Force est de reconnaître que la CPU n’a pas été suffisamment entendue au moment de l’élaboration de la loi de finances 2018. Pour être capable d’accueillir à la rentrée prochaine des étudiants encore plus nombreux, et pour mettre en place partout les parcours personnalisés destinés à mieux les accompagner et à favoriser la réussite, notamment des plus fragiles, un soutien à la hauteur des ambitions affichées est requis. Plus...