24 janvier 2012

La préparation opérationnelle à l'emploi dopée par les branches

Les EchosPar Véronique Le Billon. Créée en 2008, la POE a bénéficié à 10.000 demandeurs d'emploi l'an dernier. La POE « collective » devrait doper les chiffres cette année.

Pour éviter de s'engager sur l'usage qui sera fait des baisses de charges si la TVA sociale est mise en place (lire ci-dessus), le Medef a promis des engagements sur l'emploi. « La préparation opérationnelle à l'emploi est un mécanisme formidable mais qui reste balbutiant et que nous voulons développer [...]. Nous regardons sur quel potentiel nous pourrions nous engager en 2012 », a indiqué Laurence Parisot (« Les Echos » du 11 janvier). Créée par la loi sur la formation de 2008, la POE est proposée par Pôle emploi à un chômeur disposant d'une préembauche par une entreprise qui souhaite néanmoins compléter la formation du demandeur d'emploi. Une manière, notamment, de répondre à l'inadéquation des offres et des demandes d'emploi. « Cela marche sur le papier, mais pas encore dans les faits », notait en juin dernier la CGPME, qui avait beaucoup poussé ce dispositif mais s'agaçait du peu d'entrain de Pôle emploi. Au 9 décembre, 8.599 bénéficiaires de POE ont été comptabilisés en 2011, dont les deux tiers financés uniquement par Pôle emploi, alors que l'intérêt de la POE était son possible abondement par les Opca (qui collectent les financements de la formation). Agefos PME, l'Opca de la CGPME, qui s'était fixé un objectif de 5.000 POE l'an dernier, n'en a ainsi réalisé que... 900.
Le patronat et le gouvernement ont en fait déjà trouvé le moyen de doper le dispositif cette année. La loi Cherpion, adoptée en novembre, a créé la POE « collective » : à partir des besoins de main-d'oeuvre identifiés par la branche, l'Opca peut être directement maître d'oeuvre du dispositif. En seulement trois semaines, Forco, l'Opca du commerce, vient de réaliser 800 POE collectives, et Agefos PME 900 sur les deux derniers mois de 2011...
Sans promesse d'embauche

« Il faut que nous puissions très vite mobiliser d'autres organismes paritaires [...] pour que cet outil puisse profiter à un nombre beaucoup plus important de demandeurs d'emploi », a plaidé François Fillon la semaine dernière. L'esprit n'est toutefois plus tout à fait le même puisque les chômeurs sont formés, mais sans promesse d'embauche. « Les organismes de formation sont choisis en fonction de leur capacité à accompagner dans l'emploi et une part de leur rémunération dépend du taux de placement dans l'emploi », plaide Yves Georgelin, délégué général du Forco. « Les possibilités sont en dizaines de milliers », chiffre Jean-Michel Pottier. Le gouvernement ne devrait pas manquer d'afficher un objectif ambitieux demain.
Les EchosAf Véronique Le Billon. Grundlagt i 2008, har Ocb nydt godt 10.000 arbejdsløse sidste år. Det Ocb "kollektive" burde øge antallet i år.
For at undgå at køre den om anvendelsen nedskæringer moms, afgifter, hvis de sociale udvikling (se ovenfor), MEDEF lovede tilsagn om beskæftigelse. "Det operationelle beredskab på Beskæftigelse er en vidunderlig mekanisme, men er stadig i sin vorden, og vi ønsker at udvikle [...].
 Vi ser på, hvad potentielle vi kunne begynde i 2012, "siger Laurence Parisot ("Les Echos" fra januar 11). Mere...

