25 février 2014

Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2012-2013

Note d'information Enseignement sup RecherchePar Laurence Dauphin MESR-DGESIP/DGRI-SIES C1. Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2012-2013 : afflux de nouveaux bacheliers, attractivité des grandes écoles et du privé
Les étudiants dans l’enseignement supérieur en France métropolitaine et dans les départements d’outre-mer n’ont jamais été aussi nombreux : près de 2387000 à la rentrée 2012. Leur nombre a continué à progresser (+ 1,5 %), en particulier grâce à un afflux de nouveaux bacheliers. "NI 14.01 Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2012-2013". NI 14.01 Tableaux : Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2012-2013.
L’augmentation des effectifs demeure particulièrement élevée pour les écoles de commerce reconnues à diplôme visé et les écoles d’ingénieurs. La diminution des effectifs amorcée il y a deux ans pour les instituts universitaires de technologie se confi rme ; en revanche, le nombre d’entrants en classes préparatoires est en hausse. L’enseignement privé se renforce encore et représente plus d’un étudiant sur six.
Les femmes demeurent plus souvent diplômées de l’enseignement supérieur que les hommes. Le nombre d’étudiants étrangers progresse
très peu (+ 0,2 %) : les étudiants étrangers représentent un étudiant sur huit. Le nombre d’étudiants chinois continue sa progression : + 2 %.
Plus des trois quarts des académies gagnent des étudiants.
Télécharger la note "NI 14.01 Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2012-2013". NI 14.01 Tableaux : Les effectifs d'étudiants dans le supérieur en 2012-2013.

Posté par pcassuto à 15:30 - - Permalien [#]


Signature du protocole pour l'insertion professionnelle des jeunes issus de l'enseignement supérieur

Logo de la campagneLors d'un déplacement à l'université Paris-Est Créteil, Michel Sapin, ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social et Geneviève Fioraso, ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, ont signé le protocole pour l'insertion professionnelle des jeunes issus de l'enseignement supérieur avec la C.P.U., les représentants des missions locales (C.N.M.L. et U.N.M.L.), Pôle emploi et l'APEC.
Ce protocole d'accord entre les universités et les acteurs du service public de l'emploi s'inscrit dans le cadre des mesures prévues par le Comité interministériel de la jeunesse du 21 février 2013. Il a pour objectif de permettre à chaque jeune issu de l'enseignement supérieur, diplômé ou non, de bac à bac+8, de disposer d'une préparation à l'insertion professionnelle et d'un accompagnement vers l'emploi adaptés à ses besoins.
Les jeunes sortis de premier cycle sans diplôme ont besoin d'être appuyés pour se réorienter ou accéder à un emploi. Les diplômés bac+2 ou bac+3 ont besoin d'un accompagnement adapté en fonction du degré de professionnalisation de leur formation. Les diplômés de master ont besoin d'un appui pour la constitution de réseaux professionnels et pour trouver un emploi en lien avec leurs qualifications.
Ce protocole a pour objectif de permettre aux étudiants de mieux anticiper leur insertion professionnelle dès leur formation, de leur donner les outils nécessaires pour prospecter efficacement les employeurs. Les jeunes sortis de l'enseignement supérieur n'ont pas toujours le réflexe de se tourner vers le service public de l'emploi, car l'appui dont ils pourraient bénéficier y manque parfois de lisibilité.
Dans les universités, les bureaux d'aide à l'insertion professionnelle (B.A.I.P.) et les services d'orientation et d'insertion professionnelle se sont professionnalisés. Leurs moyens ont augmenté, notamment grâce à la création, depuis 2012, de 1 000 emplois par an dans l'enseignement supérieur dédiés à la réussite. Grâce à ce protocole, ils pourront enrichir leurs partenariats avec les acteurs du service public de l'emploi afin de compléter leur offre de services en direction des étudiants.
Le protocole clarifie donc la répartition des rôles entre les différents acteurs du service public de l'emploi :

  • les missions locales ont plutôt vocation à accompagner les jeunes sortis de l'enseignement supérieur sans diplôme ou les jeunes diplômés qui ont du mal à accéder à l'emploi et rencontrent des difficultés sociales ;
  • l'offre de services de l'APEC vise principalement les étudiants diplômés de master et elle prêtera une attention particulière à l'insertion des jeunes docteurs qui peuvent rencontrer des difficultés spécifiques ;
  • enfin, Pôle emploi joue un rôle de pivot, pouvant faire accéder les jeunes diplômés aux nombreuses prestations proposées, dont certaines sont spécialement conçues pour eux.

Pour la mise en œuvre concrète du protocole sur les territoires, un appel à projets sera lancé avant la fin de l'été pour développer des actions partenariales entre les universités et les acteurs du service public de l'emploi en direction des étudiants et des diplômés : ateliers de formation aux techniques de recherche d'emploi, club de jeunes diplômés, outils numériques de contacts, forums stages-emplois, opération de "job-datings"...

Posté par pcassuto à 15:26 - - Permalien [#]

Deux nouveaux directeurs du cabinet adjoints et une nouvelle conseillère au MESR

Logo de la campagneM. Christophe Strassel est nommé en qualité de directeur du cabinet adjoint en charge du budget et de la formation professionnelle.
M. Riadh Cammoun, conseiller auprès de la ministre, en charge de la recherche, de l'innovation et de l'espace, est nommé directeur du cabinet adjoint en charge de la recherche, de l'innovation et de l'espace à compter du 18 février 2014.
Mme Marie de Martigny est nommée conseillère communication et relations avec les entreprises à compter du 3 mars 2014.
Il est mis fin aux fonctions exercées par M. Emmanuel Giannesini en qualité de directeur du cabinet adjoint en charge des questions budgétaires.
La ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Voir l'Arrêté du 17 février 2014 portant fin de fonctions, maintien et nomination au cabinet de la ministre.

