27 juillet 2011

Formation universitaires à destination des personnes sans emploi financées par la Région Auvergne à la rentrée 2011

carif-orefLa Région Auvergne finance des formations supérieures diplômantes à destination des personnes sans emploi à la rentrée 2011. De différents niveaux (DAEU, DUT, Licence pro, Master, Diplôme d'ingénieur...) dans des secteurs d'activité variés, ces formations sont financées par le Conseil régional d'Auvergne et prescrites par le Pôle emploi, Cap Emploi ou la Mission Locale. Retrouvez les 29 parcours de formation concernés à l'Université Blaise Pascal et l'ensemble des 77 parcours de formation de l'enseignement supérieur financés par la Région sur votre portail.
Ces parcours de formation s'adressent à des personnes sans emploi résidant en Auvergne, ne pouvant prétendre à aucune autre source de financement, de suivre des formations, en particulier qualifiantes/certifiantes, supérieures ou égales au niveau III (et DAEU), conférant des compétences reconnues sur le marché du travail. Ce dispositif pourra également s'étendre aux salariés suivant une démarche individuelle d'évolution professionnelle, et ne pouvant bénéficier de financements privés.
http://profile.ak.fbcdn.net/hprofile-ak-snc4/162036_140187209081_6167000_n.jpgLa Région Auvergne a mis en place un dispositif qui a pour but de financer des formations supérieures diplômantes à destination des personnes sans emploi. 29 parcours de l’Université Blaise Pascal sont concernés.
En 2011, le Conseil régional a renouvelé son dispositif de financement de l’enseignement supérieur. L’université Blaise Pascal a répondu à l’appel à projets. La Région a retenu un certain nombre de formations de différents niveaux (Licence pro, Master, Diplôme d’ingénieur, ...) dans des secteurs d’activité variés.
Le dispositif « Achat de places de formation de l’enseignement supérieur » a pour objet de permettre à des personnes sans emploi résidant en Auvergne, ne pouvant prétendre à aucune autre source de financement, de suivre des formations, en particulier qualifiantes/certifiantes, supérieures ou égales au niveau II, conférant des compétences reconnues sur le marché du travail. Ce dispositif pourra également s’étendre aux salariés suivant une démarche individuelle d’évolution professionnelle, et ne pouvant bénéficier de financements privés. Outre ces conditions, les personnes intéressées devront se rapprocher de prescripteurs tels que le Pôle emploi, Cap emploi, mission locale... afin de pouvoir postuler sur ces formations.

CARIF-OREF Region Auvergne rahastada kõrghariduse diplomi suunatud töötute septembrini 2011. Erinevatel tasanditel (USDA, OTC, pro litsents, Master, Engineering kraadi ...) mitmetes tööstusharudes, need kursused on rahastatud piirkondlik nõukogu Auvergne ja ettenähtud töö-keskuse või Cap Emploi Mission Locale. Leia 29 koolitusi asjakohaste Ülikooli, Blaise Pascal ja kõik 77 koolitusi kõrghariduse poolt rahastatud piirkonna oma portaalis. Veel...

