20 août 2013

Agrément des centres d'examen du diplôme de compétence en langue

Logo de l'Agence Régionale de la Formation tout au long de la vie (ARFTLV Poitou-charentes)Le diplôme de compétence en langue est un diplôme national professionnel qui atteste les compétences, acquises par des adultes en langue de communication usuelle et professionnelle, communes à l'ensemble des secteurs d'activité économique.
Les organismes de formation peuvent organiser l'examen conduisant au diplôme de compétence en langue s'ils sont agréés par le recteur d'académie.
Un arrêté liste la composition du dossier de demande d'agrément à déposer au rectorat. La décision d'agrément, octroyé pour 3 ans, précise les modalités de fonctionnement de l'organisme par rapport au dispositif académique et mentionne l'habilitation ou non de l'organisme à percevoir des candidats les droits d'inscription à l'examen.
Arrêté du 12 juillet 2013.

Posté par pcassuto à 06:37 - - Permalien [#]
Tags : ,


19 août 2013

Master’s Degree Is New Frontier of Study Online

http://graphics8.nytimes.com/images/misc/nytlogo152x23.gifBy . Next January, the Georgia Institute of Technology plans to offer a master’s degree in computer science through massive open online courses for a fraction of the on-campus cost, a first for an elite institution. If it even approaches its goal of drawing thousands of students, it could signal a change to the landscape of higher education. From their start two years ago, when a free artificial intelligence course from Stanford enrolled 170,000 students, free massive open online courses, or MOOCs, have drawn millions and yielded results like the perfect scores of Battushig, a 15-year-old Mongolian boy, in a tough electronics course offered by the Massachusetts Institute of Technology. Read more...

Posté par pcassuto à 05:09 - - Permalien [#]
Tags :

17 août 2013

Framework for Fair Recognition of Joint Degrees

http://www.ecaconsortium.net/admin/files/assets/subsites/1/news/images/foto_1373444376_thumb.jpgIn recent years, both the award of joint degrees and the recognition of these degrees have caused considerable discussions and difficulties. The Guidelines for Good Practice for Awarding Joint Degrees published earlier this year and the newly published Framework for Fair Recognition of Joint Degrees aims to provide more consistency and substantiation in awarding and recognising joint degrees.
The main problem addressed by the Framework for Fair Recognition of Joint Degrees was the finding that national information centres on recognition (ENIC-NARICs) dealt very differently with joint degrees and other degrees awarded for joint programmes. The same problem was found even more clearly among credential evaluators at higher education institutions.
In order to facilitate the fair and flexible recognition of joint degrees, the European Consortium for Accreditation (ECA) and ENIC-NARICs have established a long-term cooperation. One of the results of this cooperation has been the publication of Guidelines for Good Practice for Awarding Joint Degrees. That publication is aimed at higher education institutions and their joint programmes. The other side of the same coin is the Framework for Fair Recognition of Joint Degrees. This publication is aimed at credential evaluators, those who will need to recognise the joint degree or give advice on it.
About the publication
The elements that play a role when evaluating a degree (such as the status of the institutions, the awarding of the degree, the quality, etc.) are of course the same for both regular and joint degrees. The context of these elements is however quite different. This makes the recognition of joint degrees not always as straightforward as the recognition of regular degrees. The Framework for Fair Recognition of Joint Degrees presents a substantiation of the elements that might influence how credential evaluators look at an awarded joint degree. All these issues are then dealt with separately through examples. Each issue or example presents a conclusion for recognising the joint degree discussed. Download the Framework for Fair Recognition of Joint Degrees.

