LibérationPar Le Collectif Sciences en Marche. Dans vingt ans, les étudiants d’aujourd’hui porteront la société française. Ils feront marcher une économie qui reposera en partie sur les applications des recherches actuelles. Ils feront vivre la culture et transmettront leurs savoirs aux générations suivantes. Ils auront, plus que jamais, besoin d’innover pour faire face aux multiples défis auxquels notre pays sera confronté, parmi lesquels des défis sanitaires, climatiques ou démographiques. Pour cela, la qualité de la formation universitaire qu’ils reçoivent, et le soutien apporté à la recherche académique sont cruciaux. Dans vingt ans, la plupart des décideurs politiques actuels auront passé la main depuis longtemps. C’est pourtant à eux qu’il revient de prendre les décisions qui engagent le futur du pays à cet horizon de vingt ans.
Le site Ruines d’université (1) permet de se rendre compte, en images, de l’état désastreux de certaines infrastructures. Ces photos n’illustrent, cependant, que la partie la plus visible du délabrement de l’enseignement supérieur et de la recherche (ESR). Voir l'article...