13 novembre 2019

La plume et le prétoire

Accueil - Vie PubliqueTrès tôt dans la littérature le monde de la justice symbolise une puissance redoutée. L’arbitraire des juges le fanatisme de la répression les conditions d’incarcération sont ses thèmes privilégiés. Les clercs médiévaux Villon Rabelais en dressent un sombre tableau. Le spectre de la torture et de la peine de mort y est oppressant. La monarchie y ajoutera la censure. Le temps de la contestation ne viendra qu’à la fin du XVIIIème siècle. Avec Voltaire pour la première fois cette justice arbitraire est dénoncée. Purgée de ses excès après la Révolution sa fonction répressive se perpétue même si le rapport de force a changé.
Car l’écrivain dans les années 1750-1830 est devenu un guide respecté un leader d’opinion une figure éminente de l’espace public
. Plus...

Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]