08 août 2015

Catalogues du Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage (SPRFPA) 2015-2016

Numero_VertCatalogues du Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage (SPRFPA) 2015-2016

 

       
ETAIOP-ETAPS-ETAQ (PDF) Apprentissage (PDF) Culture-Sport-Enseignement supérieur (PDF)  Guide des formations et des aides individuelles régionales du Sanitaire et Social (PDF)

 

Consultez les archives des catalogues du Service Public Régional de Formation et d'Apprentissage (SPRFPA

Nos financeurs

Posté par pcassuto à 00:59 - - Permalien [#]
Tags :


17 décembre 2013

SPRFP, SIEG... une plaquette pour comprendre

Bandeau retour page d'accueilLa Région publie une plaquette d'information pour comprendre l'expérimentation 2013-2014 d'un "Service d'Intérêt Economique Général" dans le cadre du Service Public Régional de Formation Permanente" en Basse-Normandie. 
Ce document rappelle les objectifs et les principes retenus :

  • Renforcer et sécuriser les parcours vers la qualification
  • Mettre en pratique de nouvelles méthodes pédagogiques et administratives sous forme de SIEG

Le champ opérationnel de l'expérimentation est également présenté.

Posté par pcassuto à 10:18 - - Permalien [#]
Tags : ,

30 juillet 2011

Le programme du SPRFPA 2011-2012 de la région PACA est en ligne sur le site du CARIF Espace Compétences

http://www.espace-competences.org/Portals/_default/Skins/EspaceCompetences/pro/imgs/logo.jpgLe programme du Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage (SPRFPA) 2011-2012 de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est en ligne sur le site du CARIF Espace Compétences/Formation professionnelle.
Le programme 2011-2012 du Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est en ligne sur le site internet du CARIF Espace Compétences.
Il est composé de trois volumes sous format pdf accessibles en ligne de manière séparée:
- Télécharger le catalogue consacré à l'apprentissage.
- Télécharger le catalogue consacré à l'enseignement supérieur, la culture et le sport.
- Télécharger le catalogue consacré aux ETAIOP ETAPS ETAQ.
L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

Permettre aux personnes d’élever leur niveau de qualification et donc de faciliter leur insertion sociale et professionnelle,
est un des objectifs du Service Public Régional de Formation Permanente et d’Apprentissage.
Dans ce cadre, le Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur conclut chaque année des conventions avec les six universités régionales, le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et le Centre d’Etudes Supérieures Industrielles (CESI). Ces formations sont ouvertes prioritairement: aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux personnes qui, pour des raisons économiques ou autres, ont dû arrêter leurs études supérieures initiales pour entrer dans la vie active et qui décident de cumuler emploi et reprise d’une formation supérieure professionnelle, dans une stratégie de promotion sociale.
PRISE EN CHARGE PAR LA RÉGION DU COÛT DE LA FORMATION
FORMATIONS DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DES SIX UNIVERSITÉS ET DU CESI