Posté par pcassuto à 01:53 - - Permalien [#]


23 février 2011

Agefos PME Ile-de-France signe une convention POE en Ile-de-France

http://www.ilearningforum.org/docs/LogoFormaguide2.jpgAgefos PME,  OPCA des TPE et PME franciliennes, et Pôle emploi ont annoncé,  le 11 février 2011, la première convention-cadre relative à la POE (Préparation opérationnelle à l’emploi). Signature qui permettra de prendre en charge 5000 projets de POE, notamment en amont de contrat en alternance en CDI.En savoir plus sur la POE.
La POE, une réponse au recrutement des PME
Agecom, PME de trente-huit salariés spécialisée dans les SI intégrés, souhaitait embaucher un ingénieur réseau intégrateur. Un profil spécifique dans la mesure où le collaborateur doit maîtriser la technique, doit s’adapter au métier du client tout en engageant l’image d’Agecom dans un milieu concurrentiel. Par la mobilisation de l'IGS et de Pôle emploi, le choix de l’entreprise s’est porté sur un demandeur d’emploi de 26 ans adapté en terme de profil mais nécessitant une formation complémentaire pour répondre aux besoins du poste.
Le jeune recruté  va bénéficier d'une POE de 400 heures sur quatre mois (175 heures de formation en centre et 224 heures de période d'application en entreprise) qui va le rendre progressivement opérationnel.  Cette formation est prise en charge par Pôle emploi Boulogne et bénéficie d'un cofinancement assuré par Agefos PME Ile-de-France.
« C’est bien là tout l’intérêt du dispositif qui implique l’entreprise dès le départ comme l’a souhaité la CGPME qui a porté la POE lors de l’ANI de 2009. La POE est un dispositif sur mesure et répond aux difficultés de recrutement exprimées par nos TPE et PME adhérentes et à leur volonté de fidéliser leurs nouvelles recrues dans un objectif gagnant-gagnant », explique Eric des Grottes, président de l’Agefos PME Ile-de-France.
« Dans ce premier cas modèle,  le dispositif est mobilisé  de façon optimale dans la mesure où cette POE se poursuivra  par  un contrat de professionnalisation en CDI et montre la nécessité de la construction  partenariale du projet de formation pour un parcours d'insertion durable dans l'emploi », se félicite Eric Brasseur, vice-président de l’Agefos PME Ile-de- France.
Premier partenaire de formation
Agefos PME Ile-de-France illustre ainsi son rôle de partenaire emploi-formation des PME. Le financement des POE tel qu’il est prévu avec Agecom permet à la fois de remettre un demandeur d’emploi en poste et de sécuriser son parcours grâce à une action de professionnalisation.  Agefos PME Ile-de-France entend être un acteur du développement de POE en 2011 avec un objectif minimum de 500 conventions signées sur la région capitale.
Une prochaine convention régionale signée avec Pôle emploi Ile-de-France renforcera les liens opérationnels entre les deux acteurs qui agissent pour l'emploi des jeunes et demandeurs d'emploi. Action qui s’illustre notamment par la poursuite de leur collaboration dans la prise en charge des formations pour les licenciés économiques (4300 projets CRP / CTP financés en Ile-de-France en 2010 par  Agefos PME pour près de dix millions d’euros).
http://www.ilearningforum.org/docs/LogoFormaguide2.jpg Agefos KKV, SOHO és kis OCPA a párizsi régió, és a munkaügyi központ bejelentette, február 11-én, 2011, az első keretmegállapodás a OCB (operációs alkalmassági használni). Aláírás, hogy támogatni fogja a 5000-POE, különösen a beszállítói szerződés felváltva CDI. Tudjon meg többet a OCB. Még több...

Posté par pcassuto à 13:16 - - Permalien [#]

