13 octobre 2009

Table ronde sur le financement de l'enseignement à distance

Accueil FormasupVendredi 18 décembre 2009. Table ronde de 14h à 17h, accueil à partir de 13h30. La table ronde se tiendra au Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer (MEEDDAT), site de La Défense, dans la Grande Arche, à gauche en haut des marches, salle 1 au niveau 3.
Les établissements publics proposant de l'enseignement à distance, le Centre national d’enseignement à distance (le Cned), le Centre national de promotion rurale (le CNPR), les universités (le réseau FIED, Fédération Interuniversitaire de l’Enseignement à Distance, et le réseau universitaire de la formation continue), le CERIMES (pour son portail de formation à distance en ligne Formasup), ainsi que l'AGEFOS PME, vous invitent le vendredi 18 décembre 2009 après-midi, afin de préciser le cadre réglementaire du financement de l'EAD, offrir un panorama de leurs pratiques, et démontrer, grâce à des témoignages, la possibilité de mettre en place avec les entreprises un enseignement de qualité. Attention, le nombre de places est limité à 150.
Répondre à l'invitation à financement@cerimes.fr. Télécharger le programme.

defense1Programme prévisionnel, Animation : André Escure - Escure Consultant André Escure est l’un des négociateurs nationaux sur la réforme de la formation professionnelle Consultant en ingénierie de la formation professionnelle, il accompagne les entreprises dans toutes les phases de la gestion du plan de formation.
14h – 15h10 : première partie Etat des lieux et cadre réglementaire M Jean-Philippe CEPEDE, Directeur Juridique-Observatoire, Centre Inffo Yves Obre, directeur du C2RP Nord Pas de Calais Interventions institutionnelles : Direction des Ressources humaines du Ministères de l’agriculture (sous réserve) Bernard FALCK, Directeur de l’éducation et de la formation, MEDEF Marcel Brouard, CFE CGC Intervention de la salle et pause
15h30 - 17h : seconde partie Stratégie des structures publiques : Fédération Interuniversitaire de l’Enseignement à Distance : Gérard-Michel Cochard (UPJV Université de Picardie Jules Verne) Réseau FCU : Alain Nicolas, Directeur du service commun de la formation continue de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines Centre national d’enseignement à distance : Sylvaine Roi, Directrice adjointe de la formation chargée de la formation tout au long de la vie Centre National de Promotion Rurale : Olivier Ferron, Directeur Intervention de la salle Les financements INTERFONGECIF Ile de France : David Mazurel, directeur du Fongecif Ile-de-France AGEFOS PME : Fédération des particuliers employeurs de France (Fepem) : Frédéric Haeuw Partenariat Paris3 (Jean-François Maynier) / Air France (Eric de Dreuzy, en charge du développement du e-Learning à Air France) Point de vue de l’UIMM (sous réserve) C2RP BOURGOGNE – Guy Sapin.
Conclusion Le nouveau président de l’ANDRH) Président du CPNFP, commission paritaire nationale de la formation professionnelle.

Home FormasupVineri, decembrie 18, 2009. Masă rotundă va avea loc la Ministerul Ecologiei, Energiei, Dezvoltării Durabile şi Marea (MEEDDAT), site-ul de La Défense, Grande Arche în, stânga sus pe scări, camera 1, la nivel 3 .
Instituţiile publice care oferă învăţământ la distanţă, Centrul Naţional pentru Învăţământul la Distanţă (CNED), Centrul Naţional pentru Progresul Rurală (NCPC), universităţilor (de reţea FIED Federaţia Interuniversitar Învăţământul la Distanţă şi reţeaua de formare universitare), CERIMES (pe portalul său pentru invatamant la distanta Formasup on-line), precum şi AGEFOS IMM-urilor va invita vineri, decembrie 18, 2009 dupa-amiaza pentru a clarifica cadrul de reglementare de finanţare a DEE, oferind o imagine de ansamblu a practicilor lor, şi să demonstreze, prin mărturie, posibilitatea de a înfiinţa societăţi cu educaţie de calitate. Atenţie, locuri este limitat la 150. Ca răspuns la invitaţia de participare la financement@cerimes.fr. Descărcare program. Mai mult
...

