Canalblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Formation Continue du Supérieur

4 février 2014

CIR - Crédit d'impôt recherche

Fiche CIR (crédit d'impôt recherche)Une aide publique en faveur du développement de la recherche et de l'innovation des entreprises. Il vise à améliorer l'attractivité de la France pour les activités de R&D et la compétitivité des entreprises françaises. Fiche CIR (crédit d'impôt recherche).
Une aide à la R&D pour toutes les entreprises
Pourquoi un crédit d'impôt recherche ?
Le crédit d'impôt recherche (CIR) est une aide publique en faveur du développement de la recherche et de l'innovation des entreprises. Il vise à améliorer l'attractivité de la France pour les activités de R&D et la compétitivité des entreprises françaises. Il comporte trois volets, par ordre d'importance :

  • financement de l'effort de R&D de toutes les entreprises : recherche fondamentale, recherche appliquée, développement expérimental. Le CIR est l'instrument principal de financement de la R&D des entreprises : 5,05 Mds € au titre de l'année 2010 ;
  • financement de l'innovation des P.M.E. : à compter de 2013, les PME bénéficient d'un crédit d'impôt innovation (CII) pour certaines dépenses d'innovation réalisées en aval de la R&D ;
  • financement des dépenses de nouvelles collections des entreprises industrielles du secteur textile-habillement-cuir (crédit d'impôt nouvelles collections). Suite...
4 février 2014

Les pôles de compétitivité

Fiche les Pôles de compétitivitéLes pôles de compétitivité rassemblent des entreprises de toutes tailles, des établissements de formation et des laboratoires de recherche sur un territoire et un domaine technologique ou sectoriel donnés. Objectif commun : créer un environnement favorable à l'émergence de produits, procédés et services innovants. Fiche les pôles de compétitivité.

PME, ETI ou grande entreprise, vous souhaitez bénéficier d'un environnement favorable pour vous aider à transformer vos idées en produits et services et jouer un rôle moteur au sein de votre écosystème régional d'innovation ? Rejoignez un pôle de compétitivité.
La mise en réseau des entreprises, de la recherche publique et de l’enseignement supérieur est indispensable à la mobilisation de notre potentiel d’innovation.
Objectifs des pôles de compétitivité : accroître la compétitivité de l’industrie française et favoriser la croissance et l’emploi. Suite...

4 février 2014

L'entrepreneuriat étudiant

Fiche sensibilisation des étudiants à l'entreprenariatLe ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lance une nouvelle politique pour l’entrepreneuriat étudiant. Cette politique articule formation à l’entrepreneuriat, reconnaissance des parcours entrepreneuriaux dans les cursus et accompagnement de la démarche entrepreneuriale des étudiants et jeunes diplômés.
Susciter l’esprit d’entreprendre auprès des jeunes
Vous voulez suivre une formation en entrepreneuriat ? Vous avez un projet de création d’entreprise ? L’envie de créer votre propre activité? Rapprochez-vous d’un PEPITE, demandez conseil à un référent entrepreneuriat au sein de votre établissement, de nouvelles mesures sont mises en place. Suite...

4 février 2014

Les dispositifs pour l'entrepreneuriat étudiant

Fiche sensibilisation des étudiants à l'entreprenariatMise en place de référents entrepreneuriat, création de pôles de l'entrepreneuriat étudiant, développement de Junior-entreprises au sein des universités etc. Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche renforce les dispositifs en vue de promouvoir l'envie d'entreprendre des étudiants et des jeunes diplômés.
Le plan Etudiants Entrepreneurs
Le plan en faveur du développement de l'entrepreneuriat au sein des établissements d'enseignement supérieur a été initié fin 2009 par les ministères chargés respectivement de l'industrie, de l'enseignement supérieur et de la recherche. L’objectif est de sensibiliser chaque étudiant à la culture d’entreprise afin d’encourager l’innovation et renforcer l’insertion professionnelle.
Les trois volets contribuant à la promotion et la mise en œuvre de l’esprit entrepreneurial - la sensibilisation, la formation et l’accompagnement - seront progressivement intégrés dans les parcours des futurs diplômés de l'enseignement supérieur quelles que soient les filières.

Fiche pratique
La sensibilisation des étudiants à l'entrepreneuriat.
Jeune entreprise universitaire : il s'agit d'encourager la création d’entreprises par les étudiants et les personnes impliquées dans les travaux de recherche.
En savoir + sur la J.E.U.
Sites à consulter
L'Observatoire des pratiques pédagogiques en entrepreneuriat
Créé en 2001, l'Observatoire des pratiques pédagogiques en entrepreneuriat (O.P.P.E.) recense, analyse, mutualise et diffuse les actions menées dans l'enseignement secondaire et supérieur en faveur du développement de l'esprit d'entreprendre des jeunes.
L'Agence pour la création d'entreprises (A.P.C.E.)
Des aides et des conseils pour la création d'entreprise. Suite...

4 février 2014

J.E.U. - Jeune entreprise universitaire

Fiche J.E.U. (Jeune entreprise universitaire)La jeune entreprise universitaire (J.E.U.) vise un objectif : encourager la création d’entreprises par les étudiants et les personnes impliquées dans les travaux de recherche des établissements d’enseignement supérieur. Ce statut permet de bénéficier d’importantes exonérations sociales et d’allègements fiscaux. Fiche J.E.U. (Jeune entreprise universitaire). Les aides fiscales accordées aux entreprises placées sous le régime de la J.E.U. ne peuvent excéder le plafond des aides "de minimis" fixé par la Commission européenne, soit un montant de 200 000 euros par période de 36 mois pour chaque entreprise.
Encourager la création d'entreprises par les étudiants et les chercheurs
La jeune entreprise universitaire (J.E.U.) vise un objectif : encourager la création d’entreprises par les étudiants et les personnes impliquées dans les travaux de recherche des établissements d’enseignement supérieur.
Ce statut permet de bénéficier d’importantes exonérations sociales et d’allègements fiscaux. Il s’agit d’aider les entreprises à passer le cap des premières années de leur développement.
Six conditions pour être une J.E.U.