Pour ces formations, la contribution individuelle maximale est égale aux droits d’inscription nationaux, en vigueur selon
les textes réglementaires. Aucun autre frais ne peut être demandé aux stagiaires de la formation continue. Pour le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), option littéraire ou option scientifique, aucun frais ne peut être demandé par l’Université, l’inscription est gratuite pour le stagiaire de la formation continue.
FORMATIONS DU CNAM
Compte tenu de la spécificité du CNAM, des frais peuvent être demandés aux stagiaires. Pour 2011/2012, ils se répartissent
comme suit:
Frais d’inscription: 140 euros
Frais de formation:
• UE de 4 crédits: 40 euros • UE de 6 crédits : 60 euros
• UE de 8 crédits: 80 euros • UE en FOAD-PACA : 160 euros
• UA : forfait de 70 euros (tutorat stages et projets)
Un devis détaillé du coût de la formation sur lequel figurera expressément la contribution individuelle du demandeur de formation, le financement de la Région et du Fonds Social Européen (le cas échéant) sera remis à toute personne avant son entrée en formation. Pour les demandeurs d’emploi inscrits au CNAM, une commission d’exonération partielle des frais de scolarité se réunira deux fois par an pour l’examen des dossiers prioritaires.
RÉMUNÉRATION
La Région ne prend pas en charge la rémunération des stagiaires sur les formations de l’enseignement supérieur.
La formation professionnelle continue et l’apprentissage: un service public à destination de tous ses usagers
Choisir sa formation est une expérience importante, tant les conséquences peuvent en être décisives pour l’avenir des personnes concernées. Une telle décision exige une réflexion approfondie et nécessite des informations de qualité sur l’offre de formation disponible. Elle requiert aussi, bien souvent, un accompagnement personnalisé, favorisant le conseil et le dialogue avec les spécialistes de l’information et de l’orientation professionnelles. Le Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage, créé par la Région pour assurer cette mission, permet chaque année à plus de 80000 personnes d'accéder gratuitement à des formations les préparant à une qualification. Il édite chaque année les catalogues des formations professionnelles continues proposées en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ces ouvrages rassemblent les actions de formation auxquelles les jeunes et les adultes, prioritairement sans premier niveau de qualification et sans emploi, peuvent accéder pour actualiser leurs savoirs de base, pour se qualifier par la voie de l’apprentissage ou de la formation continue, et pour actualiser leurs compétences et être mieux préparés dans leur parcours d’insertion ou de réinsertion.
La variété et la complémentarité des formations proposées tiennent compte à la fois des besoins des territoires, des besoins économiques des entreprises et de la demande sociale des personnes. Pour que chacun puisse, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, trouver sa voie. Michel Vauzelle, Le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.
http://www.espace-competences.org/Portals/_default/Skins/EspaceCompetences/pro/imgs/logo.jpg Il programma del Servizio Pubblico Scolastico Regionale e l'apprendimento (SPRFPA) 2011-2012 in Provenza-Alpi-Costa Azzurra è pubblicato sul sito Skills CARIF Spazio/Formazione.
Il programma 2011-2012 del Servizio Pubblico Regionale Formazione Permanente e l'apprendimento Provence-Alpes-Côte d'Azur è pubblicato sul sito dello Spazio competenze CARIF.

Si compone di tre volumi in formato pdf disponibile online separatamente:

- Scarica il catalogo dedicato all'apprendimento.

- Scarica il catalogo destinate all'istruzione superiore, cultura e sport.

- Scarica il catalogo della ETAIOP ETAPS ETAQ.

ISTRUZIONE SUPERIORE

Permettere alle persone di aumentare il loro livello di abilità, e quindi facilitare la loro integrazione sociale e professionale,

è un obiettivo della Pubblica Istruzione Servizio regionale e l'apprendimento.
In questo contesto, il Consiglio regionale Provenza Alpi Costa Azzurra ogni anno conclude accordi con i sei università regionali, il Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) e il Centro Industriale di Studi Avanzati (CESI). Questi corsi sono in primo luogo aperto: giovani, disoccupati e le persone che per motivi economici o altro, hanno dovuto interrompere gli studi per entrare nella vita iniziale e decidono di unire il lavoro e la ripresa di professionali di istruzione superiore, una strategia di promozione sociale. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 00:35 - - Permalien [#]
Tags :

02 juin 2011

Le futur service public régional de la formation en Franche-Comté

http://www.franche-comte.fr/fileadmin/crfc_tpl/charte/logo_cr-franche-comte.gifLe Conseil régional de Franche-Comté consacre une page Internet de son site au futur Sprf. Elle propose un ensemble d’informations utiles aux acteurs de l’emploi de la formation et de l’insertion dans la perspective de l’appel à candidatures qui sera lancé à l’automne 2011. Elle offre également la possibilité de questionner directement les services de la Région. La mise en œuvre opérationnelle du Sprf est prévue pour juillet 2012.
Qu’est-ce qu’un service public régional de la formation (SPRF) ?

C’est l’ensemble de l’offre de service d’une région à destination d’un public clairement défini et identifié, organisée de manière à répondre au mieux aux besoins du territoire. L’offre est assortie de critères de service public garantissant un certain niveau d’exigence du service en terme d’égalité des bénéficiaires, de continuité et de transparence des méthodes.
Le SPRF doit donner de la lisibilité aux usagers en permettant à la Région de clarifier son offre.
Pourquoi créer un SPRF ?

Plusieurs facteurs peuvent conduire les Régions à vouloir créer un SPRF. Elles voient en effet dans ce dispositif des avantages pour les usagers comme pour elles-mêmes. Lire la suite.
Quelle composition ?