Posté par pcassuto à 15:49 - - Permalien [#]
Tags :

14 août 2013

Mesure des effets établissement sur le salaire des diplômés du supérieur

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/net.doc/915-14-fre-FR/Net.Doc_large.pngMesure des effets établissement sur le salaire des diplômés du supérieur. Par Jean-François Giret, Mathieu Goudard. Net.Doc , n° 72 , 2010 , 30 p.
L’insertion des diplômés du supérieur peut être dépendante de variables individuelles (niveau de diplôme et discipline notamment), de la situation du marché du travail mais aussi de certaines caractéristiques de l’établissement d’origine (budget, ressources humaines, mode de sélection…). Ce travail a pour objectif de mesurer l’impact que peuvent avoir les établissements d’enseignement supérieur sur l’insertion de leurs diplômés, et plus précisément sur leur rémunération. Il constitue un prolongement d’un travail antérieur (Giret, Goudard, 2007) qui portait sur le poids d’un effet propre des universités sur la rémunération de leurs diplômés sortis de l’enseignement supérieur en 1998. Le travail est poursuivi ici à partir de données plus récentes, celles de l’enquête Génération 2004 du Céreq, et en élargissant le champ d’analyse aux écoles d’ingénieurs et aux IUT. Pour les trois types d’établissement d’enseignement supérieur (universités, IUT, écoles d’ingénieurs), l’effet propre est en général faible : la plus grande partie de la variance des salaires, quelle que soit la formation, est expliquée par des caractéristiques individuelles des diplômés et par la conjoncture sur le marché régional du travail où la majorité d’entre eux s’insère. Quelques variables liées aux établissements ont cependant un effet positif sur la rémunération de leurs diplômés : le niveau de sélection à l’entrée pour les écoles d’ingénieur, la part d’enseignants-chercheurs pour les IUT ou la part d’autofinancement pour les universités. De plus, pour les universités, la part des boursiers sur critères sociaux a toujours un effet significatif et négatif sur l’insertion, ce qui montre l’importance pour les établissements de créer du capital social lorsque leurs diplômés n’en disposent pas. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 05:30 - - Permalien [#]
Tags : ,

Quels emplois pour les débutants diplômés du supérieur ?

http://www.cereq.fr/var/plain_site/storage/images/collections/net.doc/915-14-fre-FR/Net.Doc_large.pngQuels emplois pour les débutants diplômés du supérieur ? Une analyse de la qualité des emplois au cours des trois premières années de vie active de la Génération 2004. Nathalie Moncel. Net.Doc, n° 67, 2010, 26 p.
L’enquête Génération 2004 décrit les trajectoires d’emploi des jeunes sortis diplômés de l’enseignement supérieur en 2004. Elle nous renseigne ainsi sur la qualité des emplois occupés par ces débutants au cours de leurs trois premières années de vie active. Une analyse typologique conduit à distinguer trois classes de positions professionnelles selon la qualité des emplois en termes de salaire, de statut, de temps de travail, d’accès à la formation, et selon la durée et l’occurrence dans les trajectoires d’insertion. La classe des emplois de qualité supérieure regroupe un quart des positions professionnelles offertes aux débutants. Elle concentre des emplois sur des postes d’encadrement, occupés par des sortants à niveau bac+5 d’écoles et de filières universitaires professionnalisées, notamment celles des spécialités médicales. À l’autre bout de l’échelle se trouvent regroupées 30 % des positions professionnelles, sur des postes d’employés des services et du commerce et d’ouvriers de l’industrie, dont les conditions d’emploi associent faibles salaires et instabilité. Les jeunes diplômés du supérieur n’y font que passer pour peu qu’ils aient un diplôme supérieur à bac+2. Une large part des emplois que connaissent les jeunes au cours de leurs trois premières années de vie active, se situe dans une classe moyenne rassemblant les professions intermédiaires et les enseignants ainsi que certains emplois d’exécution situés dans les secteurs financiers, les services professionnels aux entreprises et l’administration. Plus que la filière ou la spécialité de formation, c’est le niveau du diplôme de sortie qui va déterminer les chances d’accès des débutants aux différentes classes d’emploi. Les opinions des jeunes sur leur situation professionnelle corroborent la qualité mesurée des emplois. Le sentiment de dévalorisation des diplômes est fort pour les débutants sur des emplois de mauvaise qualité alors que les débutants ayant des emplois de qualité supérieure se sentent à leur place et expriment le souhait de rester dans cet emploi. Télécharger la publication.

