06 août 2014

DIF portable - Agefos-PME

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME PARTOUT EN FRANCEIl s’agit de la possibilité offerte au salarié de conserver à l’issue de son contrat de travail son crédit d’heures de DIF acquis et non utilisé dans une entreprise, afin de financer une action de formation dans une autre entreprise ou en qualité de demandeur d’emploi auprès de Pôle emploi.
Le salarié ou le demandeur d’emploi a la possibilité d’utiliser les heures DIF acquises dans trois cas :

  • lors du préavis d’un licenciement (hors faute lourde) ou d’une fin de contrat CDD,
  • pendant la période d’indemnisation d’assurance chômage,
  • lors de son embauche chez le nouvel employeur. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 06:48 - - Permalien [#]


CIF - Agefos-PME

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME PARTOUT EN FRANCEQuels salariés sont concernés ?

  • Tout salarié en CDI ou CDD, quelles que soient la taille et la forme juridique de l’entreprise
  • Le salarié doit se prévaloir d’une ancienneté de 24 mois (consécutifs ou non) dont 12 mois dans l’entreprise.

Pour l’accompagner dans sa démarche, le salarié peut bénéficier d’un soutien personnalisé par un conseiller du FONGECIF ou de l’OPACIF compétent pour :

  • la construction de son projet
  • s’informer sur la réglementation
  • assurer le financement total ou partiel de son projet. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 06:33 - - Permalien [#]

DIF - Agefos-PME

Revenir à l'accueil d'AGEFOS PME PARTOUT EN FRANCEDIF

L’objectif du droit individuel à la formation (DIF) est de permettre au salarié de développer, compléter, renouveler sa qualification et ses compétences professionnelles dans le cadre d’un droit à l’initiative d’un projet de formation. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 06:24 - - Permalien [#]

24 juin 2014

Une enquête de l’AFDAS sur le congé individuel de formation (CIF)

Aquitaine Cap MétiersL'Afdas, Opca et Opacif des secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs livre les résultats de sa dernière enquête annuelle auprès des bénéficiaires d’un CIF (salariés en CDI, CDD, intermittents du spectacle, pigistes).
Une enquête menée en deux étapes, avec un premier questionnaire de satisfaction adressé aux 1 428 bénéficiaires de CIF pris en charge par l’Afdas et ayant achevé leur parcours de formation entre le 1er janvier et le 31 décembre 2013. Ceci afin d’évaluer le processus d’élaboration du projet et la qualité de la formation. 959 bénéficiaires ont répondu à cette enquête (soit un taux de réponse de 69 %).
Et un autre questionnaire envoyé neuf mois après leur formation aux 1400 bénéficiaires de CIF dont la fin est intervenue entre le 1er juillet 2012 et le 30 juin 2013, afin d’analyser l’impact du CIF sur les parcours professionnels. 676 réponses à ce questionnaire ont été recueillies (soit un taux de réponse de 50 %).
Voir les résultats de l’enquête

Posté par pcassuto à 00:51 - - Permalien [#]

14 juin 2014

1428 congés individuels de formation financés par l'Afdas en 2013

Carif Oref Midi-PyrénéesChaque année, l’Afdas, Opca et Opacif des secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs, conduit une enquête auprès des bénéficiaires de congés individuels de formation (Cif) qu'il finance. Sur 1 428 salariés formés grâce à ce dispositif en 2013, plus de la moitié a répondu aux deux questionnaires de l'Afdas. Au moment du CIF, la moitié des bénéficiaires est salariée en CDI, 34 % sont intermittents du spectacle et 16 % sont salariés en CDD. Les femmes représentent plus de la moitié des CIF CDI et bénéficient désormais du CIF CDD à part égale des hommes. Les employés et techniciens sont plus de 60 % à suivre un CIF CDI et CDD. 67 % des bénéficiaires ont choisi des formations diplômantes ou certifiantes et 87 % d'entre eux ont réussi l'examen. Comme en 2012, une majorité des CIF (57 %) est orientée vers des formations non spécifiques aux domaines de la culture, de la communication et des loisirs.
Afdas, Congés individuels de formation : évaluation des formations et impacts sur les parcours professionnels, avril 2014.

