Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité

Formation Continue du Supérieur

19 août 2013

De quelques difficultés des formateurs

http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/wp-content/themes/longbeach_desclaux/images/img01.jpg

Blog Educpros de Bernard Desclaux. Poursuite de la série d’articles à propos de la formation de formateurs. Je vais ici ouvrir une liste de difficultés que rencontre tout formateur et qui sera sans doute rallongée dans la suite des articles. Ce repérage est important dans le cadre de la formation de formateurs et il est important de les travailler et d’en prendre conscience. J’y reviendrais.
Autour de la définition du formateur
Par quoi le formateur est-il défini ? En l’absence de statut formel de formateur, il est d’abord enseignant, COP, CPE… Pour l’avoir observé, c’est d’ailleurs en général ainsi qu’ils se présentent, ou que les « collègues » stagiaires leur demandent de se présenter. Ils ne sont pas formateur, mais d’abord professeur d’anglais, de mathématiques, ou autres…
Par qui est-il défini ? Là les situations sont variables. Les corps d’inspection peuvent être « désignants », mais il y a surtout un grand principe de cooptation, et c’est surtout un réseau de connaissance qui repère, appelle, valide le futur formateur, très rarement un processus de formation du formateurs. En gros, on est formateur d’abord, et on se forme éventuellement après. Il y a donc une part de prise de risque personnel importante pour le formateur, et celui-ci est le plus souvent un « militant ». Suite...

 

Publicité
Publicité
19 août 2013

Former à l’inexistant

http://blog.educpros.fr/bernard-desclaux/wp-content/themes/longbeach_desclaux/images/img01.jpg

Blog Educpros de Bernard Desclaux. Depuis plusieurs années l’injonction au changement pédagogique s’accélère. Le principe de l’expérimentation, plus ou moins observée et évaluée, suivie d’une généralisation s’est muté en un principe de demande-proposition à changer immédiatement, à mettre en oeuvre du nouveau.
Lorsque j’exerçais, il y avait eu l’éducation à l’orientation et l’éducation à la citoyenneté puis de nouveaux dispositifs pédagogiques (travaux croisés, TPE, PPCP), ou des dispositifs de fonctionnement tels que les heures de vie de classe. Une tendance que l’on peut observer régulièrement lors de l’apparition de nouveautés pédagogiques de ce type, c’est une recherche de réponses en termes de contenu à une demande de modification de forme.
La commande
La formation continue se trouve soudain avec l’obligation soit de mettre en œuvre, soit de répondre à une demande à propos d’un nouvel objet, souvent encore peu identifié, pour lequel il faut tout à la fois élaborer un contenu, une forme, une définition,  un dispositif de formation, et trouver des « formateurs ». A ces formateurs-aventuriers la tâche non seulement d’élaborer cet objet, mais également de se transformer en messager auprès de leurs collègues. Et l’on sait ce que l’on fait du messager lorsqu’il est porteur d’une « mauvaise nouvelle » car dans n’importe quel groupe social, et c’est ce qui le tient ensemble, la majorité est conservatrice et perçoit le changement, le nouveau comme un danger qui remet en cause un équilibre si difficilement établit. Suite...

19 août 2013

MOOC: comment aider les enseignants qui se lancent?

http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/files/2013/05/blog-matthieu-cisel.jpg
L’organisation d’un MOOC demande beaucoup de temps ainsi qu’une grande diversité de compétences, allant de la pédagogie à la gestion de projet. Dans ces conditions, on comprend qu’il soit difficile voire impossible d’en organiser seul. Il faut donc recruter une petite équipe motivée et compétente. Et c’est là que commencent les ennuis. Qui recruter ? Comment rémunérer les uns et les autres, à commencer par les enseignants ? Faut-il mettre des doctorants à contribution, des étudiants ? Retour sur le véritable casse-tête auquel font face les établissements qui se lancent dans l’organisation de MOOC. Suite...

19 août 2013

Qui étaient les participants du MOOC Gestion de Projet ?

http://blog.educpros.fr/matthieu-cisel/files/2013/05/blog-matthieu-cisel.jpg
La première session du MOOC Gestion de Projet s’est terminée il y a maintenant quatre mois. Elle a soulevé de nombreuses questions. Nous nous proposons dans ce billet de discuter de l’une des plus récurrentes: Qui étaient les participants ? Quels étaient leur niveau d’étude, leur profession, leur nationalité ? Parmi les 3600 personnes qui se sont inscrites, pas moins de 2346 personnes ont répondu au questionnaire démographique que nous avons mis en place, soit la quasi-totalité des participants actifs, ce qui est relativement exceptionnel pour un MOOC. En général, sur les plates-formes américaines, seuls quelques pourcents des participants y répondent. Cette étude démographique du cours est donc l’une des plus précises en son genre…. Retour sur la question de la démographie du MOOC. Suite...