Posté par pcassuto à 01:05 - - Permalien [#]
Tags : ,


07 juillet 2011

L'accompagnement des demandeurs d'emploi

Centre d'analyse stratégique logoAuteur: Camille Guézennec, département Travail - Emploi - Note d'analyse 228 - Juin 2011: L'accompagnement des demandeurs d'emploi: bilan d'une politique active du marché du travail en Europe et enseignements pour la France.
En vingt ans, l’accompagnement des demandeurs d’emploi est devenu un élément central de l’action des services publics de l’emploi en Europe. Au-delà des spécificités nationales et du caractère encore évolutif des modèles, trois éléments structurent cet accompagnement : la personnalisation de la prise en charge des demandeurs d’emploi, la sous-traitance à des opérateurs externes et la construction de partenariats renforcés (voire parfois la fusion) entre les acteurs.
Bien que l’on sache encore peu de choses sur les leviers précis de son efficacité, l’accompagnement a des effets positifs et significatifs sur le retour à l’emploi. Aussi, a fortiori dans le contexte actuel de sortie de crise et de réduction des déficits budgétaires, les services publics de l’emploi se sont engagés dans de nouvelles réformes de l’accompagnement, à la recherche de gains d’efficience.
Les solutions émergentes en Europe suggèrent que deux grands axes de réforme peuvent favoriser de tels gains. D’abord, l’assouplissement des “parcours types” vers l’emploi et la consécration du rôle pivot du conseiller, véritable pilote d’un accompagnement sur mesure. Ensuite, le renforcement de l’accent mis par les pouvoirs publics sur l’impact de l’accompagnement plutôt que sur les moyens employés par les acteurs. Cela suppose toutefois un modèle d’incitations propre à assurer l’efficacité du dispositif, sans effet d’“écrémage” au détriment des publics les plus fragiles, et dans lequel le taux de retour à l’emploi a une place centrale mais est mis en regard du contexte et des publics concernés.
Proposition 3: Créer une véritable qualification professionnelle consacrée à l’accompagnement.

Dans la perspective d’une autonomie accrue des conseillers et a fortiori si l’expérimentation donnait lieu ultérieurement à une généralisation, la création d’une qualification professionnelle consacrée à l’accompagnement vers l’emploi pourrait être nécessaire. L’objet de cette formation serait d’assurer que les conseillers sont et se sentent suffisamment “armés” pour exploiter les nouvelles latitudes attachées à leurs fonctions. Une telle formation apparaît, dans son principe, particulièrement opportune alors que, à la suite de la création de Pôle emploi, il n’existe plus de concours pour accéder au métier de conseiller et qu’un marché se développe au-delà de Pôle emploi, avec la sous-traitance, pour de telles qualifications.
Il pourrait s’agir d’une formation initiale universitaire de type licence professionnelle ou d’une formation continue au sein de Pôle emploi, délivrée dès le recrutement et suffisamment longue pour couvrir l’ensemble du champ de l’accompagnement (connaissance du marché du travail, psychologie, etc., et non uniquement la connaissance des dispositifs propres à Pôle emploi). À cet égard, la spécialité “Conseil, orientation, bilan, insertion” ouverte au CNAM peut offrir un premier modèle (23). Il faut noter qu’une telle professionnalisation de l’accompagnement vers l’emploi demandera au préalable de clarifier et de stabiliser la définition du ou des métiers de Pôle emploi (plus ou moins grande polyvalence des agents autour des différents métiers : “intermédiation”, “gestion des droits” et autres fonctions – accueil physique, traitement téléphonique, traitement des inscriptions sur Internet, traitement de la recevabilité des dossiers, etc.).

Centre d'analyse stratégique logoAuthor: Camille Guézennec, Department Jobs - Employment - Analysis Note 228 - June 2011: Coaching for job seekers: report of an active labor market in Europe and lessons for France. Proposition 3: Create a genuine occupational qualification devoted to coaching.
With the prospect of increased autonomy advisers and especially if the experiment later gave rise to a generalization, the creation of a professional qualification devoted to employment support may be needed. The purpose of this training is to ensure that advisers are sufficient and feel "armed" to exploit the new latitudes attached to their functions. Such training is, in principle, particularly appropriate when, as a result of the creation of employment center, there is more competition for access to business advice and a market grows beyond the employment center with contracting for such qualifications.
It could be a university-type training or professional degree training in employment center, issued from the recruitment and long enough to cover the entire field of support (market knowledge work, psychology, etc.. and not just the knowledge elements for employment center). In this regard, the specialty "Council, orientation, balance sheet insertion" open to the CNAM can provide a first model (23). More...

