25 avril 2010

Salon Emploi des Seniors Paris: bilan 2010

http://www.senioractu.com/photo/titre_963448.jpgLe salon Emploi des seniors, deuxième rendez-vous francilien destiné à l'emploi des « plus de 40 ans » vient tout juste de fermer ses portes à la Cité des Sciences de Paris La Villette. Bilan de cette édition 2010.
Pendant deux jours, ce salon a été exclusivement dédié à l’emploi des seniors. Mais, comme le rappellent les responsables de cet évènement, « ce salon ne se positionne pas seulement comme un salon du recrutement, ce qui serait osé, vu la crise ! L'idée, dès sa première édition en juin 2009, était avant tout, de « faire changer le regard du monde du travail sur les "plus de 40 ans"… parce que, dans le monde du travail, on est senior à 40 ans ! »
Ainsi, selon les organisateurs, « ils sont plus de 8000 visiteurs à s'être rendus sur le salon pour rencontrer des entreprises qui recrutaient, mais également pour prendre des renseignements sur le portage salarial ou l'auto-entreprenariat, rencontrer les équipes du Pôle Emploi, faire le point de sa situation sur le stand de la CNAV, discuter autour d'un café sur l'espace "jeunes Entreprises", déposer son CV,… »
Par ailleurs, toujours selon les responsables de cette rencontre, « toujours d'accès libre et gratuites, les salles de conférences, pleines, ont témoigné de l'intérêt porté par les auditeurs pour le programme articulé autour de six thématiques: la discrimination et les stéréotypes relatifs aux seniors, les seniors de demain, comment favoriser l'emploi des seniors, les pratiques européennes, les réseaux sociaux en ligne et en réel, la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.
En tout, près de 1.400 auditeurs ont écouté avec attention les présentations faites par des experts en la matière ».
Rappelons que depuis le 1er janvier 2010, les entreprises d’au moins 50 salariés sont soumises à une pénalité (1% de la masse salariale) si elles ne sont pas couvertes par un accord ou un plan d’action relatif au recrutement et au maintien dans l’emploi des seniors. Soulignons également que le taux d’emploi des 55-64 ans est problématique dans la plupart des pays européens (46%) mais qu’il est carrément mauvais en France (38%) qui reste clairement… l’un des plus mauvais élèves de l'Europe.
Notez dès maintenant les prochains rendez-vous :
Emploi des seniors / Toulouse, le premier salon transfrontalier France-Espagne, 16 novembre 2010 - Centre des Congrès Pierre Baudis – TOULOUSE
Emploi des seniors - 2ème édition ALSACE, en janvier 2011 à Strasbourg 2010
Emploi des seniors - 3ème édition PARIS, le point de repère national, 27 & 28 avril 2011- Cité des Sciences et de l'Industrie – Paris la Villette …
http://www.senioractu.com/photo/titre_963448.jpgDe jobdag voor senioren, Ile tweede afspraak voor het gebruik van "meer dan 40" heeft net haar deuren sloot in het Cite des Sciences Paris La Villette. Herziening van de 2010 editie. Voor twee dagen is de show is uitsluitend bestemd is om de arbeidsparticipatie van oudere werknemers. Maar, zoals gezegd de leiding van dit evenement, "de show niet alleen positioneert zich als een jobbeurs, die het zou aandurven, gezien de crisis! Het idee, in zijn eerste editie in juni 2009, werd in de eerste plaats om "onze kijk op de wereld van het werk te wijzigen op de" meer dan 40 "... want in de wereld van werk, is senior tot 40 jaar ! »  Meer...

Posté par pcassuto à 01:29 - - Permalien [#]


