30 octobre 2013

Lifelong Learning Week - LLL Week 2013

http://www.eucis-lll.eu/eucis-lll/wp-content/uploads/2012/10/LLL-Week-20134.pngToday, the concept of “lifelong learning” (LLL) is widely used but its meaning differs according to whom is using it. According to EUCIS-LLL, lifelong learning covers education and training across all ages and in all areas of life be it formal, non-formal or informal. It shall enable citizen’s emancipation and full participation in society in its civic, social and economic dimensions. The idea of organising Lifelong Learning Weeks aims to raise awareness on Lifelong Learning (LLL) in Europe and to put forward the need to adopt a holistic approach at all levels of decision-making, implementation and evaluation. This is necessary if we want the EU to become a smart, sustainable and inclusive economy as set in the Europe 2020 strategy.
LLL Week 2013
EUCIS-LLL organises its 3rd Lifelong Learning Week in the European Parliament, Brussels, from 2 to 6 December 2013. This year, the Week will have a particular focus on the upcoming European Elections of Spring 2014. At this occasion EUCIS-LLL will launch its Manifesto for the European elections and many events will take place in order to to provide ideas on how to modernise education and training systems in Europe. Go to the LLL Week 2013 website and check out all the events that will take place on the future of Learning in Europe.
Past Lifelong Learning Week
LLL Week 2012: “Rethinking skills: A civil society perspective”
The aim of Lifelong Learning Week, organised for the first time in 2011 by EUCIS-LLL, is to raise awareness on the social dimension of education and training, as the important factor to reach the headline targets of Europe 2020 in … Learn more
LLL Week 2011: “Different Pathways to Learning”
“Different Pathways to Learning”, Permanent Exhibition, 14-17 March During the Week, EUCIS-LLL and its members organised an exhibition on “Different pathways to learning” within the European Parliament aiming at raising awareness on Lifelong Learning and on the various actors that … Learn more

Posté par pcassuto à 22:33 - - Permalien [#]
Tags :


Mobility, Migration & Lifelong Learning

 

 

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQdpMI10_tg-RU6IlqULdhvtc25NCsKXgc85ON9RCAIsKg9Jx020qxGc_FUMigrants voluntarily working in another country, temporary foreign workers and refugees: those are the three types of migrants analysed by the last issue of the LLinE journal (Lifelong Learning in Europe) in cooperation with the InfoNet adult education correspondents’ network, dedicated to mobility and migration. Learning is a must for the migrants – and also their strongest asset; that is the challenge ahead on adult educators and that is what LLinE tries to bring fresh perspectives on.

Posté par pcassuto à 22:06 - - Permalien [#]
Tags : ,

29 octobre 2013

Newly released OECD Adult Skills Survey offers key findings on skills and lifelong learning

 

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcSZZe22GTTQ20BJpVUZirGINg2eVVmwhjCWqUWqHsw5MRSfwe_zrhbol9kKnowledge and skills have a huge impact on life chances, particularly in countries that are shifting towards a knowledge-based economy. Just in terms of income, the average hourly wage of workers with advanced literacy and cognitive skills is 60% higher than workers with low-level literacy skills. A recently released study by the OECD Programme for the International Assessment of Adult Competencies shows how adults acquire, maintain, and lose skills over a lifetime.
The OECD Survey of Adult Skills (PIAAC) surveyed about 166 000 adults in 24 countries and sub-national regions on literacy, numeracy, and problem-solving in technology rich environments. More...

Posté par pcassuto à 23:14 - - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2013

Politique européenne en faveur de la mobilité des personnels et de la formation tout au long de la vie