Posté par pcassuto à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :

23 janvier 2011

Pôle Emploi lance un webmag consacré à l'emploi

http://www.slate.fr/widgets/cartouche_pemploi.jpgPôle Emploi vient de mettre en ligne emploiparlonsnet.fr, un site internet dont la ligne éditoriale se base sur le concept du webmagazine avec un sujet de prédilection: l'emploi et le contexte socio-économique. En partenariat avec des sites tels que Slate.fr ou Lesinfluences.fr, il traite des questions d'actualité, veut ouvrir des perspectives et des débats en faisant intervenir intellectuels et chercheurs. Les internautes sont invités à participer en postant analyses, études, idées et commentaires.
Toute la semaine, le philosophe Edgar Morin indique ses idées de réforme. Aujourd’hui : les nouvelles solidarités. Recueilli par Emmanuel Lemieux.
EPN : Que diriez-vous en 2011 à un chômeur occidental qui désespère ?
Edgar Morin :  Que la croissance est un mirage, que l’on ne peut plus croire au progrès ininterrompu et que face au modèle ancien de l’économie, il faut envisager la perspective de nouveaux métiers, notamment verts, et  « démondialiser », nous y reviendrons, des activités . Il nous faut inventer aussi de nouvelles solidarités dans un contexte où l’Etat-providence est en en retrait. Ce que j’essaie de formuler, c’est une politique autre.
EPN : Ces nouvelles solidarités pourraient-elles prendre quelle voie ?
E.M : J’avais proposé d’expérimenter, il y a quelques années, des « maisons de solidarité » qui auraient pu être généralisées dans les villes et les quartiers. Ces « Crisis centers » concentreraient en un même lieu des organismes comme Pôle emploi, mais aussi des associations humanitaires, un centre d’accueil pour toutes les détresses urgentes. Ces centres auraient été animés par un corps de volontaires solidaristes et de professionnels, mobilisables à tout moment pour des besoins autres que celles remplis par le SAMU ou les hôpitaux.
Je crois aussi au développement de l’économie solidaire, pouvant prolonger sous certaines formes l’économie mutualiste, avec  des initiatives s’appuyant ou suscitant des solidarités locales.
Une société ne peut évoluer en complexité, c’est-à-dire tout à la fois en autonomie, en liberté et en communauté, que si elle progresse en solidarité. Tout cela ne peut qu’encourager au sentiment vécu d’appartenance à la communauté.
EPN : Quel est le principal obstacle aux nouvelles solidarités ?
E.M : Ce qui frappe par exemple les étrangers, venant d’Asie ou d’Afrique, c’est le sort que l’Occident réserve à ses vieux. Le progrès nous a apporté l’individualisme, or celui-ci est ambivalent. Il a, sans doute, affirmé le sens de la responsabilité mais en même temps, il a déclenché le retour sur soi, et même le repli. Toute métamorphose de société paraît difficile L’individu-sujet détient deux logiciels, celui du « Moi-je » et celui du « Nous ».  Le Moi-je est vital pour se nourrir, se défendre, se développer. Le logiciel du Nous inscrit le Je dans une relation d’amour ou de communauté au sein de sa famille, de sa patrie, de son appartenance religieuse, de son parti. Notre civilisation a surdéveloppé le logiciel individualiste, mais le second dort : à nous de le réveiller. »
http://www.slate.fr/widgets/cartouche_pemploi.jpg Centru Job għandu biss jitqiegħed fuq l-internet emploiparlonsnet.fr, websajt li editorjali linja hija bbażata fuq il-kunċett tar-rivista online ma 'suġġetti favoriti: l-użu u l-iżvilupp ekonomiku soċjo. Fi sħubija ma 'siti bħal Slate.fr jew Lesinfluences.fr, jittratta dwar kwistjonijiet attwali, trid tiftaħ perspettivi u d-dibattiti li jinvolvu intellettwali u riċerkaturi. Il-klijenti huma mistiedna biex jipparteċipaw bl-affissjoni, studji analiżi, ideat u kummenti. More...