19 août 2013

La formation professionnelle en France : et si on en parlait ?

http://s2.lemde.fr/image/2012/11/02/87x0/1785082_7_e037_monde-academie_076192c71fa896836a8d7946c2880934.jpgPar Eric Charbonnier. La formation professionnelle est souvent oubliée dans le débat public sur l’éducation
Diminuer l’échec scolaire et limiter le redoublement, en finir avec le manque d’équité qui ronge le système éducatif français, investir massivement dans le primaire pour que chaque élève maîtrise les compétences de base, adapter des rythmes scolaires pour plus d’individualisation de l’enseignement, revoir la formation des enseignants pour la rendre plus axée sur l’acquisition des compétences pédagogiques … Pas une semaine ne se passe sans que l’un de ces thèmes ne soient abordés dans les médias français, dans le débat politique et même au fond sur ce blog … Suite...

Publicité
Publicité
19 août 2013

Les responsables politiques ne règlent que les questions accessoires de l’enseignement supérieur

 Par Benoît Floc'h. Pierre Tapie a été directeur général de l'Essec pendant douze ans (2001-2013) et président de la Conférence des grandes écoles pendant quatre ans (2009-2013). Aujourd'hui, il quitte ces deux postes pour créer une entreprise de conseil. Pierre Tapie a été l'un des acteurs de la révolution de l'enseignement supérieur. Revenant sur le chemin parcouru, il avertit : le manque de courage des responsables politiques et la réforme du lycée de 2010 fait peser de grands risques sur l'enseignement supérieur français.
Pendant vos mandats, la transformation de l'enseignement supérieur a été radicale. Le monde que vous quittez est-il si différent de celui dans lequel vous êtes entré ?
En une décennie, il s'est produit une explosion de la demande de formation dans le monde. Cela a entraîné de grandes transformations. Certains pays émergents ont investi massivement dans leur enseignement supérieur et leur recherche. Et de plus en plus d'étudiants sont allés étudier ailleurs. L'enseignement supérieur s'est mondialisé à grande vitesse. Pendant les douze ans que j'ai passés à la tête de l'Essec, le monde s'est enrichi de sept millions d'étudiants supplémentaires par an ! Suite...

19 août 2013

Apéro, grève, capote… La France expliquée aux étudiants étrangers

 Par Benoît Floc'h. Bizarrement, les mots les plus connus des étudiants étrangers qui choisissent la France ne figurent pas dans l'abécédaire que vient de sortir CampusFrance. Le petit guide de l'agence publique chargée de promouvoir l'enseignement supérieur français ne contient, en effet, ni le mot « circulaire » ni le mot « Guéant »...
« Cette circulaire a été abrogée, comme le ministre d'ailleurs... », plaisante-t-on à CampusFrance. Expulsée, donc, la « circulaire Guéant ». Mais l'« Abécédaire de la vie quotidienne et étudiante en France » contient bien d'autres mots. Pour la première fois, en effet, CampusFrance donne aux étudiants étrangers qui s'installent en France la définition - en français et en anglais - de ceux qu'ils entendront le plus souvent pendant leur séjour. Suite...

19 août 2013

Interdire le voile à l’université: une loi inutile ?

 Par Isabelle Rey-Lefebvre. La commission laïcité du Haut Commissariat à l’Intégration (HCI) recommande, parmi une douzaine de propositions, d’adopter une loi pour interdire le port du voile sur les campus (voir le Monde du  5 Aout 2013). Son rapport d'avril 2013 constate que la loi du 15 mars 2004 bannissant le port de signes ou tenues religieuses ostensibles dans les écoles, collèges et lycées publics, a permis d'apaiser les tensions. Faut-il, dès lors, l’étendre aux établissements d’enseignement supérieurs publics ?
« Non ! », répond sans hésiter Jean-Loup Salzmann, président de la Conférence des présidents d’universités (CPU) également président de Paris 13, une fac implantée en Seine-Saint-Denis. Interrogé par Le Monde, il ne cache pas son agacement : « Lors de notre audition, en mars dernier, nous avons fait part de notre opposition à une nouvelle loi et l’avons d’ailleurs écrit, ensuite, à deux reprises. Nous sommes attachés à la laïcité mais le dialogue, conforme à la tradition de liberté et de pluralisme de l’université, me parait plus utile. Par ailleurs, nos campus accueillent beaucoup d'étudiants étrangers ».
 Suite...