http://www.cpu.fr/fileadmin/img/logo_cpu.jpgTélécharger CPU Le Mag' : Les femmes et les hommes qui font l'université : quelles politiques de ressources humaines pour l'université de demain ?
Par Maria Kristin Gylfadottir, commission européenne, DG EAC (Education and Culture).
Un manque de stratégie globale à ce jour, des outils forts pour demain
Depuis le début des années 2000, l’Union européenne manifeste des objectifs volontaristes en matière de mobilité et de formation des personnels. Toutefois, les politiques menées, très disparates, se heurtent encore à de nombreux obstacles. Des freins auxquels de nouveaux programmes ambitieux vont tenter de remédier dans les années à venir.
Les nombreux bénéfices de la mobilité internationale
Pour les personnels : accélération du développement professionnel, effet positif sur la confiance et la motivation, acquisition de compétences transversales et de bonnes pratiques, élargissement du réseau… Pour les universités : développement de partenariats, partage des ressources, attraction des profils les plus qualifiés, acquisition d’une dimension internationale et d’une vision globale, meilleure qualité de recherche et d’enseignement...
La mobilité européenne, et notamment celle des personnels, est évoquée dans tous les communiqués ministériels de la Commission ayant trait au processus de Bologne, initié en 1999. Les bénéfices de celle-ci y sont clairement exprimés. Ainsi peut-on lire dans le Plan de mobilité européen 2000/2001 : « La mobilité transnationale contribue à enrichir les différentes cultures, ainsi que la société européenne dans son ensemble, et permet aux personnes concernées d’améliorer leur culture individuelle et leur connaissance professionnelle. » Des objectifs notamment réaffirmés par la Charte européenne de qualité pour la mobilité (2006), par la Charte européenne du chercheur (2005) et dans une communication de septembre 2011, qui fait figurer « mobilité et coopération internationales » parmi les priorités. Enfin, au terme de la Conférence ministérielle de Bucarest de 2012, a été adoptée la stratégie « Mobilité pour mieux apprendre ». Cette dernière invite les établissements d’enseignement supérieur à adopter une stratégie internationale, à inciter leurs personnels à la mobilité et à l’acquisition de compétences et à mettre en place structures et conditions favorisant cette mobilité.
Des politiques très disparates, un manque de vision globale
Toutefois, au-delà de ces bonnes intentions, de nombreux obstacles subsistent. Les premiers sont d’ordre institutionnel. Il n’existe pas, au sein des États membres, de définition universelle de la mobilité des personnels. Ce qui induit des politiques très disparates. Si l’ensemble des 27 a des cursus basés sur des accords bilatéraux, moins de la moitié s’appuie sur une politique nationale. Seuls trois pays – dont la France – incluent ainsi la mobilité dans leur stratégie d’enseignement supérieur. Les autres obstacles sont d’ordre individuel : situation personnelle, difficultés à se faire remplacer, obstacles administratifs et légaux, manque d’informations, de budget…
Par ailleurs, si l’on sait que ressources financières et intérêt individuel sont les deux principaux déclencheurs de la mobilité, on déplore un manque global de données : sur l’importance accordée à l’expérience internationale dans les recrutements, sur la performance, sur les moyens de former le personnel enseignant à exercer dans un environnement international… D’une manière générale, la mobilité des personnels passe après celle des étudiants et des jeunes chercheurs.
Des outils ambitieux pour la période 2014-2020
Pourtant, toutes les études montrent l’importance des bénéfices induits par cette mobilité (cf. encadré). C’est pourquoi l’Europe a récemment mis en place de nouveaux outils. Les dernières recommandations, qui devaient être publiées le 18 juin 2013, visent à une meilleure formation des personnels et à la mise au point de stratégies internationales globales. Tandis que la priorité devrait être donnée, pour les financements européens, aux partenariats promouvant de nouvelles méthodologies d’apprentissage et d’enseignement. Instrument majeur de cette évolution : le programme « Erasmus pour tous » (2014- 2020), fort de trois actions-clés. La première est basée sur une ouverture accrue des échanges universitaires au sein de l’Union, sur le développement de cursus conjoints et sur des bourses d’études garanties. La deuxième vise à développer la coopération entre établissements européens et hors UE, pour une meilleure innovation. La troisième apporte un soutien aux politiques menées dans le cadre de l’Agenda de modernisation de l’enseignement supérieur. Au total, les quatre programmes existants (Erasmus, Leonardo da Vinci, Grundtvig et Comenius) se voient attribuer un budget de 19 millions d’euros sur 7 ans, soit une augmentation de 70 %.
Télécharger CPU Le Mag' : Les femmes et les hommes qui font l'université : quelles politiques de ressources humaines pour l'université de demain ?