Posté par pcassuto à 05:26 - - Permalien [#]
Tags :


06 juillet 2013

Egracons (European Grade Conversion System) Survey for HEIs in Europe

http://www.eua.be/images/logo.jpgThe Egracons (European Grade Conversion System) project aims to facilitate exchange mobility by working out a conversion system based on ECTS grade conversion tables as used in the ECTS Users’ Guide.
The project, which is cofunded by the EC, aims to “create tools to enable an accurate interpretation of marks (or grades) given abroad and a fair and manageable conversion of these marks to a local mark in the home institution”.
As part of the project, the organisers are carrying out a survey of higher education institutions in Europe. The survey is open to staff with authority on grade conversions and recognition at the institutional, faculty or departmental level within HEIs. The information gathered from the answers will be used “to draw up both institutional and country reports for the whole of Europe and work out the final specifications for the Egracons online tool for grading conversion”.
The survey is available online and the deadline is 1 August 2013. More information about the project, comprised of a consortium of partners from across Europe, is available here.

Posté par pcassuto à 22:37 - - Permalien [#]
Tags : ,

02 juin 2013

Diplômes et salaires: les représentations des étudiants

http://www.prao.org/images/rhone_alpes_orientation.gifLes étudiants anticipent-ils correctement la valeur de leur diplôme sur le marché du travail? C'est le titre du document de travail de l'Institut de Recherche sur l’Education de l'Université de Bourgogne.
Ce travail analyse la manière dont les étudiants de première année d'université anticipent leurs salaires futurs, puis compare ces salaires à ceux qu'ils peuvent réellement observer sur le marché du travail. Les résultats montrent globalement une surestimation des salaires anticipés d'environ 9%. Les salaires anticipés après dix ans de carrières sont supérieurs de 28% aux salaires observés des diplômés à ancienneté comparable.
Les résultats soulignent également l'importance de l'environnement familial lors du choix des études supérieures. Les salaires anticipés vont être plus élevés lorsque les parents vont s'intéresser à l'orientation de leurs enfants, lorsqu'ils seront d'accord avec leur projet scolaire et lorsque la profession du père est liée avec le projet scolaire des parents.
Consultez l'étude sur le site de l'IREDU
.

http://www.prao.org/images/rhone_alpes_orientation.gif Students they anticipate correctly the value of their degree in the labor market? This is the title of the paper of the Institute of Educational Research at the University of Burgundy. This work examines how students of first year university anticipate future wages, then compare these salaries to those they can actually observe in the labor market. More...

Posté par pcassuto à 23:24 - - Permalien [#]
Tags :

16 mars 2013

Licence Pro, VAE, puis Master 2

http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpgBlog Educpros de Pierre Dubois. Directeur de la licence professionnelle Management des organisations de l’économie sociale (LP MOES) à Marne-la-Vallée, j’ai toujours conseillé aux diplômés (150 pour les promotions 2004 à 2008) de ne pas poursuivre immédiatement des études, d’entrer sur le marché du travail pour progresser en compétences et accumuler des premières expériences professionnelles. Je leur expliquais la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE instaurée en 2002) et son grand intérêt: celui de pouvoir un jour, pour les besoins de la carrière professionnelle, accéder directement à un Master 2 sans passer par un M1. Suite de l'article...
http://blog.educpros.fr/pierredubois/wp-content/themes/longbeach_pdubois/longbeach/images/img01.jpg Blog Educpros Pierre Dubois. Director of professional license management organizations in the social economy (LP MOES) in Marne-la-Vallée, I have always advised graduates not to pursue studies immediately, to enter the labor market to advance skills and accumulate work experience first. More...

