Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Formation Continue du Supérieur
cpu
2 août 2012

Dossiers et publications sur le site de la CPU

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau.jpgAnnée en cours
Référentiel de compétences ENTREPRENEURIAT & ESPRIT D’ENTREPRENDRE Télécharger. 02/01/2012 
Une stratégie numérique pour l’enseignement supérieur et la recherche Télécharger. 02/01/2012
CPU le mag' : l'Université pour l'avenir, Avenir des universités (colloque Marseille 2012) Télécharger. 10/04/2012 
Colloque Eco Campus : Formations et responsabilité sociétale : quelles stratégies de transition pour les établissements du supérieur? Télécharger. 13/03/2012
Année 2011
CPU Le mag : Toulouse 2011 "Une ambition : la Licence" Télécharger. 06/07/2011
Année 2010
CPU Le Mag : Nancy 2010 Doctorat, doctorants et docteurs Télécharger. 09/09/2010
L'Université, lieu de tous les savoirs, lieu de tous les métiers d'aujourd'hui et de demain Télécharger. 07/05/2010
Rencontre sur l’autonomie des universités à Clermont Ferrand : le relevé de conclusions. « Autonomie des universités : quel bilan ? » le séminaire organisé à Clermont Ferrand le 25 juin 2010 a réunis une trentaine... Télécharger. 22/07/2010
Mémento éco-campus. Ce mémento permet d’aborder les enjeux du développement durable appliqués à l’Université. Il propose des objectifs et des ... Télécharger. 29/03/2010
Universités et fondations : les bonnes pratiques Télécharger. 17/03/2010
Année 2009
L'université française, moteur du progrès social Télécharger. 19/10/2009
CPU LE MAG : Brest 2009 L'université, acteur économique Télécharger. 01/06/2009
La vie étudiante : enjeux, pratiques émergentes et recommandations Télécharger. 19/11/2009
Journée parlementaire. Rencontre de la CPU avec les parlementaires Télécharger. 15/10/2009
Rencontre Conférence des Présidents d'université et parlementaires Télécharger. 14/10/2009
Présentation du rapport inter-conférences sur la mastérisation Télécharger. 07/10/2009
Année 2007
Cadre de cohérence du S.I. de l'enseignement supérieur et de la recherche - Volet Ressources Humaines. La Conférence des présidents d'université (CPU) et le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche ont décidé co... Télécharger. 13/07/2007
Année 2005
Cadre de cohérence du S.I. de l'enseignement supérieur et de la recherche - Volet Scolarité et Vie de l'étudiant. La Conférence des Présidents d'Université (CPU) et le ministère ont engagé une réflexion sur la définition d'une mutualisati... Télécharger. 06/12/2005
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau.jpg~~VΈτος
Ικανότητα πλαίσιο επιχειρηματικού πνεύματος και ΝΑ Λήψη. 02/01/2012

Ψηφιακό θεματολόγιο για την Τριτοβάθμια Εκπαίδευση και την Έρευνα Λήψη. 02/01/2012
. Περισσότερα...

2 août 2012

Guides sur le site de la CPU

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/signature.jpgAnnée en cours
Guide de l’intelligence économique pour la recherche Télécharger. 23/03/2012
Compétences et responsabilités des présidents d'université Télécharger. 24/02/2012
L’autonomie universitaire en Europe II Télécharger. 03/02/2012
Année 2011
Rapport sur les classements mondiaux d'universités et leur impact Télécharger. 23/09/2011 
Guide des bonnes pratiques pour le recrutement et la gestion des personnels non statutaires des SIUMPPS et SUMPPS Télécharger. 26/05/2011
Année 2010
Guide méthodologique pour l’élaboration du tableau de bord stratégique du Président d’Université et de l’équipe présidentielle. Le renforcement de l'autonomie des universités et l'élargissement de leurs compétences instaurés par la loi de 2007 "liberté e... Télécharger. 11/05/2010 
Guide des bonnes pratiques en matière de fondations partenariales et universitaires Télécharger. 10/02/2010 
Guide “Informatique et Libertés pour l'enseignement supérieur et la recherche" (nouvelle version). L'évolution croissante des technologies de l’information et de la communication et de leurs usages exige que chacun de nous... Télécharger. 06/01/2010
Année 2009
Le Guide des bonnes pratiques en matière de développement durable dans les universités françaises Télécharger. 04/06/2009 
Guide méthodologique de l'université numérique Télécharger. 28/05/2009
Année 2007
Guide de l'accueil de l'étudiant handicapé à l'université. Comme le guide « Laïcité et enseignement supérieur », édité en 2004 par la CPU, ce « Guide de l’accueil de l’étudiant ... Télécharger. 14/12/2007
Année 2004
Synthèse du guide Laïcité et enseignement supérieur Télécharger. 01/10/2004 
Guide Laïcité et enseignement supérieur Télécharger. 30/09/2004
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/signature.jpgYear
Guide to Competitive Intelligence research Download.
23/03/2012
Powers and responsibilities of university presidents Download.
24/02/2012
University Autonomy in Europe II Download.
03/02/2012. More...
2 août 2012

