22 mars 2011

Séminaire de l'AMUE : L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences

http://www.univ-graal.fr/var/graal/storage/images/media/images/amue/279-1-fre-FR/amue_medium.jpgL’orientation et l’insertion professionnelle sont aujourd’hui des réalités dans les établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Des processus novateurs et efficaces voient le jour, des partenariats avec les entreprises se multiplient, les enseignants chercheurs et les étudiants se mobilisent…
Le 22 mars prochain, le séminaire « L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences », inaugure le « Club Insertion pro » mis en place par l’Amue. Voir les articles du blog "L’insertion professionnelle sous l’angle des compétences" et "Lancement des "Club Insertion pro". Retransmission.
Programme

Jacques AUBRET, Différents usages de la notion de compétence
Nicole QUETIN, Insertion professionnelle, employabilité durable et compétences
Florence DAUMARIE, Vers l’approche intégrée des compétences à l’université : de l’étudiant au salarié
Jacques ANDRE, Eve D’ANDREA, Place du stage dans l’approche compétences
Christine POIRIER, Mise en place d’une réflexion sur l’approche compétences
Daniela FRISON, PARIMUN, un projet de dialogue université-entreprise pour promouvoir la compétence épistémique
Philippe BIZEUL, Georges MICHAILESCO, Daniela FRISON, Elise RENAUDIN, Anne GOUDOT, Table ronde : La lisibilité de l’offre de formation
http://www.univ-graal.fr/var/graal/storage/images/media/images/amue/279-1-fre-FR/amue_medium.jpg Az orientációs és szakmai integráció már valóság a felsőoktatási intézményekkel és a kutatás. Innovatív és hatékony folyamatok jönnek létre, partnerségek vállalkozások növekedését, a kutatók a tanárok és a diákok mozgósítása...
Március 22-én, a szeminárium "A foglalkoztathatóság szempontjából készségek," megnyitja az "Insert Club pro" által létrehozott Amue. View blogbejegyzések "A foglalkoztathatóság szempontjából készségek" és a "Launch "Beszúrás Club pro." Webcast
. Még több...

Posté par pcassuto à 17:59 - - Permalien [#]
Tags :


09 décembre 2010

2500ème article sur le blog / Journées Nationales des MDE et des PLIE

http://www.ville-emploi.asso.fr/wp-content/uploads/2010/09/Journees_nationales_2010-207x300.jpgLes jeudi 9 et vendredi 10 décembre 2010 à Nancy autour du thème "Mutations économiques, insertion et emploi : enjeux pour les territoires". Téléchargez le programme des journées nationales.
Publication du rapport Evaluation-Consolidation des PLIE 2009.

Depuis 2001, à l’initiative d’un groupe d’élus, Présidents de PLIE, l’Alliance Villes Emploi conduit chaque année une consolidation des résultats des PLIE, cofinancée par l’Etat et le FSE.
Cette étude, tant quantitative que qualitative, est réalisée par l’Alliance Villes Emploi avec l’appui du Comité des directeurs de PLIE et de la coopérative de conseil E2i.
Cette étude est réalisée à partir d’un questionnaire adressé à l’ensemble des PLIE qui permet une remontée de leurs résultats quantitatifs et qualitatifs ainsi qu’un partage de leurs actions au travers des « fiches actions »
Le rapport 2009 est désormais disponible: Évaluation Consolidation des PLIE 2009.
PLF 2011 – Amendement Maisons de l’Emploi au Sénat