09 février 2011

Opcalia et Pôle emploi signent une convention POE

http://www.mee-chartres.fr/fichiers/partenaires/OPCALIA.jpgLa convention porte sur la mise en œuvre de la POE (Préparation Opérationnelle à l’Emploi) dont l’objectif est de développer les compétences des demandeurs d'emploi préalablement à leur recrutement. Opcalia et Pôle emploi s’engagent à échanger leur expertise et à mutualiser leurs moyens pour identifier les besoins en compétences dans les entreprises et définir les formations adaptées aux compétences du demandeur d’emploi, au regard du poste pour lequel il est pressenti.
Les conditions de prise en charge du dispositif par les deux organismes sont précisées dans l’accord; le coût moyen de référence de la POE a été fixé à 15€/heure. Opcalia prévoit de bonifier sa participation à 12€/heure pour les handicapés, et s’il le juge pertinent, de mobiliser et de prendre en compte la formation du tuteur au sein de l’entreprise ainsi que l’exercice de la fonction tutorale.
Cette convention renforce la collaboration avec Pôle emploi initiée il y a deux ans, comme le rappelle Yves Hinnekint, directeur du réseau Opcalia: « Nous collaborons avec Pôle Emploi [depuis] la mise en œuvre des parcours de formation au bénéfice des signataires d’un CTP ou d’une CRP, et ceci, sur l’ensemble du territoire, DOM compris. Cette convention sur la POE préfigure d’ailleurs une convention cadre nationale prochaine visant une collaboration plus étendue. »
Voir aussi sur le blog Coup d’envoi de la POE, POE et AFPR: Pôle emploi donne des précisions, Tout sur la POE.
http://www.mee-chartres.fr/fichiers/partenaires/OPCALIA.jpg Il-ftehim ikopri l-implimentazzjoni ta 'l-BUD (Preparazzjoni Operattiv għall-Impjieg) għan tagħhom huwa li jiżviluppaw il-ħiliet ta' applikanti xogħol qabel kiri lilhom. Opcalia u ċ-ċentru impjieg impenjata li jiskambjaw il-kompetenzi tagħhom u biex jinġabru r-riżorsi tagħhom biex jidentifikaw ħtiġijiet tal-ħiliet fil-kummerċ u jiddetermina l-ħiliet ta 'taħriġ xieraq ta' min qed ifittex impjieg, għall-pożizzjoni li kien headhunted. More...

Posté par pcassuto à 01:56 - - Permalien [#]

28 janvier 2011

Coup d’envoi de la POE

Nouveau dispositif pour un enjeu majeur
La formation des demandeurs d'emploi a franchi une nouvelle étape avec la signature de cette convention cadre sur la Préparation opérationnelle à l'emploi (POE) « renforcée ». « Je souhaite que la POE se déploie le plus vite possible et que les OPCA soient nombreux à se mobiliser. [...] C'est une rencontre entre l'offre et la demande, entre une entreprise et un demandeur d'emploi » à précisé la Ministre. Développer la POE est un enjeu majeur pour l'emploi et cette signature vient officialiser l’engagement politique et opérationnel du gouvernement, de Pôle emploi et d’AGEFOS PME. Le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) consacrera pour sa part 25 millions d'euros à la POE.
AGEFOS PME, 1er signataire, affiche un objectif ambitieux

Les TPE-PME témoignent régulièrement de leurs difficultés de recrutement. Hors, leurs besoins doivent être pourvus rapidement et de façon adaptée. Pour AGEFOS PME, la POE est une vraie solution pour répondre aux besoins des TPE-PME. Elle permet, en effet, une logique d'intervention qui a fait ses preuves dans le réseau AGEFOS PME qui se décline en 3 points: *assurer un service de proximité auprès de l’entreprise, *approcher globalement ses besoins Emploi-Formation, *mobiliser les réseaux d’acteurs susceptibles d’y répondre.
« Nous nous engageons avec force et détermination dans le développement de la POE » précise Philippe Rosay, Président national, « et notre objectif est d’atteindre 5 000 POE conclues d’ici à fin 2011 ». La présence de la Ministre est un signal d'encouragement fort pour AGEFOS PME et démontre l'importance de la POE pour faciliter l’insertion ou la réinsertion professionnelle. La relation AGEFOS PME/Pôle emploi est au cœur de la réussite du développement de la POE, celle-ci s’inscrit dans un travail en commun engagé, en particulier en 2010, à travers la gestion de près de 15 000 parcours de formation dans le cadre de la CRP ou du CTP. « Pôle emploi n’a pas vocation à travailler seul. Il doit savoir s’entourer de tous les acteurs d’aide au retour à l’emploi pour en faire de vrais partenaires. Cette convention est l’aboutissement d’un travail engagé depuis plusieurs mois avec AGEFOS PME autour de la POE. Notre objectif commun est d’adapter les compétences d’une personne à un poste par un dispositif simple et souple » ajoute Christian Charpy, directeur général de Pôle emploi.
POE, un dispositif phare
A l'initiative de la CGPME et portée par les partenaires sociaux en 2009 dans le cadre de l’Accord national interprofessionnel du 5 octobre, la POE a trouvé sa place parmi les dispositifs et les financements actuels. « C'est la première fois que l'on signe une POE renforcée, qui permet la contribution financière d'un Organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) à ce dispositif de mise en adéquation de l'offre et de la demande d'emploi », a également souligné la Ministre.
Un demandeur d'emploi peut bénéficier d'une formation allant jusqu'à 400 heures pour acquérir les compétences spécifiques identifiées par une offre d'emploi. La CGPME a été à l'origine de ce nouveau dispositif créé par la loi de 2009 réformant la formation professionnelle continue. Voir l'article Tout sur la POE sur le blog.

