27 septembre 2013

Les Y n'attendent rien de la rupture conventionnelle

http://www.amge-jobs.com/wp-content/uploads/2010/06/logoFocusRH.jpgPar Joëlle Brunet-Labbez. Enfants du mouvement perpétuel de l’innovation, d’un monde en déséquilibre dynamique, les Y ont parfaitement compris et accepté la promesse d’une insécurité professionnelle qui n’a pas le goût d’un paradis perdu : ils n’ont connu que la « crise ». Anxieux d’évoluer et de progresser, ils auraient pu être résolument partisans de ce nouveau moyen de gérer leur carrière avec confiance.
Aussi, lorsque la loi n° 2008-596 « portant modernisation du marché du travail » (JO du 26 juin 2008, art L.1231-1 du CT), instaure la possibilité d’une rupture conventionnelle du contrat de travail, Ils peuvent espérer la possibilité d’un divorce à l’amiable comme des époux qui n’ont plus envie de continuer le chemin ensemble. Pas de coupable, pas de rancœur, pas de conflit. Les blocages du marché du travail liés au statut du CDI et de sa fin contentieuse, pouvaient trouver une issue par le haut, marquant un changement du rapport au travail. Suite de l'article...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]