29 juin 2010

4ème Université d’été « Emploi, compétences et territoires »

Créée en 2007 pour offrir aux acteurs du développement territorial et à leurs partenaires un espace et un temps de respiration partagée, une pause dans leur quotidienneté, l’Université d’été « Emploi, compétences et territoires » a pour objectif de permettre aux participants de: partager des expériences, prendre connaissance des innovations expérimentées localement, s’approprier méthodes et outils, explorer des problématiques en devenir, engager des réflexions prospectives et partagées confronter pragmatisme et analyse mettre en réseau des savoir-faire.
Cette année, pour la première fois, l’Université d’été a été précédée du Printemps des territoires. Les travaux conduits lors des 3 journées départementalisées (Pyrénées Orientales, Aude, Hérault) organisées dans ce cadre feront l’objet d’une présentation synthétique, en séance plénière, lors de l’Université d’été.
Les conclusions, les préconisations, les interrogations découlant des expériences présentées et de leur mise en partage viendront par ailleurs alimenter les ateliers du mois d’août, au cours desquels seront présentées et débattues des expériences vécues dans d’autres territoires de France et/ou d’Europe.
A qui s’adresse l’Université d’été ?
Aux agents des différentes instances agissant dans le champ du développement économique, de l’emploi, de la formation et de l’insertion : entreprises, branches et organisations professionnelles, partenaires sociaux, collectivités territoriales, associations, relais associatifs, mutualistes et coopératifs, services de l’Etat, élus, organismes d’orientation, d’insertion, de formation….
Created in 2007 to provide territorial development stakeholders and partners of space and time shared breath, a pause in their daily life, the Summer Employment, Skills and territories "aims to enable participants to : to share experiences, examine the innovations tested locally appropriate methods and tools, explore issues in development, and engage in forward planning to confront shared pragmatism and analysis on networking skills. This year, for the first time, the Summer University was preceded Spring territories. The work conducted during three days departmentalised (Pyrenees Orientales, Aude, Hérault) organized in this framework will be a brief presentation, in plenary session at the Summer School. The conclusions, recommendations, questions arising from the experiences presented and their implementation will also power-sharing workshops in August, during which will be presented and discussed experiences in other areas of France and / or Europe. More...

Posté par pcassuto à 01:00 - - Permalien [#]
Tags : ,


05 janvier 2010

Professionnalisation dans l’enseignement supérieur: quelles logiques territoriales ?

http://www.cereq.fr/images/logoducereq.jpgProfessionnalisation dans l’enseignement supérieur: quelles logiques territoriales? Net.Doc n° 59, décembre 2009, 130 p. Coordonné par Laure Gayraud, Catherine Agulhon, Maïten Bel, Jean-François Giret, Georgie Simon, Catherine Soldano
La question posée dans cette recherche est celle de l’existence d’une ou de plusieurs stratégies dans la construction de l’offre de formation professionnalisante dans l’enseignement supérieur; la focale est placée sur l’étude des licences professionnelles, masters et doctorats. La construction de l’offre de formation y est abordée comme le résultat de coordinations complexes entre quatre catégories d’acteurs qui contribuent à cette construction: les organismes de formation, les entreprises, l’État et les collectivités territoriales.
Les résultats de cette recherche reposent sur une série d’enquêtes menées dans cinq régions (Aquitaine, Bretagne, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes) qui présentent des caractéristiques différentes sur plusieurs dimensions: poids des formations professionnalisantes dans l'ensemble des formations supérieures; dynamique de professionnalisation observée au sein des universités; structure par niveau de diplôme des formations professionnalisantes délivrées; répartition territoriale des formations au sein de chaque région.
Ils montrent que, dans leur grande majorité, les coordinations qui président à l’ouverture d’un diplôme professionnalisant dépendent d’un ensemble de variables: nature de la formation et de l’organisme qui en est porteur, comportement des demandeurs, caractéristiques des entreprises concernées par les qualifications des formés. Elles varient d’un territoire à l’autre en fonction des acteurs en présence et de la nature de leurs relations. Ainsi, l’offre de formation résulte-t-elle de constructions hybrides situées selon les territoires.
On constate que les secteurs disciplinaires sont impactés différemment par la professionnalisation et que la création des licences professionnelles est particulièrement forte dans les sites universitaires secondaires. Par ailleurs, la conception de diplômes professionnalisant émane de l’initiative individuelle ou de celle d’une petite équipe en dehors d’une stratégie d’ensemble clairement affirmée. Il en découle un manque de lisibilité de l’offre de formation, que ce soit au niveau de la licence ou du master, tant pour les étudiants que pour les milieux économiques. Enfin, bien qu’ouvertes à tous les publics, les licences professionnelles tendent à professionnaliser un public qui l’est déjà. Elles permettent également d’obtenir des rémunérations plus élevées qu’avec une licence générale.
Cette recherche a été initiée par l’UNSA Éducation et réalisée à sa demande. Elle a reçu le concours de l’Institut de recherche économiques et sociales (IRES). Télécharger le document.
http://www.cereq.fr/images/logoducereq.jpgProfessionalization in Higher Education: What does this land? Net.Doc No. 59, December 2009, p 130. Coordinated by Laura Gayraud, Catherine Agulhon Maiten Bel, Jean-François Giret, Georgia Simon, Catherine Soldano. The question in this research is that the existence of one or more strategies in construction supply professional training in higher education; focal length is placed on the study of professional degrees, masters and doctorates. The construction of the training offer is addressed as the result of complex coordination between four categories of actors who contribute to this building: training organizations, corporations, state and local governments. This research was initiated by the UNSA Education and conducted at its request. It has received support from the Institute of Economic and Social Research (IRES). Download the document. More...