Posté par pcassuto à 08:46 - - Permalien [#]
Tags :

16 juin 2010

Chômage et formation : connaître ses droits

Par Valérie Grasset-Morel et Nathalie Samson. Pôle emploi, les Régions, l’État et les Opca dans le cadre de cofinancements proposent tout un éventail de formations et de parcours d’insertion destinés aux demandeurs d’emploi. Quelles sont les différentes possibilités et les étapes à respecter? Comment s’y retrouver parmi les mesures proposées? À qui s’adresser?
Se former quand on est demandeur d’emploi peut représenter un pas vers une reconversion, un perfectionnement, l’acquisition de nouvelles compétences ou la validation de ses acquis de l’expérience (VAE).

By Valerie Grasset-Morel and Nathalie Samson. Employment center, regions, state and OPCA through cofinancing offer a range of training and integration pathways for jobseekers. What are the options and steps? How to find among the measures proposed?

Posté par pcassuto à 10:38 - - Permalien [#]
Tags :

03 février 2010

L'aide à la VAE de Pôle Emploi

http://www.pole-emploi.fr/__cache__/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gif%5B139x90%5D.pngVous êtes demandeur d'emploi et vous effectuez une VAE (Validation des acquis de l'expérience)? Une aide peut vous dédommager de certains frais engendrés par cette action. Cette aide permet à tout demandeur d'emploi, indemnisé ou non, d'obtenir un diplôme ou un titre à finalité professionnelle, ou un certificat de qualification favorisant l'accès à des emplois identifiés au niveau territorial ou professionnel en finançant tout ou partie des frais générés par le processus de validation des acquis de l'expérience.
Conditions: *Vous êtes demandeur d'emploi, indemnisé ou non, *vous justifiez de trois années d'expérience professionnelle ou de bénévolat en rapport avec la certification visée.
L'aide à la validation des acquis de l'expérience couvre tout ou partie des dépenses relatives: *aux droits d’inscription auprès de l’organisme certificateur, *au financement des prestations d’accompagnement y compris, le cas échéant, les frais de repas, de déplacement et d’hébergement, *au financement des actions de validation proprement dites (frais de constitution de jury, de déplacement, de copie, de timbres ainsi que tous les frais liés à la mise en situation professionnelle tels que l’achat ou la location de matériel).
L’ensemble de ces frais est financé dans le cadre de l’enveloppe destinée aux financements liés à la démarche VAE. Elles peuvent venir en complémentarité d’autres financeurs régionaux : conseils régionaux.
Montant de l'aide: Le montant moyen de l’aide attribuée est de 640 €. Le barème de prise en charge est défini au niveau régional. Le montant de prise en charge peut varier selon la certification visée. L’aide versée par Pôle emploi peut venir en cofinancement d’autres financeurs. Pour plus d’information, renseignez-vous auprès de votre conseiller Pôle emploi.
Voir aussi: Qu'est-ce que la VAE?, A qui s'adresse la VAE?, Les différentes étapes de la VAE. Les organismes valideurs (Dans l’enseignement supérieur, BAC + 3 et au delà (Licence Professionnelle, master, DEA, IUP, Organisme certificateur : service de formation continue des universités).
http://www.pole-emploi.fr/__cache__/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gif%% 5B139x90 5D.pngJesteś bezrobotny i wprowadzone APEL (Akredytacja wcześniejszego doświadczenia)? Pomoc może zrekompensować niektórych kosztów poniesionych przez tego działania. Dzięki temu każdy wnioskodawca pracy, odszkodowanie lub nie uzyskania dyplomu lub bezpieczeństwa celów zawodowych lub certyfikacji w celu promowania dostępu do zatrudnienia określonych w terytorialnego lub zawodowego finansowania całości lub części kosztów generowanych przez proces akredytacji wcześniejszego doświadczenia. Zobacz także: Co VAE?, Kto jest VAE?, Różnych etapach VAE. Walidatory Organizacje (w zakresie szkolnictwa wyższego, LAC + 3 i poza nią (Professional licencjackich, magisterskich , DEA, IUP, jednostka certyfikująca: szkolenia usługi na uczelni). Więcej...

