Au lendemain des attentats de janvier dernier, les universités et les acteurs de la Recherche, en sciences humaines et sociales notamment, se sont mobilisés. La science a un rôle à tenir dans une telle situation. Elle doit analyser, comprendre et aider à comprendre, même l’incompréhensible.
Cette rencontre est organisée par la Conférence des présidents d‘université et le CNRS sous l’égide de l’alliance ATHENA. Le 4 mai est le premier volet d’un dialogue que les organisateurs souhaitent partagé et pérenne, et qui se poursuivra avec une série d’évènements consacrés à l’ « Après Charlie ».
Sur invitation et dans la limite des places disponibles.
Télécharger le programme. Voir l'article...