09 février 2016

Grande conférence de la santé : pour Yvon Berland, « la question de la sélection doit être posée »

Considérée comme un rendez-vous phare des acteurs de la santé, la Grande conférence de la santé qui se déroulera le 11 février prochain, au Conseil économique, social et environnemental (Cese), entend apporter des réponses aux défis rencontrés par le système de soin français. Pour la CPU, l’organisation de l’offre de soins doit être la question centrale. Aussi, elle a formulé, par l’intermédiaire d’Yvon Berland, président d’Aix-Marseille Université et président de la commission des questions de santé à la CPU, un certain nombre de propositions avec l’espoir d’aboutir à une feuille de route claire et concrète à l’issue de la journée de travail.
CPU : Qu’attendez-vous de la Grande conférence de la santé du 11 février?
Yvon Berland : A mon sens, deux grands sujets doivent être prioritairement traités : l’organisation de l’offre de soins et le rôle des universités dans cette même organisation.
La tendance est, aujourd’hui, d’inverser le paradigme : les formations médicales mènent à des métiers qui s’intègrent à un système de santé qui n’a pas été défini au préalable. Or, c’est uniquement à partir de la définition de l’organisation de l’offre de soins que l’on peut définir les métiers nécessaires, les compétences pour les exercer et les formations qui doivent s’y attacher.
Dessiner les contours de l’offre est pour nous le point le plus important et nous espérons vraiment sortir de cette conférence avec une feuille de route claire et concrète.
Dans ses propositions, la CPU préconise le maintien de la première année commune aux études de santé (PACES), mais avec un numerus clausus défini au niveau régional. Pourquoi ?
La question de la sélection en fin de première année fait actuellement débat : doit-on maintenir cette sélection ? Le numerus clausus qui fixe le nombre d’étudiants admis en deuxième année, en vigueur depuis 1971, est-il encore légitime?
Une chose est sûre : le numerus clausus répond mal aux besoins sur le terrain. De surcroît, il est de plus en plus souvent contourné ! Certains étudiants partent étudier à l’étranger. Et une fois leur diplôme obtenu, ils reviennent exercer en France. Aujourd’hui, on estime à plus de 25 % le nombre des médecins inscrits à l’ordre qui ont obtenu un diplôme en dehors de l’hexagone. Il y a de d’hypocrisie à prétendre réguler le nombre des médecins en France, de manière très précise, alors qu’en réalité, le nombre de médecins formés à l’extérieur de la France est important. Voir l'article...

Posté par pcassuto à 19:19 - - Permalien [#]
Tags :


30 août 2014

Arrêté du 5 août 2014 portant approbation d'un avenant à la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé AMUE

Légifrance, le service public de l'accès au droit - AccueilArrêté du 5 août 2014 portant approbation d'un avenant à la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé « Agence de mutualisation des universités et des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche et de support à l'enseignement supérieur ou à la recherche (AMUE) », JORF n°0198 du 28 août 2014 page 14453, texte n° 19, NOR: MENS1404844A.
Par arrêté de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, du ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, du ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique, de la ministre des affaires sociales et de la santé, du ministre de la défense, de la ministre de la culture et de la communication, du ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement, et du secrétaire d'Etat chargé du budget en date du 5 août 2014, l'avenant n° 21 à la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé « Agence de mutualisation des universités et des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche et de support à l'enseignement supérieur ou à la recherche (AMUE) » est approuvé.
Il est placé auprès du groupement d'intérêt public « Agence de mutualisation des universités et des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche et de support à l'enseignement supérieur ou à la recherche » un commissaire du Gouvernement désigné par arrêté du ministre chargé de l'enseignement supérieur.
La convention constitutive modifiée, dont des extraits sont publiés en annexe au présent arrêté, peut être consultée par toute personne intéressée au siège du groupement et auprès du ministre chargé de l'enseignement supérieur.