Posté par pcassuto à 11:27 - - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2009

Drôme Ardèche: Etats généraux de l'enseignement supérieur et de la recherche

Les sites d’enseignement supérieur de proximité veulent plus de reconnaissanceLes sites d’enseignement supérieur de proximité veulent plus de reconnaissance.
Les États généraux de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui s'ouvrent demain, seront l’occasion de débattre et d’échanger sur les défis à relever et les stratégies à développer pour conforter les sites d’enseignement supérieur de proximité. La Fédération des maires des ville moyennes profite de l'occasion pour demander que la politique nationale en matière d’enseignement supérieur et de recherche reconnaisse et conforte l’excellence des sites de proximité, et, pourquoi pas, les labellise.
http://www.villesmoyennes.asso.fr/images/common/logo.gif"À l’évidence, l’excellence n’est pas question de taille." C’est pourquoi la FMVM est partenaire des États généraux de l’Enseignement supérieur et de la Recherche qui se tiendront à Valence les 10 et 11 décembre prochain consacrée à la problématique de l'excellence scientifique et de la proximité pédagogique, défi majeur pour les territoires. Les villes moyennes et leurs intercommunalités constituent sans aucun doute un facteur dynamique incontournable dans la logique de compétitivité et d’excellence qui prime désormais en matière d’aménagement du territoire. L’exemple de l’enseignement supérieur est particulièrement révélateur.
Les élus des villes moyennes et de leurs intercommunalités sont soucieux de continuer à garantir l’accès du plus grand nombre à l’enseignement supérieur, y compris aux formations de troisième cycle, et à développer l’excellence autour de niches et de filières spécialisées, gage d’insertion professionnelle pour les jeunes diplômés. La spécialisation est incontournable pour que les villes moyennes et leur tissu de PME-PMI soient en mesure de participer à la compétition internationale. Conscients depuis fort longtemps de la nécessité de rapprocher la formation supérieure de l’emploi, les maires des villes moyennes oeuvrent en faveur d’un lien fort entre formations et tissu économique local.
Or, l’esprit de la loi LRU, le renforcement des pôles nationaux et internationaux labellisés, l’absence de reconnaissance des antennes universitaires délocalisées malgré leur maillage sur tout le territoire, soulèvent des inquiétudes fortes et légitimes des élus locaux.
Die Hochschul-Standorten Nähe wollen mehr AnerkennungDie Hochschul-Standorten Nähe wollen mehr Anerkennung.
Die Staaten-General für höhere Bildung und Forschung zu öffnen, die morgen, wird Gelegenheit bieten, zu debattieren und diskutieren die Herausforderungen und entwickeln Strategien zur Stärkung der Hochschul-Stätten in der Nähe. Der Verband der Bürgermeister der Stadt im Durchschnitt bei dieser Gelegenheit zu fordern, dass die nationale Politik im Bereich der Hochschulbildung und Forschung verstärkt und erkennt die hervorragende Stätten in der Nähe, und warum nicht, kann zu qualifizieren. Mehr...