Jeudi 2 décembre 2010, les crédits de la Mission Travail Emploi ont été débattus au Sénat dans le cadre du Projet de Loi de Finances (PLF) 2011. L’amendement défendu par le Sénateur Jean Paul Alduy et l’intervention du Sénateur Jean Pierre Godefroy, les débats très riches, les nombreux soutiens des Sénateurs ont permis qu’un amendement de 5 millions d’euros soit voté au profit des Maisons de l’Emploi.  Ces 5 millions d’euros viennent s’ajouter aux 10 millions votés par les Députés.
La procédure du vote de la loi n’est pas terminée puisque la Commission Mixte Paritaire devra voter les amendements.
Xavier Bertrand, Ministre du Travail de l’Emploi et de la Santé, s’est ainsi exprimé : «  Les Maisons de l’Emploi et Pôle Emploi ne se sont absolument pas concurrents. Les Maisons de l’Emploi qui fonctionnent bien continueront à être soutenues. L’observation, la stratégie sont de la compétence des Maisons de l’Emploi. Les Maisons de l’Emploi  n’ont pas la même vocation mais la même ambition que Pôle Emploi : faire reculer le chômage ».
Les autres repères du blog:
2000ème article sur le blog
/Question Formation n°1,
1500ème article sur le blog/Seniors - le groupe SPB signe son accord,
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.

http://www.ville-emploi.asso.fr/wp-content/uploads/2010/09/Journees_nationales_2010-207x300.jpg On Thursday 9 and Friday, December 10, 2010 in Nancy around the theme "Economic change, integration and employment: challenges for the territories." Download the program of national days .
Publication du rapport Evaluation-Consolidation des PLIE 2009. Publication of the report Evaluation-Consolidation FOLDED 2009.

Since 2001, at the initiative of a group of elected officials, presidents of WITCH, the Cities Alliance job leads each year to consolidate the results of WITCH, financed by the state and the ESF.

This study, both quantitative and qualitative, is conducted by the Cities Alliance Employment with the support of the Committee of Directors of plaice and cooperative board E2i.

This study is based on a questionnaire sent to all FOLD allowing a rise in their quantitative and qualitative results and sharing of their actions through "action sheets"

The 2009 report is now available: Evaluation Consolidation FOLDED 2009
. More...

Posté par pcassuto à 13:58 - - Permalien [#]
Tags : ,

29 octobre 2010

Diplôme du supérieur: une garantie pour l'insertion ?

http://www.orm-paca.org/images/titre.gifPar Séverine LANDRIER et Cécile REVEILLE-DONGRADI. Télécharger le Mémo n°46 de l'ORM PACA.
L’enseignement supérieur en PACA

Avec 158000 étudiants, la région PACA est la 3e région française derrière l’Île-de-France et Rhône-Alpes qui forme le plus de jeunes dans l’enseignement supérieur. En 2003-2004, l’université a accueilli 70% des étudiants de la région, ce qui est sensiblement plus élevé que pour la moyenne française (63%). Si les nouveaux bacheliers de PACA restent davantage qu’au niveau national dans leur région d’origine afin de poursuivre leurs études universitaires, c’est encore plus le cas dans l’académie d’Aix-Marseille. Cette dernière est par ailleurs une des académies les plus attractives. L’aire urbaine d’Aix-Marseille rassemble 60 % des étudiants, celle de Nice 25 %.
Les jeunes ayant terminé avec succès leurs études supérieures en 2004 dans la région PACA sont confrontés, trois ans plus tard, à un taux de chômage plus élevé que dans l’Hexagone (9% pour 7%). Leurs difficultés sur le marché du travail, certes plus sensibles aux fluctuations économiques, ne semblent pas leur être spécifiques puisque le taux de chômage relatif à l’ensemble des actifs au sein de la région est également supérieur au taux moyen observé pour la France. Ce constat est à souligner car, les conditions d’embauche ayant tendance à marquer durablement les carrières, quelle que soit l’évolution de la conjoncture, ces jeunes continueront à être pénalisés dans le déroulement de leur vie professionnelle.
En PACA, les jeunes titulaires d’un diplôme de niveau bac+ 2 ou d’un doctorat connaissent un accès rapide et durable à l’emploi plus fréquemment que les autres diplômés du supérieur. Si les diplômés de master semblent moins nombreux à connaitre cette trajectoire, c’est surtout le fait des diplômés de 1re année de master qui n’ont pas vocation à viser un emploi direct. Les titulaires d’un diplôme de niveau bac +5 ont quant à eux un accès rapide et durable à l’emploi légèrement supérieur à la moyenne régionale des diplômés du supérieur.
Si les diplômés de la région s’inscrivent moins souvent dans une trajectoire d’accès à l’emploi rapide et durable, c’est encore plus le cas des diplômés de licence et des docteurs, qui semblent confrontés à un marché du travail spécifique en PACA. Certes, les jeunes docteurs connaissent en moyenne, plus que les autres diplômés du supérieur, un accès rapide et durable à l’emploi en PACA. Mais la comparaison de leur trajectoire d’insertion professionnelle avec la moyenne française pointe leur plus grande difficulté à se stabiliser dans l’emploi.
En PACA, l’entrée dans la vie active des diplômés de l’enseignement supérieur demeure plus favorable pour les hommes. Ceux-ci accèdent en effet davantage à un emploi rapide et durable que les femmes, alors que ces dernières sont un peu plus en situation de décrochage, en formation ou en reprise d’études. Parmi les diplômés connaissant une trajectoire d’accès rapide et durable à l’emploi, l’écart observé entre les hommes et les femmes s’accroît proportionnellement à leur niveau de diplôme: si les hommes ne sont que 3% de plus que les femmes à décrocher rapidement un EDI quand ils sont diplômés de niveau bac +2 ou licence, cet avantage s’élève à 16% chez les docteurs.
La diversité des trajectoires d’insertion des sortants de l’enseignement supérieur dépend, classiquement, du niveau de diplôme, de sa finalité (insertion ou poursuite d’études) et de la spécialité de formation. À cette combinaison de facteurs s’ajoutent, non moins classiquement, les inégalités de sexe et d’origine sociale. Cet effet est plus marqué en région que sur l’ensemble de la France. Un autre élément peut être introduit : la diversité des parcours de formation pour arriver à un même diplôme, d’autant plus fréquente que la durée des études est longue.
http://www.orm-paca.org/images/titre.gif By Séverine Landrier and Cecile WAKE-Dongradi. Download Memo No. 46 of the PACA ORM.
Higher education in PACA