24 avril 2010

L’enseignement supérieur et la crise économique globale

http://www.carif-oref-gpe.com/templates/carif/images/charte_04.pngFace à la crise économique, le secteur de l'enseignement supérieur est parvenu à se « protéger », d'après le dossier thématique « L'enseignement supérieur et la crise économique globale » publié par l'AIU dans son numéro d'avril 2010. « Contrairement aux attentes, les coupes budgétaires ont été moins généralisées et les inscriptions dans l'enseignement supérieur ont continué d'augmenter pendant la période de crise », explique Nadu Vilapa Varghese, chef de l'unité gouvernance et gestion de l'éducation à l'institut international de l'Unesco pour la planification de l'éducation.
« Les réponses des gouvernements à la crise ont été différentes : certains gouvernements ont réduit le financement public destiné à l'enseignement supérieur (Estonie, Hongrie, Pologne, Lituanie, Italie, États-Unis), d'autres l'ont augmenté (Mexique, Russie, Espagne, Allemagne, Norvège, Royaume-Uni) et d'autres ont maintenu le même niveau de financement (Suisse et Pays-Bas) », poursuit-il. Si les établissements ont fait face à des difficultés budgétaires, dues au « déclin des aides financières publiques, des donations, des contributions volontaires, à l'incapacité des étudiants à prendre en charge leurs frais d'inscription », le nombre d'inscriptions dans l'enseignement supérieur a augmenté entre 2008 et 2009 tout comme le « flux d'étudiants transfrontaliers ». Une hausse que le chef de l'unité gouvernance et gestion de l'éducation à l'institut international de l'Unesco explique par l'épargne des ménages « de nouveau allouée en priorité aux investissements dans l'éducation des enfants ». Un facteur qui « semble avoir aidé à protéger le secteur ». Pourtant, Nadu Vilapa Varghese met en garde : « Les effets de la crise sur l'éducation pourraient être plus longs à se dessiner et se faire sentir même après la relance de l'économie ». http://www.iau-aiu.net/.
http://www.carif-oref-gpe.com/templates/carif/images/charte_04.pngFrente a la crisis económica, el sector de la educación superior ha logrado "proteger" en el tema disco "Educación Superior y la crisis económica mundial", publicado por la UAI en su edición de abril de 2010 ."Contrariamente a lo esperado, los recortes presupuestarios han sido menos generalizada y la matrícula en la educación superior han seguido aumentando durante el período de crisis". http://www.iau-aiu. net/. Más información...

Posté par pcassuto à 11:01 - - Permalien [#]
Tags :

OECD roundtable meeting for cities and regions

http://www.oecd.org/dataoecd/img/new/common/logo_fr.gifGet the latest news about the OECD Reviews of Higher Education in Regional and City Development. This issue focuses on the first completed OECD Peer Review Report (Amsterdam) and highlights the review visits to Parana, Victoria, Andalusia and Catalonia, as well as the pre-visits to Penang and Lombardy. The Roundtable for Cities and Regions will be organised on 15-16 Sep 2010.
OECD is organising a meeting to review preliminary outcomes in cities and regions involved in the OECD Reviews in 2008-10. This meeting will highlight the experiences of the various regions and their HEIs and provide opportunities for shared learning, networking and benchmarking.
Regions involved in the reviews are welcome to bring up to 7 delegates. The meeting is open also to other regions interested in the OECD reviews as well as experts involved in the review teams. More information, including the draft agenda, registration form and practical information will be soon available on our website.
Mark this exciting event in your calendar.
This meeting is free-of-charge and will be organised immediately following the IMHE General conference.

