Les EchosPar Bernard Belloc. Réformer une réforme est sans doute souhaitable pour l'améliorer, mais il faut éviter la contre-réforme. Malgré les pétitions de principe en faveur de l'autonomie des universités, la gauche au pouvoir n'a jamais rien fait pour la développer concrètement. Squeezé par l'extraordinaire élan donné aux universités à la suite de la politique menée par le président Sarkozy, élan salué par tous les observateurs, le gouvernement refuse cependant d'inscrire son projet de loi sur les universités dans la continuité de l'action entreprise pendant le précédent quinquennat. Il ouvre ainsi la voie à des propositions qui constituent une vraie contre-réforme réactionnaire. Suite de l'article...
Les Echos By Bernard Belloc. Reforming reform is undoubtedly desirable to improve it, but avoid the cons-reform. More...