Posté par pcassuto à 18:07 - - Permalien [#]
Tags :

03 décembre 2009

Colloque de l'AVUF à Aix-en-Provence les 3 et 4 décembre 2009 - à l'occasion du 600ème anniversaire de son université

http://www.colloques-avuf.com/images/logo.gifVilles et territoires universitaires, Colloque international sur la relation entre les équipes gouvernantes des universités et des collectivités locales. A Sciences Po Aix, Jeudi 3 et vendredi 4 décembre, Amphi René Cassin.
Au moment où le paysage universitaire français amorce de profonds changements, dans un contexte mondial de compétition entre  les territoires, les relations entre collectivités territoriales (Villes, Communautés, Départements, Régions) et Universités prennent une dimension stratégique fondamentale, qui exige la construction de nouveaux modes de coopération.
La relation entre équipes gouvernantes des universités et des collectivités locales  sera donc au cœur des débats du colloque des 3 et 4 décembre, organisé à l'initiative et avec le soutien de la Ville d'Aix-en-Provence - et de la Communauté du Pays d'Aix - à l'occasion du 600ème anniversaire de son université.

Revenir à l'accueil EducPros.fr, un site de l'EtudiantUn dossier de Frédérique Letourneux. Villes et universités, la grande enquête d'Educpros
Si les communautés urbaines n’ont pas de compétences spécifiques dans le domaine de l’enseignement supérieur, elles sont de plus en plus nombreuses à se saisir de la question au nom du développement économique de leur territoire. A l'occasion du colloque de l’association des villes universitaires de France (AVUF) les 3 et 4 décembre 2009, à Aix, Educpros a enquêté pour savoir comment les universités et les grandes agglomérations travaillent ensemble.
Une enquête en deux volets. Première partie de notre dossier : "Villes et universités : comment passer à une logique de projets ?"  (Introduction, Villes et universités : passer d'une logique de guichet à une logique de projet, La Communauté urbaine de Lyon : 100 millions d'euros pour l'enseignement supérieur et la recherche sur cinq ans, Catherine Trautmann, la voix de la Communauté urbaine de Strasbourg pour les questions universitaires, La Plaine Commune favorise l'insertion professionnelle des étudiants, Les ambitions du Grand Dijon pour son université, Villes, universités et monde professionnel : un dialogue à trois).
Le deuxième volet à paraître ultérieurement portera sur les villes moyennes et leurs antennes universitaires.

http://www.colloques-avuf.com/images/logo.gifCittà e dei territori University, Simposio internazionale sul rapporto tra le squadre in materia di università e delle comunità locali. A Sciences Po Aix, Giovedi 3 e Venerdì, 4 dicembre, Amphi René Cassin.
Quando il paesaggio francese accademico inizia a profondi cambiamenti nel contesto globale della concorrenza tra i territori, i rapporti tra gli enti locali (Città, comuni, province, regioni) e le università sono una fondamentale dimensione strategica, che richiede la costruzione di nuove modalità di cooperazione.
Il rapporto tra le squadre che disciplinano le università e le comunità locali saranno al centro dei dibattiti Conferenza il 3 e 4 dicembre, organizzata su iniziativa e con il sostegno della città di Aix-en-Provence - e della Comunità degli Aix - per celebrare il 600 ° anniversario della sua università. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 16:18 - - Permalien [#]
Tags : , ,

26 novembre 2009

Colloque de l'AVUF "villes et territoires universitaires"

L'Association des villes universitaires de France (AVUF) organise un colloque international sur la relation entre les équipes gouvernantes des universités et celles des collectivités locales. Il aura lieu les jeudi 3 et vendredi 4 décembre 2009.
Créée en 1994, l’Association des Villes Universitaires de France (AVUF) s’est fixé un triple objectif : - regrouper les villes universitaires et défendre leurs intérêts communs, - devenir un lieu d’échange notamment sur les problèmes sportifs, culturels et sociaux liés à la présence d’établissements d’enseignement supérieur sur leur territoire, - participer activement à l'amélioration de la qualité des formations supérieures dans notre pays.
Association of universitetsstäder Frankrike (AVUF) anordnar ett internationellt symposium om förhållandet mellan lagen reglerar universitet och de lokala samhällena. Det kommer att hållas torsdagen den 3 och fredag, December 4, 2009. Mer...

