18 octobre 2014

L’Alliance ATHENA - La recherche sur projets

AccueilLa création en 2005 de l’Agence nationale de la recherche et la hausse du budget des Programmes-cadres de recherche et de développement technologique européens consacrent l'importance de la recherche sur projets.

L’Agence nationale de la recherche
En cohérence avec l’agenda stratégique européen, l’ANR propose différents instruments de financement. Elle est le premier opérateur de  financement de la recherche en France.
Le financement des SHS par l’ANR apparaît modeste en regard des financements accordés aux autres sciences. De 2005 à 2011, 4,3% du montant total des financements ont été alloués aux SHS, très en deçà des normes européennes et nord-américaines.
Depuis 2010, l’ANR est également le principal opérateur des investissements d’avenir. L'agence intervient au niveau de la sélection, du financement et des suivis de projets.
Sur la période 2005-2011, l'ANR a soutenu 968 projets dans le domaine des SHS pour un montant total de 183M€

Le 8ème Programme-cadre pour la recherche et l’innovation : Horizon 2020
Les Programmes-cadres de recherche et de développement sont les principaux instruments communautaires de financement de la recherche et de l’innovation en Europe.
Depuis l’adoption en 2007 du 7ème PCRD, le budget de ces programmes est en nette augmentation. Il constitue une opportunité de visibilité pour l'ensemble des communautés scientifiques européennes.
Le 8ème PCRD, qui débutera au 1er janvier 2014, a identifié trois priorités pour la recherche dans le cadre de la stratégie Europe 2020 :

  • L’excellence scientifique
  • Le leadership industriel
  • Les défis sociétaux. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:19 - - Permalien [#]
Tags :


L’Alliance ATHENA - Domaines de recherche

AccueilDepuis 2010, pour accroître leur lisibilité internationale, une nouvelle typologie sert de référence en matière de description des recherches en SHS.
Cette typologie est issue d’un rapprochement avec la taxinomie correspondante du European Research Council (ERC) - ERC Panel Structure and Descriptors.
Outre la nomenclature issue de l'ancienne Mission Scientifique, Technique et Pédagogique (MSTP), co-existent à ce jour :

  • la nomenclature issue de la répartition en 10 sections des SHS du Comité National de la Recherche Scientifique (CN/CNRS)
  • la nomenclature issue des 31 sections du Comité National des Universités (CNU)
  • la nomenclature issue de la répartition du secteur pertinent de l'AERES en 7 panels, eux-mêmes subdivisés en 23 sous-domaines
  • la nomenclature des disciplines scientifiques de l’Observatoire des Sciences et des Techniques des métiers de chercheurs, reprise notamment par l’IRD. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:15 - - Permalien [#]
Tags :

L’Alliance ATHENA - Acteurs clés

AccueilLes Universités
Centre de gravité des forces de recherche en SHS, les universités réunissent plus de 22 000 enseignants-chercheurs présents dans plus de 700 unités de recherche.

Le CNRS
Fort de près de 2000 chercheurs, l’Institut national des SHS fait du CNRS le premier organisme de recherche en SHS. En partenariat avec les universités et les grands établissements de recherche, l’InSHS participe à l’activité de 303 unités de recherche ou de service.
En 2012, Le budget de fonctionnement de l’InSHS avoisine 337M€ dont 18 millions d’euros hors masse salariale.

Grandes écoles et autres établissements
Près de 3100 enseignants-chercheurs sont présents dans les Grands établissements (Ined, Inra, Ehess, Ephe, …)  et les Grandes écoles, notamment celles membres de la Conférence des grandes Ecoles — qui en comptent 1900.

Les SHS dans les autres organismes
Les politiques scientifiques en faveur de la pluridisciplinarité se traduisent par des recrutements des chercheurs SHS dans de nombreux organismes (INRA, IRD, CEA …). Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:12 - - Permalien [#]
Tags :

L’Alliance ATHENA - Indicateurs de la recherche

AccueilLes dérives liées à la définition et aux usages impropres d’indicateurs pour la recherche sont observables aujourd’hui dans l’ensemble des sciences. La tendance lourde d’appliquer aux SHS, les mêmes indicateurs de productivité que dans les sciences biologiques par exemple doit être retournée au profit d’une démarche qui prend en compte l’analyse de ces biais tout en ayant pour ambition d’accroître, y compris en SHS, la lisibilité de l’activité scientifique et donc d’accepter le recours à des indicateurs.
Le Groupe d’Activités Multi-Opérateurs « Etat des lieux et indicateurs » a pour mission, outre le croisement de bon nombres de données sur les SHS, d’expérimenter des indicateurs rendant compte au mieux des activités des chercheurs et, en particulier, de leurs publications.

