20 juillet 2019

Représenter la mort d'un fils : l'expression d'un deuil de guerre dans les vitraux du maître-verrier Albert Echivard

sup-numerique.gouv.frEn1914, Albert Échivard est un maître-verrier de renommée nationale qui a contribué à la renaissance de la verrerie mancelle initiée dans la 2emoitié du XIXe siècle. Son fils, Maxime, élève de l’École des Arts décoratifs de Paris, commence lui-même une œuvre personnelle au début des années 1910. Conscrit depuis deux ans au moment de la déclaration de guerre, il est porté disparu dans la Somme le 2 octobre 1914. Dès lors, son père ne va cesser d’entretenir le souvenir de ce fils en réunissant d’abord ses amis, en construisant un réseau commémoratif qui dépasse les limites du cercle de deuil pour faire connaître  ses premières oeuvres. Plus...
Posté par : pcassuto à - - Permalien [#]