FIPHFP Emploi - Handicap : Retour accueilPour la première fois depuis sa création, le montant des interventions du FIPHFP dépasse celui des contributions des employeurs publics, et témoigne d’une dynamique visant à amplifier les voies d’accès à l’emploi et à développer l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap. Téléchargez le dossier de presse, PDF.
160,8 M€ Montant des interventions du FIPHFP
148,7 M€ Montant des contributions des employeurs publics
4,64 % Taux d’emploi légal dans les trois fonctions publiques
Les dépenses d’intervention du FIPHFP poursuivent la croissance entamée en 2012 et sont supérieures, pour la première fois, aux contributions des employeurs. Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap continue de s’améliorer, à 4,64 %. Le montant des contributions des employeurs publics poursuit donc sa baisse, à 148,66 M€.
Des interventions en augmentation, qui dépassent 160 M€
L’année 2013 est la 2e année consécutive de croissance des dépenses d’intervention. L’ensemble des interventions du FIPHFP est en augmentation de 27% par rapport à 2012 87% par rapport à 2011. En 7 ans, depuis la création du FIPHFP, ses dépenses d’intervention ont été multipliées par près de 22 : de 7,4 M€ à 160,8 M€ .
Le FIPHFP a répondu à la demande croissante des employeurs publics et enregistre un doublement des dépenses directes d’intervention par rapport à 2011 (de 45,4 M€ à 103,5 M€)
L’ensemble des acteurs du FIPHFP (Comité national, Établissement public, Caisse des Dépôts, gestionnaire et ses délégués inter-régionaux handicap “DIH”) se sont mobilisés pour susciter et satisfaire les demandes des employeurs publics pour favoriser l’inclusion socio-professionnelle et l’accessibilité pour les personnes en situation de handicap.
La progression a été la plus forte sur les dépenses directes d’intervention qui ont plus que doublé entre 2011 (45,4 M€) et 2013 (103,5 M€).
Ces dépenses directes représentent désormais près des deux tiers des interventions du FIPHFP contre moins de la moitié en 2010.
Au total, en 2013, tous dispositifs confondus, se sont près de 3 000 employeurs qui ont bénéficié d’au moins un financement du Fonds, contre 2 500 en 2012.
Une progression de tous les financements directs du FIPHFP
En 2013, l’activité réalisée par les équipes de la Caisse des Dépôts pour le compte du FIPHFP, tant au siège que dans chacune des Directions régionales de la Caisse des Dépôts (par la voie de ses Délégués inter-régionaux handicap) a été particulièrement intense, pour inciter les employeurs publics à l’action et répondre à leur mobilisation croissante en faveur de l’emploi des personnes en situation de handicap.
Aides financières au cas par cas 
Plus de 7 100 aides ont été payées en 2013 , pour un montant total de 15,6 M€ contre 6 000 en 2012 (13,5 M€) et moins de 5 000 en 2011 (11,5 M€).
La fonction publique de l’État agit avant tout par le biais de conventions avec le FIPHFP, alors que les collectivités locales font largement appel aux aides ponctuelles.
Les trois dispositifs les plus sollicités :
- aménagement des postes de travail, pour 3,9 M€
- amélioration des conditions de vie, facilitation de l’insertion professionnelle, pour 3,3M€
- apprentissage, pour 2,8 M€
Conventions avec des employeurs publics
93 conventions avec des employeurs publics et des centres de gestion de la fonction publique territoriale ont été validées pour un montant de 120,6 M€ , avec notamment le renouvellement de plusieurs conventions avec des grands employeurs nationaux (Éducation Nationale, Caisse des Dépôts, INRA, CNRS, MAE, Défense, Pôle emploi).
Évolution du nombre de conventions validées et montant total des engagements 
Plus de 350 paiements ont été effectués pour 68,4 M€ contre 150 paiements et 43,5 M€ de financements en 2012.
À fin 2013, le nombre de conventions en cours avec les employeurs publics et les Centres de gestion de la fonction publique territoriale était de 363 contre 154 à fin 2009 .
L’accessibilité des locaux professionnels en fort développement : 13,7 M€ payés en 2013 contre 8,4 M€ en 2012.
Véritable démarrage de l’accessibilité des écoles du service public suite à la recontre avec le Réseau des écoles du service public (RESP) et à la fixation d’objectifs, aux DIH sur ce volet du programme accessibilité : 11 écoles ont fait appel au FIPHFP pour un montant de 2,36 M€ en 2013, contre 350 K€ en 2012.
Des partenariats emblématiques en matière d’accessibilité numérique avec le Centre national d’enseignement à distance (CNED), le Service d’information du gouvernement (SIG) et la Direction interministerielle des systèmes d’information et de communication (DISIC), pour un montant de 3,41 M€ .
Des partenariats actifs
En 2013, la convention avec l’ Association nationale pour la formation permanente du personnel hospitalier, a été renouvelée pour un montant de 15,9 M€. Elle vise à sensibiliser et mobiliser afin que la fonction publique hospitalière, qui contribue de manière significative au FIPHFP, puisse mieux mobiliser les financements du FIPHFP en faveur de l’insertion des personnes en situation de handicap.
La convention de coopération avec l’ AGEFIPH a également été renouvelée pour une durée de un an afin de pouvoir procéder à son évaluation.
Le FIPHFP au service des employeurs publics
Créé par la loi du 11 février 2005 et mis en place fin 2006, le FIPHFP, Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique, finance les actions de recrutement, de maintien dans l’emploi, de formation et d’accessibilité des personnes en situation de handicap dans les trois fonctions publiques (ministères, villes, conseils généraux et régionaux, hôpitaux,....).
Il intervient sur l’ensemble du territoire en versant aux employeurs publics des aides ponctuelles sur sa plateforme en ligne, par l’intermédiaire de conventions pluriannuelles avec les employeurs et dans le cadre du programme accessibilité des lieux de travail.
Le FIPHFP est un établissement public national dirigé par Jean-Charles Watiez. Son Comité national est présidé par André Montané, vice-président du Conseil général d’Ariège. Il est placé sous la tutelle de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, du ministre de l’Intérieur, de la ministre de la Réforme de l’État, de la Décentralisation et de la Fonction publique, du ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, et de la ministre déléguée auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion. Sa gestion administrative est assurée par la Caisse des Dépôts.
CONTACT
Anne Foucault
Responsable de la communication
Tél : 01 58 50 96 64 – 06 77 02 98 77
anne.foucault@caissedesdepots.fr