Un SPRF est composé de quatre éléments essentiels : un contenu, un public, des critères de service public, un mode de financement. Lire la suite.
Quel est le contenu retenu ?

Le SPRF franc-comtois est composé de deux segments. Lire la suite.
Quels publics visés ?

Le SPRF sera universel. Toutefois chaque segment cible un public particulier. Lire la suite.
Quels sont les critères arrêtés ?

Les critères de service public doivent garantir un niveau de qualité de service. Ils seront la traduction des principes d’égalité devant le service public, de continuité et d’adaptabilité du service public et de transparence. Lire la suite.
Mode de contractualisation ?

Pour faciliter la mise en œuvre de ce dispositif, de nouveaux modes de financement de l’offre achetée seront retenus. Lire la suite.
Historique de la formation

Evolution de la compétence formation aux Régions et rappels historiques. Lire la suite.
Calendrier

Septembre 2010 : 1ère vague de réunions d'information avec les partenaires.
Décembre 2010 : délibération de création du SPRF lors du vote du budget 2011.
17 mai 2011 : nouvelle réunion d'information avec les partenaires. Visionnez le diaporama présenté lors de cette journée. Un relevé des questions et des réponses abordées lors cette réunion sera prochainement mis en ligne.
À partir de l’automne 2011 : appel à candidature, mise en concurrence, jury avec plusieurs étapes de sélection, mandatement pour plusieurs années.
1er juillet 2012 : mise en œuvre opérationnelle.
http://www.franche-comte.fr/fileadmin/crfc_tpl/charte/logo_cr-franche-comte.gif Il-Kunsill Reġjonali ta 'Franche-Comte ddedikat paġna tal-ġejjieni sit tagħha Web SPRF. Hi tipproponi sett ta 'informazzjoni utli lill-partijiet interessati fit-taħriġ l-impjieg u l-integrazzjoni fil-kuntest tas-sejħa għall-applikazzjonijiet li għandhom jitniedu fil-ħarifa 2011. Hija toffri wkoll l-opportunità għall-mistoqsija direttament is-servizzi tar-Reġjun. L-implimentazzjoni operattiva tal SPRF huwa skedati għal Lulju 2012. Mejju 17, 2011: ġdida ta 'informazzjoni laqgħa ma' msieħba. Watch l-Wirja ppreżentati matul din il-ġurnata. More...

Posté par pcassuto à 22:24 - - Permalien [#]
Tags :

14 avril 2011

Evaluation du Service Public Régional de Formation professionnelle de la Région Poitou-Charentes

http://uptv.univ-poitiers.fr/web/data/manifs/s0923102647_logo.jpgAfin de garantir l’égalité d’accès à la formation pour les personnes sans qualification en Poitou-Charentes, de permettre aux demandeurs d’emploi de bénéficier d’un parcours de formation individualisé conduisant à l’obtention d’une qualification et/ou d’une certification reconnue, la Région Poitou-Charentes a souhaité mettre en place depuis le 1er juillet 2009, un Service Public Régional de la Formation (SPRF) renforçant dans le même temps ses exigences vis-à-vis des prescripteurs et des organismes de formation.
Le laboratoire CRIEF-TEIR est chargé, dans le cadre d’une convention le reliant à la Région Poitou-Charentes, de mettre en place un dispositif d’évaluation du SPRF. Ce travail d’évaluation s’organise en trois axes :
1) Suivi des personnes sans qualification :
* Comparaison de publics en formation et formés (SPRF, dispositif classique) afin de mesurer l’impact du dispositif sur les parcours de formation,
* Analyse des caractéristiques socio-démographiques des stagiaires par la création d’une base de données sur les stagiaires (âge, sexe, niveau de qualification, provenance géographique) en lien avec leur formation
* Collecte et analyse des données, exploitations statistiques,
2) Suivi des organismes de formation :
* Collecte de données sur les méthodes employées par les organismes pour répondre aux exigences du SPRF (questionnaires, entretiens),
* Comparaison des prestations proposées depuis la mise en place du SPRF,
* Élaboration d’un échantillon d’organismes aux méthodes jugées efficaces,
3) Élaboration d’un modèle économique :
* Comparaison des coûts de formation du SPRF par rapport aux dispositifs habituels,
* Analyse et identification des coûts et résultats produits comparés aux systèmes traditionnellement utilisés (marchés publics, convention).
Un premier rapport d’évaluation a été produit en décembre 2010.
L’équipe d’évaluation a par ailleurs apporté sa contribution scientifique à la réalisation du Repères n°73 (Edition ARFTLV Poitou-Charentes) intitulé Le service public régional de la formation professionnelle en Poitou-Charentes.
Conclusion du
premier rapport d’évaluation
Le SPRF, après plus d’un an d’existence, a montré, comme tout nouveau dispositif, ses forces (public cible atteint) et ses faiblesses (accès à la qualification faible). Celles-ci sont liées, en partie, aux pratiques des acteurs. Même ci ces dernières ne sont pas encore en total harmonie avec les objectifs du SPRF, les organismes de formation semblent s’être engagés dans une démarche de changement qu’il convient d’accompagner.
L’évaluation permet de prendre de la hauteur sur le processus à l’oeuvre et d’identifier les éventuels freins à son bon fonctionnement. Les problèmes identifiés à ce stade de l’évaluation ont été, pour la plupart, pris en compte par la Région Poitou-Charentes qui cherche à les résoudre en associant les partenaires (organismes de formation et prescripteurs) à la construction du dispositif. Il semble en effet indispensable que les acteurs malgré leurs différences agissent avec un objectif commun et une ligne directrice commune. Il s’agira en 2011 d’étudier l’évolution du dispositif et d’observer si les exigences imposées par le SPRF sont davantage respectées que lors de la première année où une certaine souplesse a été laissée aux acteurs.
Extraits du Repères n°73:

Caractéristiques du public accueilli
Les données sur les premiers stagiaires entrés dans le SPRF montrent clairement que Pôle emploi est le premier prescripteur du dispositif avec 58% des prescriptions totales. Les missions locales, avec 36% des prescriptions sont les seconds pourvoyeurs de stagiaires vers le SPRF. Cap emploi et CIDFF, représentant respectivement 2% et 0,80% des prescriptions, restent très à la marge.
Par ailleurs, les résultats sur les caractéristiques de base des stagiaires montrent que, globalement, le public SPRF est plus éloigné, en termes de ressources cognitives, que celui des marchés de formation. Ce constat est conforme à l’objectif du SPRF qui est d’offrir aux moins qualifiés l’opportunité de se former afin de s’insérer durablement sur le marché du travail. En revanche, la périodicité des entrées sur le SPRF, et par voie de conséquence des sorties, fait qu’il est plus difficile pour un demandeur d’emploi de rentrer en formation à certaines périodes (décembre à août) qu’à d’autres (septembre à novembre).
La différence la plus proéminente entre les deux populations est celle de l’âge : le public SPRF est beaucoup plus jeune avec 44% de moins de 25 ans, contre 28% pour le public « marché ». De la même façon que le SPRF s’adresse davantage aux plus jeunes, il cible particulièrement les moins qualifiés. En effet, 29% du public SPRF ne possède aucun diplôme, alors que cette proportion est de 18% dans le cadre des formations « marché ». La part des contrats précaires est légèrement plus élevée pour le public SPRF (77% pour le SPRF contre 73% pour le marché). Seuls 10% des stagiaires SPRF avaient pour dernier contrat un CDI avant leur entrée en formation, contre 19% pour la configuration « marché ». La part des stagiaires n’ayant jamais travaillé est beaucoup plus importante dans le cadre du SPRF (11% contre 5%), mais s’explique par la part importante des jeunes dans le dispositif : 90% des stagiaires n’ayant jamais travaillé avant leur entrée en formation ont moins de 25 ans.
Les sorties du dispositif