Posté par pcassuto à 10:49 - - Permalien [#]
Tags : ,

Principes de bonne gouvernance pour un Enseignement supérieur de qualité

http://www.oecd.org/dataoecd/img/new/common/logo_fr.gifLe dernier numéro du bulletin IMHE info vient de paraître. Ce numéro traite du Panorama des administrations publiques et de la bonne gouvernance avec mises à jour des informations concernant la qualité de l’enseignement dans le supérieur, l’évaluation internationale des résultats de l’enseignement supérieur (AHELO) et l’enseignement supérieur et le développement des villes et des espaces régionaux.
L’examen des dispositifs de gouvernance et d’assurance-qualité dans le cadre du programme IMHE a démontré le lien étroit qui existait entre ces deux aspects. La gouvernance est un instrument essentiel de maintien et de promotion de la qualité de l’enseignement supérieur. Une gouvernance efficace constitue avant tout un gage de sagesse dans l’utilisation des deniers publics dans l’enseignement supérieur, et d’amélioration des capacités d’anticipation et de résolution des problèmes d’enseignement, d’apprentissage, de recherche et d’innovation des établissements. La bonne gouvernance permet également de garantir la qualité à un coût raisonnable, pour le bénéfice non seulement des étudiants, mais également de la croissance économique et de la société dans son ensemble.
La qualité de la gouvernance dépend largement du degré d’autonomie accordé aux établissements d’enseignement supérieur et de leur capacité à développer leur propre culture de qualité. Certains sont partisans de l’adoption de principes directeurs pour garantir la transparence. Ceux-ci affirment qu’au moins certains principes de gouvernance doivent être définis. Ils avancent plusieurs arguments :
• Les établissements d’enseignement supérieur ont besoin d’outils supplémentaires pour faire face aux difficultés en ces temps de coupes budgétaires. Le renforcement de leur capacité à assurer une bonne gouvernance contribuera à un fonctionnement efficace et à leur survie dans un monde où la concurrence n’a jamais été aussi forte.
• Dans certains pays, le secteur de l’enseignement court le risque d’être décrédibilisé par les problèmes rencontrés par un certain nombre d’établissements d’enseignement supérieur (il y est par exemple parfois impossible d’établir le nombre exact d’étudiants, l’intégrité de la recherche n’est pas garantie, le traitement des étudiants étrangers laisse à désirer…). Il doit être préservé de l’incurie et – dans le pire des cas – de la fraude.
• Enfin, le nouveau modèle décisionnaire universitaire collaboratif qui associe universitaires, gestionnaires et intervenants externes aux acteurs influents et incontournables que sont les étudiants par exemple, permettra une transformation définitive de ces établissements. Des principes directeurs peuvent aider dirigeants et gestionnaires à surmonter des situations complexes.
http://www.oecd.org/dataoecd/img/new/common/logo_en.gifGet the latest news from the Programme on Institutional Management in Higher Education. This issue focuses on Government at a Glance and good governance and includes updates on quality teaching in higher education, the international assessment of higher education learning outcomes (AHELO) and the reviews on higher education in regional and city development.
The IMHE-led review on governance arrangements and quality assurance demonstrated the close interrelationship between the two. Governance is a vital instrument in fostering and sustaining quality in higher education. Above all, effective governance safeguards the wise use of public money for higher education and helps institutions anticipate and tackle challenges in teaching, learning and research, and innovation. Good governance also ensures quality is attained at a reasonable cost, for the benefit of not just students, but of economic growth and the larger society.
A key aspect of governance is the level of autonomy granted to institutions and the ability they have to develop their own quality culture. Some have argued that guidelines would help ensure transparency.
• Proponents maintain that there is a need for at least some governance guidelines. Several arguments are put forward. Institutions need more tools to help them tackle the challenges they face at a time of budget cutbacks and to build capacity for good governance will help ensure effective functioning and survival in an ever more competitive world.
• In some countries, the higher education sector faces problems arising in individual institutions that may affect the credibility and reputation of the whole system (including for example, accounting for student numbers, issues over the integrity of research, or the treatment of foreign students) and must be safeguarded against mismanagement or – in the worst cases—fraud.
• Finally, the new collaborative university decision-making model that combines academia with managers, external stakeholders and influential key players like students will definitively transform the governance of these institutions. Guidelines can help leaders and managers deal with more complex situations.

Posté par pcassuto à 10:24 - Permalien [#]

23 avril 2010

15ème édition du Forum de l’alternance

http://www.forum-alternance.fr/local/cache-vignettes/L385xH96/siteon0-51f85.gifÀ la Cité des Sciences et de l'Industrie Métro Porte de la Villette - Entrée gratuite - 10h à 18h.
Plus de 3000 contrats d’apprentissage et de professionnalisation pour les jeunes.
Rendez-vous pour la 15ème édition du Forum de l’alternance, mardi 18 et mercredi 19 mai 2010, à la Cité des Sciences et de l’Industrie.
Une excellente opportunité pour rencontrer tous les partenaires de l’alternance : des centres de formation et des organismes de conseil à l’orientation et à l’emploi, mais aussi et principalement des entreprises qui recrutent.
Nouveauté 2010: Focus « Alternance et Handicap ». Pour vous aider et vous conseiller dans la réalisation de votre projet, des spécialistes y seront à votre écoute: Village Orientation. Chaque année, plus de 50 entreprises, fédérations professionnelles vous y accueillent pour des entretiens de recrutement: Village Entreprises. Pour préparer sa visite: Guides et ateliers, Télécharger les offres.

http://www.forum-alternance.fr/local/cache-vignettes/L385xH96/siteon0-51f85.gifAt the Cité des Sciences and Industry Metro Porte de la Villette - Free admission - 10h to 18h.
More than 3,000 contracts and professional learning for young people. New for 2010: Focus Disability.To help you and advise you on your project, specialists will be at your service: Village Orientation .Each year, more than 50 companies, trade associations welcome you for job interviews: Village Enterprises . To prepare your visit: Guides and workshops , offers Download. More...