With 158,000 students, the PACA region is behind the 3rd French region Île-de-France and Rhône-Alpes which forms the more young people in higher education.
In 2003-2004, the university has received 70% of students in the region, which is significantly higher than the average French (63%). If new graduates are more of PACA and national level in their region of origin to pursue their university education is even more the case in the Academy of Aix-Marseille. The latter is also one of the most attractive academies. The urban area of Aix-Marseille 60% brings together students, 25% that of Nice. More...

Posté par pcassuto à 11:29 - - Permalien [#]
Tags :

18 octobre 2010

L'alternance pour la formation et l'insertion des jeunes

http://www.jeunesse-entreprises.com/graphisme/bandeau.jpgLe Colloque 2010 de Jeunesse et Entreprises aura lieu mardi 19 octobre de 14h à 18h au Centre de Conférences Pierre Mendès France au sein du ministère de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi à Bercy sous la présidence de Luc Chatel, ministre de l’Education nationale et de Laurent Wauquiez, secrétaire d’Etat chargé de l’Emploi. Programme et intervenants. Coupon-réponse. Communiqué.
Ce grand rassemblement annuel se veut avant tout force de propositions d’actions concrètes et novatrices permettant ainsi d’ouvrir de nouvelles perspectives d’orientation et de formation aux jeunes. Il sera ponctué par l’intervention de personnalités issues du monde économique et éducatif. Parmi elles, Jean-Robert Pitte, Délégué à l’information et à l’orientation et Patrick Hetzel, Directeur général pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle introduiront les deux tables rondes de dialogue entre les entreprises, le monde éducatif et les jeunes
La première table ronde concerne des représentants d’entreprises et du milieu éducatif (enseignants et parents) qui discuteront sur la nécessité d’étendre le champ de l’alternance dans l’enseignement supérieur et de le renforcer dans l’ensemble des formations. Elle sera conclue par Jean-Charles Pomerol, Président de l’université Pierre et Marie Curie. La seconde fera intervenir des alternants et des entreprises, tant les grandes que les ETI (Entreprises de taille intermédiaire de 250 à 500 salariés), pour débattre autour des métiers. En effet, la formation en alternance est indispensable pour s’insérer aujourd’hui même pour les métiers qui en apparence n’y font pas appel. Ces métiers sont tout autant compatibles avec une formation professionnelle sur le terrain. La conclusion de cette discussion sera marquée par l’intervention de Bertrand de Senneville, Directeur des relations sociales de L’Oréal qui témoignera des actions du Groupe pour renforcer l’apprentissage des jeunes.
http://www.jeunesse-entreprises.com/graphisme/bandeau.jpgDe 2010 Jeugd Symposium en Business zal worden gehouden dinsdag 19 oktober van 14u tot 18u in het Conference Centre Pierre Mendes France in het ministerie van Economie, Industrie en Werkgelegenheid in Bercy onder voorzitterschap van Luc Chatel Minister van Nationale Opvoeding en Laurent Wauquiez, minister van Staat voor de werkgelegenheid. Programma en sprekers. Reply Coupon. News. Meer...

