Avec des sanctions pouvant aller jusqu’à 20 millions d’euros ou 4% du chiffre d’affaires annuel mondial., l’obligation de mettre en œuvre des mécanismes et des procédures internes permettant de démontrer sa conformité, le privacy by design ou by default, l’obligation d’analyse d’impacts. Plus...