Enquêtes, études et rapports sur le site de la CPU

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgAnnée en cours
De la culture à l'Université 128 propositions. Par la commission Culture et Université présidée par Emmanuel Ethis, Président de l'Université d'Avignon et des p... Télécharger. 09/05/2012
La répartition des dépenses publiques de l’enseignement supérieur et des aides associées (étude INSEE) Télécharger. 03/02/2012
Effets redistributifs de l'enseignement supérieur Télécharger. 29/01/2012
Les effets redistributils - document de travail de septembre 2011 - texte de synthèse finale et propositions CPU Télécharger. 28/01/2012
Année 2011
Etude relative à la mise en place du numérique dans les programmes de rénovation des Universités portés par des montages innovants ou par des PPP (étude CPU / CDC) Télécharger. 26/10/2011
Mettre en place un learning centre (étude CPU / CDC) - Enjeux et problématiques Télécharger. 28/06/2011
Année 2010
Le transfert du patrimoine universitaire (Etude CPU-CDC). Cette étude, réalisée par la CPU et la CDC en association avec l’Amue et divers établissements, est avant tout... Télécharger. 28/06/2010
L'université numérique: éclairages internationaux. La CPU a publié en janvier 2009, avec la Caisse des Dépôts, un guide méthodologique de l’université numérique, étude générale... Télécharger. 23/06/2010
Exécution du budget 2009: analyse du rapport annuel de performance (RAP 2009) concernant l'enseignement supérieur. La CPU a analysé le rapport annuel de performance 2009 (RAP 200... Télécharger. 23/06/2010
Les fondations des universités à l'étranger Télécharger. 05/06/2010
Etude Tecknowmetrix-CPU sur la participation des universités aux projets européens et ANR Télécharger. 10/02/2010
Année 2009
Etude de l'OST en partenariat avec la CPU sur les personnels non titulaires de la recherche dans les EPST et les EPSCP Télécharger. 07/12/2009
Etude comparative de l'EUA sur l'autonomie des universités européennes Télécharger. 30/11/2009
Principes et recommandations pour une réforme réussie de la formation des enseignants. Contribution du groupe «inter-conférences universitaires», coordonné par Daniel Filâtre, adressée à Madame la Ministre de l’Enseignement Sup... Télécharger. 17/07/2009
Méthode pour la création d'une fondation - FONDADEV. La CPU conduit une politique d’ouverture vers des acteurs sociaux-économiques susceptibles d’apporter aux universités des out... Télécharger. 19/06/2009
Comment développer les ressources financières des universités par le biais des fondations - DGRI. La CPU conduit une politique d’ouverture vers des acteurs sociaux-économiques susceptibles d’apporter aux universités des out... Télécharger. 19/06/2009
Enquête sur les ressources propres des universités - KPMG. La CPU conduit une politique d’ouverture vers des acteurs sociaux-économiques susceptibles d’apporter aux universités des out... Télécharger. 19/06/2009
Etude sur les fondations universitaires à l'étranger - CDC. La CPU conduit une politique d’ouverture vers des acteurs sociaux-économiques susceptibles d’apporter aux universités des out... Télécharger. 19/06/2009
Année 2006
Les activités de valorisation dans les établissements. Enquête 2005 du réseau C.U.R.I.E Télécharger. 01/06/2006
Année 2005
Les échanges économiques entre l'Hôpital et l'Université dans le cadre des CHU. Recherche réalisée pour la Conférence des Présidents d’Université par le Laboratoire d'Economie et de Gestion des Organisations de Santé (Lego... Télécharger. 18/11/2005
Année 2004
Les applications informatiques spécifiques mises en place dans les établissements d’enseignement supérieur. Enquête CPU Télécharger. 31/08/2004
Année 2002

"Budget global des Universités": rapport final du groupe de travail de la CPU. La réflexion sur le budget global fait suite aux réflexions menées par la CPU sur le thème de l’autonomie, autour du Colloque... Télécharger. 22/08/2002
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpg~~VΈτος
Με την Επιτροπή Πολιτισμού και της οποίας προεδρεύει ο Εμμανουήλ Ethis Πανεπιστημίου, Πρόεδρος του Πανεπιστημίου της Αβινιόν και p ... Λήψη. 09/05/2012

Η κατανομή των δημόσιων δαπανών για την τριτοβάθμια εκπαίδευση και τις σχετικές ενισχύσεις (μελέτη INSEE) Λήψη.
03/02/2012
Αναδιανεμητικές επιπτώσεις της τριτοβάθμιας εκπαίδευσης Λήψη.
29/01/2012
Οι redistributils αποτελέσματα - Έγγραφο εργασίας τον Σεπτέμβριο του 2011 - ενοποιημένο κείμενο τελικών προτάσεων και της CPU Λήψη.
28/01/2012. Περισσότερα...
2 août 2012

Les colloques de la CPU

 

http://www.cpu.fr/typo3temp/pics/f7e30c0123.jpg

2012 : L’université pour l’avenir, avenir des universités
Marseille, les 8, 9 et 10 février 2012
> téléchargez le Mag’
2011 : Une ambition : la licence

Toulouse, les 11, 12 et 13 mai 2011
> téléchargez les actes
2010 : Doctorat, doctorants et Docteurs
Nancy, les 31, 1er et 2 avril 2010
> téléchargez les actes
2009 : L'université, acteur économique
Brest, les 25, 26 et 27 mars 2009
> téléchargez les actes
2008 : Les Universités Européennes : nouvelles frontières, nouvelles perspectives
Bruxelles les 2, 3 et 4 avril 2008
> téléchargez les actes
2007 : L'Université: une chance pour la France
Metz, les 14 et 16 février 2007
> téléchargez les actes
2006 : Internationalisation et politique internationale des universités
Nantes, 15, 16 et 17 mars 2006
> téléchargez les actes
2005 : L'Université: acteur majeur dans l'Europe des formations supérieures
Lyon, les 17 et 18 mars 2005
> téléchargez les actes
2004 : L’avenir de la recherche publique
Bordeaux, les 19 et 20 février 2004
> téléchargez les actes
2003 : Les personnels dans l’Université du XXIè siècle: missions, métiers, partage des responsabilités
Poitiers, les  20 et 21 mars 2003
 > téléchargez les actes
2002 : L'étudiant dans l'université du XXIè siècle
Mulhouse, les 21 et 22 mars 2002
> téléchargez les actes
2001 : Autonomie des universités
Lille, les 22 et 23 mars 2001
> téléchargez les actes
2000 : La recherche universitaire dans l'espace européen
Bordeaux les 16 et 17 mars 2000
> téléchargez les actes
1999 : L'accueil et l'insertion des étudiants à l'université
Rennes, 1er décembre 1999
> téléchargez les actes

http://www.cpu.fr/typo3temp/pics/f7e30c0123.jpg

2012: The university for the future, future of universities
Marseille, 8, 9 and 10 February 2012
> Download the Mag '
2011: An ambition: the license
Toulouse, 11, 12 and 13 May 2011
> Download actions
2010: PhD, PhD students and Doctors
Nancy, 31, 1st and 2nd April 2010
> Download actions
The university, economic actor. More...