Posté par pcassuto à 21:59 - - Permalien [#]
Tags : , ,

06 septembre 2013

Languages of the Lifelong Learning Programme

http://ec.europa.eu/wel/template-2012/images/logo/logo_en.gifLearning languages in the family - Let's become a bilingual family with the BILFAM project!
"Let's become a bilingual family" (BILFAM) is a project co-funded by the European Union within the Key Activity 2: Languages of the Lifelong Learning Programme. It took place between December 2010 and January 2013 and it was conducted by a consortium of 5 European countries: Italy, UK, Romania, Slovakia and Spain. The consortium included two universities, two language schools, a publisher, and a maternity centre.
A total of 125 families were involved in an unprecedented adventure: mothers, fathers and children shared the path of learning a new language thanks to the "Adventures of Hocus and Lotus" and the Narrative Format methodology created by Professor Traute Taeschner of the University of Rome "La Sapienza". Over the years this method has been tested successfully for teaching languages to children aged 0 to 11 (for example in the European projects "Dinotour" and "Stories about Hokus and Lotus") and has been awarded many prizes, including one as best Socrates project in Berlin in 2007.
The family is the centre of loving relationships and shared significant experiences where children learn to speak, and so it lends itself very well to the adoption of the Narrative Format as the method for language learning. Families challenged themselves to act out the stories of the Hocus and Lotus dinocrocs and by doing so they introduced a second or third language in their daily life.
Along this learning path families could rely on the tutor's support both in face-to-face meetings and online through the website, where they could not only avail themselves of 13 activities especially designed to learn to speak a new language but also create a real community in which they could exchange experiences, opinions and reflections with other participants through a blog and a forum.
Thanks to the results obtained and the materials created in the project, more families will be able to start the path towards multilingualism by taking part in the BILFAM courses. Six training sessions, meetings with tutors and a wealth of materials available on the bilfam.eu website will allow them to experience daily opportunities to learn and use a new language.

Posté par pcassuto à 22:35 - - Permalien [#]
Tags :


05 septembre 2013

FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE : synthèse de la législation européenne

La notion d’éducation et de formation tout au long de la vie est indispensable à la compétitivité de l’économie de la connaissance. Elle s’applique à tous les niveaux d’éducation et de formation et concerne toutes les étapes de la vie, ainsi que les différentes formes d’apprentissage. L'éducation et la formation tout au long de la vie visent à fournir aux citoyens les outils pour s'épanouir personnellement, s’intégrer socialement et participer à la société de la connaissance. Les programmes Comenius (pour les écoles), Erasmus (pour l’enseignement supérieur), Leonardo da Vinci (pour la formation et l’enseignement professionnels) et Grundvig (pour l’éducation des adultes), désormais réunis sous la seule tutelle du programme de l’éducation et de la formation tout au long de la vie, contribuent à atteindre ces objectifs. Site.
QUELQUES UNES DES MESURES SPÉCIFIQUES :
Espace européen de l'éducation et de la formation tout au long de la vie
,
Programme d'Éducation et de formation tout au long de la vie (2007-2013),
Éducation financière
,
Plan d'action pour l'éducation et la formation des adultes: c'est toujours le moment d'apprendre
,
Éducation et formation des adultes: il n’est jamais trop tard pour apprendre,
Compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie,
Développement des statistiques sur l’éducation et la formation tout au long de la vie,
Efficacité et équité des systèmes européens d'éducation et de formation,
Reconnaissance de l'éducation et de la formation non formelles et informelles.
Konsep pendidikan dan pelatihan sepanjang hidup sangat penting untuk daya saing perekonomian. Situs. Eropa pendidikan dan pelatihan sepanjang hidup. Lagi...

Posté par pcassuto à 00:52 - - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2013