Posté par pcassuto à 17:48 - - Permalien [#]

05 août 2010

La POE prérecruter et former sur mesure

couverture n 5

La Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) a l’apparence de l’Action de formation préalable au recrutement (AFPR) de Pôle emploi. Elle poursuit le même objectif : rapprocher l’offre d’emploi de la demande grâce à une formation courte préalable à l’embauche, mais elle s’en démarque par la volonté de ses créateurs de partir du besoin de l’entreprise.
« Avec la Convention de reclassement personnalisée (CRP), nous faisons un peu de la Préparation opérationnelle à l’emploi (POE) avant l’heure », remarque Michel Parissiadis, directeur adjoint d’Agefos PME Alsace. Dans les deux cas, on retrouve en effet les mêmes paramètres: d’un côté, des entreprises dont les besoins en compétences ne sont pas satisfaits ou dont les emplois restent non pourvus faute de candidats (métiers en tension), de l’autre, des personnes sans emploi pour lesquels un complément de formation et un accompagnement individualisé peuvent servir de tremplin vers l’emploi. Dans la CRP comme dans la future POE, « le rôle d’Agefos PME consiste à recenser les besoins de ses adhérents, à collecter leur offre d’emplois et à les mettre en contact avec Pôle emploi. Le cas échéant, nous nous chargeons de trouver l’organisme de formation ».
La POE devrait permettre de renforcer ce travail de coordination entre les Organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), Pôle emploi, les PME et les organismes de formation. Créée par l’Accord national interprofessionnel du 5 octobre 2009 et la loi du 24 novembre 2009, la « Préparation opérationnelle à l’emploi » doit permettre à un demandeur d’emploi indemnisé ou non de bénéficier d’une formation nécessaire à l’acquisition des compétences requises pour occuper un emploi correspondant à une offre déposée par une entreprise auprès de Pôle emploi. À l’issue de la formation qui devra être dispensée préalablement à l’entrée dans l’entreprise, le contrat de travail qui pourra être conclu par l’employeur et le demandeur d’emploi sera un CDI, un contrat de professionnalisation à durée indéterminée ou un CDD d’une durée minimale de 12 mois. Pôle emploi, le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) et l’OPCA dont relève l’entreprise concernée cofinanceront la formation.
Télécharger l'article entier: La POE prérecruter et former sur mesure. Voir aussi: Création de la Préparation opérationnelle à l’emploi (POE).

Cover # 5

De operationele paraatheid Werkgelegenheid (POE) heeft het uiterlijk van de actie pre-recruitment training (AFPR) werkgelegenheid centrum. Het heeft hetzelfde doel: de taak om door middel van een korte opleiding de vraag vóór de tewerkstelling te brengen, maar ze onderscheidt zich door zijn makers nodig van het bedrijf.
"Met de Conventie herindeling Custom (VRC), hebben we een beetje van de operationele Readiness Werkgelegenheid (POE) doen voordat het uur," merkt Michel Parissiadis, adjunct-directeur van de MKB-Agefos Elzas. In beide gevallen zijn er inderdaad dezelfde parameters: enerzijds, de vennootschappen waarvan de vaardigheden die vereist zijn niet vervuld of waarvan de banen niet worden ingevuld bij gebrek aan kandidaten (ambachtelijke aanbod), op de andere, werklozen waarvoor aanvullende scholing en coaching kan een opstapje naar de werkgelegenheid. Download het volledige artikel: De OCB pre-aangeworven en aangepaste trainingen . Zie ook: Het creëren van de Operational Readiness Werkgelegenheid (POE). Meer...

Posté par pcassuto à 12:06 - - Permalien [#]