Uniformation, le sens de votre avenirCe sont les principes du CIF CDI :

  • le choix de l’action de formation est propre au salarié ;
  • la formation peut se dérouler en tout ou partie pendant le temps de travail du salarié, ou hors temps de travail. Dans ce dernier cas, reportez-vous aux dispositions spécifiques au congé hors temps de travail ;
  • pendant la durée du CIF, le contrat de travail est suspendu mais non rompu ;
  • le temps passé en formation sur le temps de travail est assimilé à du temps de travail effectif, ainsi le salarié conserve son statut au sein de l’entreprise (maintien de l’ancienneté, de la couverture sociale et droit aux congés payés) ;
  • la durée de l’action de formation ne peut être inférieure à 35 heures, ni supérieure à 1 607 heures ;
  • en revanche, la durée de la formation peut être prise en charge en totalité (au-delà de 1 607 heures) si la formation fait partie de la liste des formations "déplafonnées" définies par le Conseil d’Administration d’Uniformation.

Dans le cadre du CIF CDI sur le temps de travail, le Conseil d’Administration d’Uniformation a déterminé 8 formations dont la durée peut être prise en charge en totalité

  • Diplôme d’État d’infirmier,
  • Diplôme d’État d’éducateur spécialisé,
  • Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants,
  • Diplôme d’État d’assistant de service social,
  • Diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale,
  • Diplôme d’État de moniteur éducateur,
  • BTS économie sociale et familiale,
  • BTS professions immobilières.

Si la formation se déroule à temps partiel (moins de 30 heures par semaines), le salarié est dans l’obligation de réintégrer son poste de travail quand il n’est pas en formation.

A la fin de la formation, le salarié réintègre son emploi ou un emploi équivalent. Voir l'article...