Se former tout au long de la vie - Vous êtes demandeur d’emploi

http://www.lesmetiers.net/plugins/LesMetiersPlugin/images/header_logo.gifSi elle est en phase avec les besoins du marché et des entreprises, une formation peut vous aider à retrouver un emploi. Différentes structures vous aident à mener à bien votre projet de formation. La priorité est donnée aux formations qui garantissent un retour rapide vers l’emploi.
Pour accéder à une formation en tant que demandeur d’emploi, vous devez bien entendu être inscrit au Pôle emploi.
Pôle emploi est votre principal interlocuteur, pour la recherche d’un emploi comme d’une formation. Pôle emploi met à votre disposition des outils pour connaître le marché du travail dans votre région. Il vous aide à trouver la formation la plus pertinente en fonction de votre projet professionnel et du marché du travail.
Tout demandeur d'emploi inscrit à Pôle emploi doit participer à l'élaboration et à l'actualisation de son Projet Personnalisé d'Accès à l'Emploi (PPAE), sous la conduite d’un conseiller. Le PPAE détermine notamment les actions que le demandeur d’emploi doit réaliser : évaluation des compétences, formation, recherche d'emploi, etc.
Pour aller plus loin
Le bilan de compétences vous permet de faire le point sur vos compétences, aptitudes et motivations professionnelles et personnelles. Réalisée par un prestataire spécialisé, cette démarche « participative » exige un investissement important, à la fois en temps (en moyenne 18 heures étalées sur 4 à 8 semaines) et en réflexion. A l’issue du bilan, une synthèse vous est remise, qui vous aidera à élaborer votre projet de formation.
En marge de Pôle emploi, vous pouvez aussi solliciter les compétences de structures tout public d’accueil, d’information et d’orientation sur la formation professionnelle : CIDJ, Maisons de l’emploi et de la formation, etc. (voir la rubrique « Vous former ; pour quoi, comment ? » de ce dossier).

Le financement de la formation et votre rémunération

En théorie, c’est au demandeur d’emploi de financer sa formation. Toutefois, selon le type de formation et en fonction de votre statut, les frais de formation peuvent être pris en charge par différentes instances, notamment Pôle emploi, le Conseil régional, le Conseil général, une mairie. Pôle emploi et le Conseil régional d’Ile-de-France peuvent aussi vous aider à financer une opération de VAE (Validation des acquis de l’expérience).
Parmi les dispositifs mobilisés par Pôle emploi, on peut citer : l’action de formation conventionnée (AFC), qui permet d’acquérir un savoir-faire ou un diplôme ; l’action de formation préalable au recrutement (AFPR), qui vous donne la possibilité de postuler un emploi pour lequel il vous manque encore quelques compétences ; le contrat de professionnalisation, qui vous apporte une qualification professionnelle doublée d’une expérience significative en entreprise ; la convention de reclassement personnalisée (CRP), applicable après un licenciement économique.
C’est votre conseiller Pôle emploi qui vous orientera vers les formations qui faciliteront votre insertion « durable » dans le monde du travail. Il vous prescrira toujours un parcours de formation dont le coût pédagogique sera pris en charge.
Si vous suivez une action de formation financée par la Région ou Pôle emploi, vous pouvez bénéficier, en plus, d’une aide aux frais associés à la formation (AFAF), en dédommagement des dépenses (transport, hébergement, repas, etc.) occasionnées.
La Région Ile-de-France propose aussi ses propres dispositifs d’accompagnement et de formation : la validation des acquis de l'expérience (VAE), le Programme Régional Qualifiant « Compétences » (formations certifiantes ou menant vers des emplois de 1er niveau de qualification), Dynamicadre (pour les cadres et les techniciens supérieurs), etc.
Bon à savoir
Si vous repérez une formation qui vous intéresse, avant de signer quoi que ce soit, renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi pour savoir si cette formation sera prise en charge. Ne prenez pas le risque de vous lancer dans une formation que vous ne pourriez pas payer !
Quant à votre rémunération, elle dépend de votre situation : si vous êtes indemnisé par l’assurance chômage au titre de l’Aide au retour à l’emploi (ARE), vous pouvez percevoir l'allocation d’aide au retour à l’emploi formation (AREF), dans la limite de vos droits d’indemnisation. Si vous n’êtes pas indemnisé, une rémunération versée par l’Etat ou la Région peut vous être accordée sous certaines conditions.
Si votre formation se poursuit au-delà de votre période d’indemnisation, vous pouvez faire une demande d’allocation spécifique de solidarité (ASS).
A noter, le Conseil général, la Ville, la Caisse d’allocation familiales ou encore votre caisse de retraite peuvent aussi vous aider à financer votre formation. Renseignez-vous directement auprès d’eux.
Bon à savoir
Le contrat de professionnalisation s’adresse aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, aux adultes demandeurs d’emploi et aux bénéficiaires de certaines allocations ou contrats. D’une durée de 6 à 24 mois, il permet l’acquisition d’une qualification professionnelle et d’une expérience significative en entreprise. Dans le cadre de ce contrat, il est possible de préparer tous les diplômes du CAP au diplôme d’ingénieur, ainsi que des certificats de qualification professionnelle (CQP) dans plus de 500 métiers. 