19 août 2013

16500ème article sur le blog / Les nouveaux défis de la pédagogie

http://www.headway-advisory.com/blog/wp-content/themes/headway/images/logo.jpgPar Olivier Rollot. À l’ère des Moocs, du numérique, quand les jeunes générations veulent travailler autrement et les entreprises recruter des profils plus innovants, tous s’interrogent sur ce que doit devenir la pédagogie dans l’enseignement supérieur. «Il faut éduquer aux processus d’apprentissage plutôt que d’apporter des contenus disponibles partout. Pour les enseignants, l’enjeu est de passer de la posture du maître sur l’estrade à celle du guide aux côtés de l’étudiant», résume François Fourcade, directeur scientifique du Centre d’innovation et de recherche en pédagogie de Paris qui vient d’organiser une Université d’été des enseignants de la CCI Paris Ile-de-France consacrée aux «grands défis mondiaux de l’enseignement» et d’abord à ceux liés à la pédagogie. Un sujet forcément central pour la première réunion de tous les personnels de la nouvelle CCI régionale. Suite...
Les autres repères du blog:
16000ème article sur le blog/Une formation qualifiante différée pour les jeunes non diplômés,
15500ème article sur le blog/Signature de cinq accords,
15000ème article sur le blog/Financez votre formation,
14500ème article sur le blog/Votre service public régional d'information sur l'emploi et la formation,
14000ème article sur le blog/Observatoire VAE,
13500ème article sur le blog/La Sorbonne université d’élite et de masse,
13000ème article sur le blog/Booster son parcours universitaire grâce à un stage,
12500ème article sur le blog/La disparition brutale de Vincent MERLE,
12000ème article sur le blog/Correspondant Informatique et Libertés (CIL),
11500ème article sur le blog/Enquête nationale sur les Conditions de vie des étudiants,
11000ème article sur le blog
/Conférence européenne des Experts de Bologne,
10500ème article sur le blog/Futur centre universitaire Fernando Pessoa dans l'Hérault,
10000ème article sur le blog/Organisme de formation,
9500ème article sur le blog/Un crédit d'impôt innovation pour les PME,
9000ème article sur le blog/La VAE dans les ministères certificateurs en 2011,
8500ème article sur le blog
/Cahier n°3 Enseignement supérieur du CESER,
8000ème article sur le blog/La VAE à l’Università di Corsica Pasquale Paoli,

7500ème article sur le blog
/
Les enjeux de la qualité au sein de l’ESS,

7000ème article sur le blog
/
Osez l'Université dans l'un de ses 31 CFA,

6500ème article sur le blog
/
Le CV
,
6000ème article sur le blog/L'Association ASSPRO,
5500ème article sur le blog/Apprentissage le guide régional,
5000ème article sur le blog
/La formation continue des adultes dans le supérieur
,
4500ème article sur le blog
/40 ans de formation professionnelle,

4000ème article sur le blog
/Les chiffres 2010 de la VAE à La Réunion,
3500ème article sur le blog
/La VAE en Poitou-Charente en 2010,
3000ème article sur le blog/Contrats apprentissage et pro,
2500ème article sur le blog
/Journées Nationales des MDE et des PLIE,
2000ème article sur le blog
/Question Formation n°1,
1500ème article sur le blog/Seniors - le groupe SPB signe son accord,
1000ème article sur le blog
/Fête de la musique dans les jardins du MESR,
500ème article sur le blog/L'archipel de l'ingénierie de formation,
1er article sur le blog/Un forum de la Commission européenne pour promouvoir la coopération entre l’université et le monde des affaires.

19 août 2013

Bac : que faire en cas d’échec ?

http://orientation.blog.lemonde.fr/files/2011/08/Edhec-Olivier-Rollot-208x300.jpgBlog "Il y a une vie après le bac" d'Olivier Rollot. Ça y est vous avez eu vos résultats et, patatras, vous n’êtes pas reçu. Si votre moyenne est au moins de 8/20, vous allez bien évidemment passer les oraux de rattrapage qui permettent à plus des deux tiers des candidats du bac général de l’obtenir finalement (lire "Bac 2013 – Préparer et réussir le rattrapage !"). Mais si vous échouez encore, que faire ?
Existe-t-il des équivalences au bac ?
Oui.
Il existe différentes formes d’équivalence au bac permettant d’intégrer néanmoins l’enseignement supérieur. La plus connue est le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU). Il faut avoir 20 ans et avoir travaillé 2 ans pour présenter l’une de ses deux options : littéraire ou scientifique. Voir l'article entier...

Publicité
Publicité
Newsletter
49 abonnés
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 2 782 263
Formation Continue du Supérieur
Archives
Publicité