4 juin 2012

Venue de Geneviève Fioraso, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche à la CPU

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau_newsletter.jpgA la une cette semaine: un édito consacré à la venue de Geneviève Fioraso, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche à la CPU.
Pour l’une de ses premières interventions publiques, après celles devant le CNESER et le CNRS, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso, a accepté l’invitation de la CPU. Elle a consacré un long moment à la présentation des lignes qui vont guider sa politique, et à un échange très direct et très ouvert avec les présidents d’université et directeurs d’établissement d’enseignement supérieur et de recherche, présents en grand nombre.
Ce déplacement est un signe important pour la CPU. Malgré nos efforts, et en raison de la fin du mandat des  présidents qui la représentent  au CNESER, elle n’avait pu être représentée lors de l’intervention de la Ministre, le 21 mai.
La création d’un ministère spécifique à l’enseignement supérieur  et à la recherche, liant les deux missions  qui sont l’essence même de l’université, était une demande forte exprimée par la CPU. C’est donc avec beaucoup de satisfaction qu’a été accueillie sur ce point la structure  du gouvernement.
C’est avec la même satisfaction que les membres de la CPU ont entendu la ministre réitérer sa volonté de dialogue avec le milieu universitaire, de changement de temporalité, afin de permettre à la concertation de prendre place dans les meilleures conditions, dans le cadre des Assises de l’enseignement supérieur et de la recherche, annoncées à l’automne, en région, puis au niveau national. Ces réflexions doivent permettre l’élaboration puis l’adoption, au printemps 2013, d’une loi d’orientation pour l’enseignement supérieur et la recherche. Sur le plan des perspectives financières pour l’enseignement supérieur et la recherche, la ministre a rappelé qu’un audit a été demandé par le Gouvernement à la Cour des Comptes, et sera remis fin juin.
L’annonce du retrait quasi-immédiat de la « circulaire Guéant » répond également à une forte attente des présidents d’université, très investis tout au long de cette dernière année dans la défense individuelle de leurs diplômés étrangers, pour le respect de leurs droits, de leur personne, et la préservation  de l’image internationale de la France et de ses formations.
Soulignant les enjeux portés par son ministère pour notre pays, pour sa jeunesse, mais aussi pour la planète, la ministre a souligné l’importance des principaux autres chantiers qu’elle souhaite reprendre, en lien avec ses collègues du Gouvernement, en particulier avec le Ministre de l’Education nationale: la formation des maîtres; l’organisation d’un continuum bac -3/bac +3;  la réussite en licence;  la diffusion de la culture scientifique et technique;  le rôle des universités en matière de développement durable et la désignation d’un interlocuteur sur ce sujet au sein de son Cabinet; les conditions de logement, de vie et de santé des étudiants. Elle a souligné, à cette occasion, combien  l’expertise et l’expérience des présidents et anciens présidents d’université seront utiles pour l’y aider.
http://www.cpu.fr/fileadmin/img/bandeau_newsletter.jpg~~V Hvad er nyt i denne uge: en redaktionel dedikeret til ankomsten af Genevieve Fioraso, minister for højere uddannelse og forskning til CPU'en. Mere...
4 février 2012

Colloque annuel de la CPU: participez aux débats

http://www.cpu.fr/fileadmin/fichiers/Colloque_marseille/EXE_05web.jpgLe programme définitif du colloque l’Université pour l’avenir, Avenir des universités est en ligne.
Vous pouvez dès à présent poser vos questions aux intervenants aux différentes tables rondes du colloque:
- sur twitter en mentionnant #CPU2012, et le numéro de la table ronde, dans votre question;
- par mail: colloquecpu2012@cpu.fr, en mentionnant le numéro de la table ronde.
Ces questions seront communiquées, avant le colloque, au président et rapporteur de chaque table ronde et permettront d’enrichir les présentations et les débats, lors des échanges avec la salle.
Vous pourrez suivre en direct sur canalC2 l’intégralité du colloque.


Colloque annuel de la Conférence des présidents d’université
MERCREDI 8 FÉVRIER - Faculté de médecine – Amphithéâtre Toga – Campus Santé Timone - 27 Bd Jean Moulin - Marseille

16h30 Accueil des participants
18h00 Ouverture offi cielle du colloque par Louis VOGEL, Président de la CPU, Président de l’Université Panthéon - Assas - Paris II et Yvon Berland, Vice-président de la CPU et Président d’Aix Marseille Université
En présence de: Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille, Maryse Joissains Masini, Maire d’Aix-en-Provence, Jean-Noël Guérini, Président du Conseil Général des Bouches-du-Rhône, Michel Vauzelle, Président du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte d’Azur, Jean-Paul de Gaudemar, Recteur de l’Académie d’Aix Marseille, Chancelier des Universités.
20h00 Cocktail dînatoire offert par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur
JEUDI 9 FÉVRIER - Faculté de médecine – Amphithéâtre Toga – Campus Santé Timone - 27 Bd Jean Moulin - Marseille
8h30 - 9h00 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU COLLOQUE - GÉRARD BLANCHARD, PRÉSIDENT DE L’UNIVERSITÉ DE LA ROCHELLE. INTERVENTION DE PATRICK HETZEL, DIRECTEUR GÉNÉRAL POUR L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET L’INSERTION PROFESSIONNELLE
9h00 - 10h30 TABLE RONDE 1 : L’ÉVOLUTION DU DISPOSITIF FRANÇAIS D’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE : MISE EN PERSPECTIVE INTERNATIONALE ET VISION GLOBALE
Président Gérard Blanchard, Président de l’Université de La Rochelle, Animateur Jean-Michel Catin, Directeur de la rédaction – AEF, Rapporteur Jean-Pierre Gesson, Président de l’Université de Poitiers. Intervenants Patrick Hetzel, Directeur Général pour l’Enseignement Supérieur et l’Insertion Professionnelle, Pierre-François Mourier, Directeur Général adjoint du Centre d’Analyse Stratégique, Maria Helena Nazaré, President-elect de l’Association des Universités Européennes (EUA)
10h45 TABLE RONDE 2 : STRATÉGIES TERRITORIALES ET NOUVELLES DYNAMIQUES UNIVERSITAIRES
10h45 - 12h15 1ère Partie - Quelles attentes des acteurs des territoires vis-à-vis d’une société de la connaissance?

Président Daniel Filâtre, Président de l’Université Toulouse II – Le Mirail, Rapporteur Camille Galap, Président de l’Université du Havre, Intervenants Hélène Mandroux, Présidente de l’Association des Villes Universitaires de France (AVUF), Laurent Beauvais, Président de la commission « Enseignement supérieur recherche et innovation » de l’Association, des Régions de France (ARF), Jean-Paul De Gaudemar, Recteur de l’Académie d’Aix-Marseille, Chancelier des Universités, Hervé Brailly, Président et CEO de Innate Pharma, trésorier du pôle de compétitivité Eurobiomed

14h00 - 14h30 INTERVENTION DE LAURENT WAUQUIEZ, MINISTRE DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

14h30 - 16h30 TABLE RONDE 2 : 2ème Partie - Quelles organisations les plus effi cientes pour répondre à ces attentes ?