5 sujets

  • Fiabilité du recueil des données pertinentes à l’échelle nationale ;
  • Dispositifs de nature à rendre ces données disponibles à l’ensemble des acteurs concernés ;
  • Dispositifs de critique et d’actualisation des indicateurs retenus ;
  • Utilisation des indicateurs dans les activités de prospective, de caractérisation et d’évaluation en SHS ;
  • Commensurabilité avec les indicateurs utilisés par les partenaires européens du domaine.

La reconnaissance de bases bibliographiques pertinentes
L’absence de bases bibliographiques internationales valides est une faiblesse directement observable pour les SHS. A l’exception de l’économie et de la gestion, les disciplines des SHS sont souvent mal d’objectivées comme le sont les champs en émergence.
De telles bases ne peuvent se limiter aux seuls articles et doivent s’ouvrir à d’autres formes d’écriture (livres, bases de données…).

La volonté de sortir d’une perspective nationale
La méconnaissance des SHS dans les politiques scientifiques n’est pas spécifique à la France. L’ambition d’ATHENA est de partager les résultats de ses travaux avec la communauté scientifique européenne. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 21:08 - - Permalien [#]
Tags : ,

L’Alliance ATHENA, sciences humaines et sociales

AccueilLieu de concertation, de médiation et de coopération entre les institutions, l’Alliance ATHENA a pour mission d’améliorer les dynamiques du système de recherche et de bâtir une réflexion prospective de long terme sur le domaine des sciences humaines et sociales.

Un espace de concertation…
Instance légère de coordination au service de la science et des enseignants-chercheurs et chercheurs du domaine des SHS, l’Alliance ATHENA a pour objectif de faciliter la prise de décisions collectives.

  • Des grands sujets de collaboration

Politique de site, internationalisation des SHS, valorisation, indicateurs d’activité, infrastructures de recherche constituent des sujets pour lesquels s’élaborent des politiques communes aux universités, grandes écoles et organismes.

  • Une réflexion prospective

ATHENA a constitué des groupes de réflexion prospective qui s’appuient sur les travaux menés au sein de différents comités (Comité National de la Recherche Scientifique, Comité National des Universités, Comité scientifique sectoriel de l’ANR…).

… pour la recherche en SHS
Partie prenante des discussions sur l’agenda stratégique national et, présente dans les discussions à l’échelle européenne, l’Alliance entend renforcer la place des SHS dans la compréhension et la résolution des grands problèmes sociétaux contemporains.

  • La Stratégie Nationale de Recherche (SNRe)

Dans le cadre de l’agenda stratégique initié en 2013 par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, ATHENA a mis en œuvre un large dispositif de consultation qui permettra de croiser les réflexions sur les grands enjeux de société, les avancées scientifiques et les conditions d’exercice du travail de recherche.
Au titre de sa mission de structuration, ATHENA est consultée pour la programmation annuelle de l’Agence nationale de la recherche.

  • La stratégie européenne de recherche: Horizon 2020

Le choix politique en Europe, et notamment dans le programme « Horizon 2020 », de passer du soutien à une recherche organisée par grands secteurs disciplinaires à une recherche s’organisant autour de défis d'inspiration et d'origine largement « sociétale » a fait l'objet d'un positionnement de l'Alliance.
ATHENA entend favoriser un travail explicitement consacré aux aspects épistémologiques, méthodologiques et institutionnels des changements en cours dans l'entreprise scientifique. Sans cette réflexion, les inflexions actuelles de la politique de recherche, sous-jacentes aux récents programmes européens, pourraient rester sans effet ou même être contreproductifs.
ATHENA  soutient les lieux de dialogue participant à la co-construction de l’espace européen de la recherche. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 18:58 - - Permalien [#]
Tags :

