Le syntagme « service public » appartient à cette catégorie de concepts que Reinhart Koselleck classe parmi ceux dont « le contenu a si fondamentalement évolué au cours du temps que malgré l’identité du terme même, les significations sont à peine comparables et ne sont récupérables que sur un plan historique ». 
En effet, le concept juridique, à la fois critère et fondement du droit administratif, est une production du XIXe siècle, dont le contenu était promis à un enrichissement et une extension remarquables au XXe siècle, notamment sous la poussée du développement des « services publics commerciaux et industriels », au point de donner lieu dans les années 1960 à ce que l’on a appelé la « crise du service public ». Plus...