Président Khaled Bouabdallah, Président de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne, Rapporteur Camille Galap, Président de l’Université du Havre,  Témoignages filmés de présidents d’université: Alain Béretz (Université de Strasbourg), Mohamed Rochdi (Université de La Réunion), Sophie Béjean (Université de Bourgogne) et Christian Morzewski (Université d’Artois),  Intervenants Alain Fuchs, Président du CNRS, Gilles Trystram, Directeur Général d’AgroParisTech et Christian Lerminiaux, Président de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs, Jean-Richard Cytermann, Inspecteur Général de l’Administration de l’Education Nationale et de la Recherche
16h45 - 18h45 TABLE RONDE 3 : LES MÉCANISMES DE FINANCEMENT DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Présidente Sophie Béjean, Présidente de l’Université de Bourgogne, Rapporteur Jacques Fontanille, Président de l’Université de Limoges, Intervenants Eric Charbonnier, Expert à la Direction Education de l’OCDE, Pierre Courtioux, Chercheur au pôle économie de l’EDHEC, Daniel Vitry, Professeur des Universités, Conseiller pour l’université du Délégué au réseau, Caisse des Dépôts et Consignations, Eudoxe Denis, Directeur des études, Institut de l’Entreprise
Débat avec la salle
18h45 Fin des travaux
19h30 Réception à l’Hôtel de Ville de Marseille
20h30 - 23h00 Dîner de Gala au Palais de la Bourse
VENDREDI 10 février Faculté de médecine – Amphithéâtre Toga – Campus Santé Timone - 27 Bd Jean Moulin - Marseille

8h30 - 10h30 TABLE RONDE 4 : STRATÉGIE, PILOTAGE ET ORGANISATION DU DISPOSITIF NATIONAL
Président Jean-Pierre Finance, Administrateur provisoire de l’Université de Lorraine, Rapporteur Jean-Yves Mérindol, Président de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan, Intervenants Jean-Marc Rapp, Président de l’Association des Universités Européennes (EUA), Bernard Dizambourg, Inspecteur Général de l’Administration de l’Éducation Nationale et de la Recherche (IGAENR), Dominique Gillot, Sénatrice du Val d’Oise
11h00 - 12h30 TABLE RONDE 5 : MISSIONS ET ORGANISATION DES UNIVERSITÉS : ENJEUX D’AVENIR

Président Yvon Berland, Vice-président de la CPU et Président d’Aix Marseille Université, Animateur Jean-Michel Catin, Directeur de la rédaction – AEF, Rapporteur Anne Fraïsse, Vice-présidente de la CPU et Présidente de l’Université Paul Valéry Montpellier III, Intervenants Jean-Marc Monteil, Professeur au CNAM, ancien Directeur Général de l’Enseignement Supérieur, Lionel Collet, Professeur des Universités – Praticien Hospitalier
12h30 - 14h00 Pause méridienne
14h00 - 15h00 « L’UNIVERSITÉ POUR L’AVENIR, AVENIR DES UNIVERSITÉS », PROPOSITIONS DE LA CPU PAR LOUIS VOGEL
15h00 Conférence de presse

Voir aussi L’avenir des universités en débat à Marseille - Colloque annuel de la CPU- 8, 9 et 10 février, Colloque annuel de la CPU: l'université pour l'avenir, avenir des universités, L’Université pour l’avenir, avenir des universités., Les présidents d'université réclament une refonte de la licence, «Le financement des universités est encore largement insuffisant», Colloque de Brest de la CPU, 30/3/2009: "l'Université, acteur économique", Colloque annuel de la CPU, Bruxelles – vendredi 4 avril 2008.
http://www.cpu.fr/fileadmin/fichiers/Colloque_marseille/EXE_05web.jpg~~V Il programma definitivo del convegno l'Università per il futuro, il futuro delle università è in linea.
È ora possibile fare domande ai pannelli diversi stakeholder della conferenza:
- Di menzionare twitter # CPU2012, e il numero della tavola rotonda, nella tua domanda; - Per posta: colloquecpu2012@cpu.fr , citando il numero della tavola rotonda. Queste domande verranno distribuiti prima della conferenza, il Presidente e relatore di ogni tavola rotonda e andranno ad arricchire le presentazioni e le discussioni, nel corso di scambi con il pubblico.
Potete seguire in diretta sul Canalc2 tutta la conferenza
. Più...
7 décembre 2011

Actes du colloque "Une ambition: la licence"

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgTélécharger les actes du colloque Une ambition: la licence.
Présentation générale du colloque

Le travail de préparation de ce colloque a fait l’objet d’une large concertation. Je voudrais ici évoquer le thème et le titre que nous avons retenus, qui témoignent d’une audace, d’une ambition, d’une énergie au service de la cohérence. Il nous a paru nécessaire de rompre avec l’éventuel fatalisme, l’éventuel découragement devant l’échec d’une proportion non négligeable d’étudiants, devant l’empilement d’étudiants dans quelques formations alors que d’autres sont délaissées, devant la difficulté de la professionnalisation.
Pourtant, ce chantier de la licence est riche. Riche, car il permet de transformer le désordre en diversité, riche car il renvoie à notre mission de service public, accueillir et faire réussir tous les publics, riche car il favorise l’articulation de la recherche et de la formation.
Ce chantier est par ailleurs indispensable. Pour paraphraser la métaphore de l’ascenseur social, je dirais qu’un ascenseur, s’il mène au sommet, dessert tous les étages. On doit pouvoir ouvrir la porte à tous les niveaux. Le niveau L constitue le premier étage, il convient de le valoriser, de redonner du sens à ce diplôme.
Pour autant, ne méprisons pas ses richesses préexistantes. Nos licences accueillent tous les bacheliers, elles offrent un vaste champ des possibles. Il relève de notre responsabilité d’améliorer leurs fonctions premières. Alors, osons, chers collègues, la véritable autonomie des universités est là! Anne Fraïsse, vice-présidente de la CPU, présidente de l’université Paul-Valéry Montpellier III
Conclusions du colloque - Louis Vogel

