Logo AmueSelon une récente étude menée en Amérique du nord, 30 % des serveurs physiques seraient sont inactifs… tout en pesant sur la facture énergétique des datacenters. Un gaspillage estimé à plus de 30 milliards de dollars, alors que le même constat avait déjà été fait il y a plusieurs années. Une gestion plus rigoureuse s’impose pour se débarrasser des serveurs « zombies », et réduire sensiblement la consommation d’électricité.
En savoir + :: Un serveur sur trois ne sert à rien… mais coûte cher