27 février 2013

La formation continue universitaire

http://www.formasup.fr/sites/default/files/imagecache/vignette_sommaire/articles/gonzalez_300.gifFormation et apprentissage tout au long de la vie
Présentation de Monsieur Alain Gonzalez

Directeur - Service de Formation Continue de l'UPMC
Vice-Président - Conférence des directeurs de service universitaire formation continue
Thème: "La formation universitaire continue" dans le cadre d'une demi-journée d'information ADBS le jeudi 13 décembre 2012.
Durée de la vidéo : 98:51
Introduction: les missions de la CPU - Conférence des Directeurs de Formation Continue - et des services formation continue universitaire
La VAE à 20:34
1 Quelle place occupe la formation continue universitaire dans la formation professionnelle continue tant au regard des effectifs que des différentes sources de financement? à 08:10
2 Pourquoi les universités sont-elles sous représentées dans le paysage de la formation continue? à 64:43
3 Comment valoriser les atouts et les outils que possède le système universitaire dans le domaine de la formation professionnelle? à 82:03
4 Comment l’université peut-elle mieux contribuer à l’élévation du niveau de compétences des adultes et rendre effective l’ATLVU? à 87:46
Quelques liens à 98:37. Voir la vidéo.

http://www.formasup.fr/sites/default/files/imagecache/vignette_sommaire/articles/gonzalez_300.gif Training and lifelong learning
Introducing Alain Gonzalez
Director - Department of Continuing Education at UPMC
Vice President - Conference of Directors of university service training
Theme: "
lifelong learning at university" within a half-day information ADBS Thursday, December 13, 2012. More...

Posté par pcassuto à 14:45 - - Permalien [#]
Tags :


Portée des différents types de diplômes

Par Paul Santelmann, Responsable de la Prospective à l’AFPA. En France, les diplômes professionnels de l’Education Nationale dominent l’ensemble des modalités de certification professionnelle. Cette construction institutionnelle privilégie une représentation où l’essentiel du statut professionnel des personnes se joue au sein du système éducatif alors que la vie active n’est appréhendée que comme espace de stabilisation en lien avec le niveau d’études. Ainsi les diplômes sont de plus en plus conçus comme les étapes successives d’une poursuite des études en début de vie. Ainsi les BAC professionnels et les BTS sont désormais plus présentés comme des points d’appui pour la prolongation du parcours éducatif et moins comme un passeport d’entrée dans l’emploi. Quant aux autres certifications, elles sont plutôt construites comme attestations des compétences mobilisées dans un emploi spécifique (poste de travail). Dans les deux cas les acquis tirés des parcours et des expériences sont plutôt occultés.

Pourtant la France semble caractérisée par un grand éventail de certifications professionnelles qui s’organisent autour de plusieurs systèmes et initiatives:
   1. Les diplômes professionnels de l’Education nationale (CAP, BAC PRO, BTS, DUT, licences PRO), du Ministère de l’Agriculture et des autres Ministères.
   2. Les titres du Ministère de l’Emploi qui ont une histoire et une vocation spécifique liée à la qualification des chômeurs.
   3. Les certificats de qualification professionnelle (CQP) élaborés par les branches professionnelles (CPNE): plusieurs centaines.
   4. Les diplômes et titres inscrits au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) qui émanent de l’offre de formation: plusieurs milliers.
Mais la faible lisibilité sociale et économique générée par les milliers de titres RNCP et de CQP contribue à la pérennité de la domination des diplômes de l’Education Nationale. Cette situation conforte le schéma d’un surinvestissement formatif précoce (d’ailleurs inadapté à de nombreux jeunes) au détriment d’un effort de qualification mieux réparti tout au long de la vie professionnelle. Suite de l'article...
Le Paul Santelmann, Ceann Foresight ag an AFPA. Sa Fhrainc, tionchar an-mhór cáilíochtaí gairmiúla Oideachais Náisiúnta na téarmaí deimhniúcháin. Bhfabhar an struchtúr institiúideach léiriú nuair a imríonn an chuid is mó ar stádas gairmiúil na ndaoine sa chóras oideachais ionas go bhfuil an saol gníomhach gabhadh mar spás de chobhsú i gcomhar leis an leibhéal oideachais. Níos mó...