Posté par pcassuto à 14:25 - - Permalien [#]
Tags :


Naissance de Web@cademie

Web@cademieWeb@cademie est le résultat d’un partenariat entre l’association Zup de Co et EPITECH, l’école de l’expertise informatique. Cette école novatrice remet sur les chemins de l’emploi des jeunes sortis du système scolaire, sans diplômes, en les formant aux métiers du développement et de l’intégration web. Elle ouvre les portes à sa première promotion de 50 étudiants le 6 avril 2010. Sa particularité ? Elle s'adresse aux jeunes sans diplôme et est entièrement gratuite !
Web@cademie est la première école en France destinée à donner à des jeunes en échec scolaire la chance de se préparer au métier de développeur et intégrateur web. Le constat était simple : 170000 postes de développeur informatique restent à pourvoir en France en 2010, et 120 000 élèves sortent chaque année du système scolaire sans qualification. Pour les ramener sur les routes qui conduisent à l’emploi, un programme spécial en deux ans a été conçu : trois semestres de cours et un quatrième pour l’insertion professionnelle.
Le projet propose à des jeunes motivés, que l’informatique passionne, une formation sérieuse qui les conduira à un emploi durable. Les étudiants de Web@cademie sont présélectionnés par Mozaïk RH, cabinet associatif de recrutement, spécialiste de la diversité et de l’égalité des chances, travaillant notamment en collaboration avec les missions locales et les PLIE (Plans Locaux pour l’Insertion et l’Emploi). Les pré-requis à l’admission sont volontairement limités : avoir entre 18 et 25 ans, être passionné d’informatique, avoir une capacité de travail importante et une forte motivation. Le parrain de cette première promotion est Jacques-Antoine Granjon, Président de vente-privee.com.
Web @ cademieWeb@cademie yra rezultatas tarp partnerystės Zup asociacija bendradarbiavimo ir Epitech, patirtimi mokyklos kompiuterio. Mokyklos siūlo naujoviškų į kvalifikacijos būdai mokykloje naudoti metę be, jų rengimą verslo plėtrą ir interneto integracija.  Jis atveria duris į savo pirmos klasės 50 mokiniai 6 Bal 2010. Jo vienintelis? Ji yra skirta jauniems žmonėms be kvalifikacijos ir yra visiškai nemokama! Daugiau...

Posté par pcassuto à 14:08 - - Permalien [#]

Bilan et perspectives de la FFP

Fédération de la Formation Professionnelle
Observatoire Economique : bilan et perspectives de 15 ans d'études (1995-2010).
Mis en en place en 1997, l'Observatoire économique de la FFP mesure, chaque année, l'évolution de l'activité des organismes privés de formation. Cet outil permet de recueillir des données économiques et sociales sur le marché et de repérer les grandes tendances qui se dessinent. Les enquêtes sont réalisées auprès des organismes, adhérents à la FFP, qui représentent environ un tiers du chiffre d'affaires du marché, tout secteur confondu. Quelles évolutions ont marqué l'activité des organismes de formation durant l'année ? Comment les dirigeants envisagent-ils l'avenir ? Quels développements pour les dispositifs de formation (VAE, DIF,...) ? Quelles nouvelles attentes des clients vis-à-vis des prestations de formation ? Telles sont quelques unes des thématiques qui sont régulièrement présentées lors de la conférence de presse des résultats de l'observatoire économique (Etude de l'année : bilans et anticipations) de la FFP qui a lieu chaque année.
Observatoire Economique : bilan et perspectives de 15 ans d'études (1995-2010): L’activité du secteur: croissance faible et crises modérées, Croissance et prévision de croissance: un baromètre plutôt fiable, Principaux domaines de formation: une grande stabilité, Flash sur la VAE: une croissance lente mais certaine surtout initiée par les particuliers, Flash sur le DIF: une montée en puissance douce et une première barrière franchie en 2008, Flash sur les partenariats négociés par les adhérents: une activité intense de partenariats (dont 27% avec des organismes publics), Flash Etude 2009 : Formation en ligne, Démarche Qualité et Titres inscrits au RNCP.
Federación de la Formación Profesional
Observatorio Económico: logros y perspectivas de 15 años de estudio (1995-2010): La actividad del sector: el bajo crecimiento y crisis moderada, el crecimiento y el crecimiento previsto: un barómetro bastante fiables, los principales ámbitos de formación: un establo, Flash APEL: una lenta, pero segura por encima de instancia de los particulares, Flash DIF: un lugar apacible y cruzó la barrera por primera vez en 2008, Flash en la asociación negociados por los miembros: una colaboración intensa (incluyendo 27% con los organismos públicos), Flash Survey 2009: La Formación on line, Gestión de calidad y valores inscritos en el RNCP. Más información...

