Constituer un marché unique du travail et instaurer une société de la connaissance font partie des objectifs majeurs de la politique européenne. Atteindre ces objectifs nécessite la mise en place de signaux homogènes et lisibles permettant de caractériser les compétences possédées par les individus dans l'ensemble de l'Union. Tendre vers une harmonisation des systèmes de certification est semble-t-il une voie importante à explorer pour y parvenir.
L'actualité européenne dans le champ de l'éducation et de la formation montre que l'on accorde actuellement une place prépondérante à ce type de démarche. Du point de vue de l'enseignement et la formation professionnelle, deux initiatives européennes ont récemment été prises, l'une concerne la mise en place d'un cadre européen des certifications professionnelles (CECP en français, EQF – European Qualifications Framework – en anglais) et l'autre, un système d'unités de crédit européennes (les ECVET). Dans l'enseignement supérieur, c'est avant tout par l'intermédiaire d'une harmonisation des rythmes d'enseignement en 3, 5 et 8 ans que voient le jour des certifications « comparables » : les licences, master et doctorats (L-M-D) ainsi que d'autres unités de crédit, les ECTS. Ces évolutions récentes côtoient d'autres modes d'approche initiés au niveau européen, comme par exemple la consolidation en 2005 de toutes les directives concernant les professions réglementées et leur certification.
Dans les années 1980, le Centre Européen pour le Développement de la Formation Professionnelle (CEDEFOP) avait déjà initié une opération de « mise en correspondance » des certifications. Elle consistait à comparer terme à terme les contenus d'activité de travail attendue des différentes professions définies par leur titre. Pour ce faire, les contenus d'activité, « les exigences professionnelles pratiques pour les professions ou groupes de professions » avaient été comparés. Par ailleurs, différents programmes européens dans le champ de l'éducation et de la formation (initiale et continue, professionnelle et générale, secondaire et supérieure) ont vu le jour à partir de 1985 pour aboutir en 2007 à leur consolidation en un programme européen Education et Formation Tout au Long de la Vie (programme EFTLV). Stimulé par les initiatives EQF et ECVET, ce programme inscrit très fortement les références à des niveaux ou des unités de certification .
A chacune de ces étapes européennes, le Céreq était au rendez-vous. Dès les années 1980, il participait à la « mise en correspondance », puis aux divers programmes (PETRA, FORCE, suivis de Leonardo et maintenant EFTLV et ERASMUS) par l'intermédiaire de projets spécifiques. Mais l'établissement s'est aussi emparé de travaux de comparaisons entre systèmes (Allemagne, Royaume-Uni). Plus récemment, le Céreq, alors membre du consortium français qui a répondu à la consultation européenne sur le projet de l'EQF, a rédigé un texte de commentaires sur le sujet. De même, la rédaction de la réponse française à la consultation sur les ECVET a fait l'objet d'une contribution du Céreq. Enfin, depuis plusieurs années, il participe à des projets financés par les programmes européens lesquels, de plus en plus, incluent un volet de construction conjointe d'unités de crédit ou de certifications.
Pour ces travaux, le Céreq se positionne d'abord et avant comme expert de la situation française et de ses systèmes de certification. Son expertise se fonde sur sa participation aux Commissions Professionnelles Consultatives des divers ministères et aux Commissions Pédagogiques Nationales des IUT mais relève aussi de son investissement dans le champ de la construction des Certificats de Qualification Professionnelle (CQP). Sa connaissance des acteurs institutionnels et économiques lui permet d'ailleurs de les impliquer dans ses travaux. C'est ainsi par exemple qu'a pu être réalisée une étude de filière de dimension européenne sur l'hôtellerie – restauration.
Mais le Céreq joue aussi un rôle d'interface lorsqu'il retransmet au niveau national sa connaissance des systèmes propres aux pays membres. De ce point de vue, des rencontres internationales sur le thème de la certification ont été organisées à plusieurs reprises par le Céreq pour le compte de ses tutelles ou d'autres acteurs institutionnels français. Pour ces rencontres, le Céreq mobilise régulièrement son réseau européen.
En conclusion de ce court état des lieux, un constat s'impose : la certification est devenue un enjeu important de la politique européenne, un moyen de contourner des systèmes d'éducation et de formation, trop chargés des contextes sociétaux pour favoriser l'européanisation souhaitée. Dans ce contexte, la France fait partie des pays pour lesquels la préoccupation certificatrice est proche du souci européen alors que d'autres pays raisonnent d'abord en termes de formation/éducation. Ces différences d'approche pèsent sur la mise en place des ECVET : les débats européens sur la certification sont loin d'être clos. Source.
유럽 자격. 양식을 하나의 노동 시장과 유럽 지식 사회 건설 정책의 주요 목표 중입니다. 이러한 목표를 달성하는 기술 연합에 걸쳐 균일한 특성을 개인들이 보유하고 읽기 쉬운 신호의 설립이 필요합니다. 인증 시스템의 조화를 이루는 방향 겉보기에 그것을 달성하기 위해 찾아보기하는 중요한 방법이다. 이러한 다양한 접근 방법 ECVET의 구현 : 인증에 대한 유럽의 논쟁에 영향을 너무 빗나갔어. 소스. 더많은...

 

Quelques références :

Vers une Europe de la certification ?
Kirsch Jean-Louis, Bouder Annie, In : Les relations formation-emploi en 55 questions, dirigé par Jean-Jacques Paul et José Rose. Paris, Dunod, 2008, p. 280-284

Crédits d'apprentissage européens pour la formation et l'enseignement professionnels (ECVET)
Bouder Annie, Kirsch Jean-Louis, Marseille, Céreq, 2007, 35 p. Net.Doc, n° 27
Télécharger le document

La construction de l'Europe de la compétence. Réflexions à partir de l'expérience française
Bouder Annie , Kirsch Jean-Louis, Bref, septembre 2007 , n° 244 , 4 p.
Télécharger le document

Les diplômes de l'Education nationale dans l'univers des certifications professionnelles. Nouvelles normes et nouveaux enjeux.
Maillard Fabienne (dir.), Rose José (dir.), Marseille, Céreq, 2007, 321 p. Relief n° 20, série Echanges du Céreq"
Télécharger le document

La certification, nouvel instrument de la relation formation-emploi. Un enjeu français et européen
Teissier Josiane (dir.), Rose José (dir.), Relief n° 16, 2006, 130 p.
Télécharger le document

La construction des qualifications européennes
Gauron André, Sauvageot Claude, Stoeffler-Kern Françoise (Céreq-Centre associé.Strasbourg). Conclusions du symposium européen de Strasbourg du 30 septembre au 1er octobre 2004 . CPC INFO , 2005 , n° 40 , pp. 23-26.
Télécharger le document

Dispositif d'observation des innovations dans le champ de la certification, de la validation et de la reconnaissance des qualifications
Céreq, Commission européenne (DG XIII), Rapport intermédiaire. Marseille, CEREQ, 1998, 109 p.

Comparabilité et reconnaissance des qualifications en Europe. Instruments et enjeux
Merle Vincent, Bertrand Olivier, Formation Emploi, n° 43, juillet-septembre 1993, pp. 41-56.
Télécharger le document