Madame la ministre, chers collègues, chers amis,
Le moment est venu, au terme de ces trois journées exceptionnellement denses, de présenter à chaud la synthèse provisoire de nos travaux. À vrai dire, il ne s’agit pas seulement de la synthèse des travaux de ces trois journées, mais de l’ensemble du travail préparatoire qui les a précédées et pour lesquelles nous avons bénéficié, sous l’égide de Daniel Filâtre, des contributions de l’ensemble des acteurs et partenaires de la communauté universitaire.
C’est la raison pour laquelle nous avons choisi cette année d’innover dans le format de notre colloque annuel en l’ouvrant dès sa première journée au-delà des seuls présidents d’université à l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Sur le sujet de la licence, du cycle licence, plus que sur tout autre sujet, nous avons conscience que les universités ne peuvent pas être seules et que c’est un projet collectif, une ambition commune que nous devons porter pour la jeunesse de France.
Un tel projet, une telle ambition, mobilisent, au-delà des universités, tous les acteurs et tous les partenaires qui nous ont apporté leur contribution:
- les acteurs du système éducatif, les proviseurs des lycées et les responsables académiques;
- les collectivités territoriales et au premier rang d’entre elles les régions qui ont une double responsabilité éminente en termes de formation professionnelle et de formation tout au long de la vie et qui sont porteuses de schémas régionaux d’enseignement supérieur et de recherche qui vont au-delà des ministères chargés de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche;
- les entreprises, les futurs employeurs et l’ensemble des acteurs socio- économiques des territoires;
- tous les représentants et toutes les sensibilités des acteurs de la communauté universitaire: organisations étudiantes, syndicales, associations de composantes, de vice-présidents.
Quel que soit le nombre et la qualité des contributeurs, quel que soit notre engagement de présidents d’université, et quel que soit l’engagement de nos établissements, rien ne sera possible si cette ambition n’est pas portée au plus haut niveau de l’État.
Je veux, madame la ministre, au nom de notre conférence, vous remercier de nous avoir permis d’inscrire notre colloque dans la perspective que vous avez ouverte autour de la réforme de la licence.
Nous souhaitons, par nos propositions, apporter la contribution de la communauté universitaire, dont nous nous sommes efforcés de rassembler l’expression. Malgré l’importance du travail de préparation que j’ai souligné, ces propositions ne sont pas un point d’aboutissement, mais un point de départ pour une nouvelle ambition, pour une refondation de la licence.
Tout ne se fera pas en un jour: les travaux que nous avons conduits appellent à une recomposition complète du paysage du cycle licence allant au-delà de la seule licence universitaire.
À ce titre, les contributions des recteurs, des proviseurs de lycée à classe préparatoire, des responsables des IUT, et les visions d’ensemble que nous ont présentées sur un territoire les présidents de région ont été particulièrement éclairantes sur la réalité des complémentarités et la nécessité des coordinations qu’il convient de mettre en oeuvre.
Notre conférence est fière d’avoir proposé le cadre de son colloque pour engager cette réflexion globale qui pourra être prise en compte dans les mesures que vous allez inscrire dans la seconde phase du plan pour la licence. Je veux, à ce titre, remercier Patrick Hetzel de nous avoir montré, par son intervention, que les réflexions que nous avons conduites sont en cohérence avec les orientations qui inspirent les premiers travaux de votre ministère.
Après la première étape que vous avez initiée, il s’agit d’un nouveau jalon pour préparer, en vue du prochain quinquennat, une ambition pour nos universités qui place la réussite de tous les étudiants du cycle licence au coeur des politiques à venir de l’enseignement supérieur. La réforme de la gouvernance et la nouvelle ambition
d’excellence en matière de recherche, les moyens très importants qu’avec le président de la République et le Premier ministre vous avez, depuis 2007, consacrés à la cause de nos universités témoignent de la volonté politique d’engager un renouveau de notre enseignement supérieur et de notre recherche.
La communauté universitaire s’est fortement mobilisée pour répondre à la confiance que la Nation lui manifestait. Elle veut être aussi force de proposition pour la prochaine étape, indispensable pour rétablir définitivement l’image de nos universités et permettre à notre enseignement supérieur et à notre recherche, avec leurs caractéristiques, leur diversité et peut-être, pourquoi ne pas le dire, leur complexité, de jouer pleinement leur rôle pour que notre pays, comme son histoire et sa culture l’y destinent, apporte sa contribution à la construction d’une société et d’une économie mondiale de la connaissance.
Face à un tel enjeu, la contribution des universités ne pouvait être qu’audacieuse et en rupture par rapport à l’ensemble des réformes intervenues durant les années 90 sur les premiers cycles universitaires.
Il faut tirer toutes les conséquences du LMD. Nous avons bien conscience que si au niveau du master et du doctorat nos universités commencent à être reconnues, il faut introduire sur le cycle licence un véritable changement de paradigme.
Nous proposons deux novations dont tout découle: la première novation est de nature à répondre aux attentes des étudiants, la seconde à mobiliser les personnels de nos universités.
I°) Première novation: le cycle licence doit être conçu comme un continuum depuis l’entrée au lycée jusqu’au niveau de la licence. À nos yeux, ce n’est plus seulement le baccalauréat qui est le premier diplôme de l’université, c’est l’ensemble de la formation du lycée qui est la première marche d’accès à l’enseignement supérieur. Cette novation comporte d’immenses conséquences organisationnelles, culturelles et territoriales. Il nous faut travailler avec les lycées. Nos universités doivent apporter leur contribution à la construction, dès la seconde, du projet personnel et professionnel des lycéens qui doit s’élaborer de manière progressive dans la durée et tout au long du parcours.
Les schémas régionaux d’enseignement supérieur et de recherche doivent inscrire dans les territoires non seulement le continuum entre les lycées et les établissements d’enseignement supérieur, mais également garantir la cohérence de l’ensemble de l’offre post-baccalauréat sur un territoire: licence, IUT, BTS, CPGE et les autres établissements qui ne dépendent pas de votre ministère.
La coordination de l’offre de formation doit être assurée conjointement par le recteur et le président de région.
Trois principes doivent guider les parcours de formation proposés aux étudiants: lisibilité, fluidité, sécurité.
Lisibilité: cela signifie que l’on organise l’information par grand champ disciplinaire et au sein de chacun d’eux que l’on caractérise les parcours possibles.