Posté par pcassuto à 11:23 - - Permalien [#]
Tags :

26 octobre 2009

Le Supérieur dans les villes moyennes et intercommunalités

http://www.villesmoyennes.asso.fr/images/_2009/logo_fmvm.pngEnquête sur l'enseignement supérieur dans les villes moyennes et intercommunalités - Les maires et présidents veulent être plus et mieux associés à la stratégie universitaire
À l’occasion de la rentrée universitaire 2009, la FMVM publie les résultats d’une enquête menée auprès des maires des villes moyennes et des présidents de leurs communautés au second trimestre 2009, sur leurs préoccupations et actions en matière d’enseignement supérieur. Télécharger les résultats de l'enquête.
En 2004, la Diact a lancé un appel à expérimentation « 20 villes moyennes témoins ». L’un des thèmes retenus dans le cadre de l’appel à expérimentation est « l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle ». L’expérimentation devrait s’achever à la fin de l’année 2009.
Les villes moyennes sont le siège de : • 95 antennes universitaires (implantations d'une ou plusieurs universités-mères), • 11 universités de plein exercice ou assimilées. Les villes moyennes et leurs intercommunalités concentrent 24 % des sections de techniciens supérieurs (STS) et 30 % des instituts universitaires de technologie (IUT). 87,5 % des maires des villes moyennes et des présidents de communautés interrogés déclarent être inquiets s’agissant du maintien de certaines formations post-baccalauréat dans leurs collectivités. Parmi ces 87,5 %, une très large majorité d’élus — 94 % — a précisé que les craintes portent sur le court et le moyen termes. Seuls 24 % des maires des villes moyennes et des présidents des communautés sont effectivement associés à la stratégie universitaire, à travers des conventions de partenariat, des conventions de moyens et d’objectifs, des réunions régulières de travail…
Les recommandations
1 — Sur l’autonomie des universités : de nombreuses villes moyennes et intercommunalités considèrent que cette autonomie porte en elle un risque de recentralisation, risque accru en période de contraction financière.
2 — La nécessité de dresser un état des lieux, au niveau national, de l’enseignement supérieur. Avec notamment une évaluation des établissements d’enseignement supérieur. Cette évaluation devra être réalisée dans une totale transparence en associant les représentants des acteurs concernés (y compris représentants des collectivités locales).
3 — Mettre en place un système de comptabilisation des effectifs étudiants en phase avec la réalité quotidienne des territoires.
4 — Démocratisation de l’accès à l’enseignement supérieur / Enseignement supérieur de proximité. Les maires de villes moyennes et les présidents de leurs intercommunalités sont inquiets quant à l’avenir des filières généralistes en sciences humaines et sociales : AES, STAPS, Histoire, Géographie, Droit…
5 — Nombreuses inquiétudes et incertitudes quant à l’avenir des IUFM.
6 — Fermeture/disparition de licences professionnelles… De nombreuses licences professionnelles en villes moyennes paraissent fragiles.
7 — Le nouveau mode de répartition des dotations d’État aux universités (modèle Sympa) est particulièrement pénalisant pour les universités de moins de 10 000 étudiants.
8 — Le financement des IUT dépend désormais des universités qui décident des répartitions budgétaires. Ce qui n’est pas sans inquiéter les maires des villes moyennes et les présidents des communautés.
9 — Gouvernance : problème lié à la limitation posée par la LRU de seulement 3 sièges pour les collectivités locales au sein du conseil d’administration de l’université.
10 — Il apparaît indispensable de faciliter l’implantation de laboratoires de recherche en villes
moyennes et d’améliorer l’identification de ces laboratoires.
11 — Le foisonnement d’interlocuteurs nuit à la cohérence et à l’efficience du système d’enseignement supérieur.
12 — Il convient de créer dans toutes les régions des Observatoires régionaux des compétences,
des emplois et des métiers.
13 — Compte tenu du renforcement de l’autonomie des universités et de la nouvelle gouvernance qui en découle, il paraît opportun d’élaborer et de mettre en oeuvre des schémas directeurs régionaux de l’enseignement supérieur, initial et continu, et de la vie étudiante.
http://www.villesmoyennes.asso.fr/images/_2009/logo_fmvm.pngSurvey of higher education in the towns and intercommunal - Mayors and presidents want to be more and more involved in the university strategy
During the academic year 2009, the FMVM publishes the results of a survey of mayors of towns and communities of their chairs in the second quarter of 2009, their concerns and actions on higher education. Download the results of the investigation.
In 2004, the Diact appealed to experiment 20 towns witnesses. One of the themes in the context of the call for experimentation is "higher education and employability". L'expérimentation devrait s'achever à la fin de l'année 2009. The experiment should be completed by the end of 2009. More...