Posté par pcassuto à 15:23 - - Permalien [#]

Policy gap as immigrant students excel in universities

By Douglas Todd. Canadian-born students abandoning higher education and that has profound policy implications for government, studies suggest.
Most people who have attended Grade 12 graduation ceremonies or spent time on university campuses in Vancouver or Toronto have seen the signs. But some may still be surprised by a study by Statistics Canada, Garnett Picot and Feng Hou that verifies that young Canadians with immigrant backgrounds are almost twice as likely to go to university as students whose parents were born in Canada. Read more...

Posté par pcassuto à 15:05 - - Permalien [#]

How much debt is an A worth?

Go to the Globe and Mail homepageBy Simona Chiose. Student loan rhetoric in Canada often borrows from the United States. Yet even as U.S. grappling with increasing default rates, the story in Canada is different. The big numbers are still startling - the value of student loans was at $2.4-billion in 2012 versus $800-million 20 years ago. But student loans could be called a good news story: Default rates have declined since 2007 as has the average balance for students in most provinces. (All numbers from Statistics Canadaa). Read more...

Posté par pcassuto à 15:02 - - Permalien [#]


Stage en entreprise : la loi pour limiter les abus a été adoptée

Orientations : études, métiers, alternance, emploi, orientations scolairePassage obligatoire pour la plupart des étudiants et des jeunes diplômés, le stage en entreprise va être davantage encadré, et le statut du stagiaire renforcé.
Les députés français ont décidé de renforcement l'encadrement des stages en entreprise. L'Assemblée nationale a en effet adopté la proposition de loi sur un encadrement accru des stages, après l'avoir quelque peu renforcé, dans la nuit de lundi à mardi. Suite...

Posté par pcassuto à 13:45 - - Permalien [#]

DEMO : pour faciliter l’accès et la réussite dans l’enseignement supérieur

Région des Pays de la LoireSi le taux de réussite au bac en Pays de la Loire est supérieur à la moyenne nationale, trop de jeunes hésitent pourtant à poursuivre leurs études dans l’enseignement supérieur. Afin de les accompagner et de les préparer à vivre une vie étudiante, la Région soutient des projets comme DEMO, pour Démocratisation de l'enseignement supérieur, piloté par l’AFEV*. Interview de Stéphane Tiret, délégué inter-régional Pays de la Loire/Bretagne de l’AFEV. Suite...

Posté par pcassuto à 13:40 - - Permalien [#]

Notre objectif est de donner naissance à des pôles d’excellence mieux reconnus

Région des Pays de la LoireL’approche Recherche Formation Innovation (RFI) constitue une innovation majeure introduite par le nouveau schéma régional pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation 2014-2020. Les explications de Christophe Clergeau, premier vice-président de la Région en charge de l’action économique et de l’innovation.
Quel est le sens de l'approche RFI? 
Christophe Clergeau : « Les acteurs de la recherche sont, pour certains, parvenus à un tel niveau d’organisation qu’ils peuvent désormais s’appuyer sur les succès collectifs passés pour franchir un nouveau cap. Il faut encourager ceux qui le peuvent à aller plus loin et plus vite ensemble. La démarche RFI fournit une méthode originale qui permettra aux équipes de recherche déjà excellentes et reconnues de décrocher plus de financements publics (Horizon 2020, ANR, etc.), et privés. C’est pourquoi, et c’est complètement nouveau, le financement régional portera en priorité sur les fonctions dites « supports » (ingénierie de projets, animation, valorisation) et sur le renforcement de l’internationalisation, et moins sur la production de science au sens strict. C’est la principale différence avec l’appel à projets Recherche de la Région qui continue à exister par ailleurs. » Suite...

Posté par pcassuto à 13:39 - - Permalien [#]

Un guide pour accompagner les stagiaires

Région des Pays de la LoireLe guide du stagiaire réactualisé vient de sortir. Réalisé par la Région, il est distribué à tous les stagiaires de la formation professionnelle continue financée par la Région, via les organismes de formation.
Afin de faciliter l'intégration des stagiaires dans les actions de formation, la Région diffuse auprès des organismes de formation professionnelle continue sous contrat avec elle, un guide du stagiaire. Edité à 40 000 exemplaires, le livret est distribué à tous les stagiaires de la formation. Suite...

Posté par pcassuto à 13:36 - - Permalien [#]

Formation des détenus : l’expérimentation régionale prolongée d’un an

Région des Pays de la LoireDans l’attente de la nouvelle loi de Décentralisation, l’expérimentation du transfert de l’organisation et du financement de la formation professionnelle des détenus aux Régions des Pays de la Loire et Aquitaine, est prorogée d'un an.
Prévue initialement pour trois ans, cette expérimentation est finalement prolongée d’un an dans l’attente des nouvelles dispositions de la future loi Sapin, en cours de discussion au parlement. Le bilan dressé en janvier dernier à l’occasion d’un comité de pilotage faisait état de chiffres encourageants : 361 détenus sont entrés en formation en 2013. Suite...

Posté par pcassuto à 13:35 - - Permalien [#]