Posté par pcassuto à 14:01 - - Permalien [#]

La VAE à l'Education Nationale

pcassuto | 23 avril, 2010 13:46

La demande de validation des acquis de l'expérience se stabilise en 2008 (Les notes d'information - DEPP - N°10.07 avril 2010).
Le déploiement du dispositif de validation des acquis de l’expérience (VAE) marque le pas depuis 2006, au dessus de 20000 dossiers examinés par un jury dans l’année.
En 2008, 14 120 diplômes ont été délivrés et 5 250 ont été validés partiellement grâce à la VAE. Les validations complètes ont concerné 370 diplômes professionnels et technologiques de l’Éducation nationale sur plus de 700 accessibles à la VAE en 2008.
Neuf candidats sur dix demandent un diplôme appartenant à la catégorie des services et quatre candidats sur dix cherchent à valider un diplôme de niveau III. Les deux tiers visent une quinzaine de diplômes seulement. À l’instar des certifications des autres ministères, les deux diplômes les plus demandés appartiennent au champ sanitaire et social : le CAP petite enfance et le diplôme d’État d’éducateur spécialisé (DEES) rassemblent à eux deux 30 % des dossiers examinés par un jury en 2009. Le développement de la validation des acquis de l'expérience marque une pause en 2007 Note d'information n° 09.14, MEN-DEPP, mai 2009.
The request for accreditation of prior experience is stabilizing in 2008 ( The briefing notes - DEPP - No. 10/07 April 2010 ).
The deployment of the validation of acquired experience (VAE) stalled since 2006, over 20,000 cases examined by a jury in the year.

In 2008, 14,120 certificates were issued and 5250 were partially validated through VAE.
The validations were for full 370 degrees and technological professionals of Education over 700 available to APL in 2008. Le développement de la validation des acquis de l'expérience marque une pause en 2007 The development of validation of acquired experience pauses in 2007 Information Note No. 14/09, MEN-DEPP, May 2009. More...

Posté par pcassuto à 13:46 - - Permalien [#]

