AccueilAprès une étude de faisabilité conduite en 2008 sur plusieurs établissements d’une trentaine de pays, dont cinq en France, la Commission européenne vient de lancer la deuxième phase du projet U-Multirank. A contrario des classements mondiaux présentés sous forme de palmarès, U-Multirank est un classement ouvert, multicritère et interactif des établissements d’enseignement supérieur, permettant de respecter et de promouvoir la diversité des établissements du monde.
Le projet U-Multirank est porté par un consortium dont les pilotes sont le CHE (Centre for Higher Education, Allemagne) et le CHEPS (Center for Higher Education Policy Studies), et auquel l’OST est associé.
U-Multirank s’appuie sur les acteurs nationaux notamment l’OST pour la France, en engageant la construction d’un exercice national de Caractérisation  des Etablissements de Recherche et d’Enseignement Supérieur, CERES,  construit dans la même logique que U-Multirank.   
L’OST est mandaté par la Conférence des Présidents d’Université (CPU) et le Ministère de l’enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR-DGESIP) pour réaliser un pilote de CERES en  s’appuyant sur l’expérience du CHE bâtie depuis une quinzaine d’années sur la mise en œuvre et la réalisation du CHE Ranking.

CERES, un outil pour l’enseignement supérieur français

Au plan national, CERES vise à informer différents publics, qu’il s’agisse des (futurs) étudiants, des enseignants et des chercheurs, des responsables et des présidents d’établissement, mais aussi  des décideurs politiques.
L’outil, interactif et personnalisé, permettra à chacun d'obtenir - par domaine disciplinaire - des informations sur les établissements en fonction de ses propres critères.
Pour la version pilote du projet, le choix des domaines disciplinaires a été validé par le Comité de pilotage.
La préparation et le choix des modes de diffusion des informations auprès des étudiants et du grand public seront discutés en étroite collaboration avec la CPU et les autres conférences (CGE, CDEFI), ainsi qu’avec les associations représentant les étudiants qui en sont les destinataires.
CERES se fonde non seulement sur des indicateurs factuels (nombre d'étudiants, réussite, insertion, publications...) mais aussi sur la perception des étudiants par rapport à leur formation et leur cadre d’études, par le biais d’enquêtes de satisfaction auprès des étudiants. Voir l'article...