Posté par pcassuto à 18:53 - - Permalien [#]
Tags :

26 août 2013

Université Européenne des Régions et des Territoires pour apprendre tout au long de la vie

http://www.freref.eu/images/2011/logo-freref.png"Adultes en formation: Repenser la dynamique des apprentissages tout au long de la vie"
Dans le contexte de crise économique en Europe, l'écart entre les qualifications et les compétences des individus et celles demandées par le marché du travail rendent plus que jamais essentielles les politiques d'apprentissage tout au long de la vie. Les configurations pour l'apprentissage des adultes tout au long de la vie doivent être repensées.
Comment innover pour rendre effectif l'apprentissage tout au long de la vie pour les adultes ?
Comment les nécessaires dynamiques d'alliances, de réseaux d'acteurs peuvent-elles se mettre en œuvre sur les territoires ?
Comment les liens d'interdépendance entre les acteurs, les organisations, les territoires peuvent-ils se reconfigurer pour s'adapter, faire face aux changements et faire système ?
Comment la stratégie européenne prend-elle en considération ces nouveaux enjeux ?
L'agence est partenaire de cet événement.
INSCRIPTION
Programme, bulletin d'inscription, appel à contribution, participation à la bourse de projets : www.freref.eu.

Posté par pcassuto à 01:24 - - Permalien [#]
Tags : , ,

13 juillet 2013

Cedefop publishes statistics on VET and lifelong learning policies

http://www.eaea.org/kuvat/EAEA-logo-2010.gifWhat do statistical data say about your country's vocational education and training (VET) and lifelong learning policies? How does your country compare with the European Union average and other Member States?
European Centre for the Development of Vocational Training - Cedefop
- has published statistical overviews that provide a snapshot of VET and lifelong learning in European countries. Supplemented by a short commentary highlighting key points, the overviews comprise 31 selected indicators based on international statistics enabling comparisons between countries and EU statistical averages.
Overviews are available for each of the 28 EU Member States, including Croatia and, where data are available, for the Former Yugoslav Republic of Macedonia, Iceland, Norway, Switzerland and Turkey.

Posté par pcassuto à 00:19 - - Permalien [#]
Tags :

18 mai 2013

La formation continue universitaire - La Formation Tout au Long de la Vie

http://www.fcu.fr/photo/titre_3466907.jpg?v=1304597637La FTLV - Formation Tout au Long de la Vie
Les modes de formation

Traditionnellement, les universités développent leurs formations en mode dit « présentiel ». Sous l’impulsion des influences sociétales et technologiques, les modes de formation en alternance ou de formation ouverte et à distance se substituent peu à peu à ce mode classique de face à face pédagogique où un enseignant s’adresse directement à ses étudiants ou stagiaires de formation continue.
Les dispositifs de financement

Les sources de financement des formations suivies au titre de la formation continue peuvent être multiples et dépendent de la situation du candidat (salarié, demandeur d’emploi, etc.). Les candidats à une formation universitaire peuvent être guidés dans leur démarche de recherche de financement par les services universitaires de formation continue.
"Se former tout au long de la vie"

En lien étroit avec toutes les structures internes de l’université, les services de formation continue universitaire sont, pour les adultes en reprise d'études ou de formation, un lieu privilégié d'accueil et de conseil permettant de construire un projet dans une stratégie de réussite. Pour les entreprises, ils présentent un potentiel de formation inégalable, d’une diversité disciplinaire exemplaire et offrent de grandes capacités d'innovation et d'adaptation aux besoins.
Comment entrer à l’Université?

Par la voie de la formation continue, les Universités et Ecoles d'ingénieurs souhaitent faciliter aux adultes la reprise d'études à titre professionnel ou purement personnel. Par ailleurs, reprendre des études à l'Université pendant le temps disponible entre deux emplois est une option valorisante. Elle doit cependant être mûrement réfléchie et négociée avec différents partenaires.
http://www.fcu.fr/photo/titre_3466907.jpg?v=1304597637 All adults can now alternating periods of training and periods of work in an evolutionary perspective "throughout life." More...

Posté par pcassuto à 20:37 - - Permalien [#]
Tags : ,