Posté par pcassuto à 17:56 - - Permalien [#]


11 juin 2014

Enquête de l'Afdas sur le congé individuel de formation (CIF)

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Chaque année, l'Afdas, OPCA et OPACIF des secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs, mène une enquête auprès des bénéficiaires de congé individuel de formation (CIF), afin d'évaluer la qualité des formations suivies et de mesurer leur impact sur les parcours professionnels.
Les résultats de l'enquête 2013, publiés en avril 2014, précisent qu'au moment du CIF, 50% des bénéficiaires étaient salariés en CDI, 34% étaient intermittents du spectacle et 16% salariés en CDD.
Ils étaient 72% à être âgés de 25 à 44 ans.
Les femmes représentaient 54% des CIF CDI, désormais à part égale des hommes.
Consulter les résultats de l'enquête. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:27 - - Permalien [#]

09 juin 2014

AFDAS - DIF portable

Les heures de DIF acquises dans une entreprise adhérente à l'Afdas, et non utilisées à l'issue du contrat de travail peuvent faire l'objet d'une demande de financement auprès de l'Afdas. Il s'agit du DIF portable (ou porté).

Modalités d'utilisation du «  DIF porté » 

La demande de financement doit être présentée par un demandeur d'emploi qui, à l'issue de son contrat de travail, n'a pas utilisé toutes ses heures acquises au titre du DIF.

La somme disponible, mentionnée sur le certificat de travail du dernier contrat, peut donner lieu à une demande de prise en charge d'une action de formation, d'une VAE ou d'un bilan de compétences.
Pour bénéficier du financement par l'Afdas, il faut être demandeur d'emploi inscrit à Pôle emploi à la suite d'une fin de  contrat de travail  - auprès d'une entreprise adhérente à l'Afdas - lui ayant ouvert des droits à indemnisation chômage* et n'ayant pas  opté pour le CSP (contrat de sécurisation professionnelle) en cas de licenciement économique.

*Cas de départ de l'entreprise autorisant la portabilité du DIF : démission légitime, licenciement, fin de CDD, rupture conventionnelle. 

Conditions de départ en formation

  • Le candidat doit être inscrit entant de demandeur d'emploi à Pôle emploi

  • Le dossier complet doit parvenir à l'Afdas au minimum un mois avant le départ en formation. 

  • La formation ne peut commencer qu'après accord de financement de l'Afdas.

Financement de la formation 

En cas d'acceptation par la commission d'étude des dossiers, l'Afdas pourra prendre en charge les frais de formation, de bilan de compétences ou de VAE, dans la limite de la somme disponible sur le certificat de travail et des plafonds définis par l'Afdas.

Le montant de la prise en charge par l'Afdas ne pourra excéder la somme mentionnée sur le certificat de travail du dernier contrat, soit  9,15 euros x (multiplié par) nombre d'heures de DIF acquises.

Si la somme disponible n'est pas suffisante pour financer la formation choisie, Pôle Emploi pourra attribuer une aide complémentaire dans le cadre de l'AIF dans la limite de 1500 euros. Pour plus d'informations, voir le site de Pôle emploi ou consulter son référent Pôle Emploi. 

Modalités de demande de financement

Le dossier doit parvenir à l'Afdas au plus tard 1 mois avant le début de la formation

Pièces à joindre au dossier

  • Le formulaire Afdas de demande de financement
  • l'avis du conseiller référent de Pôle emploi
  • la notification de prise en charge de l’allocation d’aide au retour à l’emploi (A.R.E)
  • le devis et le programme de la formation retenue
  • le certificat de travail de votre contrat mentionant le reliquat d'heures non utilisées et la somme disponible dans le cadre du « DIF porté »
  • la copie du ou des contrats ayant ouvert les droits
  • curriculum vitae. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 00:51 - - Permalien [#]

08 juin 2014

AFDAS - Droit individuel à la formation

Le DIF (droit individuel à formation) est un dispositif permettant au salarié de se constituer un capital formation qu'il pourra utiliser à son initiative, en accord avec l'employeur. L'ensemble des salariés titulaires d'un contrat de travail à durée indéterminée ou à durée déterminée est concerné, quelle que soit la taille de l'entreprise.

