http://www.jeunes.gouv.fr/squelettes/images/logo.pngIl existe en France 1458 licences et 1620 licences professionnelles. Le plan « Réussir en licence », lancé en 2007, a pour ambition de diviser par deux le taux d’échec en première année à l’université. Désormais, les étudiants sont mieux accueillis et mieux accompagnés.
Une rentrée à l’université mieux préparée

Une prérentrée est organisée pour les étudiants de première année afin de les familiariser avec la vie universitaire: présentation des lieux de vie et de travail du campus, des centres de ressources documentaires, des espaces numériques de travail, propositions de tests de niveau donnant droit à des modules de soutien, unités d’enseignement de méthodologie universitaire...
Un encadrement renforcé

En première année, les nouveaux étudiants bénéficient d’un encadrement renforcé correspondant en moyenne à 5 heures supplémentaires par semaine (encadrement pédagogique, soutien aux étudiants en difficulté). Ce supplément d’heures disponibles est laissé à l’appréciation des équipes pédagogiques. Les petits groupes sont privilégiés et des heures de soutien sont aménagées pour les étudiants en difficulté.
Un contenu rénové pour la première année de licence générale

La première année devient une année fondamentale pluridisciplinaire pour consolider les acquis du lycée et poser les fondements de la réussite universitaire: méthodologie, expression écrite et orale, anglais, culture générale, technologies de l’information et de la communication. L’accent est mis sur les langues et les nouvelles technologies avec une certification nationale ou internationale obligatoire en fin de cycle.
L’enseignant-référent, un interlocuteur privilégié pour les étudiants

Durant tout le cycle de licence, et particulièrement en première année, les étudiants peuvent s’adresser à un enseignant-référent s’ils rencontrent des difficultés. Son rôle est de répondre à leurs questions et de les conseiller.
Des séances de tutorat pour les étudiants en difficulté

Les étudiants en difficulté bénéficient d’une aide méthodologique personnalisée. Ces séances de tutorat sont dispensées par des étudiants tuteurs, rémunérés dans le cadre des nouveaux contrats étudiants signés avec les universités.
Des possibilités de réorientation élargies dès la fin du premier semestre

Si un étudiant souhaite changer d’orientation, il peut en faire part à son enseignant-référent. Une commission d’orientation se réunit dans chaque université à la fin du premier semestre pour examiner les souhaits des étudiants et pour statuer.
http://www.jeunes.gouv.fr/squelettes/images/logo.png Prantsusmaal on 1458 litsentside ja professionaalne litsentside 1620. Plaan "edukas litsents", mis käivitati aastal 2007, eesmärk on vähendada määr läbikukkumine esimesel aastal ülikoolis. Nüüd õpilased on parem saanud ja parem koos.
Tagasi kooli ülikoolis paremini valmis. Velle...