Au moment où la France présente son projet de budget à la Commission européenne, dont on dit qu’elle pourrait demander des milliards d’euros d’économies supplémentaires, il est temps de s’interroger sur les normes de calcul des déficits. En effet, aucune différence n’est faite entre les dépenses qui permettent de construire l’avenir de l’Europe et qui, de fait, rapportent plus qu’elles ne coûtent, et les autres. Voir l'article...