L’univers scientifique souffre d’une présence féminine encore trop faible. On ne compte encore que 30% de chercheuses dans le monde et trop rares sont celles qui parviennent à atteindre des postes à hautes responsabilités ou à recevoir la récompense ultime qu’est le prix Nobel (3%). Voir l'article...