ECVET est un cadre méthodologique commun, conçu pour l’enseignement et la formation professionnels, afin de décrire les certifications  en termes d’ unités. Chaque unité est constituée de connaissances, aptitudes et compétences (acquis d’apprentissages). Des points de crédits sont attribués à chacune de ces unités, ce qui leur donne ainsi un « poids » et évite la re-définition des unités au sein de chaque contexte d’apprentissage.
http://www.europe-education-formation.fr/images/elements/logos/logo-Agence.pngLe système ECVET ne cherche pas à remplacer les systèmes nationaux mais à faciliter les transferts entre ces systèmes. Les États membres sont libres de participer à la mise en œuvre. Ils sont appelés, à titre volontaire, à appliquer progressivement des mesures en vue d'utiliser l'ECVET à partir de 2012.
Pour accompagner le développement du système ECVET, la Commission européenne finance des projets d’expérimentation et de coopération. Un site internet dédié est également mis en place. Exemples: l'étude ECVET Connexion porte sur l'étude de faisabilité du système et l'étude ECVET Reflector a analysé les relations entre les caractéristiques du système ECVET et les réglementations et pratiques en vigueur au sein des systèmes nationaux en Europe.
Le système ECVET permet de documenter (détailler) et d’attester les acquis d’apprentissages d’une personne, puis d’accumuler et de transférer ces acquis - validés par les unités - en vue de l’obtention d’une certification professionnelle.
Un apprenant ayant passé certaines périodes de formation dans un autre pays européen, a ainsi la possibilité de faire reconnaître ces périodes dans son pays d’origine comme faisant partie intégrante de sa formation: ECVET vise à traverser les frontières des systèmes nationaux d’enseignement et de formation professionnels. Un apprenant dispose de plus d’opportunités de mobilité entre les différentes composantes d’un même système national: ECVET favorise la perméabilité des frontières entre l’enseignement professionnel et l’enseignement supérieur. Un apprenant à l’extérieur du système formel d’enseignement peut également se voir reconnaître ses acquis : ECVET prend en considération les résultats de l’apprentissage informel et en assure la reconnaissance - dans la mesure des possibilités offertes par la législation nationale.