Posté par pcassuto à 14:30 - - Permalien [#]

Interview exclusive de Thierry Repentin

http://www.centre-inffo.fr/squelettes/img2/actualite-bouton.jpgActe III de la décentralisation: « Dans le cadre de la gouvernance du SPO, il faut mettre tous les acteurs autour de la table. » Gouvernance du service public de l’orientation, rôle futur du CCREFP et du CNFPTLV, gestion du FSE (Fonds social européen)... Alors que tous les arbitrages ne sont pas encore faits sur projet de loi relatif à l’acte III de la décentralisation, Thierry Repentin, ministre de la Formation professionnelle et de l’Apprentissage a évoqué les pistes envisagées dans un entretien exclusif accordé au Quotidien de la formation, lundi 25 février. Suite...
http://www.centre-inffo.fr/squelettes/img2/actualite-bouton.jpg Act III of decentralization: "As part of the governance of the SPO must put all the players around the table". More...

Posté par pcassuto à 14:26 - - Permalien [#]

Ensemble contre le chômage

http://www.arte.tv/header-include/assets/img/arte-tv.pngPar Antoine Mouteau. Face à des taux de chômage de plus en plus élevés en Europe, l'Allemagne et la France ont décidé de lutter main dans la main. Dans la petite ville de Kehl, à la frontière avec la France, les ministres français et allemand du Travail viennent d'inaugurer un Pôle emploi franco-allemand, dédié aux travailleurs transfrontaliers. Mais derrière ce pas supplémentaire sur le chemin de la coopération franco-allemande, se cachent de très importantes disparités en matière d'emploi. Le point sur le chômage des deux côtés du Rhin avec notre carte interactive. A quelques centaines de mètres de la frontière avec la France, journalistes, voitures de fonction et policiers remplissent progressivement les alentours de la gare de Kehl. Les ministres français et allemands du Travail sont en visite dans la petite ville allemande, peu habituée à autant d'agitation. Ensemble, Michel Sapin et Ursula von der Leyen doivent d'abord inaugurer le premier centre transfrontalier pour l'Emploi franco-allemand, une première du genre entre les deux pays. Avant de rejoindre le bâtiment flanqué des logos de Pôle Emploi et de l'Arbeitsagentur, les deux responsables politiques posent un instant devant les caméras. Quelques poignées de mains et sourires officiels plus loin, les deux ministres coupent le ruban d'inauguration avant de traverser le Rhin pour rejoindre la France. Suite de l'article...
http://www.arte.tv/header-include/assets/img/arte-tv.png Von Antoine Mouteau. Konfrontiert mit Arbeitslosigkeit höher und höher in Europa, Deutschland und Frankreich haben beschlossen, Hand in Hand zu kämpfen. In der kleinen Stadt Kehl, an der Grenze zu Frankreich, kommen die Deutsch und Französisch Minister für Arbeit, eine deutsch-französische Arbeitsamt gewidmet Grenzgänger eröffnen. Mehr...

Posté par pcassuto à 14:21 - - Permalien [#]

Guide SIEG de la Commission européenne

http://www.europe-et-formation.eu/squelettes/imgsquelette/titre_eu.gifLa Commission européenne a rendu public une version actualisée du guide « relatif à l’application des règles européennes en matière d’aides d’Etats, de marchés publics et de marché intérieur aux services d’intérêt économique général (SIEG), en particulier aux SSIG ». Il s’agit pour l’essentiel d’intégrer les modifications issues de la révision des règles en matière de financement des missions de services publics intervenues avec l’adoption du paquet « Almunia » fin 2011 et début 2012. Dans son document la Commission tente d’apporter des éléments de réponses à quelques 237 questions et de fournir des exemples concrets tirés de sa pratique et de la jurisprudence. Ces questions concernent les notions essentielles à l’application des règles communautaires comme la qualification des SIEG, la notion d’activité économique ou non économique, le contrôle de l’erreur manifeste d’appréciation, les conditions d’application du paquet Almunia, l’articulation entre règles relatives aux aides d’Etats et règles en matière de commande publique etc… Voir le guide.
http://www.europe-et-formation.eu/squelettes/imgsquelette/titre_eu.gif Tá an Coimisiún Eorpach a scaoileadh leagan cothrom le dáta den treoir "ar chur i bhfeidhm rialacha an AE maidir le státchabhair, soláthar poiblí agus an margadh inmheánach ar sheirbhísí de leas eacnamaíoch i gcoitinne (SGEI), go háirithe SSGI." Níos mó...