Posté par pcassuto à 18:11 - - Permalien [#]
Tags : ,

17 octobre 2010

L’application PEPIP

http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/76/Logo_mesr.gifL’application PEPIP, Plate-forme d’Echange Pour l’Insertion Professionnelle, a été ouverte le 1er avril 2010 pour la première opération nationale de collecte de données sur l’insertion professionnelle des diplômés de l’université.
Dans le cadre de cette opération, les universités enquêtent leurs diplômés en respectant un ensemble de dispositions définies par une charte qui garantit la production de données de qualité, fiables, et comparables entre les universités. Cette charte précise notamment la liste des diplômés à interroger, la date d’observation, ainsi qu’un ensemble de questions communes à tous les questionnaires d’enquête des universités. Les universités sont libres d’ajouter à ce tronc commun de questions un volet qui leur est propre, en fonction de leurs besoins.
L’application PEPIP permet aux universités de transmettre au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, via Internet, les données collectées dans le cadre de l’opération. L’application permet également au MESR de restituer à l’université le résultat des contrôles de cohérence effectués sur les données transmises. Au vu de ces résultats, l’université peut corriger ou compléter ses données et transmettre un nouveau fichier en retour. Cette procédure peut être renouvelée autant de fois que nécessaire.
L’application PEPIP est une adaptation de l’application PEPSISE, conçue pour traiter, selon le même principe, les données relatives aux inscriptions dans les universités
Qu’est ce qu’une Plate-forme d’échange ?

Que ce soit PEPSISE ou PEPIP, l’application est constituée de deux parties : l’application Internet permettant l’échange des fichiers entre universités et MESR, appelée plate-forme d’échange, et le programme de contrôle des données écrit en SAS (système d’analyse statistique). Ce programme se décompose en trois parties : une interface de réception des fichiers de données déposés par les universités sur la plate-forme, un module de contrôle des données et une interface de chargement des fichiers de résultats sur la plate-forme. La plate-forme n’impose pas de restriction sur le type ou le contenu des fichiers échangés. Son adaptation à partir de PEPSISE s’est ainsi limitée à modifier les titres des pages. Le programme de contrôle a en revanche été réécrit en fonction de la nature des données. Ces deux opérations ont été réalisées durant les mois de janvier à mars 2010.
CHARTE de qualité des données PEPIP