Former tous les stagiaires entrés sur le SPRF est un objectif majeur qui implique que chacun puisse en sortir avec une validation (totale ou à défaut partielle) et par réciprocité qu’aucun stagiaire n’abandonne ou ne soit exclu. Sur 1732 stagiaires sortis du SPRF au 30 septembre 2010, 56% ont terminé leur formation, 30% ont abandonné, 4% ont été exclus, moins de 1% ont suspendu leur parcours tandis que pour 9%, aucun renseignement n’a été donné. Nous nous intéressons ici aux stagiaires ayant abandonné, ayant été exclus, ou ayant suspendu leur formation.
Les suspensions de parcours semblent être minorées. En effet, certaines suspensions sont comptabilisées comme des abandons par certains organismes de formation alors que d’autres ne mentionnent pas les suspensions et continuent de classer les stagiaires comme étant en formation. En analysant les autres formes de sorties du SPRF on observe que 34% des stagiaires sont sortis avant la fin de leur formation : 30% pour abandon et 4% pour exclusion (63% des exclusions15 ont comme motif l’absentéisme). Ces deux motifs de sortie ont été recensés de manière régulière tout au long de l’année même si une baisse est à observer depuis juillet 2010 pour chacun d’eux...
Céline Allo, Emilie Bourdu, Etienne Fouqueray, Olivier Bouba-Olga, Laboratoire CRIEF de l’Université de Poitiers.
http://uptv.univ-poitiers.fr/web/data/manifs/s0923102647_logo.jpg To ensure equal access to training for people without qualifications in Poitou-Charentes, allowing jobseekers to benefit from individualized training pathways leading to the award of a qualification and / or recognized certification, the Poitou-Charentes wanted to put in place since 1 July 2009, a Regional Public Service Training (SPRF) at the same time strengthening its demands vis-à-vis specifiers and agencies training. The laboratory is responsible CRIEF-Teir, as part of an agreement linking it to the Poitou-Charentes, to establish an evaluation system of SPRF. A first evaluation report was produced in December 2010. The evaluation team has also contributed to the achievement of scientific Insights No. 73 (Edition ARFTLV Poitou-Charentes) entitled The utility of regional vocational training Poitou-Charentes. Hello Celine, Emilie Bourdu, Fouqueray Etienne, Olivier Bouba-Olga, CRIEF Laboratory of the University of Poitiers. More...

Posté par pcassuto à 00:12 - - Permalien [#]
Tags : ,


31 juillet 2010

Le programme 2010-2011 du SPRFPA pour le Supérieur

http://www.regionpaca.fr/typo3temp/pics/logo_carifEC_01102008_03_846702570f.jpgLe programme 2010-2011 du Service Public Régional de Formation Permanente et d'Apprentissage de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur est en ligne sur le site internet du CARIF Espace Compétences. Télécharger ce qui concerne les Espaces Territoriaux d’Accès à la Qualification (E.T.A.Q.) de l'Enseignement supérieur: SPRFPA Enseignement Supérieur.
L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
Permettre aux personnes d’élever leur niveau de qualification et donc de faciliter leur insertion sociale et professionnelle, est un des objectifs du Service Public Régional de Formation Permanente et d’Apprentissage.
Dans ce cadre, le Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur conclut chaque année des conventions avec les six universités régionales, le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) et le Centre d’Etudes Supérieures Industrielles (CESI).
Ces formations sont ouvertes prioritairement : aux jeunes, aux demandeurs d’emploi et aux personnes qui, pour des raisons économiques ou autres, ont dû arrêter leurs études supérieures initiales pour entrer dans la vie active et qui décident de cumuler emploi et reprise d’une formation supérieure professionnelle, dans une stratégie de promotion sociale.
FORMATIONS DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR DES SIX UNIVERSITÉS ET DU CESI
Pour ces formations, la contribution individuelle maximale est égale aux droits d’inscription nationaux, en vigueur selon les textes réglementaires. Aucun autre frais ne peut être demandé aux stagiaires de la formation continue. Pour le Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (DAEU), option littéraire ou option scientifique, aucun frais ne peut être demandé par l’Université, l’inscription est gratuite pour le stagiaire de la formation continue. Un devis détaillé du coût de la formation sur lequel figurera expressément la contribution individuelle du demandeur de formation, le financement de la Région et du Fonds Social Européen (le cas échéant) sera remis à toute personne avant son entrée en formation.
FORMATIONS DU CNAM
Compte tenu de la spécificité du CNAM, des frais peuvent être demandés aux stagiaires. Pour 2010/2011, ils se répartissent
comme suit: Frais d’inscription: 140 euros, Frais de formation: • UE de 4 crédits : 40 euros • UE de 6 crédits : 60 euros • UE de 8 crédits : 80 euros • UE en FOAD-PACA : 160 euros • UA : forfait de 70 euros (tutorat stages et projets).
Pour les demandeurs d’emploi inscrits au CNAM, une commission d’exonération partielle des frais de scolarité se réunira en septembre 2010 avant le début des cours pour examiner les dossiers prioritaires. La Région ne prend pas en charge la rémunération des stagiaires sur les formations de l’enseignement supérieur.
http://www.regionpaca.fr/typo3temp/pics/logo_carifEC_01102008_03_846702570f.jpgIl Servizio Pubblico 2010-2011 come la continua regionale istruzione e l'apprendimento Provenza-Alpi-Costa Azzurra è online sul sito web della Skills CARIF Area. Scarica territoriale per quanto riguarda gli spazi di accesso alla qualifica (ETAQ) istruzione superiore: l'istruzione superiore SPRFPA.
ISTRUZIONE SUPERIORE

