En juin, à la Troc', une association herblinoise organise un salon pour les quadras et quinquas en recherche d'emploi. L'Asspro développe du réseau pour ces « oubliés de la crise ».
Entretien
Jean-Yves L'Anton, délégué de l'Association pour la promotion des actions qui créent de l'emploi, réseau solidaire gratuit pour l'emploi des quadras et quinquas (1 450 membres sur son site).
Pourquoi organisez-vous un salon tourné spécialement vers les chômeurs de plus de 40 ans ?
C'est historique. En 2011, à la création de l'Asspro - l'effervescence pour l'emploi ! - nous étions un groupe de personnes ayant du mal à trouver un job. Le constat : il n'y a pas grand-chose pour les quinquas. Vous trouvez des dispositifs pour les jeunes, rien pour les seniors actifs. Et puis, évolution, on a vu arriver vers nous des quadras. Notre démarche, c'est l'humain. On ne chasse personne. Suite...