Fluidité: c’est organiser ou permettre des passages d’une filière à l’autre.
Sécurité: c’est apporter à chaque étudiant la garantie qu’il n’y aura pas d’année ou de semestre perdu et que tous les acquis pourront être capitalisés et valorisés au sein d’un cursus.
Ces trois principes guident évidemment l’offre de formation à destination des étudiants en formation initiale, mais ils permettent aussi à l’université d’inscrire cette offre de formation dans le champ de la formation continue et tout au long de la vie. Une fois la licence acquise, tous nos étudiants ont vocation à revenir à l’université
pour compléter leur parcours.
Cette première novation est celle qui correspond à l’attente des étudiants. Nous voulons construire cette licence avec et pour les étudiants.
L’orientation doit être transformée en un bilan de compétences et une auto-évaluation des élèves, depuis la seconde jusqu’à la délivrance du diplôme. Les étudiants doivent être associés à toutes les évaluations des enseignements, des formations et de la qualité de la vie étudiante qui en fait partie intégrante. Les parcours de formation doivent être construits à partir de l’observation des pratiques des étudiants qui ne correspondent pas toujours à ce qu’on peut penser pour eux.
Les formations en licence doivent être construites à partir des compétences visées et garantir aux étudiants une bonne formation de base, la capacité à s’adapter et à apprendre.
Les formations, comme la vie à l’université, doivent proposer aux étudiants de travailler en mode projet, qu’il s’agisse des projets financés par le FSDIE, du développement de l’emploi étudiant en université ou des programmes des formations elles-mêmes. L’accueil de publics diversifiés et le développement des mobilités nationale et internationale sont aussi un facteur d’enrichissement des formations.
II°) La seconde novation : elle touche au coeur même de l’identité des universités. Il s’agit de porter pour chacune des formations en licence le même niveau d’ambition et d’exigence que nous mettons dans nos laboratoires de recherche.
Nous devons favoriser en licence une pédagogie qui s’inspire des méthodes de la recherche. Comme l’a dit Patrick Hetzel ce matin, l’esprit critique doit être placé au coeur de la manière dont nous concevons la transmission des savoirs.
Ce principe a quatre conséquences:
- de méthode d’abord: faire comprendre aux étudiants que les connaissances ne sont pas figées mais doivent être toujours réinterrogées, approfondies, mises en doute selon des méthodes rigoureuses et par l’expérimentation. Pour en assurer la transmission, le rôle premier des universités doit être la production du savoir;
- de contenu ensuite: il faut intégrer dans la licence des contenus scientifiques et disciplinaires qui soient le résultat de recherche. C’est en montrant aux étudiants ce qu’est la recherche qu’on les initiera à la recherche;
- d’organisation de nos formations: une équipe pédagogique doit être constituée à l’instar d’une équipe de laboratoire, avec les mêmes exigences de travail collectif, de projet, d’évaluation, d’expérimentation et d’amélioration constante, mais aussi de fonctions de soutien, de support, de moyens d’appui, d’équipements et d’outils.
- Enfin, dans la conception même d’un diplôme national et d’un dispositif d’habilitation, cette redéfinition suppose de substituer au processus formel d’habilitation a priori une évaluation a posteriori, assurée d’abord en interne et associant les étudiants, et en externe par l’Aeres qui devra garantir à la fois la qualité des formations et celle des processus d’auto-évaluation mis en place.
Ce principe ne pourra être mis en oeuvre que si l’ensemble des enseignants chercheurs et, plus largement, de tous les personnels des universités, adhèrent à la nouvelle licence et se mobilisent pour l’organiser. Nous voulons aider les enseignants à faire réussir tous les étudiants. Cela implique une politique de recrutement adaptée, qui assure l’équilibre entre les enseignants-chercheurs, les enseignants issus du second degré et les intervenants au sein d’équipes. Cela implique également une politique de reconnaissance, d’évaluation et de valorisation de l’engagement des enseignants dans leur carrière, et du point de vue indemnitaire. Nous souhaitons à ce titre la mise en oeuvre d’une prime d’excellence pédagogique souvent évoquée.
Cela implique, enfin, le développement de fonctions de soutien aux formations, à leur évaluation, et la mise à disposition de moyens humains équivalents à ceux qui
sont mobilisés dans le domaine de la recherche. La formation continue d’enseignants-chercheurs, la mobilisation des outils pédagogiques et leur mutualisation au sein des établissements ou entre établissements doivent apporter aux équipes les moyens de leur action. Cette politique renouvelée de ressources humaines au service de l’ambition de la licence a besoin du soutien de l’État, tant en matière statutaire et de règles de gestion qu’en matière d’allocation des moyens par le système de répartition ou le contrat.
Il s’agit là seulement de grands axes qui seront déclinés en propositions concrètes et précises soumises à la délibération des instances de la CPU lors de ses prochaines séances et proposées au débat de l’ensemble des acteurs intéressés dans le cadre de la large consultation que vous avez, Madame la ministre, engagée. J’ai dit, hier, à la mairie de Toulouse qui nous accueillait que notre colloque avait l’ambition d’être un colloque historique.
Si nous parvenons à mettre en oeuvre les deux novations proposées, à en convaincre autant les acteurs de la communauté universitaire que les pouvoirs publics, alors le titre que nous avons choisi « une ambition, la licence » aura trouvé sa justification.
C’est grâce aux contributions apportées par tous ceux que je voudrais remercier maintenant que cet objectif pourra être atteint.
Mes remerciements vont:
- d’abord au PRES de Toulouse, à son président Gilbert Casamatta et à l’ensemble des équipes, en particulier Florence Foucaud, qui se sont mobilisés autour de lui pour faire de cette rencontre une réussite;
- à Daniel Filâtre, Françoise Moulin Civil et à l’ensemble des membres du comité de pilotage qui ont préparé ce colloque en liaison avec tous les acteurs et les partenaires de la communauté universitaire; ils ont su donner à ce colloque une portée politique et une tenue scientifique qui font honneur à notre Conférence.
- à l’équipe permanente, et en particulier à Martine Picon, et surtout à Nicole Nicolas sans qui ce colloque n’aurait sans doute pas pu avoir lieu.
Avant de vous donner rendez-vous au colloque 2012 j’ai le plaisir et l’honneur de vous céder la parole, Madame la ministre, en vous remerciant chaleureusement d’avoir accepté de clôturer nos travaux.
Télécharger les actes du colloque Une ambition: la licence. Voir aussi sur le blog « Une ambition: la licence », «Le financement des universités est encore largement insuffisant», Les présidents d'université réclament une refonte de la licence, l'université pour l'avenir, avenir des universités.