Posté par pcassuto à 15:27 - - Permalien [#]
Tags : , ,

14 novembre 2012

Publication de l'enquête sur l'insertion professionnelle des diplômés de l'université

Étudiants en amphiLes résultats de l'enquête sur l'insertion professionnelle des diplômés 2009 de l'université sont publiés ce 13 novembre 2012 sur le site du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
Réalisée entre décembre 2011 et avril 2012, cette troisième enquête nationale sur l'insertion professionnelle des diplômés de l'université concerne les diplômés 2009 de D.U.T., licence professionnelle et master. Elle a pour objectif d'évaluer la situation professionnelle, 30 mois après l'obtention du diplôme, des diplômés français issus de la formation initiale, entrés immédiatement et durablement sur le marché de l'emploi après l'obtention de leur diplôme.
Taux d'insertion professionnelle des diplômés 2009 de l'université

Les résultats présentés sont issus de la troisième enquête nationale sur l'insertion professionnelle des diplômés de l'université, réalisée entre décembre 2011 et avril 2012. Celle-ci a porté sur les diplômés 2009 de D.U.T., de licence professionnelle et de master. Elle a pour objet d'évaluer la situation professionnelle, 30 mois après l'obtention du diplôme, des diplômés français issus de la formation initiale, entrés immédiatement et durablement sur le marché de l'emploi après l'obtention de leur diplôme, représentant respectivement 12%, 55% et 39% de l'ensemble des diplômés de chacun de ces diplômes. Cette évaluation est faite au travers de quatre indicateurs - le taux d'insertion, la part d'emplois de niveau cadre ou professions intermédiaires, la part d'emplois stables et la part d'emplois à temps plein - déclinés par domaine (Droit-Economie-Gestion, Lettres-Langues-Arts, Sciences humaines et sociales, Sciences, Technologies et Santé) et par discipline du diplôme. Pour les diplômés de master, ces indicateurs sont calculés pour chaque université dont le taux de réponse garantit une qualité suffisante des résultats, et pour chaque domaine et discipline pour lesquels  les effectifs de répondants sont supérieurs à 30. Ils sont accompagnés d'éléments de contexte socio-économique: taux de chômage régional et pourcentage de diplômés boursiers.
Compte tenu du nombre de réponses, des écarts de quelques points entre les universités peuvent n'être pas significatifs. Pour les diplômés de licence professionnelle et de  D.U.T, seuls les résultats nationaux sont publiés car les effectifs au niveau des universités sont trop petits. Le calcul de ces indicateurs a été effectué par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche sur la base des données transmises par les universités.
Résultats nationaux - diplômés 2009: Note de présentation. Indicateurs synthétiques par disciplines détaillées. Caractéristiques des emplois occupés par les diplômés de master 2009. Note de méthodologie.
Note de présentation