La loi relative aux libertés et responsabilités des universités du 10 août 2007 fait de l’orientation et de l’insertion professionnelle des missions essentielles du service public de l’enseignement supérieur. Elle fait obligation aux établissements d’enseignement supérieur de rendre publiques des statistiques comportant notamment des indicateurs d’insertion professionnelle des étudiants. A cette fin, Il apparaît essentiel de disposer de données pour mesurer l’insertion professionnelle des diplômés d’universités, tant au niveau des établissements - de nombreuses universités mènent depuis longtemps des enquêtes d’insertion auprès de leurs anciens étudiants – qu’au niveau national.
Ces actions contribuent :
- à l'information des publics, au premier rang desquels les étudiants et les lycéens,
- à la notoriété des filières universitaires,
- à la valorisation de la réussite des universités.
Elles font reconnaître la préparation à l'insertion professionnelle comme une des missions de l'enseignement supérieur qui rentre dans l’évaluation de sa performance.
Ce dernier objectif pourra conduire, comme le demande le Parlement, à faire reposer une partie de l’attribution des moyens aux établissements sur un indicateur d’insertion professionnelle calculé au niveau de l’université mais tenant compte des spécificités de l’université et du contexte national et régional de l’emploi.
Les données statistiques collectées pourront alimenter un outil de pilotage au service des universités et être prises en compte pour l'évaluation des universités par l’agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur. (AERES).
Une charte sous-tend l’organisation de cette collecte et vise à garantir la production de données de qualité, fiables, et comparables entre les universités. Elle inclut un ensemble de règles méthodologiques visant à assurer la comparabilité des données, ainsi que la possibilité de contrôles externes.
http://fr.academic.ru/pictures/frwiki/76/Logo_mesr.gif The application PEPIP, Exchange Platform For Workforce Development, was opened on 1 April 2010 the first national operation of collection of data on employability of university graduates.
As part of this, universities survey their graduates by respecting a set of rules defined by a constitution that guarantees the production of quality data, reliable and comparable universities.
This charter shall include the list of graduates to be interviewed, the date of observation and a set of questions common to all survey questionnaires universities. Universities are free to add to this common core of questions one aspect of their own, according to their needs. The application PEPIP allows universities to provide the Ministry of Higher Education and Research via the Internet, data collected as part of the operation. The application also allows the MoR to return to university the result of consistency checks performed on the data transmitted. Given these results, the university may correct or supplement its data and transmit a new file in return. This procedure can be repeated as many times as necessary
. More...

Posté par pcassuto à 19:28 - - Permalien [#]
Tags :


29 juillet 2010

Les difficultés d’insertion professionnelle des docteurs: les raisons d’une « exception française »

http://www.strategie.gouv.fr/strat/images/ndv.jpgSi l’insertion des diplômés en France augmente avec le niveau de formation, il existe depuis le début des années 2000 une césure au niveau du diplôme le plus élevé de la formation universitaire : alors qu’en 2007 les jeunes diplômés de niveau Master ont un taux de chômage de 7 %, celui des titulaires d’un doctorat culmine à 10 %. Or, les docteurs constituent une ressource humaine essentielle dans le secteur de la recherche, donc un élément de compétitivité croissant dans les économies de la connaissance.
L’analyse comparative avec les autres pays de l’OCDE, qui enregistrent des taux de chômage des docteurs très faibles, montre que cette situation n’est pas due à une surproduction de diplômés. En France, malgré le développement important des emplois en entreprise (mais largement sur des fonctions hors recherche, ce qui témoigne aussi de l’intérêt des recruteurs au-delà du champ de la recherche), c’est surtout le sous-investissement en recherche-développement du secteur privé et, dans une moindre mesure, la préférence donnée aux ingénieurs pour les postes de recherche qui pèsent sur l’insertion professionnelle des titulaires de doctorats, notamment pour certaines disciplines. Enfin, si le faible taux de chômage des docteurs dans les pays de l’OCDE s’accompagne d’une plus grande proportion des emplois en CDD, celle-ci reste également importante en France.
Dans les prochaines années, l’augmentation des recrutements de docteurs par le secteur privé, qui devra davantage investir dans la recherche, ne dispensera pas d’agir sur les autres leviers, notamment la régulation de l’offre doctorale, l’amélioration du taux de financement des thèses ou la reconnaissance des docteurs par le monde professionnel.
-  Proposition n° 1 : Améliorer l’information des établissements et des étudiants, notamment en associant davantage les acteurs privés à la production de données régulières, par disciplines, sur les besoins de recrutements et sur l’insertion professionnelle des docteurs.
-  Proposition n° 2 : Réaffirmer le rôle central des Pôles de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) dans la coordination et la régulation de l’offre de formation doctorale, notamment en favorisant le transfert au PRES de la compétence de délivrance des diplômes et des moyens de financement des contrats doctoraux.
-  Proposition n° 3 : Associer davantage les grandes écoles aux formations doctorales, pour permettre à davantage d’ingénieurs de préparer un doctorat.
-  Proposition n° 4 : Améliorer la proportion de thèses financées, notamment par les entreprises: d’une part, en fixant un objectif aux universités dans le cadre de leur contractualisation avec l’État; d’autre part, en imaginant un dispositif permettant à une entreprise de financer une thèse en contrepartie d’un engagement du doctorant à demeurer quelques années dans l’entreprise après son embauche.
-  Proposition n°5 : Reconnaître le doctorat dans les conventions collectives, notamment les grilles salariales.
Les difficultés d’insertion professionnelle des docteurs: les raisons d’une « exception française ».
http://www.strategie.gouv.fr/strat/images/ndv.jpgCibé acu a chur isteach de chéimithe sa Fhrainc ag méadú le leibhéal oiliúna, ansin ó shin an 2000s luatha, a caesura ag an leibhéal is airde oideachais ollscoile, agus i 2007 tá na céimithe óga a Máistir ráta dífhostaíochta de 7%, go de PhD a éiríonn go 10%.Anois, tá na dochtúirí acmhainn thábhachtach in earnáil an taighde, dá bhrí sin, gur gné de iomaíochas i ngeilleagair na eolas ag fás. - Togra le Uimh. 5: reading dochtúireacht i gcomhaontuithe comhchoiteanna, lena n-áirítear scálaí pá. na deacrachtaí a infhostaitheacht dochtúirí: na cúiseanna le haghaidh na Fraince ach amháin. More...

