Dans Brèves du Cereq, N° 3, Décembre 2008
Les étudiants : parcours de formation et insertion professionnelle
Par Dominique Epiphane, chargée d'études au Département des entrées dans la vie active (DEVA)

Depuis plusieurs décennies, l'enseignement supérieur français a connu de profondes mutations. La forte hausse des effectifs puis leur stabilisation, le développement des filières professionnelles, la mise en place du LMD lié au processus de Bologne, l'ouverture à l'international transforment les approches traditionnelles sur l'enseignement supérieur et en font pour le Céreq un objet d'études à part entière. La loi LRU (libertés et responsabilités des universités) attribue explicitement à l'université une mission d'orientation et d'insertion professionnelle. Cette mission d'insertion est d'autant plus sensible que, ces dernières années, plus d'un jeune sur deux entre sur le marché du travail après être passé par l'enseignement supérieur et notamment par le système universitaire...
Par ailleurs, une réflexion plus méthodologique a également été initiée sur les indicateurs d'insertion et de performance dans le champ de l'enseignement supérieur, leur utilisation à différents niveaux (Portail étudiant, participation au groupe de suivi IPSES, réflexion sur les indicateurs Lolf, participation au groupe de travail sur la collecte de données d'insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement supérieur piloté par la DEPP et la DGES).
Focus pe ... L'enseignement supérieur Învăţământul superior  "Studenţii cursuri de formare profesională şi". Timp de mai multe decenii, în limba franceză de învăţământ superior a suferit schimbări profunde. De crestere brusca de personal şi de stabilizare, dezvoltarea formării profesionale, crearea de LMD legate de procesul de la Bologna, deschiderea de a transforma internaţionale abordările tradiţionale de învăţământ superior şi de a face pentru un Céreq obiectul de studiu în sine.