Allistene, l’alliance des sciences et technologies du numérique

AllistenePour accompagner les mutations économiques et sociales liées à la diffusion des technologies numériques, la France s’est dotée d’Allistene, l’alliance des sciences et technologies du numérique.
Le champ d’intervention d’Allistene recouvre le troisième axe prioritaire de la Stratégie nationale de recherche et d’innovation, définie par le gouvernement en 2009 : l’information, la communication et les nanotechnologies. Il correspond à l’ensemble du champ des sciences et technologies de l’information et de la communication.
Créée en décembre 2009, Allistene regroupe en tant que membres fondateurs la CDEFI, le CEA, le CNRS, la CPU, Inria et l’Institut Télécom. Ses membres associés sont l’INRA, l’INRETS et l’ONERA.

Ses objectifs :

  • Coordonner les acteurs de la fonction programmatique autour de priorités scientifiques et technologiques
  • Elaborer des programmes nationaux répondant à ces priorités, et des modalités pour la mise en œuvre de ces programmes
  • Renforcer les partenariats et les synergies entre l’ensemble des opérateurs de la recherche du domaine, universités, écoles, instituts, mais également entreprises
  • Prolonger les priorités et programmes nationaux dans les différentes initiatives européennes relevant du domaine.

Télécharger le document décrivant les missions et les thématiques d’Allistene.

Posté par pcassuto à 18:52 - - Permalien [#]
Tags :

A propos de l'Ancre

bandeau SiteA propos de l'Ancre
L'Ancre a été créée le 17 juillet 2009 à l’initiative des ministres en charge de l’Écologie, de l’Énergie et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Elle a pour mission de mieux coordonner et renforcer l’efficacité des recherches sur l’énergie menée par les organismes publics nationaux. Elle participe à la mise en œuvre de la stratégie française de R&D dans ce secteur.
Membres fondateurs : CEA, CNRS, CPU, IFPEN
Membres associés : ANDRA, BRGM, CDEFI, IRSTEA, CIRAD, CSTB, IFREMER, INERIS, INRA, IFSTTAR, INRIA, IRD, IRSN, LNE, ONERA.

Posté par pcassuto à 18:50 - - Permalien [#]
Tags :

Aviesan - Objectifs et missions

Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santéCréée en avril 2009, Aviesan rassemble les grands acteurs en sciences de la vie et de la santé en France.
Contexte
Les sciences de la vie et de la santé sont aujourd’hui au cœur de nombreux enjeux :

  • enjeux scientifiques, que manifestent de profondes mutations conceptuelles survenues ces vingt dernières années ;
  • enjeux technologiques, que démontre l’importance croissante des techniques d’imagerie, de séquençage, de criblage, d’extraction et de traitement des données ;
  • enjeux sanitaires, que signalent la progression des affections chroniques, le développement des pathologies associées au vieillissement, la persistance du risque infectieux, la survenue de maladies émergentes ;
  • enjeux sociaux, que traduisent les fortes attentes des citoyens vis-à-vis de l’accès aux progrès de la science et de la médecine ;
  • enjeux économiques, que montre la forte rentabilité des investissements consentis dans le domaine biomédical.

La France se situe actuellement au cinquième rang mondial de la production scientifique dans le domaine des sciences de la vie et de la santé. Les publications de ses grands organismes de recherche ont un indice d’impact supérieur à 1, c’est-à-dire que leur influence mesurée par citations se situe au-dessus de la moyenne internationale. Cette recherche de qualité est assurée par une pluralité d’acteurs : huit grands établissements publics auxquels s’associent les universités et les CHU.
Aviesan est née de la volonté d’accroître encore ces performances de la recherche française, en favorisant sa cohérence, sa créativité et son excellence. Cette mission appelle une coordination scientifique des grandes thématiques de recherche, transversales à tous les organismes, et une coordination opérationnelle des projets, des ressources et des moyens.
Objectifs
Organisation d'Aviesan.

Posté par pcassuto à 18:47 - - Permalien [#]
Tags :

Vocation et missions des Alliances

Dans certains domaines clés, il faut décloisonner, renforcer la coordination des travaux et rapprocher les différents acteurs de la recherche : c'est la vocation des Alliances. La France dispose désormais de cinq Alliances dans les domaines des sciences de la vie et de la santé, de l'énergie, des sciences et technologies de l'information, de l'environnement, et des sciences humaines et sociales.
Aviesan, Ancre, Allistène, AllEnvie, Athena.
Les Alliances ont vocation à améliorer la coordination entre les acteurs d'un même champ de recherche, et à bâtir une réflexion prospective de long terme. Elles ont pour objectifs d'accroître la performance, la visibilité, le rayonnement international et de valoriser la recherche française.