Posté par pcassuto à 18:14 - - Permalien [#]
Tags :

27 juillet 2010

Rapport d'analyse des schémas directeur de l'aide à l'insertion professionnelle dans les Universités

http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifRapport d'analyse des schémas directeur de l'aide à l'insertion professionnelle,  HETZEL Patrick , FRANCE. Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, FRANCE. Direction générale pour l'enseignement supérieur et l'insertion professionnelle. Télécharger: Schémas directeurs.
Dans le cadre de la mise en oeuvre des bureaux d'aide à l'insertion professionnelle (BAIP), la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche a demandé par circulaire en date du 19 novembre 2008 aux présidents d'université d'élaborer et de lui adresser un schéma directeur de l'aide à l'insertion professionnelle, afin qu'ils précisent notamment leurs objectifs en la matière, la façon dont ceux-ci s'inscrivent dans la stratégie de l'établissement, l'articulation des différents services concourant à cette mission et les mesures concrètes à mettre en oeuvre. Ce rapport dresse le bilan des actions menées au sein des universités.
La synthèse présentée dans cette brochure témoigne de la mobilisation des équipes présidentielles autour de la mission d’insertion professionnelle. Elle montre par ailleurs que les universités ont entrepris de mettre en synergie les différents services contribuant à cette fonction et qu’elles se dotent des outils de pilotage et de gestion indispensables. Ce premier bilan permet également de mesurer les efforts qui restent à accomplir pour que les BAIP tiennent toutes leurs promesses: à cet égard, les partenariats avec l’ensemble des autres acteurs de l’insertion professionnelle (chambres de commerce et d’industrie, agences locales des services de l’emploi, APEC, etc.) doivent être développés et consolidés; de même, l’accompagnement individualisé des étudiants à l’issue de leur formation mérite d’être amélioré. Pour l’atteinte de ces objectifs, le rapport annuel que chaque BAIP doit présenter devant le conseil des études et de la vie universitaire revêt une importance particulière. Je suis certain que les universités y porteront toute l’attention nécessaire parce qu’elles savent que leurs performances sur le plan de l’insertion professionnelle de leurs étudiants constituent l’une des composantes essentielles de leur qualité et de leur attractivité.
La liberté avec laquelle il était proposé aux universités de répondre a eu pour effet que la structure des documents adressés étant extrêmement diverses, les comparaisons ont souvent été difficiles à faire. La démarche analytique retenue a donc moins cherché à élaborer un benchmarking des établissements, qu’à dresser un état des lieux du paysage de l’aide à l’insertion professionnelle dans les universités.
Les actions d’accompagnement spécifique représentent des occasions mises à profit par les établissements pour renforcer leurs liens avec les chefs d’entreprises, comme à l’université d’Aix- Marseille 2 avec le « Club des 40 », qui voit quarante chefs d’entreprise parrainer quarante étudiants. Les acteurs de la formation tout au long de la vie, notamment les professionnels de la VAE, ont déjà souligné le grand intérêt qu’il y a à rendre la correspondance diplôme-compétence plus lisible. Les universités qui utilisent les outils comme le PEC (Portefeuilles d’Expériences et de Compétences) ne font pas autre chose en mettant en évidence la construction dynamique que produit la conjonction formation, expérience personnelle et expérience professionnelle. Des démarches comparables, dans leur finalité, à celle de l’université Aix-Marseille 2 sont de plus en plus fréquentes.