Le persone permettono di aumentare il loro livello di qualificazione e, quindi, facilitare la loro sociale e professionale, è uno degli obiettivi di servizio pubblico regionale di Formazione continua e apprendimento. In questo contesto, il Consiglio Regionale Provence Alpes Cote d'Azur concluso accordi annualmente con le sei università regionali, il Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) e il Centro Alti Studi per Industrielles (CESI). Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 01:39 - - Permalien [#]
Tags :

17 septembre 2009

Franche-Comté : création d'un service public régional unique de formation tout au long de la vie

http://www.franche-comte.fr/fileadmin/templaVoila/accueil/fond_contenu2.pngPour faciliter les démarches des Francs-Comtois qui souhaitent élever leur niveau de formation ou changer de voie, la Région a créé un service public régional unique de formation tout au long de la vie.
Apprentissage, formations sanitaires et sociales, professionnalisation des demandeurs d’emploi, formation des salariés… Le champ des compétences alloué à la Région en matière de formation professionnelle est des plus vastes.
Pour donner plus de cohérence à ce patchwork de dispositifs, le Conseil régional a voté la création d’un service public régional de formation tout au long de la vie. Outre un rôle de lisibilité accrue de la politique régionale, celui-ci doit permettre la mise à disposition d’un ensemble de prestations visant à développer les aptitudes professionnelles des demandeurs d’emploi, des apprentis et des étudiants du sanitaire et social. L’enjeu est de renforcer la cohésion sociale par l’insertion à l’emploi durable et d’offrir la possibilité d’élever son niveau de compétences dans les meilleures conditions.
Ce nouveau service s’organisera autour de trois priorités. La première concerne l’accueil, l’information et l’orientation des Francs-Comtois et passera notamment par le financement des Espace Jeunes, des Points relais conseils et des Centres d’information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF).
En aidant les Centres de formation par l’apprentissage (CFA), en soutenant des programmes de qualification pour les chômeurs et les travailleurs handicapés, en proposant des aides aux transports et à l’hébergement, ou encore en offrant la gratuité des formations sanitaires et sociales, la Région souhaite aussi faciliter l’accès de tous à la professionnalisation.
Enfin, le dernier volet propose d’accompagner les demandeurs d’emploi dans leur démarche de validation des acquis de l’expérience et de leur assurer un revenu minimum en période de formation. Il s’agit aussi de soutenir la mobilité des femmes, d’offrir le premier équipement des apprentis et de participer à une veille de la santé des stagiaires.
http://www.franche-comte.fr/fileadmin/templaVoila/accueil/fond_contenu2.pngUm die Wirkung der Franche-Comte, die ihre für die Ausbildung oder die Änderung erheben Gassen zu erleichtern, verfügt die Region über einen einzigen regionalen öffentlichen Training während des gesamten Lebens geschaffen.
Lernen, Gesundheit und soziale, berufliche Arbeitsuchende, Schulung der Mitarbeiter ... Der Umfang der Befugnisse der Region für die Ausbildung zugewiesen ist riesig. Mehr...