Posté par pcassuto à 14:12 - - Permalien [#]


Pour un "New Deal" numérique

http://www.institutmontaigne.org/medias/Newsletter/Couv%20new%20deal%20146x200.jpg?KeepThis=true&TB_iframe=true&height=430&width=700Par Gilles Babinet avec la participation de Frédéric Créplet. La France dispose de nombreux atouts pour devenir un géant de l’innovation, comme une formation scientifique de grande qualité et un écosystème dynamique.
Cette étude rappelle à travers de nombreuses données chiffrées et des exemples étrangers que le numérique est un instrument majeur au service de la compétitivité des économies développées. Afin d’illustrer la révolution numérique que vit actuellement notre pays, ce travail se penche sur trois leviers sur lesquels agir pour induire des changements structurels en France: le financement de l’innovation, la modernisation de l’action publique et les secteurs de l’enseignement et de la santé.
LES AUTEURS
Gilles Babinet
est un entrepreneur dans le domaine du numérique. Il a créé de nombreuses sociétés dans des domaines aussi divers que le conseil (Absolut), le bâtiment (Escalade Industrie), la musique mobile (Musiwave), le social gaming (mxp4) et la co-création. Il est par ailleurs président exécutif de la société Captain Dash qui fournit une offre de marketing dashboard de nouvelle génération. Gilles Babinet a été le premier président du Conseil national du numérique entre avril 2011 et avril 2012. Il a été nommé "Digital Champion" par Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique en juin 2012. À ce titre, il représente la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux liés au numérique.
Frédéric Créplet a participé à la rédaction de cette étude. Il est directeur général d’Atelya-Groupe VOIRIN Consultants.
Neelie Kroes, qui a préfacé cette étude, est Vice-présidente de la Commission européenne chargée de la stratégie numérique.

En savoir plus

Note Un "New Deal" pour le numérique?
By Gilles Babinet with the participation of Frédéric Créplet., France has many assets to become a giant of innovation as a scientific high quality and ecosystem dynamics.
This study points out through numerous figures and examples from other countries that digital is an important instrument for the competitiveness of economies.
To illustrate the digital revolution that saw our country today, this work focuses on three levers that act to induce structural changes in France: financing innovation, modernization of public action and sectors of the education and health. More...

Posté par pcassuto à 13:02 - - Permalien [#]

« Noter » les enseignants: le fantasme et la réalité

Le blog de Jean-Luc Vayssière. Un article du Monde, intitulé « Noter ses enseignants, ce n’est pas pour demain », vient d’attirer mon attention. Dès le titre s’exprime un fantasme: si seulement on pouvait noter les enseignants, ces gens qui passent leur vie à donner des notes! L’imagination s’anime: comme durant le carnaval des sociétés anciennes, les valeurs se retournent et les élèves notent les professeurs – qui refuseraient l’inversion des rôles. Cette vision caricaturale, dans un sens ou dans l’autre, est malheureusement celle qui est la plus souvent relayée dans les médias, mais parfois par les protagonistes du monde éducatif; elle empêche de voir les vrais enjeux de cette question très importante. Tout d’abord, évaluer, ce n’est pas forcément noter, et cette équivalence presque systématique est révélatrice d’une conception de l’évaluation d’une grande pauvreté. Ensuite, il faut savoir ce qu’on évalue. L’article du Monde indique avec ironie qu’on ne va pas évaluer les enseignants, mais seulement les enseignements. Cette ironie trahit une incompréhension profonde du problème. Suite de l'article...
An blag de Jean-Luc Vayssière. Tá Le Monde article, dar teideal "Ráta na múinteoirí, nach bhfuil sé seo don lá amárach," tá mo aird. Ón an teideal in iúl go Fantasy: más rud é amháin gur féidir linn a thabhairt faoi deara na múinteoirí, na daoine a chaitheann a saol nótaí a thabhairt samhlaíocht a thagann beo. Níos mó...