Posté par pcassuto à 16:44 - - Permalien [#]
Tags :


07 janvier 2010

L'aide à la VAE de Pôle Emploi

http://www.pole-emploi.fr/accueil/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gifInstruction PE n°2009-305 du 8 décembre 2009, Mise en oeuvre des aides et mesures de Pôle emploi.
A noter particulièrement, la fiche 6 (pp.113-115) AIDE A LA VALIDATION DES ACQUIS DE L'EXPERIENCE (VAE): Conformément à la délibération n°2008/04 du 19 décembre 2008 modifiée du conseil d’administration de Pôle emploi, une aide peut être attribuée au demandeur d’emploi inscrit qui souhaite entrer dans une démarche de validation des acquis de l'expérience en vue de l'obtention d'un diplôme, d'un titre à finalité professionnelle ou d'un certificat de qualification professionnelle favorisant l'accès à des emplois identifiés au niveau territorial ou professionnel.
La validation des acquis de l'expérience instituée à l'article L. 6111-1 du code du travail permet d'obtenir tout ou partie d'une certification professionnelle inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP), à l'issue d'une procédure de vérification, d'évaluation et d'attestation des compétences du candidat par un jury d'enseignants et/ou de professionnels. En cas de validation partielle, le candidat dispose d'un délai de 5 ans à compter de la notification pour obtenir la totalité de la certification visée.
Dans le cadre d’une démarche de validation des acquis de l’expérience (VAE) mise en place par Pôle emploi, l’aide susceptible d’être versée vise à favoriser l’accès, pour des demandeurs d’emploi inscrits, à des emplois identifiés au niveau territorial ou professionnel par l’obtention totale ou partielle d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification professionnelle inscrits au RNCP.
En effet, l'évaluation personnalisée des perspectives d’accès au marché du travail constitue un outil majeur pour accélérer le retour à l'emploi de chaque demandeur d’emploi inscrit, par une différenciation des parcours et une adaptation des prestations proposées dans le projet personnalisé d'accès à l'emploi (PPAE) établi entre le demandeur d’emploi et son conseiller pôle emploi. Au terme de l'évaluation personnalisée, le demandeur d’emploi inscrit pourra se voir proposer différentes actions en vue de l’accès au marché du travail dont si besoin, une ou plusieurs actions de validation des acquis de l'expérience. A cet effet, Pôle emploi peut prendre en charge les dépenses liées à la validation des acquis de l'expérience. Cette intervention est déterminée par chaque direction régionale en complémentarité des autres financeurs régionaux, notamment le conseil régional.
Voir aussi, page 108: La délibération n°2008/04 du 19 décembre 2008 modifiée du conseil d’administration de Pôle emploi prévoit que les actions de formation conventionnées par Pôle emploi visent à développer les compétences des demandeurs d’emploi inscrits, en particulier ceux de faible niveau de qualification et/ou en reconversion, pour répondre aux besoins de recrutement des entreprises.... Le montant de l’aide financière versé à l’organisme de formation est fixé dans la convention signée entre ce dernier et Pôle emploi. L’aide moyenne par bénéficiaire est de 3 000 euros TTC pour une durée moyenne de 600 heures.

http://www.pole-emploi.fr/accueil/image/site/interpe/logo-pole-emploi.gifPE instrukcija No 2009-305 m. gruodžio 8, 2009 m., įgyvendinimas pagalbos priemonės ir užimtumo centre. Atkreipkite dėmesį, ypač, lapas 6 (pp.113-115), naudojant ankstesnio mokymosi patirtis (VAE) patvirtinimas: Pagal 2008/04 L. Pasitarimas gruodžio 19, 2.008 pasikeitė direktorių valdybos užimtumo centras pagalba gali būti suteikta registruota darbo ieškantis asmuo, norintis sudaryti akreditavimo prieš patirtį siekiant gauti diplomą, pavadinimas ar paskirtis profesinis sertifikatas procesas Kvalifikacijos skatinant patekimą į darbo nurodytų teritorijų arba specialistas. Daugiau...

