« La diffusion des entretiens professionnels, rendus obligatoires par la loi de mars 2014, reste modeste. Plus répandus dans les grandes entreprises, celles outillées sur le plan RH, formatrices et gérant la mobilité de leurs salariés, ils prennent souvent la suite d’entretiens annuels existants.
Ils peuvent alors servir de cadre pour l’expression des souhaits - et parfois la mise en place d’actions - de formation et de carrière en interne.
En revanche, la question de l’évolution sur le marché du travail, qui relève des objectifs de la loi, est encore peu abordée… »
Bref CEREQ n°364

Accéder aux liens