http://www.carif-oref-gpe.com/templates/carif/images/charte_04.pngFace à la crise économique, le secteur de l'enseignement supérieur est parvenu à se « protéger », d'après le dossier thématique « L'enseignement supérieur et la crise économique globale » publié par l'AIU dans son numéro d'avril 2010. « Contrairement aux attentes, les coupes budgétaires ont été moins généralisées et les inscriptions dans l'enseignement supérieur ont continué d'augmenter pendant la période de crise », explique Nadu Vilapa Varghese, chef de l'unité gouvernance et gestion de l'éducation à l'institut international de l'Unesco pour la planification de l'éducation.
« Les réponses des gouvernements à la crise ont été différentes : certains gouvernements ont réduit le financement public destiné à l'enseignement supérieur (Estonie, Hongrie, Pologne, Lituanie, Italie, États-Unis), d'autres l'ont augmenté (Mexique, Russie, Espagne, Allemagne, Norvège, Royaume-Uni) et d'autres ont maintenu le même niveau de financement (Suisse et Pays-Bas) », poursuit-il. Si les établissements ont fait face à des difficultés budgétaires, dues au « déclin des aides financières publiques, des donations, des contributions volontaires, à l'incapacité des étudiants à prendre en charge leurs frais d'inscription », le nombre d'inscriptions dans l'enseignement supérieur a augmenté entre 2008 et 2009 tout comme le « flux d'étudiants transfrontaliers ». Une hausse que le chef de l'unité gouvernance et gestion de l'éducation à l'institut international de l'Unesco explique par l'épargne des ménages « de nouveau allouée en priorité aux investissements dans l'éducation des enfants ». Un facteur qui « semble avoir aidé à protéger le secteur ». Pourtant, Nadu Vilapa Varghese met en garde : « Les effets de la crise sur l'éducation pourraient être plus longs à se dessiner et se faire sentir même après la relance de l'économie ». http://www.iau-aiu.net/.
http://www.carif-oref-gpe.com/templates/carif/images/charte_04.pngFrente a la crisis económica, el sector de la educación superior ha logrado "proteger" en el tema disco "Educación Superior y la crisis económica mundial", publicado por la UAI en su edición de abril de 2010 ."Contrariamente a lo esperado, los recortes presupuestarios han sido menos generalizada y la matrícula en la educación superior han seguido aumentando durante el período de crisis". http://www.iau-aiu. net/. Más información...