Annexe
Extraits de l'avenant n° 21 à la convention constitutive du groupement d'intérêt public « AMUE »
Dénomination. - Champ d'intervention
La dénomination du groupement est « Agence de mutualisation des universités et des établissements d'enseignement supérieur ou de recherche et de support à l'enseignement supérieur ou à la recherche (AMUE) ».
Le champ d'intervention du groupement est le territoire national.
Objet du groupement
Le groupement a une compétence nationale et a pour objet, dans le respect de l'autonomie des membres qui le composent et dans le cadre de leurs missions, d'organiser leur coopération et de servir de support à leurs actions communes en vue d'améliorer la qualité de leur gestion, notamment :
- en contribuant à l'élaboration de leur système d'information ;
- en leur permettant de disposer d‘une offre logicielle plurielle répondant à leur diversité ;
- en accompagnant les changements et la modernisation des établissements en matière de pilotage et de gestion ;
- en assurant à leurs personnels des formations ;
- en participant à la construction de l'Espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche et à la coopération internationale dans ces domaines.
Il peut se voir confier par l'Etat la gestion d'instances représentatives de l'enseignement supérieur.
Membres du groupement
L'Etat, représenté par la ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche ;
Université d'Aix-Marseille ;
Université d'Amiens ;
Université d'Angers ;
Université des Antilles et de la Guyane ;
Université d'Artois ;
Université d'Avignon ;
Université de Besançon ;
Université de Bordeaux ;
Université Bordeaux-III ;
Université de Brest ;
Université Bretagne-Sud ;
Université de Caen ;
Université de Cergy-Pontoise ;
Université de Chambéry ;
Université Clermont-Ferrand-I ;
Université Clermont-Ferrand-II ;
Université de Corse ;
Université de Dijon ;
Université du Littoral ;
Université d'Evry-Val d'Essonne ;
Université Grenoble-I ;
Université Grenoble-II ;
Université Grenoble-III ;
Université de La Réunion ;
Université de La Rochelle ;
Université du Havre ;
Université du Mans ;
Université Lille-I ;
Université Lille-II ;
Université Lille-III ;
Université de Limoges ;
Université de Lorraine ;
Université Lyon-I ;
Université Lyon-II ;
Université Lyon-III ;
Université de Marne-la-Vallée ;
Université Montpellier-I ;
Université Montpellier-II ;
Université Montpellier-III ;
Université de Mulhouse ;
Université de Nantes ;
Université de Nice ;
Université de Nîmes ;
Université de la Nouvelle-Calédonie ;
Université d'Orléans ;
Université Paris-I ;
Université Paris-II ;
Université Paris-III ;
Université Paris-IV ;
Université Paris-V ;
Université Paris-VI ;
Université Paris-VII ;
Université Paris-VIII ;
Université Paris-X ;
Université Paris-XI ;
Université Paris XII ;
Université Paris-XIII ;
Université de Pau ;
Université de Perpignan ;
Université de Poitiers ;
Université de la Polynésie française ;
Université de Reims ;
Université Rennes-I ;
Université Rennes-II ;
Université de Rouen ;
Université de Saint-Etienne ;
Université de Strasbourg ;
Université de Toulon ;
Université Toulouse-I ;
Université Toulouse-II ;
Université Toulouse-III ;
Université de Tours ;
Université de Valenciennes ;
Université de Versailles - Saint-Quentin-en-Yvelines ;
Institut national polytechnique de Toulouse ;
Collège de France ;
Conservatoire national des arts et métiers ;
Ecole centrale des arts et manufactures, Paris ;
Ecole centrale de Marseille ;
Ecole centrale de Lille ;
Ecole centrale de Lyon ;
Ecole des hautes études en sciences sociales ;
Ecole nationale des chartes ;
Ecole normale supérieure ;
Ecole normale supérieure de Cachan ;
Ecole normale supérieure de Lyon ;
Ecole nationale supérieure d'arts et métiers ;
Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques ;
Ecole pratique des hautes études ;
Ecole nationale d'ingénieurs de Saint-Etienne ;
Ecole nationale supérieure des arts et industrie textiles ;
Ecole nationale d'ingénieurs de Brest ;
Ecole nationale d'ingénieurs de Metz ;
Ecole nationale d'ingénieurs de Tarbes ;
Ecole nationale supérieure de céramique industrielle ;
Ecole nationale supérieure de chimie de Clermont-Ferrand ;
Ecole nationale supérieure de chimie de Lille ;
Ecole nationale supérieure de chimie de Montpellier ;
Ecole nationale supérieure de chimie de Paris ;
Ecole nationale supérieure de chimie de Rennes ;
Ecole nationale supérieure d'informatique pour l'industrie et l'entreprise ;
Ecole nationale supérieure d'ingénieurs de Caen ;
Ecole nationale supérieure de mécanique et d'aérotechnique ;
Ecole nationale supérieure de mécanique et des microtechniques ;
Institut national des sciences appliquées de Rennes ;
Institut national des sciences appliquées de Toulouse ;
Institut national des sciences appliquées de Strasbourg ;
Institut national des sciences appliquées Centre-Val de Loire ;
Institut supérieur de mécanique de Paris ;