Posté par pcassuto à 00:01 - - Permalien [#]
Tags :


10 octobre 2009

Poitou Charente: Financement de la formation des demandeurs d’emploi

http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Banner/F2_2.jpgLa Région et Pôle emploi viennent de signer un protocole d'accord cadre pour la formation des demandeurs d'emploi, organisant ainsi la complémentarité de leurs interventions.
Pôle emploi concentre ses moyens sur le retour rapide à l’emploi durable de l’ensemble des demandeurs d’emploi, quel que soit leur statut. Ses financements porteront sur les actions de formation non financées au titre du Programme Régional de Formation et ne relevant pas du secteur paramédical et social (sauf la formation des aides soignants et des ambulanciers). La Région Poitou-Charentes soutiendra, dans la limite de ses crédits, l’ensemble des demandeurs d'emploi, quel que soit leur statut, avec un double objectif : accompagner leur insertion durable dans l'emploi et faciliter l'élévation de leur niveau de qualification professionnelle dans le respect des principes du Compte Formation Universel Régional. Les signataires se sont accordés sur une hiérarchie des financements mobilisables : dans l'ordre, seront privilégiées, les dispositifs individuels de droit commun (AFPR, Contrats de Pro), les réponses formation existantes dans le cadre du Programme Régional de Formation (SPRF inclus), puis les réponses qui correspondent à des besoins collectifs repérés sur les territoires (actions collectives conventionnées), et enfin les aides individuelles.
Le protocole d'accord prévoit notamment: - Le co-financement Région/Pôle emploi des actions de formation collectives, si de nouveaux besoins de formation sont repérés et sous réserve que la hiérarchie des financements soit respectée. La Région prendra en charge 80 % des coûts pédagogiques, Pôle emploi 20 %. Pour les demandeurs d’emploi ayant des droits à l’ARE à leur entrée en formation, Pôle emploi prendra en charge la rémunération (AREF) et les frais associés (AFAF). Si les droits à l’ARE ne couvrent pas la totalité du parcours, la Région pourra financer la rémunération sur la fin du parcours pour les stagiaires qui n’ont pas droit à l’allocation des demandeurs d’emploi en formation (ex AFF). Pour les stagiaires qui n’ont aucun droit à l’assurance chômage à leur entrée en formation, Pôle emploi prendra en charge la rémunération tout au long du parcours (RFPE) ainsi que les frais annexes. - Le co-financement des formations sanitaires sociales (aides soignants et ambulanciers) dans les mêmes conditions que ci-dessus. - Le co-financement du dispositif du conventionnement individuel de Pôle Emploi, mobilisable lorsqu’il n’existe aucune autre possibilité au niveau des formations existantes en Poitou-Charentes. La Région soutiendra cette mesure par un abondement annuel de l’enveloppe de Pôle emploi à hauteur de 30 % du coût pédagogique plafonné à 2 500 € ; Pôle emploi finançant le complément, la rémunération et le frais annexes. - Le partage du financement des actions liées à la VAE : la Région prendra en charge le financement de l'accompagnement de tous les demandeurs d'emploi et Pôle emploi les frais annexes (AFAF : déplacement, repas et hébergement, autres frais à l’exception des frais d’inscription et de constitution de jury). Cet accompagnement peut durer de 8 à 14 h et s’accompagne d’une prestation de préparation à l’entretien avec le jury de 1 à 3 h. Des dispositions particulières sont retenues pour le module obligatoire de 70 h pour les aides soignant et auxiliaires de puériculture
Pour la formation post VAE (en cas de validation partielle), la Région accueillera dans le PRF tous les demandeurs dès lors que ce sera possible. L'offre régionale pourra être complétée d'actions spécifiques pour les formations relevant du champ sanitaire et social. Pôle emploi prendra en charge les coûts pédagogiques, la rémunération et les frais annexes de tous les candidats ayant un besoin de formation suite à une VAE hors champ sanitaire et social.
http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Banner/F2_2.jpgFinansiering av utbildning för arbetssökande. Regionen och sysselsättning centrum undertecknad bara ett Memorandum of Understanding ramen för utbildning av arbetssökande, organisera och kompletterar deras insatser.
Employment Center koncentrerar sina resurser på en snabb återgång till en hållbar sysselsättning för alla arbetssökande oavsett deras status. Finansieringen kommer att omfatta utbildning som inte finansieras genom det regionala programmet och inte i vårdkostnader och sociala (förutom utbildning för extraanställda sjuksköterskor och sjukvårdare). Poitou-Charentes stöd inom sin kredit till alla sökande till anställning, oavsett deras status, med en dubbel målsättning: medfölja en hållbar integration på arbetsmarknaden och underlätta deras högre nivå yrkeskvalifikationer i enlighet med principerna för Universal regionala utbildningskonto. Undertecknarna enades om en hierarki av mobiliserade finansiering: för, kommer att föredra, de enskilda enheterna i lag (AFPR, kontrakt Pro), som ingår i befintliga utbildningar lösningar inom det regionala programmet (SPRF) och då svarar att uppfylla gemenskapens behov som identifierades i områden (gemensamma insatser konventionen), och slutligen individuellt stöd. Mer...