Posté par pcassuto à 14:40 - - Permalien [#]
Tags :

08 novembre 2009

Afpa, Greta et Universités unis pour former jeunes et demandeurs d’emploi en PACA

http://www.laprovence.com/business/img/photos/biz/0CBA0/afta-original.jpg2600 formateurs s’unissent pour les demandeurs d’emploi. C’est une première en France.
L’association pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) et les Greta de l’Education nationale avec les Universités s’associent pour la formation des jeunes et des demandeurs d’emploi en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Un partenariat signé mercredi 21 octobre à Marseille à l’Afpa de La Treille. L’Afpa et les organismes de formation continue de l’éduc sont désormais référencés par Pôle Emploi qui peut dès maintenant faire appel à ce groupement.
Cette convention fait de ce groupement de formation, l’un des plus important de la région. 2600 formateurs répartis sur 200 sites (Campus AFPA, GRETA, collèges, lycées et Universités) pour proposer des formations dans tous les secteurs.
http://www.laprovence.com/images/header.jpgTransport, logistique, banque assurance, bâtiment, industrie, service, psychologie, économie, droit, audiovisuel… De nombreux domaines seront accessibles aux jeunes et demandeurs d’emploi. Pour les demandeurs d’emplois, rien ne change. Ils doivent toujours s’adresser au Pôle emploi qui les orientera vers les organismes de formation. Ils pourront ainsi bénéficier plus rapidement d’une formation adaptée à leur projet professionnel.
http://www.laprovence.com/business/img/photos/biz/0CBA0/afta-original.jpgAfpa, Greta and Universities together to train young people and jobseekers in PACA. 2600 trainers unite to job seekers. This is a first in France.
The Association for Adult Vocational Training (AFPA) and Greta of Education team up with universities to train young people and jobseekers in Provence-Alpes-Cote d'Azur.
A partnership agreement signed Wednesday, October 21 in Marseille Afpa La Treille. The AFPA and continuing training institutions of education are now referenced by job center who can now avail of this group.
This agreement made this group training, one of the largest in the region. 2 600 trainers spread over 200 sites (AFPA Campus, GRETA, colleges and Universities) to offer training in all sectors. More...

Posté par pcassuto à 09:05 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 octobre 2009

