Aquitaine Cap MétiersL’Aquitaine fait partie des huit Régions,avec Auvergne, Bretagne, Centre, Limousin, Pays de Loire, Poitou-Charentes, Rhône-Alpes, retenues par le gouvernement et l’ARF (Association des Régions de France) pour expérimenter le futur Service public régional de l’orientation (SPRO). Cette expérimentation, qui place les Régions en tant que « chef de file » du SPRO, a été décidée dans le cadre du Pacte de compétitivité et du Plan d’action pour la jeunesse élaborés en ce début d’année 2013 par le gouvernement. Les modalités de cette expérimentation sont présentées dans un document de cadrage réalisé par le comité de pilotage de l’expérimentation, composé de l’Etat et des Régions préfiguratrices.
Un service public de l’orientation refondé  
L’expérimentation du SPRO s’inscrit dans une redéfinition du service public d’orientation institué par la loi du 24 novembre 2009 qui, selon les termes du document de cadrage, devient « un service public à compétences partagées qui s’appuie sur une nouvelle collaboration entre l’Etat et les Régions, avec pour ambition de répondre au mieux aux besoins de chaque citoyen en matière d’orientation tout au long de la vie ».
A ce titre, le document de cadrage précise le rôle de l’Etat et des Régions, qui devront agir en associant les partenaires sociaux tant au plan national que régional :

  • L’Etat définit, au niveau national, la politique d’orientation des élèves et des étudiants dans les établissements scolaires et les établissements d’enseignement supérieur.
  • La Région organise le SPRO et coordonne sur son territoire les actions des organismes qui concourent à ce dernier, structurés en réseau, en direction des publics jeunes et adultes.
  • Tous les partenaires contribuent au nouveau service public de l’orientation, tout en conservant leurs rattachements administratifs et hiérarchiques, leurs spécificités statutaires et leurs missions.

Voir le Document cadre SPRO.