Posté par pcassuto à 00:14 - - Permalien [#]
Tags : , ,

10 mai 2008

Les financements de la VAE

Le dispositif de Validation des Acquis de L'Expérience a un coût. Les possibilités de prise en charge financière varient selon le statut du bénéficiaire :

  • Pour les demandeurs d'emploi
  • Pour les salariés en CDD
  • Pour tous les salariés
  • Pour les non salariés
  • Pour les fonctionnaires

Pour les demandeurs d'emploi
Dans le cadre de la nouvelle convention UNEDIC, les frais d'accompagnement et les coûts de la validation peuvent être pris en charge par l'ASSEDIC.
"Une aide financière peut-être attribuée à l'allocataire qui entreprend une démarche de validation des acquis de son expérience en application de l'article L. 900-1 du code du travail, qui n'est pas déjà prise en charge par d'autres financeurs. Cette aide correspond à la prise en charge des dépenses consacrées aux prestations d'accompagnement, aux droits d'inscription auprès de l'organisme certificateur en vue de l'obtention du diplôme ou du titre à finalité professionnelle, aux actions de validation proprement dites, aux actions de formation prescrites en vue de l'obtention de la certification."
Les Conseils Régionaux ont mis en place divers dispositifs.
Pour les salariés en CDD
Un demandeur d'emploi qui a été titulaire d'un contrat à durée déterminée peut dans certaines conditions bénéficier d'une prise en charge des frais de vae,dans le cadre des droits constitués en tant que salarié.
Le droit est ouvert sous réserve de :
- Justifier de 24 mois d'activité salariée sur les 5 dernières années (par rapport au dernier CDD),
- La dernière année : justifier de 4 mois de CDD consécutifs ou non,
- Par ailleurs l'action doit débuter un an moins un jour avant le dernier jour du dernier CDD.
C'est le dernier CDD qui détermine L'OPACIF compétent ; le bénéficiaire en est informé par le Bordereau Individuel de Formation (BIAF) qui est remis lors de la signature d'un CDD. Le candidat a alors le statut de stagiaire de la formation professionnelle.
Peuvent être pris en charge :
- Les coûts pédagogiques de la vae,
- La rémunération, basée sur une moyenne des salaires versés sur les 4 derniers mois de CDD.
Pour tous les salariés
Les salariés peuvent accéder à des prises en charge :

  • soit dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, à l'initiative de l'employeur,
  • soit dans le cadre du droit individuel à la formation (DIF), à votre initiative mais avec l'accord de votre employeur,
  • soit dans le cadre d'un congé individuel VAE, à leur initiative: Congé validation des acquis de 24 h.
Il est nécessaire de demander à l'employeur une autorisation d'absence.
Le financement des dépenses liées à ce congé peut être pris en charge par l'organisme collecteur chargé du congé individuel de formation (CIF) : le FONGECIF ou un autre OPACIF dont relève l'employeur.
En cas d'accord, il prend en charge la rémunération ainsi que la totalité ou une partie des frais de validation. Si la personne a été salarié-e en contrat à durée déterminée (CDD), elle peut également bénéficier, à certaines conditions, d'un congé VAE. Liste des OPCA et des OPACIF : OPCA.
Pour les non salariés
Les modalités de prise en charge sont déterminées par chaque Fonds d'Action Formation (FAF) de travailleurs non-salarié-e-s et des artisans. Consultez les sites des collecteurs :
  • Site du Fonds d'assurance formation des exploitants agricoles : www.vivea.fr
  • Site du Fonds inter-professionnel de formation des professionnels libéraux (hors médecins) : www.fifpl.fr
    L'accès au site est réservé aux professionnels (code NAF obligatoire).
  • Site de L'AGEFICE, Association de financement et de gestion de la formation des chefs d'entreprises (commerçants, industries, travailleurs indépendants,...) : www.agefice.fr
  • Site de la Confédération nationale des métiers de l'artisanat et des services : www.cnams.fr
    Des correspondant régionaux CNAMS sont présents dans chaque Chambre des métiers.

Pour les fonctionnaires
Chaque administration ou établissement public doit intégrer la possibilité, pour les agents, de faire valider les acquis de leur expérience dans le cadre du plan de formation et/ou du congé individuel de formation.
Pour plus d'informations, la personne s'adresse au  service du personnel ou à son chef de service.
N.B : Le congé individuel VAE et le DIF sont dorénavant accessibles dans la Fonction Publique que la personne soit titulaire ou contactuelle.
O dispositivo validação experiência tem um custo. Les possibilités de prise en charge financière varient selon le statut du bénéficiaire : As possibilidades de apoio financeiro variam dependendo do estado do beneficiário:

  • Para candidatos a emprego
  • Para os empregados no CDD
  • Para todos os empregados
  • Para os não-trabalhadores
  • Para o pessoal

 Leia mais...

Posté par pcassuto à 09:56 - - Permalien [#]
Tags : , ,