Posté par pcassuto à 23:13 - - Permalien [#]
Tags : ,

13 septembre 2009

L'InterMife pour un service public régional de l'orientation

Localtis : retour à l'accueil

Un amendement déposé au projet de loi relatif à l'orientation et à la formation tout au long de la vie propose que les "structrures labellisées" visées à l'article 3 soient coordonnées par les régions. Pour Gaston Paravy, « il faudrait que cette loi engendre un autre regard sur les personnes les plus défavorisées ». Et de citer l’exemple du Québec, où à partir de 16 ans, les jeunes qui n’ont pas réussi leur scolarité sont traités comme des adultes, dans le cadre d’une stratégie de deuxième chance tout au long de la vie.
Le texte, déjà adopté par l'Assemblée, entend améliorer l'orientation professionnelle des jeunes et des adultes en labellisant des organismes spécifalisés. Des organismes désignés comme "cités des métiers" par le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez, lorsqu'il avait présenté son projet de loi à la presse, fin avril. L'auteur de cet amendement, Gaston Paravy, président de l'InterMife France, le réseau des Maisons de l'information sur la formation et l'emploi, estime que l'échelon régional est le plus à même de gouverner la politique d'information et d'orientation professionnelle et de développer "une culture commune de l'information et de l'orientation professionnelle tout au long de la vie par la professionnalisation des acteurs". Et de citer l'exemple de la région Rhône-Alpes, qui a réussi à mettre en synergie les acteurs de l'accueil information orientation et accompagnement (AIOA) autour du Pôle Rhône-Alpes de l'orientation (Prao).

Localtis: Return to Home

Ett ändringsförslag till den proposition om inriktning och utbildning under hela livet föreslår att "heter structrures" som avses i artikel 3 samordnas av regionerna. Organ utses till städer av trafiken "av ministern för sysselsättning Laurent Wauquiez, när han presenterade sin proposition till pressen i slutet av april. Författaren till denna ändring Paravy Gaston, ordförande 's InterMife Frankrike, nätverket av husen information om utbildning och sysselsättning, säger den regionala nivån är bäst lämpad att styra information och vägledning och "att utveckla en gemensam kultur för information och vägledning under hela livet av professionella aktörer. Han nämnde exemplet med Rhone-Alpes, som har lyckats säkerställa samverkan mellan aktörerna i välkomna information och vägledning stöd (AIOA) runt polen Rhone-Alpes läggning (Prao). Mer...

Posté par pcassuto à 01:36 - - Permalien [#]
Tags :

27 juin 2009

Les services publics régionaux de formation se mettent en place

Localtis : retour à l'accueilDans un courrier adressé au secrétaire d'Etat à l'emploi, Laurent Wauquiez, les régions, qui ont entrepris la mise en place de "services publics de la formation professionnelle", demandent à expérimenter le "mandatement" de leurs prestataires de formation. Une possibilité offerte par le droit communautaire mais que, curieusement, le droit français ne leur reconnaît pas.
Le projet de loi relatif à l'orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie doit passer à l'Assemblée nationale du 15 au 24 juillet 2009, après un report dû à un agenda parlementaire particulièrement chargé. Le projet ne satisfait pas pleinement les régions qui se sont senties exclues des discussions et craignent de voir leur compétence formation amoindrie. Parallèlement à ces débats, dans le contexte tendu sur le front du chômage, les régions se sont lancées dans une démarche particulière : la mise en place de services publics régionaux de la formation professionnelle. "L'idée de créer ces services n'est pas un acte politique, assure-t-on à l'Association des régions de France (ARF), c'est une façon de dire aux usagers et aux opérateurs qu'il y a de nouvelles règles, des obligations de service public dans ce domaine ; il s'agit de travailler sur les critères qui doivent être pris en compte dans les relations contractuelles avec les opérateurs de formation." Un important travail autour de la définition d'un service public de la formation a, en effet, été mené ces derniers mois par les régions avec le concours du cabinet Circé. "Nous sommes partis des critères classiques attribués au service public, comme la continuité, l'adaptabilité, la gratuité, l'égalité, que l'on retrouve dans les services publics à la française, explique David Soldini, consultant spécialisé en droit de la concurrence et services publics et enseignant de droit public à Paris I. On a adapté ces critères au service public de la formation en y ajoutant certaines idées, comme la nécessité, pour les activités de formation, de s'appuyer sur un réseau." Parmi les critères retenus : l'accessibilité territoriale et temporelle (accès permanent aux centres), la transparence des pouvoirs publics vis-à-vis des opérateurs, la transparence vis-à-vis des usagers et le principe de participation des usagers, la prise en compte des expériences passées, l'association des opérateurs à la réflexion sur l'évolution des prestations ou encore l'évaluation participative et formative.
Localtion: Torna alla HomeIn una lettera al Segretario di Stato per l'occupazione Laurent Wauquiez, le regioni che hanno intrapreso lo sviluppo di "formazione professionale" e chiedere di provare la "affidamento" dei loro fornitori. Una possibilità offerta dalla legge, ma, curiosamente, la legge francese non riconosce essa. Il progetto di legge sulla formazione professionale, orientamento e formazione per tutta la vita deve andare avanti per l'Assemblea Nazionale, dal 15 al 24 luglio 2009, dopo un rinvio a causa di un ordine del giorno particolarmente pesante parlamentare. Il progetto non rispetta pienamente con le regioni che si sono sentiti esclusi dalle discussioni, temendo che la loro competenza è diminuito di formazione. Parallelamente a queste discussioni, in situazione di tensione sul fronte della disoccupazione, le regioni hanno avviato una speciale implementazione di servizi pubblici regionali in materia di formazione professionale. "L'idea di questi servizi non è un atto politico, assicuro-t-il à l'Association des régions de France (ARF) è un modo per informare gli utenti e gli operatori che sono nuove regole, gli obblighi di servizio pubblico in questo settore e sta lavorando sui criteri che devono essere presi in considerazione i rapporti contrattuali con gli operatori in formazione ". Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 01:35 - - Permalien [#]
Tags :