Dans un contexte économique très similaire à celui de l’année précédente – 9,3% de taux de chômage en France métropolitaine au dernier trimestre 2011 – la situation vis-à-vis de l’emploi, 30 mois après leur entrée sur le marché du travail, des jeunes sortis en 2009 de l’université après l’obtention d’un Master, d’une licence professionnelle (LP) ou d’un DUT diffère peu de celle qu’avait connue la promotion précédente un an auparavant: comme pour cette dernière 91% des diplômés de Master et 92% des diplômés de LP sont en emploi; pour les diplômés de DUT, qui sont de plus en plus nombreux à poursuivre des études après l’obtention de leur diplôme, le pourcentage se tasse légèrement puisqu’il n’est que de 89% contre 91% l’année précédente.
En dehors du niveau de l’emploi, qui augmente avec le nombre d’années d’études, les conditions d’embauche sont plus favorables en LP qu’en master et en DUT: 80% de ceux qui sont en emploi ont un emploi stable contre 73% et 71% en master et en DUT; 96% ont un emploi à temps plein contre 94% et 92% en master et en DUT. Ces différences sont remarquablement stables puisqu’elles étaient pratiquement identiques pour les diplômés 2007 et 2008.
Les diplômés de Droit-Economie-Gestion (DEG) et Technologies-Sciences-Santé (TSS) bénéficient de conditions d’embauche nettement plus favorables que ceux de Sciences humaines et sociales (SHS) et de Lettres-Langues-Arts (LLA). Ainsi 92% des diplômés de Master de DEG et de TSS (qui représentent 71% de l’ensemble) sont en emploi 30 mois après leur entrée dans la vie active contre 88% et 85% seulement en SHS et en LLA. L’avantage des premiers est plus net encore en termes de qualité des emplois occupés: ceux-ci sont plus souvent de niveau cadre ou profession intermédiaire (20 points d’écart entre TSS et LLA), plus souvent stables (20 points d’écart entre DEG et SHS) et plus souvent à temps plein. Les diplômés de LP et de DUT connaissent des différences similaires sauf pour le niveau des emplois occupés par les diplômés de DEG, nettement plus faible.
Comme les années précédentes, près des deux-tiers des diplômés de master en emploi travaillent dans une entreprise privée. Cette proportion diminue toutefois très légèrement, à 63% cette année contre 66% l’an dernier, au profit de la fonction publique dont la part progresse de 15% à 18%. Cette évolution ne touche pas les titulaires d’un Master du domaine TSS dont les trois-quarts travaillent toujours dans une entreprise privée. Elle concerne plus particulièrement certaines disciplines tertiaires comme le droit, l’économie, l’information-communication. En histoire-géographie ce sont les emplois dans les associations qui diminuent, de 19% à 14%, au profit de la fonction publique dont la part passe de 37% à 44%.
Les diplômés de DEG se dirigent principalement vers les activités financières ou d’assurance (20%), et à un degré moindre vers le commerce, les transports, l’hébergement et la restauration (14%). L’enseignement (20%) et les arts, spectacles et activités récréatives (16%) recrutent à eux-seuls plus du tiers des diplômés de LLA, tandis que près de la moitié des diplômés de TSS rejoignent le secteur des activités spécialisées, scientifiques et techniques (25%), ou les industries (19%).
Les diplômés de Master sont plus mobiles que les diplômés de LP ou de DUT : dans 47% des cas, leur emploi se situe en dehors de la région de leur université, contre respectivement 39% et 28% pour les diplômés de LP et de DUT.
Méthodologie

