Institut de la Gestion Publique et du Développement EconomiqueAu cours des quinze dernières années, un certain nombre de pays de l’OCDE ont mis en place pour leurs agents publics une rémunération variant en fonction de leur performance individuelle. Certains l’ont fait pour l’ensemble des agents publics, c’est le cas de pays tels que l’Australie, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, la Corée, le Japon, le Royaume Uni, et les Etats-Unis. D’autres pays se sont contentés de l’appliquer uniquement à leur encadrement supérieur, tels que le Canada, l’Irlande, ou l’Italie. Les rémunérations en fonction de la performance représentent généralement une part modeste du salaire de base, en particulier pour les fonctionnaires non cadres : la plupart du temps moins de 10 %. Pour les cadres, ce pourcentage est généralement plus élevé, pouvant atteindre les 20 %.
Parce que la rémunération à la performance peut induire des comportements plus individualistes, parfois nocifs pour l’esprit du service public, certains pays comme l’Espagne, la Finlande ou les Etats-Unis ont commencé à mettre en oeuvre une rémunération au mérite plus collective, par équipe, ou par département. L’avenir se situe probablement dans un système relativement complexe de rémunérations, même si les conséquences sur la variabilité des rémunérations entre ministères peuvent devenir un frein à la mobilité et à une gestion active des employés publics, ce qui est déjà le cas dans certains pays. PGP 30 Rémunérations à la performance.
研究所公共経営と経済の発展過去15年間で、 OECD加盟国の多くの場所では、公務員の給料のために、個々の性能に依存してきた。 あるので、すべての公務員は、国の場合にはオーストラリア、デンマーク、フィンランド、ドイツ、韓国、日本、英国、米国のような続けてきたアメリカ。 他の国には、上級管理職だけに適用するカナダ、アイルランド、イタリアなどのコンテンツがあります. パフォーマンスをしてください。の 報酬. ほかの...