La plupart des sites date des années 60/70. Ils sont vétustes et leur coût de fonctionnement et d’entretien est colossal. La facture grimpe d’autant plus qu’un tiers des bâtiments sont des passoires énergétiques ! Indépendamment du coût de l’énergie, le coût annuel de la taxe carbone doublera pour les universités entre 2018 et 2020 et quadruplera en 2025. Plus...