Les données présentées sont issues de la troisième enquête menée par le MESR et les universités publiques françaises de métropole et des DOM (à l’exception de Paris Dauphine et de Paris II). Cette enquête a été menée en décembre 2011 auprès de 85 700 jeunes ayant obtenu en 2009 un diplôme de Master, de DUT ou de Licence professionnelle.
Le taux d’insertion est défini comme étant la part des diplômés occupant un emploi, quel qu’il soit, sur l’ensemble des diplômés présents sur le marché du travail (en emploi ou au chômage). Il est calculé sur les diplômés de nationalité française, issus de la formation initiale, entrés immédiatement et durablement sur le marché du travail après l’obtention de leur diplôme en 2009. Les diplômés vérifiant ces conditions représentent respectivement 39%, 55% et 12% de l’ensemble des diplômés de master, Licence professionnelle et DUT. Source: MESR-DGESIP/DGRI-SIES. Champ: France métropolitaine + DOM.
Résultats nationaux - diplômés 2008
Indicateurs synthétiques par disciplines détaillées

Caractéristiques des emplois occupés par les diplômés de master 2008

Résultats nationaux - diplômés 2007

Indicateurs synthétiques par disciplines détaillées

Caractéristiques des emplois occupés par les diplômés de master 2007
.
Οι μαθητές αμφίβολους Τα αποτελέσματα της έρευνας για την απασχολησιμότητα των αποφοίτων του πανεπιστημίου είναι 2009 που δημοσιεύθηκε στις 13 Νοεμβρίου 2012 σχετικά με την ιστοσελίδα του Υπουργείου Ανώτατης Εκπαίδευσης και Έρευνας.
Διενεργήθηκε μεταξύ Δεκεμβρίου 2011 και Απριλίου 2012, η τρίτη εθνική έρευνα για την απασχολησιμότητα των αποφοίτων πανεπιστημίου για τους αποφοίτους 2009 DUT, επαγγελματική άδεια και master.
Έχει ως στόχο να αξιολογήσει την κατάσταση της απασχόλησης, 30 μήνες μετά την αποφοίτηση, οι απόφοιτοι από τη γαλλική εκπαίδευση, άμεση και μόνιμη εισήλθαν στην αγορά εργασίας μετά την αποφοίτησή τους.
Ποσοστό της απασχολησιμότητας των πτυχιούχων το 2009 από το Πανεπιστήμιο

Τα αποτελέσματα που παρουσιάζονται είναι από την τρίτη εθνική έρευνα για την απασχολησιμότητα των αποφοίτων πανεπιστημίου, που διενεργήθηκε μεταξύ Δεκεμβρίου 2011 και Απριλίου 2012
. Περισσότερα...

Posté par pcassuto à 23:44 - - Permalien [#]
Tags : ,

09 avril 2012

5500ème article sur le blog / Apprentissage - le guide régional CAP, BTS mais aussi licence, master et diplôme d’ingénieur

http://www.etoile.regioncentre.fr/webdav/site/etoile/shared/Upload/Se_former/Alternance/apprentissage/guide-apprentissage-2012-couv.jpgPar Kogito.fr. Tout savoir sur les formations, du CAP au diplôme d’ingénieur.
Téléchargeable, l’édition 2012 du guide de l’apprentissage détaille les 300 formations proposées en région Centre. CAP, BTS mais aussi licence et diplôme d’ingénieur, le niveau de qualification des apprentis ne cesse d’augmenter.
Des métiers et des diplômes

En 2012 en région Centre, 20 427 filles et garçons partagent leur temps entre un CFA* et une entreprise: 20 427 filles et garçons qui ont choisi l’apprentissage pour se former. L’apprentissage permet d’accéder à près de 300 diplômes de l’enseignement technologique ou professionnel. CAP, BTS, licence professionnelle, master ou diplôme d’ingénieur, "les diplômes acquis par la voie de l’apprentissage sont les mêmes que ceux acquis dans le cadre scolaire" précise l’édition 2012 du guide régional de l’apprentissage. Gratuit et téléchargeable en ligne, ce guide recense l’ensemble des secteurs concernés en région Centre. Et ils sont nombreux. Il y a bien sûr les traditionnels métiers de l’hôtellerie, de la restauration, du commerce, du bâtiment ou des travaux publics mais ils sont loin d’être les seuls. L’industrie chimique, la communication, la banque, l’assurance, l’électronique ou la logistique recrutent et forment aussi des apprentis. Seules "certaines professions du secteur médical et paramédical (médecin, pharmacien, dentiste…) ne sont pas accessibles par cette voie" note le guide régional. C’est également le cas des professions libérales (avocat, notaire…) et de la fonction publique (armée, police, Éducation nationale).
Un mode d’emploi de l’apprentissage

Pratique, le guide régional accompagnera les futurs apprentis dans toutes leurs démarches comme la recherche d’une entreprise d’accueil qui "s’assimile à une véritable recherche d’emploi". Mais il prévient : "Le meilleur atout reste le contact direct avec les employeurs et la candidature spontanée. L’expérience prouve, en effet, que c’est par le biais des démarches personnelles que l’on trouve le plus souvent son maître d’apprentissage." Exhaustif, ce livret de 63 pages insiste sur les droits et obligations liés au contrat d’apprentissage signé entre l’apprenti, l’employeur et le Centre de Formation d’Apprentis (CFA). On y trouve ainsi des informations sur la rémunération des apprentis – déterminée selon un pourcentage du SMIC calculé en fonction de l’âge et de l’ancienneté – et sur le temps de travail dans l’entreprise. L’occasion de souligner qu’il est interdit aux apprentis âgés de moins de 18 ans de travailler entre 22 heures et 6 heures du matin, ainsi que le dimanche. Précisons que des dérogations sont accordées aux futurs boulangers mineurs qui peuvent rejoindre les fournils dès 4 heures du matin.
Une offre formation adaptée