Le DIF dans la branche audiovisuel et production cinéma

Règles et conditions applicables au DIF pour les branches de l'audiovisuel et de la production cinéma. Lire la suite…

Le DIF dans la branche distribution de films

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche de la distribution de films. Lire la suite…

Le DIF dans la branche distribution directe

Règles et conditions applicables au DIF pour la branche de la distribution directe. Lire la suite…

Le DIF dans la branche de l'édition (livre)

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche de l'édition. Lire la suite…

Le DIF dans la branche édition phonographique

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche de l'édition phonographique. Lire la suite…

Le DIF dans la branche des espaces de loisirs, d'attraction et culturels

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche des espaces de loisirs, d'attraction et culturels. Lire la suite…

Le DIF dans la branche exploitation cinématographique

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche de l'exploitation cinématographique. Lire la suite…

Le DIF dans la branche de la presse écrite et des agences de presse

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche de la presse écrite et des agences de presse. Lire la suite…

Le DIF dans la branche publicité

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche de la publicité. Lire la suite…

Le DIF dans la branche spectacle vivant

Règles et conditions applicables au DIF dans la branche du spectacle vivant. Lire la suite. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 23:16 - - Permalien [#]

Congé individuel de formation : enquête Afdas 2013

Plus de 1400 personnes ont suivi un congé individuel de formation financé par l'Afdas en 2013. Quel est le profil des bénéficiaires ? Quelles sont leurs motivations ? Quel est l'impact sur leur parcours professionnel ? Les résultats de l'enquête sont en ligne.

Qui sont les bénéficiaires de CIF en 2013 ?

Au moment du CIF, 50% des bénéficiaires sont salariés en CDI, 34% sont intermittents du spectacle et 16% sont salariés en CDD. Ils sont 72% à être âgés de 25 à 44 ans, ils étaient 68% en 2012. Les femmes représentent toujours 54% des CIF CDI et bénéficient désormais du CIF CDD à part égale des hommes. La catégorie professionnelle la plus représentée est celle des employés et techniciens avec plus de 60% de bénéficiaires de CIF CDI et CDD.

La majorité vise une reconversion et choisit des formations diplômantes ou certifiantes

Plus de la moitié des bénéficiaires souhaitent préparer une reconversion et élargir leurs possibilités d'emploi. 67% ont choisi des formations diplômantes ou certifiantes et 87% d'entre eux ont réussi l'examen. Comme en 2012, une majorité des CIF (57%) sont orientés vers des formations non spécifiques aux domaines de la culture, de la communication et des loisirs.

Les changements professionnels interviennent dans le temps

Au final, seuls 35% des bénéficiaires ont changé de métier, ils étaient 39% en 2012. Si le secteur de la culture, de la communication, des médias et des loisirs reste le secteur d'emploi de la majorité des bénéficiaires, 27% souhaitent en changer à terme, marquant ainsi une situation transitoire vers la réalisation du projet.
Téléchargez l'intégralité de l'enquête. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 16:45 - - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2014

Publication du rapport sur la mise en œuvre du DIF

AccueilDans le cadre de sa mission d’observation et de bilan de l’exercice du droit individuel à la formation (DIF), le CNFPT présente le bilan quantitatif et qualitatif de la mise en œuvre du DIF dans les collectivités territoriales, pour l’année 2011. 
Le CNFPT constitue l’acteur principal de la mise en œuvre du DIF. Il est sollicité dans plus des deux tiers des cas pour réaliser les actions de formation. Les résultats du rapport de l’année 2011 présentent des tendances proches des analyses des années précédentes :
- 12 086 conventions DIF ont été transmises par les collectivités et établissements publics territoriaux à la Direction de l’observation prospective de l’emploi, des métiers et des compétences du CNFPT. Ce chiffre est en baisse par rapport à l’année 2010 : 1 054 conventions DIF en moins.
- 1 587 collectivités ont signé des conventions DIF en 2011 contre 1 490 en 2010. 8 collectivités ont signé à elles seules 2 421 de ces conventions, soit 20 % du total des DIF.
- 8 735 agents ont fait valoir leur DIF. En 2010, ils étaient 10 849.
Retrouvez tous les enseignements de cette étude ici.

 

Posté par pcassuto à 23:38 - - Permalien [#]