  • Être une P.M.E.
    L’entreprise emploie moins de 250 personnes et réalise un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros ou dispose d’un total de bilan inférieur à 43 millions d’euros.
  • Être dirigée ou détenue directement, à hauteur de 10% au moins, par des étudiants, des diplômés depuis moins de cinq ans d’un master ou d’un doctorat, ou des personnes ayant des activités d’enseignement ou de recherche.
  • Avoir pour activité principale la valorisation de travaux de recherche auxquels ces dirigeants ou ces associés ont participé, au cours de leur scolarité ou dans l’exercice de leurs fonctions, au sein d’un établissement d’enseignement supérieur.
  • Avoir moins de 8 ans
    Une entreprise peut solliciter le statut de J.E.U. jusqu’à son 8e anniversaire.
  • Être indépendante
    Son capital doit être détenu pour 50% au moins par des personnes physiques, des associations reconnues d'utilité publique à caractère scientifique, des établissements de recherche et d'enseignement.
  • Être réellement nouvelle
    La création ne doit pas être une concentration, une restructuration, une extension ou une reprise d’activité. Suite...
4 février 2014

Tout savoir sur la réforme de la formation professionnelle

AccueilPar Faïssa Moustapha. Défi métiers met en ligne différents documents utiles pour comprendre le projet de loi sur la formation professionnelle et la démocratie sociale.
Le Conseil des ministres a adopté le projet de loi sur la formation professionnelle et la démocratie sociale. Celui-ci sera examiné par l'Assemblée nationale et le Sénat en février, pour une adoption par le Parlement avant le 28 février 2014.
Le projet de loi est divisé en trois titres : le titre I porte sur les réformes relatives à la formation professionnelle et à l’emploi ; le titre II porte sur la démocratie sociale ; le titre III concerne l’inspection et du contrôle des politiques de l’emploi, du travail et de la formation professionnelle.
Il reprend l'ANI du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle.
Pour aller plus loin, Défi métiers, le Carif-oref francilien, propose une synthèse des documents utiles à la compréhension du projet de loi :

4 février 2014

Répéré par Défi métiers

AccueilPar Faïssa Moustapha. Chaque semaine, Défi métiers propose une sélection d'informations clés pour les professionnels de la formation et de l'emploi en Ile-de-France.
Formation professionnelle, emploi et démocratie sociale : projet de loi
Présentation des principales transformations du paysage de la formation professionnelle engendrés par le projet de réforme de la formation professionnelle : contribution de la sécurisation de l'emploi par la création du compte personnel de formation ; réorientation des fonds de la formation vers les demandeurs d'emploi, salariés les moins qualifiés, jeunes en alternance, salariés des petites entreprises ; apport de transparence et de simplicité pour les entreprises ; suppression de l'obligation légale et fiscale de dépenser au profit d'une obligation de former ; réforme du cadre de la démocratie sociale et renforcement de l'inspection du travail.
Source : Sénat, rapport législatif du 30 janvier 2014. Suite...

4 février 2014

Rapport d'information de l'Assemblée nationale sur l'offre de formation

Le Comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques de l’Assemblée nationale a rendu un rapport d'information le 23 janvier 2014 concernant l'évaluation de l’adéquation entre l’offre et les besoins de formation professionnelle, du point de vue des salariés comme des demandeurs d'emplois. Les rapporteurs sont Jeanine Dubié et Pierre Morange.
Il est le résultat d'auditions de tous les acteurs de la formation professionnelle dont le président de l'Association de l'Inter CARIF-OREF, Charles Fournier. Consulter le rapport et sa synthèse. Voir l'article...

4 février 2014

Les formations supérieures organisées dans une logique d'apprentissage

L'un des objectifs du ministère de l'enseignement supérieur est la simplification de l’offre de formation, pour la rendre plus accessible et plus lisible. A cette fin, 45 intitulés de licences générales sont mis en place dès cette année au lieu des 322 mentions et 1800 diplômes qui brouillaient la lisibilité.
Un arrêté précise les règles d'organisation des licences, licences professionnelles et masters. L'offre de formation est structurée en semestres et en unités d'enseignement capitalisables. Elle est organisée dans une logique d'apprentissage, et, au sein de chaque mention, sous la forme de parcours types de formation initiale et continue constitués d'unités d'enseignement obligatoires, optionnelles et, le cas échéant, libres.
Des représentants du monde socioprofessionnel doivent être associés à la conception et à l'évaluation des formations et participer aux enseignements.
L'expérience en milieu professionnel (obligatoire en licence pro et master) peut prendre des formes variées, dont le stage ou des périodes de formation alternées sous contrat de travail et en établissement de formation. Ses objectifs et modalités doivent être précisés et donner lieu à une préparation, à un encadrement et à une évaluation au regard des objectifs de la formation. Un cahier des charges des stages est annexé à l'arrêté.
Arrêté du 22 janvier 2014

4 février 2014

La CPU participe à la visite de François Hollande à l'université de Strasbourg

La CPU participe à la visite de François Hollande à l'université de Strasbourg.
Retrouvez l'intervention de François Hollande à l’Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaires de Strasbourg, à l'occasion de son déplacement à Strasbourg sur le thème de l’Enseignement supérieur et de la Recherche : voir le site de l’Élysée.

Newsletter
49 abonnés
Visiteurs
Depuis la création 2 782 099
Formation Continue du Supérieur
Archives