Dès la rentrée prochaine en région Centre, l’apprentissage s’ouvre à 32 nouvelles formations sur l’ensemble des niveaux de formation, du niveau V (CAP) au niveau I (Master et ingénieur). Si l’élévation du niveau de qualification est un axe important, proposer une offre de formation de qualité en direction des publics les plus fragiles constitue également une priorité. Dans ce cadre, une attention toute particulière est portée à l’évolution de l’offre de formation de niveau IV et infra avec 12 ouvertures de formation. Les formations en lien avec le développement durable ne sont pas oubliées avec l'ouverture pour 2012 de deux formations supérieures: la licence professionnelle Eco logistique des produits et des services à Issoudun, la licence professionnelle Energie renouvelable et gestion de l’énergie électrique à Tours. Pour répondre à la demande des branches professionnelles et s'adapter aux besoins du monde économique ont été ouverts: un bac pro Intervention patrimoine bâti au CFA du bâtiment du Loir-et-Cher, un diplôme de comptabilité et gestion au CFA académique (lycée Dessaignes à Blois), un diplôme d’Etat d’infirmier à Dreux…
Quelques liens pour aller plus loin

Apprentis : toutes les aides.
Apprentissage : comment trouver un employeur.
Guide de l’apprentissage en région Centre, édition 2012.
Les formations en apprentissage en région Centre en ligne sur Etoile.
http://www.etoile.regioncentre.fr/webdav/site/etoile/shared/Upload/Se_former/Alternance/apprentissage/guide-apprentissage-2012-couv.jpg
Les autres repères du blog:
5000ème article sur le blog
/La formation continue des adultes dans le supérieur
,
4500ème article sur le blog
/40 ans de formation professionnelle,

4000ème article sur le blog
/Les chiffres 2010 de la VAE à La Réunion,
3500ème article sur le blog
/La VAE en Poitou-Charente en 2010,
3000ème article sur le blog/Contrats apprentissage et pro,
2500ème article sur le blog
/Journées Nationales des MDE et des PLIE,
2000ème article sur le blog
/Question Formation n°1,
1500ème article sur le blog/Seniors - le groupe SPB signe son accord,
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.

Do Kogito.fr. Všetko o výcviku, spoločnej poľnohospodárskej politiky v technickej stupňa. Stiahnuté, 2012 vydanie tejto príručky sú upresnené 300 learningové kurzy ponúkané v centre regiónu. SPP, BTS tiež licencie a inžinierske štúdium, kvalifikácia učňov sa neustále zvyšuje.
Ďalšie pamiatok v blogu:
5000. Blogu/Ďalšie vzdelávanie pre dospelých v oblasti vyššieho vzdelávania a 4500. článok o blog/40 rokov odbornej prípravy: výsledky a vyhliadky a

4000. Blogu/Postavy EVA za rok 2010 v Réunion, 3500. blogu / VAE v Poitou-Charente v roku 2010,

3000th blogu/učenia zmluvy a profesionalizácii a na 2500th blogu/národné dni MDE a Plie a

2000. Blogu/Školenie Otázka č 1, 1500. blogu/Seniori: SPB skupina podpísať dohodu,

1000. Článok na blog/hudobný festival v záhradách Mor a 500. blogu/Sympózium: "súostrovie inžinierske vzdelávanie"
. Viac...

Posté par pcassuto à 18:20 - - Permalien [#]
Tags : ,