17 mai 2009

Pays de la Loire: Vers un service public de la formation professionnelle continue…

Image du fichier à télécharger :40 mesures contre la crise Le Conseil régional des Pays de la Loire a adopté à l'unanimité son plan contre la crise. Il est composé de 40 mesures.
La première est la Création du service public régional de formation professionnelle continue. En voici le contenu:
La Région vient de créer un service public régional de la formation professionnelle continue qui inclura l'ensemble de ses programmes de formation continue. Avec l'ambition suivante : aider les Ligériens à accéder et à se maintenir dans un emploi durable en offrant des parcours de formation sécurisés.
Publics concernés: Demandeurs d'emploi.
Date de mise en oeuvre: Approbation de la création lors de la session du 15 mai 2009. Autorisation de lancement d'une commande publique relative au dispositif régional de sécurisation des parcours de formation et de consolidation des compétences lors de la CP du 18 mai, pour une mise en oeuvre de ce dispositif au 1er janvier 2010. Introduction des six obligations de service public définies dans les prochains cahiers des charges des programmes régionaux de formation continue.
Coût: La Région consacre annuellement 75 millions d'euros aux actions de formation des demandeurs d'emploi. Une inscription exceptionnelle de 107,8 millions d'euros d'autorisations de fonctionnement sera effectuée au BS pour permettre la commande du dispositif régional de sécurisation des parcours sur trois ans et demi.
Mesure 2:
Places supplémentaires en formation professionnelle: Afin de permettre l’accueil en formation d’un nombre plus important de demandeurs d’emplois, la Région a abondé à hauteur de 900 000 € le programme régional de formations qualifiantes (PRFQ) et le fonds régional destiné aux salariés licenciés. Soit 120 parcours supplémentaires sur le PRFQ, 100 parcours supplémentaires pour les licenciés pour motif économique, et 30 places supplémentaires par module sur les formations d'aides-soignants (8 modules au total).
Mesure 5:
Renégociation des conventions avec les Conseils généraux pour prendre en charge les formations-tremplins des bénéficiaires du RSA.
Mesure 8:
Cumul statut de stagiaire de la formation professionnelle continue avec une activité professionnelle à temps partiel avec cumul intégral entre le revenu de stage et le revenu d'activité.
Mesure 9:
Création d'un fonds de sécurisation de l'emploi des salariés par la formation. La Région va créer un nouveau fonds régional de sécurisation de l’emploi des salariés par la formation, doté d’une enveloppe de 3,5 M€.

 

Image file te downloaden: 40 maatregelen tegen de crisisDe Regionale Raad van de Pays de la Loire unaniem het plan tegen de crisis. Het bestaat uit 40 maatregelen.
De eerste is de oprichting van regionale openbare dienst opleiding. Hier zijn de inhoud:
De regio heeft een regionale openbare dienst voortgezette beroepsopleiding waarin al haar permanente educatie programma's. Met het volgende doel: om te helpen de Loire tot toegang en verblijf in duurzame werkgelegenheid door het verstrekken van opleidingen veilig. Meer...

Posté par pcassuto à 00:06 - - Permalien [#]
Tags :