22 avril 2010

Les rapports CDC et Universités en Régions

http://www.caissedesdepots.fr/fileadmin/templates/main/site/img/logo-caisses-des-depots.gifAugustin de Romanet, directeur général de la Caisse des Dépôts, a présenté le 15 avril 2010 à la presse les résultats 2009 du Groupe. Le résultat consolidé du groupe Caisse des Dépôts s’établit à 1 980 M€. Le résultat récurrent, hors exceptionnel, s’établit à 1 646 M€, soit le résultat récurrent le plus élevé de l’histoire de la Caisse des Dépôts. A 19,2 Md€, les fonds propres du Groupe retrouvent quasiment leur niveau de 2007. Le résultat de la section du fonds d’épargne s’élève à 1 164 M€. Les signatures de nouveaux prêts atteignent un niveau record à 13 Md€. Résultats et bilan de l'année 2009.
Le Groupe s’est mobilisé en direction de la rénovation et de la modernisation des universités: 78 % des universités, correspondant à 1,1 million d’étudiants, sont aujourd’hui soutenues par la Caisse des Dépôts. La Caisse des dépôts et consignations (CDC) a annoncé 52 signatures de conventions avec 129 établissements d'enseignement supérieur, soit 1,1 million d'étudiants concernés. "Les objectifs du plan 2020 ont été atteints" a indiqué le groupe.  La CDC intervient dans la phase d'élaboration des études et schémas directeurs visant à la modernisation des établissements et dans la phase opérationnelle de déploiement de leurs projets de modernisation et de restructuration.
Extrait des Faits marquants en région Université et économie du savoir:
Provence-Alpes-Côte d’Azur: Pour l’académie d’Aix-Marseille, les 3 Universités constituées en PRES mettent en oeuvre le plan campus sur Aix Centre et Marseille Luminy. La Caisse des Dépôts, présente au CA d’Aix-Marseille III, participera au comité technique des 2 sites et est souhaitée pour assurer la gestion de la fondation. Une convention de partenariat a été signée avec l’Université d’Avignon Pays de Vaucluse avec le cofinancement de 150 k€ sur le schéma directeur, des expertises en matière de TIC, de logement étudiant et de développement durable. Sur l’académie de Nice, l’Université de Nice Sophia Antipolis (UNSA), avec laquelle a été signée une convention de partenariat avec cofinancement de 220 k€ et mis à disposition un chargé de l’opération Campus Prometteur, a choisi la SCET pour son schéma directeur immobilier. Une convention de partenariat avec cofinancement de 110 k€ doit se concrétiser en 2010 sur le schéma directeur et le patrimoine avec l’université de Sud Toulon Var.
Alsace: La Caisse des Dépôts a signé une convention partenariale avec l’Université de Haute-Alsace et poursuivi sa collaboration avec l'Université de Strasbourg au travers des schémas directeurs immobilier et numérique, de la mise en oeuvre de l'opération Campus.
Antilles: La Caisse des Dépôts a signé le 1er juillet 2009 le premier partenariat public-privé de Guadeloupe avec le Conseil régional, en partenariat avec Icade et SEMSAMAR, pour la réalisation de l’Université des métiers d’artisanat de la Guadeloupe (investissement de 20,7 M€).
Aquitaine: La Caisse des Dépôts a créé le 4 décembre 2009 avec le PRES Université de Bordeaux et le Conseil régional d’Aquitaine, sous forme de SAS, un outil opérationnel innovant pour l’Opération Campus de Bordeaux : la Société de Réalisation et d’Aménagement de l’Université de Bordeaux. La Caisse des Dépôts assume son rôle d’investisseur de long terme au sein de la société dont l’objet est de réhabiliter le patrimoine immobilier (plus de 400 000 m² de bâtiments universitaires) en concluant des contrats de conception/réalisation/maintenance sur 25 ans pour un coût global de 538 M€ (travaux et maintenance). Le financement du projet est assuré par les fonds propres des actionnaires, des subventions de l’Etat et de la Région, des prêts sur fonds d’épargne de la Caisse des Dépôts et des prêts bancaires. L’Opération Campus de Bordeaux bénéficie de toute l’ingénierie de la Caisse des Dépôts notamment pour réduire la facture énergétique et les émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de la convention de partenariat passée avec l’université de Bordeaux, la SCET a été retenue pour établir le schéma directeur immobilier. La livraison est prévue pour le premier semestre 2010.
Auvergne: La direction régionale, membre associé au conseil d’administration du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES), travaille en concertation avec les services des universités concernées en liaison avec le Rectorat pour l’ingénierie de montage des programmes d’investissement des opérations inscrites au plan Campus prometteur. La Caisse des Dépôts gère l’actif de la fondation de l’Université d’Auvergne.
Bourgogne: Sur le volet université, le Directeur général a signé une convention de partenariat avec l’université de Bourgogne. 200 000 € seront ainsi mobilisés pour accompagner le lancement du "campus innovant" pour lequel l’Etat apportera un financement à hauteur de 20 M€.
Bretagne: La Caisse des Dépôts a finalisé les signatures de conventions cadre de partenariat avec le Pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES), Université Européenne de Bretagne (UEB), Rennes 1, Rennes 2, Université de Bretagne Occidentale (UBO). De plus, la direction régionale de Bretagne a signé des conventions d'application (Schéma directeur immobilier) avec Rennes 1 et le PRES UEB (projet C@mpus numérique).
Centre: Dans la continuité de la convention de partenariat qu’elle a signée en octobre 2008 avec les universités d’Orléans et François-Rabelais de Tours, la Caisse des Dépôts a décidé en 2009 d’accompagner financièrement l’élaboration de leur schéma directeur immobilier et d’aménagement et de leur schéma directeur numérique. Ces documents permettront à ces deux établissements d’enseignement supérieur de disposer d’une stratégie immobilière et numérique pour les dix années à venir. Le comité de pilotage de ces études, réuni à 4 reprises en 2009, autour des deux présidents d’université, de la Caisse des Dépôts mais aussi des villes de Tours et d’Orléans et de la Région Centre, a permis d’aboutir à une vision partagée du diagnostic et des scénarios à mettre en oeuvre. La Caisse des Dépôts a financé à hauteur de 80 % le schéma directeur immobilier et de 60 % le schéma directeur numérique.
Champagne-Ardenne: La Caisse des Dépôts est associée à l'université de Reims-Champagne-Ardenne (URCA), la ville de Reims et le Conseil Régional pour les études en cours de faisabilité sur le transfert du campus Moulin de la Housse sur Reims. La Caisse des Dépôts accompagne l'Université dans ses relations avec les collectivités locales afin de trouver un modèle économique et juridique sur les projets immobiliers en cours. Dans le cadre du programme de rénovation urbaine de Reims, la Caisse des Dépôts a financé en 2009 plus de 200 logements étudiants, pour un coût avoisinant les 10 M€.
Corse: Après la signature d'une convention partenariale en 2008, la direction régionale a poursuivi son travail avec l'Université de Corse sur différentes thématiques notamment sur la création d'une fondation universitaire.
Franche-Comté: Un partenariat fort a été engagé avec l’Université de Franche-Comté, concrétisé par le démarrage des études préalables au schéma directeur immobilier. Une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage préparatoire à la réalisation du schéma directeur immobilier et d’aménagement a débuté.
Haute-Normandie: Le partenariat pour la modernisation des universités du Havre ("Campus Innovant") et de Rouen a conduit au financement de 350 000 € d'études, notamment pour la réalisation de schémas directeurs immobiliers.