Université de technologie de Belfort-Montbéliard ;
Université de technologie de Compiègne ;
Université de technologie de Troyes ;
Institut de physique du Globe de Paris ;
Institut national d'histoire de l'art ;
Institut national des langues civilisations orientales ;
Institut polytechnique de Bordeaux ;
Institut polytechnique de Grenoble ;
Muséum national d'histoire naturelle ;
Observatoire de Paris ;
Université de technologie en sciences des organisations et de la décision de Paris-Dauphine ;
Institut d'administration des entreprises de Paris ;
Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence ;
Institut d'études politique de Bordeaux ;
Institut d'études politique de Grenoble ;
Institut d'études politique de Lille ;
Institut d'études politiques de Lyon ;
Institut d'études politiques de Rennes ;
Institut d'études politiques de Toulouse ;
Observatoire de la Côte d'Azur ;
Ecole nationale supérieure de l'électronique et de ses applications ;
Institut français de mécanique avancée ;
Communauté d'universités et établissements d'Aquitaine ;
Communauté d'universités et établissements Campus Condorcet ;
Communauté d'universités et établissements Clermont Université ;
Communauté d'universités et établissements Université européenne de Bretagne ;
Communauté d'universités et établissements Université de Grenoble ;
Communauté d'universités et établissements Hautes études-Sorbonne-Arts et Métiers ;
Communauté d'universités et établissements Lille Nord de France ;
Communauté d'universités et établissements de l'université de Lorraine ;
Communauté d'universités et établissements Université de Lyon ;
Communauté d'universités et établissements Université Nantes Angers Le Mans ;
Communauté d'universités et établissements Normandie-Université ;
Communauté d'universités et établissements Sorbonne Paris-Cité ;
Communauté d'universités et établissements Université Paris-Est ;
Communauté d'universités et établissements Université de Toulouse ;
Agence bibliographique de l'enseignement supérieur ;
Centre international d'études pédagogiques ;
Centre national des œuvres universitaires et scolaires ;
Institut national de recherche en sciences et technologies pour l'environnement et l'agriculture ;
Institut de recherche pour le développement ;
Institut national de la santé et de la recherche médicale ;
Observatoire des sciences et des techniques ;
Centre national d'enseignement à distance ;
Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement ;
Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage ;
Ecole nationale vétérinaire, agroalimentaire et de l'alimentation - Nantes Atlantique ;
Groupe des écoles nationales d'économie et statistique ;
Ecole nationale supérieure d'architecture de Grenoble ;
Ecole nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette ;
Ecole polytechnique ;
Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace ;
Ecole nationale des ponts et chaussées ;
Ecole des hautes études en santé publique ;
Ecole nationale vétérinaire de Toulouse ;
Supélec ;
Groupe d'étude et de contrôle des variétés et des semences ;
Institut national de recherche en informatique et en automatique ;
Institut français des sciences et technologies des transports, de l'aménagement et des réseaux.
Adresse du siège du groupement
Le siège du groupement est fixé au 103, boulevard Saint-Michel, 75005 Paris.
Durée de la convention
Le groupement est prorogé pour une durée indéterminée.
Régime comptable
Le groupement est soumis aux règles de la comptabilité publique. Les dispositions des titres Ier et III du décret n° 2012-1246 du 7 novembre 2012 portant adaptations de divers textes aux nouvelles règles de la gestion budgétaire et comptable publique, à l'exception des dispositions relatives au contrôle budgétaire (art. 220 à 228) lui sont applicables.
Régime actuellement applicable aux personnels propres du groupement
Lorsque les missions, les activités et les ressources du groupement le justifient, des agents contractuels rémunérés sur le budget de celui-ci peuvent être recrutés par des contrats de droit public. Les personnels ainsi recrutés n'acquièrent pas de droit à occuper ultérieurement des emplois au sein des membres du groupement.
Règles de responsabilité des membres entre eux et à l'égard des tiers
Dans leurs rapports entre eux, les membres sont tenus au respect des obligations du groupement. A l'égard des tiers, ils sont responsables des dettes du groupement à proportion de leur contribution aux charges du groupement. Ils ne sont pas solidaires.
Capital
Le groupement est constitué sans capital.
Administration. - Répartition des voix dans les organes délibérants
Le groupement est administré par une assemblée générale composée de tous les membres.
Chaque membre dispose d'une voix délibérative à l'assemblée générale.
Le groupement comporte également un conseil d'administration composé actuellement de dix-sept membres.