La plupart des schémas directeurs se sont contentés de reprendre les intentions générales que la circulaire demandait d’expliciter, mais sans les détailler, ni réellement expliciter les mécanismes que l’établissement envisage de mettre en oeuvre pour y parvenir. Cela se retrouve dans des présentations qui font beaucoup plus appel à une vision « catalogue » de ce que seront les actions d’aide à l’insertion professionnelle, qu’à une vision « projet » qui devrait les organiser. Ainsi, un tiers des établissements n’ont pas fait figurer dans leur schéma directeur le calendrier des actions envisagées. L’université de Nice SOPHIA ANTIPOLIS expose un plan d’actions comportant quatorze items, chacun étant détaillé en indiquant les acteurs, les objectifs, les moyens et le calendrier associé. Les objets visés peuvent être très précis et à finalité opérationnelle (généraliser le C2I à tous les étudiants de L1) ou plus qualitatifs comme l’encouragement de l’alternance, ou le développement de la participation des professionnels. Tous respectent néanmoins la même exigence de déclinaison des moyens affectés, des résultats attendus et du calendrier de réalisation.
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/img/logo-documentation-francaise.gifInforme de Análisis de planes maestros de ayudas a la empleabilidad, Patrick Hetzel, FRANCIA. Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche, FRANCE. Ministerio de Educación Superior e Investigación, FRANCIA. Dirección General de Educación Superior y la empleabilidad. Ver: planes maestros. A través de la aplicación de las oficinas de asistencia social para la integración profesional (BAIP), Ministro de Educación Superior e Investigación ha solicitado a una circular de fecha 19 de noviembre 2008 los Presidentes de la Universidad de preparar y enviarle un proyecto de ayuda a la empleabilidad, por lo que especificarán los objetivos, especialmente en el campo, cómo encajan en la estrategia de la creación, articulación los diversos departamentos que participan en esta misión y las medidas concretas para aplicar. Este informe hace un balance de las actuaciones realizadas en las universidades. Más información...

Posté par pcassuto à 02:50 - - Permalien [#]
Tags : ,

05 mai 2010

Tener un diploma de enseñanza superior, una ventaja para entrar en la vida activa

Poseer un diploma de enseñanza superior sigue siendo una ventaja cierta para entrar en el mercado de trabajo. Sin ser insensibles a los azares coyunturales, los diplomados de nivel superior distan de sufrir las difi cultades de los otros debutantes. Sin embargo, no todos se hallan en la misma situación. A nivel de diploma equivalente, los de sectores profesionales ingresan en la vida activa en mejores condiciones que los diplomados de disciplinas generales. De la misma manera, los jóvenes surgidos de especialidades industriales o científicas se insertan más fácilmente que los que egresan de especialidades terciarias o ciencias humanas. Por otra parte, los jóvenes que abandonan la enseñanza superior, y especialmente una general, sin haber obtenido un diploma están conocen mayores dificultades... Leer el documento [pdf, 4 p.]

Posté par pcassuto à 23:44 - - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2009

PRAO, le Nouveau Guide "VAE et Insertion"

VAE et insertionDans la continuité de son engagement pour favoriser l'accès de tous à la VAE, et avec le soutien de la DRTEFP, le PRAO publie un guide méthodologique: La VAE pour les publics en insertion.

