http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Global/94/1/logo_184941.jpgLe ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche publie ce jour un arrêté créant une section de "criminologie" au Conseil National des Universités (CNU). La création de cette section consacre l'aboutissement d'un long processus en plusieurs étapes, processus qui a débuté en 2008.

Après la remise d'un rapport au ministère en 2010 et après qu'une consultation publique a eu lieu sur le site internet du ministère, il est apparu qu'il existe une demande de formation ad hoc en ce domaine, non seulement de la part des étudiants en formation initiale, obligés de s'expatrier s'ils veulent suivre un cursus complet, mais aussi des professionnels des champs concernés desquels sont exigées des connaissances plus pointues.La criminologie constitue en effet une discipline scientifique à part entière qui aborde le phénomène criminel, ainsi que les réponses que la société lui apporte ou pourrait lui apporter. Elle fait appel à des connaissances et des compétences spécifiques dans des domaines complémentaires comme les sciences de la société, la philosophie, la médecine ou encore le droit. L'objectif de la création d'une section consacrée à la criminologie est ainsi de permettre de fédérer des formations, des recherches et des enseignants-chercheurs et chercheurs qui concernent cette discipline. La France de ce point de vue soutient, jusqu'à présent, mal la comparaison avec les Etats qui ont reconnu la formation en criminologie de même que la profession de criminologue. On peut citer le Canada, l'Allemagne, la Belgique, l'Angleterre à titre d'exemples. L'Université de Cambridge a ainsi été la première à en faire une discipline à part, en créant notamment dès 1959, un Institut de criminologie. La France, en cette matière, peut encore progresser vers la voie de l'excellence qui est la sienne dans de nombreux champs disciplinaires. A cet effet, la création d'une nouvelle section au Conseil national des Universités (CNU) permet de répondre à ce besoin en terme de formation et de recherche, tout en prenant en considération de manière constante les nouveaux besoins disciplinaires qui surgissent.
http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/image/Global/94/1/logo_184941.jpg~~VMinisteriet for videregående uddannelse og forskning i dag offentliggjort et dekret skabe en del af "Criminology" på National University Rådet (CNU). Oprettelsen af denne sektion fastlægges kulminationen på en langvarig multistep proces, en proces, der begyndte i 2008. Efter at indsende en rapport til ministeriet i 2010 og efter en offentlig høring fandt sted på hjemmesiden for ministeriet, fremgik det, at der er behov ad hoc-uddannelse på dette område, ikke kun fra studerende i grunduddannelse, tvunget til at flytte, hvis de ønsker at følge en omfattende læseplan, men også professionelle fra relevante områder af viden, der kræves mere pointues. Mere...