Posté par pcassuto à 21:04 - - Permalien [#]
Tags :

04 juillet 2014

Le rapport d’activité 2013 de l'Amue est en ligne !

Le rapport d’activité 2013 de l’Agence est désormais disponible en ligne. Cette année, beaucoup d’innovations. Le format d’abord : un document dématérialisé et complètement interactif. Le contenu ensuite. Des vidéos, des contenus dynamiques et des infographies donnent ainsi le cadre idéal pour vous faire partager nos réalisations.

Le rapport se divise en sept parties regroupant les actions et réalisations menées tout au long de l’année. Il revient notamment sur les actions d’intégration des systèmes d’information, les opérations de formations et d’accompagnement des personnels administratifs et techniques mais fait également le point sur les évènements impactants qu'a connu l'Agence en 2013.

Très bonne lecture !

Découvrir le rapport d'activité 2013.

Posté par pcassuto à 17:17 - - Permalien [#]
Tags :

21 novembre 2010

Signature d'une convention de partenariat pour 2011-2013 Amue-CPU-Caisse des dépôts

http://www.telemicron.fr/telemicron.php_fichiers/logo%20amue.jpgChristian Michau, directeur de l’Amue, Lionel Collet, président de la CPU et Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des Dépôts ont signé le 18 novembre 2010, une convention de partenariat qui ouvre une nouvelle phase de réalisations aux service des universités.
Cette convention portera sur les thèmes suivants :

  • Accompagnement de la mise en œuvre opérationnelle de la loi LRU.
  • Universités et territoires.
  • Immobilier universitaire, logement étudiant, développement durable.
  • Numérique.
  • Renforcement des liens universités avec le monde économique, formation tout au long de la vie.
  • Économie de la connaissance,  propriété intellectuelle et valorisation.

Après une phase d’accompagnement des universités dans le cadre d’un partenariat conclu entre la Caisse des Dépôts et la CPU en 2008, renouvelé en 2009, cette nouvelle convention, qui associe désormais l’Amue, permettra pour les trois prochaines années :

  • de continuer à accompagner les établissements dans leur réflexion stratégique ;
  • de mieux diffuser au sein des différentes communautés professionnelles des établissements le corpus de connaissance constitué par les études et recherches ;
  • d'étudier les conditions et les modalités d’un appui de la Caisse des Dépôts à l'Amue, notamment pour le développement des systèmes d’information des établissements.

Communique Presse. Convention Amue-CPU-CDC.

http://www.telemicron.fr/telemicron.php_fichiers/logo% 20amue.jpgChristian Michau, director of the Amue, Lionel Collet, President of the CPU and Augustin de Romanet, Director General of the Caisse des Dépôts signed November 18, 2010, a partnership agreement that opens a new phase of service to the achievements of universities. Press Communique. Convention Amue-CPU-CDC. More...

Posté par pcassuto à 10:13 - - Permalien [#]
Tags : , ,

19 juin 2009

Victoires de la modernisation de l’État, l’Amue sélectionnée avec Sifac

illustration sifacL'Amue avec sa nouvelle offre applicative de gestion financière et comptable, SIFAC, a été sélectionnée dans le cadre de la Victoire du Service, catégorie fonction publique d'État.
L’Amue fait partie des 36 nominés aux victoires de la modernisation de l’État dans le domaine « victoires du Services » avec la mise en place de son logiciel Sifac. Ces victoires récompensent les actions des différents acteurs publics engagés dans le programme de réforme de la fonction publique.
Parmi les 35 autres nominés on retrouve le CNRS, victoire de la Simplification, pour son action sur la dématérialisation des achats. La liste des nominés a été présentée par André Santini, secrétaire d’État chargé de la fonction publique, à l’occasion de la conférence de presse de présentation des rencontres de la modernisation de l’État et des acteurs publics qui aura lieu les 6, 7 et 8 juillet 2009.

illustratie sifacDe EUAM met de nieuwe reeks van applicatie management en de financiële boekhouding SIFAC, werd geselecteerd als onderdeel van de Victory Service, klasse van State Civil Service.
Het EUAM is een van de 36 kandidaten voor de overwinningen van de modernisering van de Staat op het gebied van "overwinningen van diensten" met de introductie van de software Sifac. Meer...

Posté par pcassuto à 15:10 - - Permalien [#]
Tags : , ,