Posté par pcassuto à 12:56 - - Permalien [#]

Noter ses enseignants, ce n'est pas pour demain

LeMonde.frPar Nathalie Brafman. Les étudiants de l'université doivent-ils noter leurs enseignants? Le sujet est sensible, tabou même. Les enseignants-chercheurs y sont pour la plupart hostiles, et leurs réticences ne datent pas d'hier. "Elles sont basées sur le principe constitutionnel de la liberté. Mais il est temps de faire évoluer les choses. Notre système est unique. On est évalué partout dans la société et accepter qu'un corps social échappe à ce principe n'est pas sain", souligne Jean-Yves Le Déaut. Suite de l'article...
LeMonde.fr By Nathalie Brafman. University students have to write their teachers? The subject is sensitive, even taboo. The lecturers are mostly hostile, and their reluctance did not begin yesterday. More...

Posté par pcassuto à 12:51 - - Permalien [#]

Enfin les universités nous parlent!

http://blog.educpros.fr/ghislain-bourdilleau/wp-content/themes/longbeach_ghislain-bourdilleau/images/img01.jpgBlog Educpros de Ghislain Bourdilleau. Le rôle premier d’une université n’est-il pas de créer et transmettre des savoirs. Une évidence? Oui dans le principe, oui encore dans la réalité, mais pourquoi ce sujet est-il donc si rare dans la communication des universités? Toujours à la recherche de nos singularités qu’elles soient collectives pour les universités face aux écoles, aux médias et aux citoyens, ou individuelles pour chacune d’entre elles… pourquoi sommes nous si peu à faire de cet évidence un atout majeur pour bonifier notre communication corporate? Doucement mais surement, certaines universités ont franchi le cap. Suite de l'article...
Blag Educpros Ghislain Bourdilleau. Ní Is é príomhról d'ollscoil ann a chruthú agus a tharchur eolas. Soiléir? Tá i bprionsabal, tá fiú i ndáiríre, ach é sin an fáth ar an ábhar seo sé chomh annamh sa chumarsáid na n-ollscoileanna? Níos mó...

Posté par pcassuto à 12:47 - - Permalien [#]

Avez-vous le look qu'il faut?

http://static.francetv.fr/arches/francetvemploi/default/img/logo_francetvemploi.pngUn bon CV, de l'expérience, de la personnalité... Vous avez des atouts en poche pour évoluer professionnellement. Mais avez-vous le look de l'emploi?
Quand l'habit fait le moine.

Embauche, promotion, développement de carrière, licenciement: le physique constitue l'un des critères les plus obscurs de discrimination. Suite...
Soigner son apparence
Quand on est en poste, difficile de ne pas tenir compte des codes vestimentaire Votre crédibilité en dépend. Une bonne apparence peut en effet être un atout lorsqu'on veut se créer une réputation dans une entreprise. Suite...
On m'a prise pour une avocate!
En 2003, son DESS en édition électronique en poche, Sandra décide de s'inscrire à l'atelier "Communiquer par son image" organisé par Pôle Emploi (à l'époque ANPE). Suite...
En savoir plus

Sur le site de cette agence, vous pouvez tester gratuitement votre style personnel, découvrir les couleurs de votre personnalité, lire des témoignages de "relookés"... Voir le site. Suite...
http://static.francetv.fr/arches/francetvemploi/default/img/logo_francetvemploi.png A good CV, experience, personality ... You have assets in your pocket to grow professionally. But did you look for employment? More...

Posté par pcassuto à 12:25 - - Permalien [#]