Posté par pcassuto à 00:19 - - Permalien [#]
Tags :

24 juin 2009

Le Supérieur dans les pratiques de validation des acquis de l’expérience dans les collectivités territoriales

http://www.observatoire.cnfpt.fr/images/imgs_interface/titre.gifLa loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 a doté les salariés d’un droit individuel à la validation des acquis de l’expérience (VAE), destiné à faciliter la mobilité sur le marché du travail et sécuriser les parcours professionnels.
Le conseil supérieur de la fonction publique territoriale a souhaité que le programme de travail d’observation et de prospective du CNFPT de l’année 2008 étudie les pratiques de VAE mises en place dans les collectivités. Les axes d’observation ont porté, pour les agents comme pour les collectivités, sur :
· les pratiques existantes de VAE
· les effets et l’intérêt de la démarche
· les difficultés rencontrées
L’enquête qualitative par entretiens a été menée auprès de 17 collectivités. Ont été rencontrés des :
· agents des services de ressources humaines en charge du dispositif,
· encadrants et des agents engagés dans le dispositif
· partenaires extérieurs de la collectivité
Ce rapport comporte trois parties qui visent à :
· identifier les objectifs et les attentes des agents et des collectivités
· décrire la mise en oeuvre des procédures de validation au sein des services
· rendre compte des effets de la démarche et des perspectives envisagées
Extraits sur le Supérieur:
Deux collectivités ont mis en place des conventions avec des prestataires spécifiques. Dans ces cas, l’orientation et le choix de la certification sont pris en charge par l’accompagnateur. Ces collectivités se sont tournées vers l’Education Nationale afin d’avoir accès au plus grand nombre de référentiels. Une de ces deux collectivités a également passé un marché avec un cabinet conseil pour les diplômes du supérieur...
Toutes les collectivités rencontrées prennent en charge financièrement les démarches individuelles. Le coût moyen de la VAE par agent varie de 500 à 900 €, mais il peut atteindre 4 000 € pour quelques diplômes de l’enseignement supérieur. Certaines collectivités définissent un nombre de place limité en fonction d’un plafond de financement...
Certains certificateurs semblent résister à la démarche, notamment les universités dont le positionnement est difficile à appréhender : peu de dossiers d’agents ont été recevables dans l’enseignement supérieur et encore moins de diplômes validés. Voir: CNFPT étude VAE.
Alle gemeenschappen ervaren financieel ondersteunen de afzonderlijke stappen. De gemiddelde kostprijs van de EAV per agent varieerde van 500 tot 900 €, maar het kan oplopen tot 4 000 € voor een paar graden van het hoger onderwijs. Sommige gemeenschappen een beperkt aantal zetels op basis van een financiering dop... Sommige certificatiebedrijven lijken te verzetten tegen het proces, met inbegrip van universiteiten waarvan de plaatsbepaling is moeilijk te begrijpen: enkele gevallen van officieren werden toegelaten in het hoger onderwijs en nog minder kwalificaties gevalideerd. Meer...

Posté par pcassuto à 11:37 - - Permalien [#]
Tags : ,

29 août 2008

Deuxième Université d’été « Emploi, compétences et territoires » - Montpellier, 27, 28 et 29 août 2008

La deuxième Université d’été « Emploi, compétences et territoires » aura lieu à Montpellier le 27, 28 et 29 août 2008.
Objectifs
- Partager des expériences, prendre connaissance des innovations expérimentées en région et hors région,
- S’approprier méthodes et outils,
- Explorer des problématiques en devenir,
- Se mettre en réseau dans un cadre peu formel et sans contraintes institutionnelles liées aux programmations financières. Pour en savoir plus : www.univ-ect.org. Source.
Toinen Summer School Työllisyys, ammattitaitoa ja alueiden pidetään Montpellier 27, 28 ja 29 päivänä elokuuta 2008. Lisää: www.univ-ect.org. Lähde. Lisää...

Posté par pcassuto à 16:13 - - Permalien [#]
Tags : , ,