pcassuto | 29 juin, 2013 21:36

http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifSi, dans certains pays européens, posséder un bac professionnel peut protéger du chômage, ce n'est pas exactement le cas en France. Mais l'Hexagone ne semble pas être une exception en la matière.
En 1985, les bacs pros ont été conçus pour et avec les entreprises, avec un objectif clair et précis: permettre à des jeunes titulaires de ce diplôme d'entrer, sans études supérieures, sur le marché du travail. Aujourd'hui, en France, ils sont pourtant plus durement touchés par ce fléau: le taux de chômage des 25-34 ans titulaires d'un bac pro était, en 2013, de 11,5%, contre 11% pour les autres bacheliers, selon le rapport Regards sur l'éducation 2013, publié ce mardi par l'OCDE.
Une mauvaise image des bacs pros

Ce qui vaut ce taux de chômage relativement conséquent, c'est bien le manque de valorisation du bac pro en France. Car, dans d'autres pays, la formation a fait ses preuves. C'est, par exemple, le cas en Autriche et au Canada, où le taux de chômage des bacs pros est inférieur de deux points à celui des autres. Et il est même de 4 points en Belgique! Suite de l'article...
http://www.e-orientations.com/imgs/orientation-etudes-metier-emploi.gifCé gur i roinnt tíortha Eorpacha a bheith féidir le tráidire gairmiúil chosaint dífhostaíochta, nach bhfuil sé seo go díreach an cás sa Fhrainc. Níos...