http://www.mutame.com/upload/wysiwyg/Image/mutame74/cnfpt.jpgLe conseil d'administration du CNFPT du 22 juin 2011 a approuvé le bilan d'activité de l'établissement concernant l'exercice de l'année précédente. L'activité formation du CNFPT a progressé de 16,9% entre fin 2008 et fin 2010 dont +5,6% en 2010.
La part des formations statutaires représente plus de 60% de l'activité formation. Il s'agit des formations d'intégration qui concernent tous les agents territoriaux de catégorie A, B et C (16%), des formations initiales des élèves administrateurs et conservateurs ainsi que des policiers municipaux (4%), et des formations de professionnalisation (43%). Pour les formations d'intégration, l'activité du CNFPT est dépendante des politiques de recrutement des collectivités.
La production en formation continue (professionnalisation et perfectionnement) a progressé de 13,2% entre 2009 et 2010. Ce sont 192 873 journées de formation qui ont été réalisées en 2010.
Certaines délégations régionales (Alsace-Moselle, Bretagne, Centre, Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, Guadeloupe, Martinique et Mayotte) ainsi que les instituts ont vu leur production fortement augmenter, les autres stabilisent leurs résultats après une forte hausse les années précédentes.
Les préparations aux concours et examens professionnels représentent 16% de l'activité globale, en baisse entre 2009-2010. Il s'agit d'une activité fluctuante, dépendante des calendriers des concours et examens des centres de gestion.
Le montant de la cotisation versée par les collectivités et leurs établissements au CNFPT, pour la formation de leurs 1,8 millions d'agents territoriaux, a été de 335,5 millions d'euros en 2010, soit une progression de 1,2% par rapport à 2009.
Bilan 2010 : qui sont les stagiaires ?

61% des stagiaires sont des femmes ce qui est représentatif de la démographie de la fonction publique territoriale. Près de 60% des agents viennent des communes et des centres communaux d'action sociale. La part des stagiaires venant des communes rurales (communes de moins de 2 000 habitants) a progressé de 34,4% entre 2008 et 2010.
Les autres stagiaires se répartissent entre les intercommunalités (12%), les conseils généraux (15,5%), les conseils régionaux (4%) et les services d'incendie et de secours (3%).
64% des stagiaires relèvent de la catégorie C, 17% de la catégorie B, 10% de la catégorie A, les 9% restant se répartissent entre les emplois aidés ou agents hors fonction publique territoriale (postiers, agents de France Télécom…). Il faut souligner la croissance du nombre des stagiaires de catégorie C qui ne représentaient que 52% des stagiaires en 2008.
Les stagiaires issus de la filière technique sont les plus nombreux (38%), suivis par ceux de la filière administrative (33%) et ceux de la filière médico-sociale (12%). Les policiers municipaux représentent 6% des stagiaires et les sapeurs-pompiers 4%.
En 2010, les structures du CNFPT (délégations régionales et instituts) ont enregistré une augmentation de 11% des inscriptions aux actions de formation. Le nombre de sessions a par ailleurs crû de près de 13%. Malgré l'effort du CNFPT pour mieux répondre aux besoins des collectivités, le taux de refus est de 9%.
En ce qui concerne l'absentéisme, son taux se stabilise à 16,7%. Sur 1140536 inscrits, l'absentéisme concerne 173 582 agents.
Trois domaines de formation concentrent le plus grand nombre de stagiaires : génie technique et sécurité (22,5%), social et santé, enfance, éducation et jeunesse (18,5%) et repères et outils fondamentaux (14,6%). Ce dernier domaine vise tous les agents souhaitant acquérir des savoirs de base, des techniques d'expression orale ou écrite, des techniques professionnelles d'organisation. C'est dans ce domaine que sont aussi classées les actions de lutte contre l'illettrisme.
Bilan 2010 : évolution des dépenses de formation

Entre 2009 et 2010, les dépenses de formation (pédagogie, logistique, frais de stagiaires) ont crû de 13%. 78% du budget de l'établissement est consacré à son cœur de métier : la formation. Les coûts globaux des dépenses de fonctionnement et de logistique restent stables en journée formation à l'exception des frais des déplacements des stagiaires qui croissent et qui représentent 22,2% des dépenses de formation. Toutefois, on peut faire l'hypothèse que les démarches de territorialisation (rapprochement des lieux de formations des lieux d'activité professionnelle des agents) commenceront à produire leurs effets pour contenir ces dépenses.
En 2010, l'établissement a fait appel à 14413 intervenants dont 8716 agents territoriaux et à 25600 organismes de formation.
Bilan 2010 : une activité réduite sur le plan de l'emploi

La loi de 2007 a transféré la majeure partie de l'activité emploi du CNFPT aux centres départementaux et interdépartementaux de gestion. La compétence emploi du CNFPT est recentrée, depuis le 1er janvier 2010, sur les administrateurs, ingénieurs en chef, conservateurs territoriaux du patrimoine et conservateurs territoriaux des bibliothèques. En 2010, il a pris en charge au total 35 cadres A+ privés d'emploi. Il a géré sur le site du CNFPT et sur emploi-territorial.fr près de 450 offres d'emplois dont la plus grande partie concernait les administrateurs (236 offres) et les ingénieurs en chef (133 offres).
157 postes ont été ouverts aux concours de cadres A+ en 2010 dont 65 postes d'administrateur, 50 d'ingénieurs en chef, et 42 pour les conservateurs de patrimoine et les conservateurs des bibliothèques.
Le nombre de candidats aux concours a baissé de 15% notamment pour les concours d'administrateur (1 904 candidats) et de conservateur des bibliothèques (1266), et est resté stable pour les concours de conservateur de patrimoine (960) et d'ingénieur en chef (767).
http://www.mutame.com/upload/wysiwyg/Image/mutame74/cnfpt.jpg Zarząd CNFPT z 22 czerwca 2011 zatwierdziła sprawozdanie z działalności instytucji na wyniki z poprzedniego roku. Działalność szkolenia CNFPT wzrosła o 16,9% od końca 2008 r. i pod koniec 2010 roku z 5,6% w 2010 roku.
Udział ustawowych szkolenia jest ponad 60% szkolenia biznesowe.
Ta integracja szkolenia z udziałem wszystkich agentów terytorialnej klasy A, B i C (16%), kształcenie studentów i administratorów i kuratorów miejskich policjantów (4%) i szkolenia zawodowego (43%). Szkolenia dla działalności integracji zależy od polityki zatrudnienia CNFPT społeczności.
Produkcja w kształceniu ustawicznym (zawodowe i rozwój) wzrosły o 13,2% między 2009 i 2010.
Są to 192 873 dni szkolenia były prowadzone w 2010 roku. Więcej...