Ile de France: La Caisse des Dépôts a signé des conventions avec Paris X Nanterre, l’Université de Saint Quentin en Yvelines et l'Ecole Normale Supérieure d'Ulm pour le lancement de leurs schémas directeurs immobiliers et numériques, avec la CIUP pour son schéma directeur immobilier et l’ENS pour l’étude d’aménagement de la parcelle Jourdan. Une convention de partenariat a été également signée avec le PRES Université Paris Est pour la réalisation de son schéma directeur et la mise en place d’une assistance à maîtrise d’ouvrage. La Caisse des Dépôts accompagne par ailleurs l’Ecole Nationale vétérinaire de Maisons-Alfort pour évaluer la faisabilité de la réhabilitation et du développement de son site de 12ha. Au total, 3,1 M€ ont été engagé pour accompagner la structuration des campus universitaires. La direction régionale étudie la faisabilité de 2 opérations d’investissements menées en commun avec l’ENVA et AgroParisTech. Elle appuiera également 3 opérations plan Campus: Saclay, Paris et Condorcet.
Languedoc-Roussillon: La Caisse des Dépôts accompagne les universités avec le financement de quatre études et l'extension aux universités de Nîmes et Perpignan des conventionnements existants sur Montpellier soit 350 K€ et un appui de plus de 500 K€ depuis fin 2008.
Limousin: La Caisse des Dépôts accompagne l’Université de Limoges dans le cadre de l’étude « schéma directeur » dont les principaux objectifs sont de déterminer un plan stratégique de patrimoine, d’accompagner le réaménagement des sites Marland-Vanteaux, de proposer des orientations pour l’amélioration des conditions d’accueil des étudiants, de fixer des pistes pour favoriser les transports et déplacements et de valoriser la recherche dans une perspective de développement économique local et de soutien à la détection et maturation des projets. Cette démarche d’ingénierie, financée à hauteur de 200 000€, et réalisée par la SCET, est en cours de finalisation et permettra à l’Université de porter une programmation de la rénovation de ses 13 implantations en Limousin.
Lorraine: En apportant 650 K€ de cofinancement en ingénierie, la Caisse des Dépôts accompagne les 4 universités lorraines, notamment pour l'élaboration de leur schéma d'orientation immobilier et d'aménagement (incluant la vie étudiante et de l'accueil des chercheurs).
Midi Pyrénées: La Caisse des Dépôts a massivement financé à hauteur de 860 K€ les études des Universités du plan Campus ainsi que celles de l’Université du Mirail pour son projet de rénovation. Sélectionnée par l'Université de Toulouse, la SCET a accompagné le Pôle régional d'enseignement supérieur (PRES) dans l'élaboration du schéma directeur immobilier universitaire.
Nord-Pas-de-Calais: La Caisse des Dépôts a mobilisé 400 K€ de crédits d’ingénierie pour les schémas directeurs des universités de Lille et Valenciennes. L’équipe projet de l’opération Campus, à Lille, est par ailleurs soutenue par la Caisse des Dépôts.
Pays de la Loire: Une étude sur l'avenir du patrimoine immobilier des universités va être prochainement lancée en lien avec la Région. Par ailleurs, les universités des Pays de la Loire et celles de la Bretagne s'organisent pour apporter une réponse conjointe à l'appel à projet « Campus d'excellence ».
Picardie: La Caisse des Dépôts a signé une convention de partenariat avec l'Université Technologique de Compiègne pour un montant de 250 K€ de crédit d'études dont 130 K€ consacrés à son schéma directeur immobilier.
Poitou-Charente: La Caisse des Dépôts accompagne les universités de Poitiers (24 000 étudiants) et de La Rochelle (7 000 étudiants) pour élaborer les schémas directeurs immobiliers, gages de modernisation, de développement et d'insertion professionnelle des étudiants.
Rhône-Alpes: Fin 2009, la Caisse des Dépôts a soutenu les universités de Lyon, Saint-Etienne, Savoie et Grenoble (1,5 M€), accompagné les études des 4 schémas directeurs immobiliers et conduit le projet « Lyon Cité Campus » du pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES) de Lyon.
Extrait des Faits marquants nationaux:
Universités : 52 conventions signées concernant 129 établissements (1,18 million d’étudiants concernés) dont 65 universités; 4 projets financés sur fonds d’épargne (166 000 étudiants concernés).
Dans le cadre d’une convention de partenariat, renouvelée le 18 juin 2009, avec la Conférence des Présidents d’Universités (CPU), la Caisse des Dépôts intervient à deux niveaux en faveur des établissements d’enseignement supérieur. Dans la phase d’élaboration des études et schémas directeurs visant à leur modernisation :
• quatre nouvelles études générales (relations universités-entreprises/monde économique ; formation et insertion professionnelle ; benchmarks internationaux ; identité, notoriété et sentiment d’appartenance) seront lancées en 2010 après les 5 déjà publiées en 2009 (mémento éco campus ; cartographie CO2-énergie des universités ; vie étudiante ; universités numériques et fondations universitaires);
• la bourse de l’emploi, accompagnée par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et prévue dans le protocole d’accord conclu entre la Caisse des Dépôts et la CPU, est opérationnelle;
• près de 3 universités sur 4, correspondant à plus de 1,1 million d’étudiants, sont aujourd’hui soutenues par la Caisse des Dépôts dans leur démarche de modernisation sous forme de prestations de conseil et d’études d’ingénierie.
Dans la phase opérationnelle de déploiement de leurs projets de modernisation et de restructuration:
• son expertise financière a d’ores et déjà permis de proposer des montages innovants de partenariat public-public pour 3 sites majeurs : Campus de Bordeaux, Ecole nationale vétérinaire de Maisons-Alfort, Université de Strasbourg;
• la Caisse des Dépôts s’est également engagée dans le soutien de la valorisation de la recherche publique via l’expérimentation d’un fonds d’investissement dans la propriété intellectuelle : CDC France Brevet ;
• elle distribuera également aux universités une enveloppe d’1 Md€ de prêts sur fonds d’épargne. 4 financements concernant 166 000 étudiants ont déjà été accordés.
http://www.caissedesdepots.fr/fileadmin/templates/main/site/img/logo-caisses-des-depots.gifAugustin de Romanet, direttore generale della Caisse des Depots, introdotto 15 aprile 2010 alla stampa i risultati del Gruppo nel 2009. I risultati consolidati della Caisse des Dépôts Gruppo è pari a 1 980 milioni di €. L'utile ricorrente, escluse le voci straordinarie, ammonta a 1 646 M €, il più alto profitto che ricorre nella storia della Caisse des Dépôts. A € 19.2 miliardi, il patrimonio netto del gruppo trova quasi ai livelli del 2007. Il risultato della sezione dei risparmi pari a 1 164 M €. Le firme dei nuovi prestiti a un record di 13 miliardi di €. Risultati e 2009 Year in Review. Il Gruppo ha mobilitato verso il rinnovamento e la modernizzazione delle università: il 78% delle università, che rappresenta 1,1 milioni gli studenti sono ora supportate dalla Caisse des depositi.  Il deposito e la spedizione Office (CDC) ha annunciato accordi con 52 firme di 129 istituti di istruzione superiore, 1,1 milioni di studenti coinvolti. "Gli obiettivi del piano 2020 sono stati raggiunti", ha detto il gruppo. Il CDC è coinvolto nella fase di sviluppo degli studi e dei piani generali per la modernizzazione delle istituzioni e la fase operativa della realizzazione di loro progetti per l'ammodernamento e la ristrutturazione. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 23:05 - - Permalien [#]
Tags : ,