Il a été élaboré par un groupe de travail composé de professionnels de l'insertion, de la certification et de l'orientation. La Cellule Ressource VAE travaille depuis 5 ans maintenant sur la problématique "Validation des Acquis de l'Expérience et publics en insertion".
Ce guide est un outil méthodologique au service des professionnels de l'insertion.
On y retrouve les grandes étapes de la VAE, des modalités pratiques de mise en oeuvre de la VAE dans une structure d'insertion, ainsi que des exemples de projets réussis.
La réussite d'un projet de VAE tient dans la mise en lien des différents acteurs impliqués autour du candidat. VAE et insertion : guide méthodologique.

苗と挿入の継続的なコミットメントは、苗へのユニバーサルアクセスを促進するため、及びDRTEFPコープハンドブック: 苗公共含めるための出版の支援を。

これは、作業グループの専門家の統合、認証、およびガイダンスの構成によって開発されました。 セルのリソース苗のトピック"取得の経験と公共の包含の検証では5年以上はしています もっと見る

Posté par pcassuto à 02:22 - - Permalien [#]
Tags : ,

26 octobre 2009

Insertion professionnelle des Universités

Retour à la page d'accueilLes universités interrogeront leurs diplômés sur leur insertion professionnelle
Le ministère de l'Enseignement supérieur a envoyé lundi à toutes les universités un questionnaire pour qu'elles collectent des informations sur l'insertion professionnelle de leurs diplômés, des données qui permettront d'aider les étudiants à choisir leur voie. Les universités contacteront à partir du 1er décembre leurs diplômés 2007 de licences professionnelles, titulaires de BTS/DUT et masters, a annoncé le ministère. Les données seront transmises fin avril 2010 au ministère, qui les exploitera et calculera des taux d'insertion, tenant compte du contexte régional de l'emploi, a précisé le ministère.
"Aujourd'hui, quand on s'inscrit à l'université, on ne connaît pas le taux d'insertion de la filière choisie, contrairement à ce qui se pratique dans les grandes écoles. Ce manque d'informations lisibles creuse le fossé entre les initiés et les autres", a expliqué la ministre Valérie Pécresse au Parisien. "Elle conduit ces derniers à se méfier des cursus longs et à ne pas faire le bon choix. Les étudiants doivent savoir ce que deviennent, sur le marché du travail, les anciens de telle ou telle filière", a-t-elle poursuivi. "Les universités ont tout intérêt à jouer le jeu. D'abord parce que si elle ne présentent pas d'indicateur, les étudiants se détourneront naturellement et iront voir ailleurs. Ensuite parce que les moyens financiers que l'Etat leur allouera seront fonction des objectifs d'insertion qui leur seront fixés", a-t-elle ajouté.
"Si les débouchés d'une filière se révèlent mauvais, cela les incitera à faire des efforts pour la rénover, en tenant compte des perspectives d'emplois qu'elle génère", a-t-elle ajouté. Le ministère a alloué une enveloppe globale de 750.000 euros à cette opération : un tiers de cette somme sera versée à l'université dès la signature d'une charte avec le ministère, le reste à la remise des résultats en avril 2010. La somme versée sera partiellement forfaitaire, partiellement basée sur le nombre d'étudiants à interroger, selon le ministère.
Tillbaka till HemUniversitet för att intervjua akademiker i deras anställbarhet
Ministeriet för högre utbildning på måndag skickas till alla universitet med en enkät som samlar in information om anställbarhet sina studenter, data som kommer att hjälpa studenter välja väg. Universitet kontakter från den 1 december akademiker i Professional-licenser under 2007, säger innehavare av BTS / DUT och Masters ministeriet. Uppgifterna kommer att sändas i slutet av april 2010 kommer avdelningen, som driver och beräkna pris för integration, med hänsyn till regionala gäller anställning, sa ministeriet. Mer...

Posté par pcassuto à 16:17 - - Permalien [#]
Tags :