Leurs missions :

  • Favoriser les partenariats de recherche et les synergies entre les acteurs publics et privés du secteur (organismes de recherche, universités et entreprises), en France et en Europe.
  • Concevoir des programmes thématiques de R&D cohérents avec la stratégie nationale de recherche et d'innovation.
  • Participer à l'élaboration de la programmation de l'Agence nationale de la recherche (A.N.R.)..
  • Participer à la construction de l'espace européen de la recherche et à la coordination des efforts de recherche publique à l'international.

Les cinq Alliances
Aviesan, l'Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé
Date de naissance : 8 avril 2009
Membres fondateurs : Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), le Commissariat à l'Energie Atomique (C.E.A.), l'Institut national de recherche agronomique (INRA), Institut national de recherche en informatique et en automatique (INRIA), l'Institut de recherche pour le développement (I.R.D.), Institut Pasteur, Conférence des présidents d'universités (C.P.U.), Conférence des directeurs généraux de centre hospitalier universitaires.
Aviesan représente tous les laboratoires français sur les maladies neuro-dégénératives dans le cadre de la programmation conjointe sur le sujet.

Ancre, l'Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie
Date de naissance : 17 juillet 2009
Membres fondateurs : le Commissariat à l'Energie Atomique (CEA), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), l'Institut français du pétrole (I.F.P.).
Membres associés : ANDRA, B.R.G.M., CEMAGREF, CIRAD, C.P.U., C.S.T.B., IFREMER, INERIS, INRA, INRETS, INRIA, I.R.D., I.R.S.N., ONERA.
Cette Alliance vise à mieux coordonner et à renforcer l'efficacité des recherches sur l'énergie menées par les divers organismes publics nationaux. Elle participe à la mise en œuvre de la stratégie française de recherche et développement dans ce secteur, et à l'Alliance européenne sur la Recherche en Energie (European Energy Research Alliance, ou EERA).

Allistène, l'Alliance des sciences et technologies du numérique
Date de naissance : 17 décembre 2009
Membres fondateurs : la Conférence des Directeurs d'Écoles et Formations d'Ingénieurs (CDEFI), le Commissariat à l'Energie Atomique (C.E.A.), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), la Conférence des présidents d'université (C.P.U.), l'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) et l'Institut Télécom.

AllEnvie, l'Alliance dans le domaine de la recherche environnementale
Date de naissance : 9 février 2010
Membres fondateurs : le Bureau de recherches géologiques et minières (B.R.G.M.), le Commissariat à l'Energie Atomique (C.E.A.), l'Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement (Cemagref), le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad), le Centre national de recherche scientifique (C.N.R.S.), la Conférence des présidents d'université (C.P.U.),l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer), l'Institut national de recherche agronomique (INRA),l'Institut de recherche pour le développement (I.R.D.), le laboratoire central des ponts et chaussées (L.C.P.C.), Météo France et le Muséum national d'histoire naturelle.

Athena, l'Alliance nationale des humanités, sciences humaines et sciences sociales
Date de naissance : 22 juin 2010
Membres fondateurs : le Centre national de recherche scientifique (CNRS), la Conférence des Grandes Ecoles (CGE), la Conférence des présidents d'université (CPU), et l'Institut national d'études démographiques.
Athena a notamment pour objectifs de concevoir les moyens de consolider les dispositifs d'accueil de la qualité scientifique (Institut universitaire de France, chaires d'excellence, Instituts d'études avancées, Maisons des sciences de l'Hommeetc.), et de faire des propositions pour développer les coopérations entre les acteurs de la recherche en matière d'infrastructures de recherche et grands équipements (bibliothèques, numérisation).

Les alliances dans l'espace européen de la recherche
Les alliances ont vocation à participer aux dispositifs de coordination des efforts de recherche des Etats européens intéressés dans un domaine donné au travers d'instruments tels que les programmations conjointes (liens), le SET-plan.

Posté par pcassuto à 18:44 - - Permalien [#]
Tags :