Higher Education in Egypt 2010

In recent years, the Government of Egypt has driven major reforms for modernising the country. While the success of this effort depends heavily on the quality of education and skills of the population, Egypt’s higher education system has remained largely unchanged in this context.
Without a fundamental reform of the sector the country will face difficulties in improving its competitiveness in an increasingly knowledge-based world, in providing for a larger and more diverse student population, and in reducing social inequalities.
This book represents an independent review of Egypt’s higher education system and focuses on areas in need of attention by policy makers and stakeholders, including system steering and institutional governance; student access to higher education; educational quality and effectiveness; research, development and innovation; and finance. It contains an analysis of the system and valuable recommendations which, taken together, represent a major programme of structural and cultural reform of Egyptian higher education over the decade to 2020.
Reviews of National Policies for Education: Higher Education in Egypt will be of interest to Egyptian policy makers and education professionals, as well as others involved in education policy and research.
The Egyptian higher system is not serving the country’s current needs well, and without far-reaching reform it will hold back Egypt’s economic and social progress.
To build and modernise the nation, the Government of Egypt has driven major reforms in macro-economic policy to attract foreign direct investment, monetary policy including floating the Egyptian pound, taxation reform, trade liberalisation including tariff reductions and international trade agreements, and public sector reform including privatisation of state-owned enterprises.
The higher education system remains unreconstructed in this context. It continues to produce largely for the economy of the past, and community expectations of it reflect outdated understandings of its role.
There is an imperative for fundamental reform of the Egyptian higher education system. This imperative arises from the combination of emerging pressures and accumulated dysfunctions. Complete executive summary.

Posté par pcassuto à 01:14 - - Permalien [#]
Tags :