Edito
Que faut-il vraiment attendre du bilan de compétence ? Certainement pas une solution toute faite, mais plutôt un accompagnement pour finaliser son projet professionnel. D’une durée de 24 heures, réparties sur plusieurs semaines, le bilan de compétence, s’il est mené sérieusement, demande une participation active du salarié/demandeur d’emploi. Explications et conseils.
Besoin d’un bilan de compétences ? Les signes qui ne trompent pas ! Par Yves Rivoal.

Sans le savoir, vous avez peut-être besoin d’effectuer un bilan de compétences. Estelle Sauvat, directrice générale déléguée du cabinet Sodie, nous dévoile comment repérer les signes qui ne trompent pas...
Une fois que l’on a détecté ces signaux, quelle démarche adopter ?

- Tout dépend du mode de prise en charge du bilan. Le salarié peut très bien initier une démarche individuelle sans en informer son employeur en contactant le Fongecif afin d’obtenir un financement, « hors temps de travail ». Lorsque les relations entre le salarié et l’entreprise sont bonnes, il est également possible d’effectuer son bilan de compétences sur le temps de travail, via le Fongecif ou le DIF. Dans certains cas aussi, l’employeur peut assurer une prise en charge du bilan sur le plan de formation de l’entreprise. Lors des entretiens préalables, on conseille toujours aux salariés de ne pas se mettre en danger par rapport à leur employeur. Certains préfèrent d’ailleurs financer eux-mêmes leur bilan de compétences. Il faut alors prévoir un budget qui oscille entre 1 800 et 3 000 € en fonction du mode de portage et du nombre d’heures...
Bilan de compétences : comment choisir le bon prestataire ?
Par Caroline David.
De nombreux organismes proposent des bilans de compétences. Mais attention ! Avant de vous lancer dans cette démarche très personnelle, prenez le temps de choisir le bon prestataire...
Effectuer un bilan de compétences, c’est accepter de prendre le temps de l’introspection. « C’est un moment privilégié pour comprendre ses motivations profondes et faire le point sur ses envies », explique Yves Deloison, ancien conseiller en bilan de compétences. Journaliste et auteur du blog, www.toutpourchanger.com, il a lui même testé la méthode et changé de vie à près de 40 ans. « Pour que le travail soit efficace, assure-t-il, il faut accepter de se livrer et de creuser en soi pour trouver ses ressources propres. » Pas question donc de prendre une décision à la légère quant au choix de l’organisme qui vous accompagnera dans cette réflexion, car la réussite du bilan en dépend largement. « C’est une démarche à la fois très encadrée et très personnelle. Il faut donc être moteur de la démarche et choisir quelqu’un qui saura vous aider à être maître de votre projet. »
Szerkesztőségi
Mit kell igazán várhatunk a képesítés felmérése?
Természetesen nem egy kész választ, hanem az, hogy véglegesítsék az ő edzői karrierje tervét. Több mint 24 órán elosztva néhány hét, a képességek értékelésére, ha megvalósítják, komolyan, aktív részvétele szükséges a munkavállaló / munkakereső. Explications et conseils. Magyarázatokat és tanácsokat. Kell egy szaktudás felmérése? A jelek nem ! Yves Rivoal. Még több...