Le Sup en maintenance, le blog de Yann Bisiou. Il faut un certain temps, et laisser passer l'effet de surprise, pour réaliser que les articles 45 et 46 du projet LRU2 sont destinés à permettre aux entreprises privées d'intervenir dans le recrutement, l'affectation et la carrière des enseignants-chercheurs dans les universités.
On sait que les enseignants-chercheurs jouissent, jusqu'à présent, de la protection constitutionnelle de leur indépendance. A ce titre leur recrutement et leur carrière sont déterminés par leurs pairs. Certes, la LRU a bien entamé ce principe en donnant au conseil scientifique plénier et au conseil d'administration plénier une compétence dans le processus de recrutement, mais l'appréciation des mérites des candidats reste de la compétence exclusive des enseignants chercheurs et personnels assimilés à travers les comités de sélection. Suite de l'article...
Encore un blog!

Eh oui, encore un blog sur l'enseignement supérieur ! Certes, les blogs sont déjà nombreux sur le sujet, mais il m'a semblé utile de compléter l'information existante par de nouvelles analyses.
Mon parcours professionnel est assez varié. Formé à la fiscalité, je me suis réorienté très tôt vers le droit pénal et les droits de l'Homme. J'ai été tour à tour prof de voile, marchand d'art, juriste d'entreprise, consultant dans les ministères, Junior Programme Officer auprès des Nations-Unies avant de devenir maître de conférences. Suite...
Tacaíocht le cothabháil, Yann Bisiou blog. Tógann sé roinnt ama, agus lig an eilimint de iontas a thuiscint go Airteagail 45 agus 46 den LRU2 dréacht i gceist a ligfidh do chuideachtaí príobháideacha páirt a ghlacadh sa socrúchán earcaíochta, agus gairme cumais in ollscoileanna. Tá a fhios againn go bhfuil an múinteoir taighdeoirí, go dtí anois, a chosaint bunreachtúil a neamhspleáchas. Níos mó...