Bandeau retour page d'accueilUne enquête internationale de l’OCDE sur l’enseignement, publiée le 25 juin, montre que les professeurs des collèges français sont moins nombreux que leurs collègues étrangers à suivre des formations continues.
Les enseignants français des collèges s’estiment moins bien préparés sur le plan pédagogique que leurs collègues étrangers. C’est le constat de l’enquête internationale “Talis”* de l’OCDE sur l’enseignement et l’apprentissage, publiée le 25 juin et à laquelle la France participait pour la première fois.
Alors qu’en moyenne, 9 enseignants sur 10 se disent bien ou très bien préparés aux pratiques de classe au sein des pays étudiés, ce chiffre tombe à 6 sur 10 dans l’Hexagone. Autre chiffre éclairant, la participation des professeurs à des activités de formation continue est de 76 % en France, contre 88 % en moyenne dans les pays étudiés. Voir l'article...