux permettent aux stagiaires de financer leur déplacement et leur séjour (voir le site Euroguidance France). Si le stage dépasse 2 mois, vous devrez verser une gratification financière au stagiaire. 
La convention : le point de départ 
L'accueil d'un stagiaire étranger demande la signature d'une convention tripartite de stage signée entre le stagiaire, l'entreprise d'accueil et l'établissement de formation.
Pour trouver un stagiaire
- Les établissements d'enseignement supérieur qui reçoivent des étudiants étrangers (voir la liste). Voir l'article entier...

Posté par pcassuto à 22:02 - - Permalien [#]