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpg Pobierz konferencji ambicją licencji.
Przegląd konferencji
Prace przygotowawcze tej konferencji był przedmiotem szerokich konsultacji. Chciałbym, aby omówić temat i tytuł, który wybraliśmy, które wykazują odwagę, ambicję, energii dla spójności. Czuliśmy, że konieczne jest zerwanie z możliwych fatalizm, zniechęceni możliwych awarii znaczny odsetek studentów przed układania studentów w niektórych kierunkach, podczas gdy inne są porzucone przed trudności w profesjonalizacji. Więcej...

29 novembre 2011

Colloque annuel de la CPU: l'université pour l'avenir, avenir des universités

http://www.cpu.fr/fileadmin/fichiers/Colloque_marseille/EXE_05web.jpgPrésentation
Les mercredi 8, jeudi 9 et vendredi 10 février 2012 à Marseille

La loi sur les libertés et responsabilités des universités (LRU), dite aussi « loi d’autonomie des universités », en vigueur depuis aout 2007, a marqué l’aboutissement d’une réflexion engagée depuis de nombreuses années par la communauté universitaire, visant à permettre aux universités de disposer de marges de manœuvre pour conduire des politiques propres. Pour la Conférence des Présidents d’Université (CPU), cette réflexion s’est concrétisée, début 2007, par les propositions formulées lors du colloque de Metz « l’Université, une chance pour la France ».
Depuis cette date, le paysage universitaire s’est considérablement transformé, notamment grâce au rapprochement des établissements de leurs partenaires, la CPU consacrant ses colloques successifs aux différentes missions qui incombent aux universités autonomes: la dimension européenne et internationale de leurs politiques d’établissement (2008), leur rôle socio-économique sur un territoire (2009), leurs ambitions pour le doctorat (2010) et la licence (2011), s’emparant ainsi tant de la mission globale d’accroissement des qualifications que de celle de production d’une recherche scientifique d’excellence. La CPU a de plus approfondi sa réflexion au cours de séminaires mensuels, sur des thèmes plus spécifiques: gouvernance et forme juridique des établissements d’enseignement supérieur et de recherche; stratégies territoriales; immobilier; classements mondiaux d’universités; innovation…
Forte de cette expérience d’acquisition de l’autonomie dans tous les domaines qu’elle recouvre, la CPU doit à présent s’interroger et interpeller la nation sur ce que pourrait devenir le dispositif français d’enseignement supérieur et de recherche à échéance de 15 ou 20 ans, une fois que les investissements actuels auront produit leurs effets, sur la durabilité de son modèle économique et sur sa place au niveau international.
Quatre ans après l’entrée en vigueur de la loi sur les libertés et responsabilités des universités (LRU, 2007), cinq ans après l’adoption de la loi portant pacte pour la recherche (2006), alors qu’en 2012 la quasi-totalité des universités renouvelleront leurs équipes de direction sur fond d’élection présidentielle, la Conférence des Présidents d’université souhaite ainsi tirer le bilan politique de la mise en œuvre de l’autonomie acquise par les établissements et avec tous, envisager leur avenir.
Pour répondre à ces questions, et donner leur vision d'ensemble de l’enseignement supérieur et de la recherche dans toutes ses dimensions, y compris socio-économiques, les 127 membres de la CPU – présidents d’université, des instituts nationaux polytechniques, directeurs des écoles normales supérieures et présidents des pôles de recherche et d’enseignement supérieur – se réuniront à Marseille les 8, 9 et 10 février 2012.
Ce colloque présentera des éléments de bilan de la LRU, mais amènera aussi  la CPU à faire des propositions fortes aux différents candidats à la Présidence de la République. Plus globalement, la CPU réunira pour ce colloque les présidents d’université et directeurs d’établissement, les invitant à associer à cette réflexion les membres de  leur équipe de direction (vice- présidents statutaires, directeurs généraux des services), ainsi qu’un grand nombre de représentants de la communauté universitaire, de ses partenaires et interlocuteurs. Le programme mettra en perspective les grandes transformations qui sont en train de façonner l’enseignement supérieur et la recherche en France.
Cette rencontre, enfin, aura une dimension résolument internationale, les universités étant par ailleurs, comme les Etats, de plus en plus scrutées, comparées et notées.
Pré-Programme Colloque annuel de la Conférence des présidents d’université. Contact: colloquecpu2012@cpu.fr.

http://www.cpu.fr/fileadmin/fichiers/Colloque_marseille/EXE_05web.jpg Presentazione
Mercoledì 8, Giovedi 9 e Venerdì 10 Febbraio 2012 a Marsiglia

La legge sui diritti e responsabilità delle Università (LRU), conosciuta anche come la "legge di autonomia universitaria", in vigore dall'agosto 2007, ha segnato il culmine di discussioni avviate da molti anni da parte della comunità accademica, a per consentire alle università di avere margini di manovra per condurre politiche.
Per la Conferenza dei Rettori (CPU), questa riflessione ha preso forma nei primi mesi del 2007 dalla proposte alla conferenza di Metz "Università, la possibilità per la Francia". Più...
29 octobre 2011

CPU: 4ème édition de la journée des chargés de communication

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgVendredi 21 octobre 2011, la Conférence des présidents d'université organisait sa 4ème édition de la journée des chargés de communication. C’est une occasion pour la CPU de réunir annuellement les responsables et chargés de com’ de ses 127 membres afin d’échanger et de débattre sur un sujet commun.
Cette année, le thème était "Le chercheur et le communiquant"; comment protéger puis valoriser son travail? Comment attirer le monde socio-économique? Qui sont les nouveaux acteurs dans le paysage de la recherche? De quelle manière le journaliste traite les activités du chercheur? Comment le chercheur doit il appréhender la presse?  Par quels moyens le chercheur peut il toucher le grand public?
Ouvert par Axel Kahn, président de la commission recherche et innovation à la CPU, voici les présentations des intervenants qui ont permis de répondre à ces questions.
Communiquer sans se dénuder: propriété intellectuelle et valorisation. Intervention de Jean-Marie Rigaud, Directeur adjoint du service de valorisation au PRES de Toulouse. Consulter le kit de sensibilisation du chercheur à "la communication sans danger".
Attirer le monde socio-économique. Intervention d’Anne Bonnefoy, responsable des relations Universités Entreprises à l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne.
Les nouveaux acteurs: les alliances. Intervention d'Arnaud Bénédetti, directeur de l'information scientifique et de la communication de l'Inserm et Séverine Ciancia, responsable du service presse de l'Inserm (présentation et plan de com' de Aviesan, partenariat avec LCI).
Le chercheur et le journaliste. Echanges entre Fabienne Chauvière, journaliste-productrice à Radio France et Jean Michel Courty, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie, chargé de communication scientifique. Pourquoi et comment le journaliste et le chercheur doivent préparer leur rencontre en amont afin d’obtenir un rendu pertinent et compréhensible.  Intervention de Jean-Michel Courty.
Le chercheur et le grand public:

- "Jardin des sciences". Intervention d'Anne-Catherine Hauglustaine-Robert, responsable de la coordination du Jardin des Sciences (équipe de l'Université de Strasbourg qui regroupe et diffuse la culture scientifique et technique de son université). Consulter leur site.
- "Binôme", projet qui associe sciences et théâtre présenté par Thibault Rossigneux concepteur et producteur délégué de Binôme et directeur artistique de la compagnie "les sens des mots" et Pauline Derycke chargée du projet binôme à Universciences. Consulter la bande annonce du projet binôme.
L'Université Lille 1 organise le 24 novembre une journée de réflexion sur la culture scientifique: consulter le programme.
L'étudiant organise le 17 novembre une conférence: comment enseignants et chercheurs peuvent-ils contribuer à la notoriété de notre établissement?
Voir aussi 3e journée CPU des chargés de communication, University Communicators establish their roles towards 2020, Professionalisation de la communication des universités.

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpg Friday, October 21, 2011, the Conference of University Presidents organized its 4th edition the day of communication officers. This is an opportunity for the CPU to meet annually and officials responsible for com 'of its 127 members to share and discuss a common topic.
This year's theme was "The researcher and communicating", how to protect and promote their work?
How to attract the socio-economic world? Who are the new actors in the research landscape? How is the journalist deals with the activities of the researcher? How the researcher must understand it the press? Means by which the researcher can he reach the general public? See also the third day of the CPU responsible for communication, University Communicators ESTABLISH Their roles Towards 2020, Professionalization of communication universities. More...
4 août 2011

Rapport du médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur - La convention avec la CPU

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifPar SASSIER Monique, Médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur. Le rapport annuel de la médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur rend compte de son activité et de ses collaborateurs, ainsi que des 49 médiateurs académiques. La première partie illustre cette activité à travers la présentation de cas concrets de réclamations formulées par des parents d’élèves, d’étudiants et de personnels de l’éducation nationale. La deuxième partie du rapport est consacrée aux questions d’affectation et de mutation des enseignants du premier et du second degré. Enfin, la troisième partie « La médiation, force de proposition » assure à la fois le suivi des recommandations précédentes en rendant compte de la façon dont les ministères les ont (ou pas) mises en oeuvre et la synthèse des recommandations nouvelles émises au titre de l’année 2010.
La convention Conférence des présidents d’université/Médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur

Suite au colloque du 15 décembre 2009 organisé pour les dix ans de la médiation dans l’éducation nationale et dans l’enseignement supérieur, le réseau des médiateurs et la commission juridique de la CPU ont commencé un travail de collaboration en réponse aux souhaits de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, qui s’est dit favorable à un plan d’action pour le développement et la structuration de la fonction médiation dans l’enseignement supérieur.
Depuis quelques années certaines universités se sont dotées de « médiateurs internes » nommés par le président. Un recensement non exhaustif en fait apparaître un petit nombre. La question posée était celle de l’articulation entre le réseau national de médiation et le monde universitaire dans sa diversité de conception des modes de gestion de la conflictualité.
Concernant le champ de l’enseignement supérieur, ce sont le décret n°98-1082 du 1er décembre 1998 instituant des médiateurs institutionnels et l’article 40 de la loi n°2007-1199 du 10 août 2007 relative aux libertés et responsabilités des universités dite « loi LRU » qui ont respectivement créé puis confirmé les fonctions du médiateur de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur ainsi que celles de médiateurs académiques.
Le réseau des médiateurs et la CPU ont formalisé les modalités de collaboration en signant une convention le 15 novembre 2010. Les objectifs étant de proposer aux usagers et aux personnels de l’enseignement supérieur un mode alternatif de règlement des conflits, de mieux répondre à la montée très régulière des réclamations provenant de ces deux publics, et d’offrir aux acteurs de la médiation des échanges au sein d’un
réseau, dans le respect de la charte des médiateurs du service public, des conditions de travail adéquates et des garanties personnelles en cas de mise en cause.
Les tendances actuelles amèneraient à voir plus d’établissements se doter d’un médiateur, de même que le réseau national s’enrichirait toujours plus de compétences issues du supérieur.
Le réseau des médiateurs et la CPU se sont accordés sur les deux axes d’action suivants:
– rapprocher les acteurs et construire la médiation sur la base de principes communs, et particulièrement celui « d’extériorité » qui tend à garantir au réclamant une distance entre le médiateur et l’institution dont émane la décision contestée.
– instaurer une concertation régulière.
Ainsi, pour la nomination des médiateurs académiques de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur du réseau national, il convient désormais de favoriser l’émergence d’un vivier de candidats provenant des corps de l’enseignement supérieur et que le médiateur informe les instances de la CPU lors de la nomination des médiateurs académiques issus de l’enseignement supérieur.
Enfin, il convient de réfléchir ensemble à la « carte » des médiateurs et à leur nombre pour faire face aux besoins croissants des usagers et personnels. Paris, le 15 novembre 2010, Monique Sassier, Médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Télécharger le rapport. Voir aussi Rapport du médiateur de l'éducation nationale et de l'enseignement supérieur - 2009 - Humaniser les approches et Les recommandations sur la VAE dans le Rapport  2008 du médiateur de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur.

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifPrzez Monique SASSIA, Rzecznik Praw Obywatelskich Edukacji Narodowej i Szkolnictwa Wyższego. Roczne sprawozdanie mediatora Edukacji i Szkolnictwa kont Edukacja dla jego firmy i jej pracowników, jak również 49 mediatorów akademickich.
wydanych na podstawie 2010 roku.
Konferencja Konwencji Uniwersytetu prezydentów/Mediator Edukacji i Szkolnictwa Wyższego
Po sympozjum 15 grudnia 2009 przez dziesięć lat mediacji w Nauki i Szkolnictwa Wyższego, sieć mediatorów i Komisja Prawna procesora rozpoczął współpracę w odpowiedzi na życzenia Minister Szkolnictwa Wyższego i Badań Naukowych, który opowiada się za plan działania na rzecz rozwoju i struktury funkcji mediacji w szkolnictwie wyższym. Więcej...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Newsletter
49 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 2 788 921
Formation Continue du Supérieur
Archives