Poitou Charente: Financement de la formation des demandeurs d’emploi

http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Banner/F2_2.jpgLa Région et Pôle emploi viennent de signer un protocole d'accord cadre pour la formation des demandeurs d'emploi, organisant ainsi la complémentarité de leurs interventions.
Pôle emploi concentre ses moyens sur le retour rapide à l’emploi durable de l’ensemble des demandeurs d’emploi, quel que soit leur statut. Ses financements porteront sur les actions de formation non financées au titre du Programme Régional de Formation et ne relevant pas du secteur paramédical et social (sauf la formation des aides soignants et des ambulanciers). La Région Poitou-Charentes soutiendra, dans la limite de ses crédits, l’ensemble des demandeurs d'emploi, quel que soit leur statut, avec un double objectif : accompagner leur insertion durable dans l'emploi et faciliter l'élévation de leur niveau de qualification professionnelle dans le respect des principes du Compte Formation Universel Régional. Les signataires se sont accordés sur une hiérarchie des financements mobilisables : dans l'ordre, seront privilégiées, les dispositifs individuels de droit commun (AFPR, Contrats de Pro), les réponses formation existantes dans le cadre du Programme Régional de Formation (SPRF inclus), puis les réponses qui correspondent à des besoins collectifs repérés sur les territoires (actions collectives conventionnées), et enfin les aides individuelles.
Le protocole d'accord prévoit notamment: - Le co-financement Région/Pôle emploi des actions de formation collectives, si de nouveaux besoins de formation sont repérés et sous réserve que la hiérarchie des financements soit respectée. La Région prendra en charge 80 % des coûts pédagogiques, Pôle emploi 20 %. Pour les demandeurs d’emploi ayant des droits à l’ARE à leur entrée en formation, Pôle emploi prendra en charge la rémunération (AREF) et les frais associés (AFAF). Si les droits à l’ARE ne couvrent pas la totalité du parcours, la Région pourra financer la rémunération sur la fin du parcours pour les stagiaires qui n’ont pas droit à l’allocation des demandeurs d’emploi en formation (ex AFF). Pour les stagiaires qui n’ont aucun droit à l’assurance chômage à leur entrée en formation, Pôle emploi prendra en charge la rémunération tout au long du parcours (RFPE) ainsi que les frais annexes. - Le co-financement des formations sanitaires sociales (aides soignants et ambulanciers) dans les mêmes conditions que ci-dessus. - Le co-financement du dispositif du conventionnement individuel de Pôle Emploi, mobilisable lorsqu’il n’existe aucune autre possibilité au niveau des formations existantes en Poitou-Charentes. La Région soutiendra cette mesure par un abondement annuel de l’enveloppe de Pôle emploi à hauteur de 30 % du coût pédagogique plafonné à 2 500 € ; Pôle emploi finançant le complément, la rémunération et le frais annexes. - Le partage du financement des actions liées à la VAE : la Région prendra en charge le financement de l'accompagnement de tous les demandeurs d'emploi et Pôle emploi les frais annexes (AFAF : déplacement, repas et hébergement, autres frais à l’exception des frais d’inscription et de constitution de jury). Cet accompagnement peut durer de 8 à 14 h et s’accompagne d’une prestation de préparation à l’entretien avec le jury de 1 à 3 h. Des dispositions particulières sont retenues pour le module obligatoire de 70 h pour les aides soignant et auxiliaires de puériculture
Pour la formation post VAE (en cas de validation partielle), la Région accueillera dans le PRF tous les demandeurs dès lors que ce sera possible. L'offre régionale pourra être complétée d'actions spécifiques pour les formations relevant du champ sanitaire et social. Pôle emploi prendra en charge les coûts pédagogiques, la rémunération et les frais annexes de tous les candidats ayant un besoin de formation suite à une VAE hors champ sanitaire et social.
http://www.carif-poitou-charentes.asso.fr/Skins/CARIF/images/General/Banner/F2_2.jpgFinansiering av utbildning för arbetssökande. Regionen och sysselsättning centrum undertecknad bara ett Memorandum of Understanding ramen för utbildning av arbetssökande, organisera och kompletterar deras insatser.
Employment Center koncentrerar sina resurser på en snabb återgång till en hållbar sysselsättning för alla arbetssökande oavsett deras status. Finansieringen kommer att omfatta utbildning som inte finansieras genom det regionala programmet och inte i vårdkostnader och sociala (förutom utbildning för extraanställda sjuksköterskor och sjukvårdare). Poitou-Charentes stöd inom sin kredit till alla sökande till anställning, oavsett deras status, med en dubbel målsättning: medfölja en hållbar integration på arbetsmarknaden och underlätta deras högre nivå yrkeskvalifikationer i enlighet med principerna för Universal regionala utbildningskonto. Undertecknarna enades om en hierarki av mobiliserade finansiering: för, kommer att föredra, de enskilda enheterna i lag (AFPR, kontrakt Pro), som ingår i befintliga utbildningar lösningar inom det regionala programmet (SPRF) och då svarar att uppfylla gemenskapens behov som identifierades i områden (gemensamma insatser konventionen), och slutligen individuellt stöd. Mer...

Posté par pcassuto à 00:14 - - Permalien [#]
Tags : , ,

16 juin 2009

Région Lorraine: 7 millions d’euros pour faciliter l’accès des demandeurs d’emploi aux formations universitaires

Stéphane Creusot Les demandeurs d’emploi sont souvent les publics les plus éloignés de la formation, surtout dans un contexte économique difficile.Par ailleurs, les besoins du marché du travail sont bien réels, notamment dans certaines branches qui recherchent une main d’œuvre adaptée et qualifiée. Face à ce constat, la Région Lorraine a souhaité élaborer, avec les établissements universitaires de Lorraine, un contrat d’objectifs et de moyens pour la période 2009-2012 visant à faciliter l’accès des demandeurs d’emploi aux formations professionnelles supérieures.
Laurence Demonet, Vice-Présidente de la Région Lorraine déléguée à la formation des salariés et des demandeurs d’emploi, a signé ce contrat avec les représentants de l’EPCS de Nancy-Université, de l’Université Paul Verlaine de Metz, de l’Institut National Polytechnique de Lorraine, de l’Université Henri Poincaré Nancy I et de l’Université de Nancy II, lundi 8 juin.
Ce contrat pluriannuel permettra ainsi de développer l’accès aux formations universitaires, en privilégiant les publics prioritaires et plus particulièrement les demandeurs d’emploi.
La Région s’est engagée dans ce dispositif à hauteur de 7 millions d’euros (sur trois ans).
Stéphane CreusotRegion Lothringen: Erleichterung des Zugangs von Arbeitssuchenden die Studiengänge. Die Arbeitssuchenden sind häufig die am stärksten weit von der Ausbildung, vor allem in einem schwierigen wirtschaftlichen Umfeld. Darüber hinaus werden die Anforderungen des Arbeitsmarktes sind real, insbesondere in einigen Branchen, die Arbeitskräfte angepasst und qualifiziert. Die Region hat sich in dieser Eigenschaft in Höhe von 7 Mio. Euro (auf drei Jahre). Mehr...

Posté par pcassuto à 14:29 - - Permalien [#]
Tags : ,

20 avril 2009

Fin du Cnasea et de l'Agence Unique de Paiement, création de l'Agence de services et de paiement (ASP)

La délégation Provence-Alpes-Côte d'Azur a été créée en 1987 et implantée à Aix en Provence. Depuis fin 2005 elle est devenue délégation régionale Corse-Provence-Alpes-Côte d'Azur et est répartie sur trois sites: le siège à Aix en Provence et deux antennes à Marseille et Ajaccio.
Elle remplit les missions qui lui sont confiées par l'Etat, l'Union Européenne et des collectivités territoriales sur huit départements: Alpes de Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes-Maritimes, Bouches du Rhône, Var, Vaucluse, Haute Corse et Corse du Sud. Cette organisation répond à un objectif de rapprochement avec les institutions régionales comme avec les partenaires de chaque département. La mise en œuvre des missions confiées par les tutelles comme par les collectivités territoriales repose sur une équipe de 75 agents en capacité de réaliser des paiements de masse et de répondre à des demandes spécifiques.
Le 25 mars dernier, le Conseil des ministres a pris une ordonnance portant création de l'Agence de services et de paiement. Ce texte a été publié au JO N°0073 du 27 mars 2009 ainsi que les décrets régissant son organisation et son fonctionnement. Décret n° 2009-340 du 27/03/2009.
Ordonnance. Rapport.
Come di aprile 2009, la CNASEA si fonde con un altro ente pubblico per formare l'Agenzia e servizi di pagamento (ASP). Il nuovo operatore è ora di trattare i casi CNASEA cercando di migliorare la qualità dei servizi resi. Il 25 marzo, il Consiglio dei ministri ha emanato un provvedimento che istituisce l'Agenzia e servizi di pagamento. Questo testo è stato pubblicato nella GU n ° 0073 del 27 marzo 2009 ed i decreti che ne disciplinano l'organizzazione e il funzionamento. Décret n ° 2009-340 del 27/03/2009. Maggiori informazioni...

Posté par pcassuto à 18:54 - - Permalien [#]
Tags : ,